Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Quel préampli pour un rega?

Message » 11 Juin 1999 17:43

Invité
 
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Juin 1999 17:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Juin 1999 17:43

Invité
 
  • offline

Message » 11 Juin 1999 17:43

Invité
 
  • offline

Message » 13 Déc 2001 12:02

Alors voila,je commence à me monter une ptite instal modeste et je viens d'acheter
un rega maïa.
Je l'ai branché pour l'instand directement ac mon philips 723 et mes enceintes tannoy.
Grosse angoisse!!!
Il n'y a que des basses et des aigus (tout le contraire du son tannoy et rega).
Je ne m'inquiète pas encore car j'avais écouté tannoy et rega et j'avais adoré.
Quel est le prémpli à associer (pb doit venir de là)?
Rester rega ou on peut essayer autre chose (atoll)?
Paul Eybert-Berard
 
Messages: 85
Inscription: 02 Juin 2001 2:00
  • offline

Message » 13 Déc 2001 12:52

Choisi un préampli bien défini avec une bande passante large, car Rega... Hum! Hum! pas de vrai grave, pas d'aigus montant bien haut. Tout en medium... faut écouter avant d'acheter et ne pas se fier aux réputations des marques, particulièrement anglaises hors quelques-unes dont Roksan en amplis.
Essaie de te faire prêter sous caution un préampli Attol à pas cher : c'est assez sec et précis : ça devrait corriger ton problème.
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 13 Déc 2001 12:53

Car ce que tu prends pour des basses n'est que du haut grave et ce que tu prends pour des aigus n'est qu'une bobosse bien avant 10 kZ...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 13 Déc 2001 13:46

>haskil
Ce que j'aime bien avec toi, c'est que tu es super diplomate... Tu disais dans je sais plus quel post que tu étais ou avais été critique musicale, je suis curieux de connaître la revue car on est pas habitué à ça, les critiques sont en général assez mielleuse voir très orienté fric.
A+
PS : j'aime bien lire tes posts en général, il y a même des fois où je me marre (le post sur les casques), bien qu'il m'arrive de ne pas être d'accord avec ce que tu dis...
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Déc 2001 14:14

Salut!
j'ai sévi à Diapason (1977 à 1981), au Monde de la musique (1981-1988), puis au Monde... depuis et depuis quelques mois toujours dans cet auguste journal et aussi dans Diapason.
Faut dire les choses que l'on pense et penser les choses que l'on dit! J'ai dépensé des tonnes de sous dans la hi-fi quand j'étais sous influence et puis j'ai finalement appris à lire entre les lignes et à synthétiser des informations contradictoires (entre elles et avec mes oreilles) et j'ai commencé à m'abstraire des idées à la mode.
A une époque on ne croyait qu'aux mesures.
Plus tard surtout pas aux mesures
Maintenant toujours pas aux mesures... et pourtant ce sont d'elles dont se servent les constructeurs pour faire leurs produits...
Quant à la relation coût du matériel/qualité sonore... il est si souvent battu en brèche par les écoutes qu'il faut être d'une prudence redoutable.
Certains trucs sont bizarres quand même : je me rappelle l'époque ou des gens apparemment sérieux affirmaient et écrivaient qu'il fallait planter un clou en cuivre au croisement précis des diagonales d'une pièce dans le plancer (***** : j'ai des tommettes!) afin d'attirer à lui les ondes électromagnétiques...
Et encore d'autres foutaises du genre... Quand je vois un ampli très cher avec les composants aux références effacées ou des constructeurs microscopiques annonçant des composants faits sur cahier des charges (à cent exemplaires???), ou un lecteur de CD avec un ampli op de sortie conçu pour un baladeur... je me dis, dans ce dernier cas, que décidémment les amplis-op à trois francs pièce sont fichtrement bons...
Quand je vois un préampli vendu 15000F plein de vide avec un circuit qui fait la surface d'un paquet de clope, je me dis de qui se fout-on? Attention, j'ai pas dit qu'il n'était pas bon...
Au fait, les circuits intégrés, les ampli-op, dans un préampli, c'est bon ou pas... Tout et son contraire est racnté la dessus.
Les cicuits intégrés de puissance, c'est bon ou pas... D'après Cochet himself les petits circuits hybrides de chez Hitachi sont super-bons et c'est vrai que j'ai entendu chez lui un ampli plein de vide qu'il avait fabriqué avec ces circuits et un petit étage à lui en amont pour les driver (la taille d'une carte de crédit...) et une bonne alimentation classique (transfo à tôle, surtout pas torique m'a-t-il dit leur seul avantage est d'être facile à fabriquer...) marchait superbement pour une dépense de rien du tout.
Alors je ne suis pas technicien, j'ai deux esgourdes, une cervelle et je me perds en conjecture.
Idem pour les lecteurs de CD : il n'y a aucune raison OBJECTIVE de voir certains lecteurs de CD embarquant à tout casser deux mille balles de composants coûter 20 000F!
L'image, celle des DVD et la complexité de mise au point des circuits des lecteurs de DVD aurait dû nous titiller les oreilles... POur deux mille francs on a une image splendide... pourquoi tséti con, pardon qu'on, n'aurait pas un très bon son...
Je ne sais pas, mais à force de me gratter la tête j'ai l'impression de plus avoir un seul neuronne.
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 13 Déc 2001 14:19

Un p'tit ajout : toute la presse s'est extasiée sur le rapport qualité/prix de l'ampli intégré italien audio-analogue. 25. 000F quand même.
Ben, moi, je serais eux, je me dirais : pourquoi Goldmund, YBA et d'autres sont si chers pour pas mieux...
C'est tout... Mais, je suis un cul-terreux, alors j'ai la tête trop près du bonnet!
N'empêche qu'audio/analogue gagne sa vie en vendant son intégré qui pèse cinquante kilos vingt fois moins cher que le Chord Mono de PAV! Il est vingt fois moins bon, aussi bon ou meilleur. Là est la vraie question.
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 13 Déc 2001 14:36

>haskil
Ce que j'aime bien aussi avec tes posts, c'est qu'à chaque fois il me faut 10mn pour les lire. Je pense qu'on est tous d'accord avec toi sur le fond, la hifi hors grand public, c'est super cher pour une technologie qui n'a rien de coûteuse...
Par curieusité, ta config c'est quoi ?
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Déc 2001 15:45

> Faut dire les choses que l'on pense et penser les choses que l'on dit!
C'est aussi mon credo !
> J'ai dépensé des tonnes de sous dans la hi-fi quand j'étais sous influence
Comme une majorité de gens. Et encore maintenant pour pas mal vu le nombre de post sur des demande d'avis de chaines composées avec des maillons "6 étoiles diapason".
> A une époque on ne croyait qu'aux mesures.
> Plus tard surtout pas aux mesures
> Maintenant toujours pas aux mesures... et pourtant ce sont d'elles dont se servent les constructeurs pour faire leurs produits...
Pas seulement, heureusement.
Pour simplifier à l'outrance mon point de vue sur la question, il y a très peu de chance qu'un matériel avec des mesures "dégeu" sonne bien. Hélas, à l'inverse, ce n'est pas parce qu'un appareil est "droit dans ces bottes" à l'oscillo qu'il va être sublimement musical...
> Certains trucs sont bizarres quand même : je me rappelle l'époque ou des gens apparemment sérieux affirmaient et
> écrivaient qu'il fallait planter un clou en cuivre au croisement précis des diagonales d'une pièce dans le plancer
> (***** : j'ai des tommettes!) afin d'attirer à lui les ondes électromagnétiques...
J'ai pas connu mais elle est excellente. Effrayant le nombre de "gourous" qui sévicent dans le milieu...
> Quand je vois un ampli très cher avec les composants aux références effacées ou des constructeurs
> microscopiques annonçant des composants faits sur cahier des charges (à cent exemplaires???),
OK pour la 2eme, et pas besoin que le constructeur soit microscopique...

> D'après Cochet himself
Hum, qui parlait de gourou...
> Idem pour les lecteurs de CD : il n'y a aucune raison OBJECTIVE de voir certains lecteurs de CD embarquant à
> tout casser deux mille balles de composants coûter 20 000F!
Je te conseille un petit coup d'oeil a un thread des plus interressant chez nos voisins : http://forums.delphiforums.com/n/mb/message.asp?webtag=HAUTE_FIDELITE&msg=5192.68&search=y
Je copie/colle le post d'origine :
--------------------
Je n'ai l'experience en la matiere que celle d'une grosse boite, ce qui ne veut pas dire que les couts sont forcement beaucoup plus bas dans une petite.
Quand tu as un appareil a realiser, la premiere chose a faire est de savoir ce qu'il va te couter et ce que tu veux gagner dessus en restant dans le prix du marche.
Quand je dis "ce qu'il va te couter", je ne parle pas seulement du prix d'achat des composants.
1/ Combien de temps va durer l'etude ?
2/ Combien de personnes et de quel calibre necessitera l'etude ?
3/ Sur combien d'appareils vas tu amortir l'etude ?
Un exemple :
Avant de faire quoique que ce soit de concret, il te va falloir definir exactement ton ampli : Puissance, bruit max, entrees, commutations necessaires, performances en general, aspect, etc...
Pour ce faire, il va falloir au moins un ingenieur en electronique, un ingenieur en mecanique, un commercial, un designer, et bien entendu, le patron (Trop cher mon fils...)
Il y en a au moins pour une semaine.
Bilan, 80 heures d'ingenieur, 40 heures de designer, 40 heures de commercial.
Salaire brut moyen ~20 kF/mois, plus charges, plus loyer, plus frais, plus amortissements divers, dans une grosse tole ca va chercher dans les 600 FFHT/heure
Soit, deja, pour avoir une idee, 96.000FFHT, on peut arrondir a 100.000 balles parce qu'il faut aller pisser etc...
De cela on va tirer un cahier des charges et un cahier dit "des clauses techniques particulieres" dont la redaction sera obligatoirement faite par un ingenieur et predra un autre mois...
Re 100 kF.
Pendant les trois mois qui suivent, etude detaillee de la chose, ce qui necessite, outre les deux ingenieurs precites, des agents techniques, des mecs de bureau d'etude pour les plans etc, comp
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 13 Déc 2001 16:13

Mes configurations!
Campagne :
Un Lin en 33 tours et une Dual CS 505 (pas sur de la référence, mais c'est de dernier modèle de haut de gamme fait par Dual avant la déconfiture) avec33/45 et 78 tours... tellement meilleure la Dual que je viens de donner la Lin... Je ne revends jamais : je donne.
Un laser-Graveur Philips double plateau
Un préampli Marantz 3250B ou Cochet à lampes
un ampli Cochet à lampes en alternance.
un tuner Sony ST 5130 (acheté neuf en 74! une merveille);
Deux enceintes Kef C 30 (filtres refais avec des bons composants ; condo électrochimiques en neuf et caisses bitumées). ça marche bien.
un caisson Yamaha (le plus gros d'il y a cinq six ans : coupé très bas et avec niveau très bas aussi ; faut pas les entendre, ces machins là, juste les ressentir et comme il ya une télécommande, c'est facile à régler).
A Paris
Marantz CD 63SE (et aussi philips CD 104, 723 et 722),
Ampli Yamaha AX 590 (excellent malgré réputation de la marque : droit du haut en bas, mais faut qu'il soit chaud à froid, c'est pas bon surtout quand il a passé six mois dans son carton...), en alternance avec un vieux Dual classe A (courbe descendantes, mais son d'un velouté, d'une aération, d'un gouleyant assez épatant et bon dès la mise sous tension), un tuner Yamaha analogique (Diapason d'or de Piel il y a quinze ans au bas mot et recommandé par lui), son d'une finesse, d'une aération incroyables et des basses!).
Enceintes maison, faites avec la complicité de James Engard et de l'équipe d'HP systèmes (des gens très symathiques, compétents qui te regardent pas avec les yeux du grand méchant loup pour te piquer des ronds...).
Ligne acoustique équipée d'un Davis TK 8 (membrane Kevlar, aimant tikonal) en bas, focal TCD 120 Tx en aigu, filtre fait par eux, 12 dB octave). Le tweeter est débafflé. Coût de revient : 2500F + 350F + 300F... plus le bois le tout multiplié par deux.
Les cordons modulation : Satis de Tornior : excellent. Standard pour les autres, m'enfin standard de qualité pas à 10F sous blister au supermarché du coin. Le Satis est mieux, plus droit. Encore qu'un cordon des cordons standards n'en n'est pas loin.
Et aussi deux Telco de chez HP systèmes... offerts par la maison quand j'ai fait reconditionner le Cochet acheté d'occasion pour pas cher. Un peu dur... peut-être!
Cables HP : professionnel de marque vandame (phonétiquement écrit), d'origine britannique utilisé en sono professionnelle. Un son d'une plénitude et ouverture impeccables : aéré et doux, charnu et ouvert tout du long du spectre reproduit par mes enceintes... lourdes comme des hommes morts! Je sais pas combien ça coûte mais certainement pas cher... vu que c'est professionnel. J'ai eu du QED et du Vecteur : moins bon. Donné!
En plus, j'ai d'autres amplis (Rotel RA 810 de 74 qui marche encore, Marantz américain je ne sais plus la référence : gros son charnu et doux, Sansui AU je ne sais plus combien en prêt chez un copain : un peu dur mais d'une transparence!) et une paire d'enceintes Spendor LS... 5 je crois (dans un placard, car une suspension de HP s'est décollée toute seule si parfaitement et que ça marche plus et qu'il n'y a pas de HP en SAV chez Spendor : bravo!). Un jour je ferais réparer... Quand elles marchaient, c'était bon, un peu mat, mais il fallait bien un ensemble Audio-Research pour les remuer : j'ai eu ça aussi en prêt pendant deux ans : un ami parti aux Etats-Unis. Bon, mais bien cher et quand il faut remplacer les lampes, ça douille car il faut qu'elles viennent de chez eux à cause des schémas hypercompliqués qui expliquent le prix de vente... pour le coup.
Et j'ai eu en dépôt, en prêt, plein d'autres amplis, platines CD, enceintes et j'ai eu bien d'autres matériels achetés que j'ai donné ou qui m'a été volé (une platine Sony à bras tangentiel, un gros ampli Denon magnifique à l'écoute et construit pour durer des siècles; le tuner qui allait avec, une paire de BW : le tout m'a été volé et est passé par le toit de l'immeuble avec la télé et
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 13 Déc 2001 16:26

Ogobert : les comptes du gars du copié/collé sont sans doute justes, mais
1) une partie de ces frais est à reporter sur les amplis déclinés du premier... en plus ou moins puissant.
2) et je viens de décider, le temps qu'il faut pour taper, que mon ampli aura une entrée phono, deux tape avec copie de l'un sur l'autre, une entré tuner, une auxiliaire, une CD et qu'il y aura la possibilité de découper l'ampli du préampli...
3)Qui se souvient d'Audiotec? Ses amplis étaient sublimes, fait en France, avec des composants réellement triés, leur look était pas sublime certes, mais enfin, et ils ne valaient pas plus cher que les autre.
4) Il y en a qui se goinffrent comme des porcs et c'est ce gars très au courant qui le dit.
5) Cochet? pas un gourou sinon il serait riche et ferait du YC..., il est seulement toujours à contre-courant des idées reçues. Chez lui, il écoute avec du cable HP d'audiomobile pris dans le catalogue Tokaï. Enfin la dernière fois que je l'ai vu, il y a trois ans.
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 13 Déc 2001 18:06

> Ogobert : les comptes du gars du copié/collé sont sans doute justes,
Je pense même sous-dimensionnés surtout dans la dernière partie ( marge revendeur et marge "boutique" au final, c'est plutot du 50% que du 10% )...
Mais l'idée est bien là... Même avec 0F de composants, il y a d'office 3 ou 4 KF de cout purement financier d'étude/protypage si tu ne fait pas d'économie d'échelle sur une grande série.
Et je suis persuadé qu'un matériel est surtout musical parce qu'il a été bien "pensé" plutot que parce qu'il est fabriqué avec des composants couteux...

> 1) une partie de ces frais est à reporter sur les amplis déclinés du premier...
Et heureusement sinon la hifi serrait vraiment un luxe.
> 2) et je viens de décider, le temps qu'il faut pour taper, que mon ampli aura une entrée phono, deux tape avec copie de l'un
...
Heureusement que tu cherche pas à le vendre. Dans un autre domaine, j'ai vu je ne sais combien de "start up" se lancer en ayant négliger le calcul de rentabilité. Ca a été sévère...
> 3)Qui se souvient d'Audiotec?
Pas moi, désolé.
4) Il y en a qui se goinffrent comme des porcs et c'est ce gars très au courant qui le dit.
On est bien d'accord là dessus mais mon regard se tournerait plutot sur les derniers maillons de la chaine ( coté revendeur ) plutot que vers les premiers ( coté concepteur )...
5) Cochet? pas un gourou sinon il serait riche et ferait du YC...,
Justement, il fait du "YC" ;-)
Je ne l'ai pas rencontré mais j'ai "eu affaire" à quelques uns de ces "disciples"... Très sympa mais moyennement convaincant coté "hifi".
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 13 Déc 2001 19:25

C'est un peu vrai...
Mais, que serait la discussion sans mais...:
Il ne faut pas surestimer le chapitre "bien penser" un amplificateur. Les schémas qui sonnent sont connus, archi-connus, et utilisés depuis des décennies. Et les meilleurs constructeurs les appliquent avec bonheur en les fabriquants avec de bons composants. Sincèrement pas de mystère là dedans. Copie le schéma d'un excellent réputé pour bien sonner et ton ampli sonnera bien... Ce que font la majorité des constructeurs dit ésotériques en les vendant hy-chers.
Je n'en dirais pas autant de la conception de A à Z d'un lecteur de CD... qui n'est pas à la portée d'un amateur. En revanche un bon électronicien pourra modifier pour l'améliorer un lecteur du commerce ce que font, là encore quelques constructeurs (je me rappelle du premier modèle d'YBA : une base pas chère dans un coffret en bois ouvert au dessus de la mécanique. Et c'était ça qui transcendait l'écoute... pour quatre fois plus cher... Bon, moi je veux bien, mais je préfère les bidouilles de Cochet ou de la NRDS sur le 723. Eplucher des condensateurs et en changer peut effectivement apporter un changement au son... surtout si ce sont les condos de sortie et d'alimentation... et même si certains mettent en doute le changement du son. J'ai bien vu ce que ça a donné sur mes Kef de changer les électrochimiques il est vrai déjà vieux!
Il y a moins de mystères qu'on le pense, plus de science et de savoir-faire pour arriver à un bon résultat.
Ce qui est vraiment difficile, c'est de passer à l'étape industrielle à cause des dispersions de caractéristiques. Des HP notamment...
Certains, parfois, ont une idée qu'ils creusent, qu'ils développent pour arriver à des résultats étonnants et ceux là, laissent un nom dans l'histoire : car ils inventent un nouveau schéma, un nouveau mode d'amplification. Les autres? Ben un tiers bluff, un tiers marketing, un tiers design, un tiers d'écran de fumée (ça en fait quatre comme chez Pagnol) et le tour est joué.
Encore une fois, les bureaux d'études de Pionneer ou de Sony, de Yamaha ou d'Onkyo et Accuphase ne sont pas peuplés de gens plus sourds et moins compétents que les state of the art de Goldmund, YBA ou de Rega. Au pays du soleil levant aussi il y a des hi-fistes passionnés...amoureux du beau son.
D'ailleurs pour ce qui est du prix Atoll vient de prouver que l'on pouvait faire d'excellents produits pour des sommes raisonnables comme NAD et Rotel en leur temps bien que le p'tit français n'ait pas, et de loin, la surface commerciale qu'avaient les deux autres. Par parenthése, Rotel était une usine qui assemblait des produits hi-fi pour d'autres marques avant de se lancer dans sa propre production.
Audiotec? C'était une entreprise fondée par M. Vayssaire. Sise à Arcueil, si ma mémoire est bonne. Ce bonhomme-là, te fabriquait des électroniques du tonnerre de Dieu : silencieuses, stables dès 2 ohms, ne suroscillant pas et montant pourtant à 200 kHz, ne distordant ni aux mesures ni à l'écoute et des enceintes tri-amplifiées moches comme tout (une kangourou enceinte!) qui faisait un son... tellement c'était beau que les patrons de Kef et de Quad, le vénérable Mr Walker, venaient écouter ses produits quand il prenait un stand au Festival du son. J'ai fait une visite dans son stand avec Mr. Walker père et Serge Lafaurie, un savant de chez les savants qui connaissaient tous les grands de la hi-fi depuis les années 30 et les avait accompagnés dans leurs recherches et découvertes (il collaborait à l'ancienne Revue du son et ptête en fut-il patron?). Et bien Mr Walker, le père des électroniques Quad disait que les électroniques et enceintes de Vayssaires étaient meilleures que les siennes.
Tous les grands constructeurs venaient faire la révérence à Monsieur Vayssaire. C'était un seigneur de la hi-fi des années 60 et 70. Et il distribuait Audio-technica. Son casque électrostatique, car il faisait ça aussi!, en France!, était une référence jusque chez les Teutons et les Nippons de chez Stax q
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message