Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

SACD/CD qui sent vraiment une différence ?

Message » 23 Oct 2002 10:37

Bonjour,

en ce qui me concerne et après plusieurs écoutes attentives, j'ai toujours un peu de mal à discerner une supériorité évidente du format SACD sur le format CD. Il est vrai que je n'ai que 5 disques qui sont :

- L'oiseau de feu (Telarc mais reprise d'un master 16 bits/50khz ...).
- Les concertos 1&3 de Beethoven chez Lyrinx (DSD mais pas de réelle différence entre la version CD et la version SACD).
- Oeuvres pour violoncelle de St Saens & Tchaikowsky (idem).
- Ouverture 1812 chez Telarc (DSD, pas de différence).
- Requiem de Verdi chez Sony (reprise d'un master analogique mais pas de comparaison possible, il n'y a que la couche SACD).

Autant je sens nettement la différence entre du DTS et du DD5.1 ainsi qu'entre une piste compressée (DD ou DTS) et du PCM, autant j'ai plus de mal entre du PCM et du DSD.

Les enregistrements pré-cités sont tous très bons mais ils le sont également dans leur version CD quand il y en a une.

Alors c'est quoi le problème ? :

- je suis sourd ?
- je n'ai pas de disque apte à montrer la qualité du procédé ?
- la chaine ne suit pas ?
- il y a un peu d'escroquerie dans l'air ?

Est-ce que ceux qui entendent la différence pourraient indiquer sur quels disques et à quel ou quel passage on trouve un gain vraiment notable ?

Albert.

PS : Pour rassurer ceux qui se posent des questions sur le DVD-Audio, j'ai également des DAD 24/96 et je n'entend pas non plus de différence selon que l'on indique au lecteur de les lire en 48 ou en 96KHZ.
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Oct 2002 10:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Oct 2002 11:08

Sur les réeditions des Stones la différence est très nette.
alterman
 
Messages: 1712
Inscription: 25 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 23 Oct 2002 11:33

P'tite question :

Est-ce que la compil des Stones est sortie en SACD ? 8)

Djé
Flyingboy
 
Messages: 5670
Inscription: 19 Oct 2001 2:00
Localisation: à l'Ouest !
  • offline

Message » 23 Oct 2002 12:28

eh non, malheureusement, pour le moment, il semble qu'on ne trouvera que les albums séparés de l'époque ABKCO en SACD......
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 23 Oct 2002 12:50

zoloft, t'as quoi comme lecteur SACD ? et avec quel matos CD tu effectues tes comparaisons ?

j'avoue moi aussi rester parfois perplexe quand à la subtilité de l'amélioration apportée par le SACD, tout au moins par rapport à la couche PCM 20 bits lorsqu'ils sont hybrides.

le SACD Channel Classics par exemple (Ctos pour violoncelle) : déjà, la prise de son est assez globale et manque un peu de détails et d'énergie, que ce soit en SACD ou en lecture CD.

chez Telarc, mon seul exemplaire de SACD est le 5° cto pour piano de Beethoven par Serkin Ozawa, lui aussi enregistré à l'époque selon leur procédé Soundstream échantillonné à 50kz. La prise de son donne des timbres assez naturels, que ce soit pour l'orchestre et le piano, mais quand même rien de renversant. Et ce qui gâche un peu tout, c'est la réverbération de hall de gare. Quant à la comparaison des couches CD et SACD, il faut vraiment se convaincre qu'on écoute deux technologies différentes pour faire la distinction.

je me suis amusé à comparer également les deux couches sur deux SACD Chesky : the Raven et un SACD de Carla Lother. Dans les deux cas, la couche CD lue sur mon 3DLab en prêt actuellement donne plutot l'avantage à la couche CD, plus chaude et plus réaliste en timbres. La dynamique, dans les deux cas semble identique, mais ce genre de programme ne permet pas trop de tester une véritable dynamique.

ce qui est certain, c'est qu'un SACD apporte un plus par rapport aux CD antérieurs, c'est à dire non retravaillés en SBM. C'est déjà ça....

et puis, il y a la qualité du lecteur SACD : on en revient toujours à ce problème. En ce qui me concerne, le 747 de chez Pioneer ne doit certainement pas être le meilleur lecteur SACD qui soit. Donc difficile de faire des comparaisons ayant un sens. Et il faut sans doute à mon avis se poser la question de savoir si les lecteurs SACD du futur vont s'améliorer, tout comme ça s'est passé pour les premiers lecteurs CD ?

si on compare les lecteurs CD des années 80-90 et ceux qui maintenant sont équipés de convertisseurs dernier cri 24/192, celà n'a plus rien à voir. Y-aura-t-il le même genre d'évolution pour le SACD ? Aura-t-on des lecteurs SACD qui sur-échantilloneront le signal ? On dit que les circuits de décodage des SACD sont plus simples que ceux qui sont chargés de décoder du PCM. Celà veut-il dire que l'on a déjà atteint la limite supérieur de qualité des circuits DSD ? Je ne sais pas à quand remonte 'linvention du DSD, mais étant donnée la vitesse à laquelle on maitrise maintenant tout nouveau traitement de données (tout comme la vitesse des puces informatiques qui double en puissance tous les 18 mois), 20 ans de maitrise du PCM équivalent peut-être maintenant à 4-5 ans de maitrise du DSD.

tout ça fait beaucoup de questions, surtout quand on souhaite renouveller sa source, en ayant l'intention de ne pas en changer tous les trois ans voire moins !!!! et malheureusement, je parle en connaissance de cause : je me retrouve confronté quasiment à la même situation qu'il y a six mois lorsque j'ai vendu mon Ikemi. Par quoi vais-je le remplacer maintenant ? par un meilleur lecteur CD ? un intégré ? un transport + convertisseur ? une platine universelle (ça m'embêtrait de ne plus pouvoir écouter la petite vongtaine de SACD et dvd-audio que je me suis procurés depuis).

la valse hésitation des constructeurs et le manque de visibilité sur leur positionnement par rapport à ces nouveaux formats est plutot pénible. Vaut-il mieux investir sur un très bon lecteur CD/SACD (mais quels sont-ils actuellement ?) et avoir un lecteur DVD séparé ? ou attendre un peu, quelques mois, que de 'vraies' platines multiformat de qualité voient le jour (ainsi goldmund retarde encore la sortie de leur lecteur multiformat et 'semble' annoncer un tarif qui n'a plus rien à voir avec ce qui était prévu avant l'été....)

ça fait beaucoup de questions sans réponse tout ça !!!!!
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 23 Oct 2002 13:39

Arf... il est plus qu'urgent d'attendre :P Much ado about nothing...

Sinon, J'ai lu dans un Hi-Fi Choice récent qu'une boite anglaise avait pris les 747 pour en faire qqch de super... (un peu comme Eikos avec les Pionneer). Ca s'appelle Townshend 747A. Evidemment, c'est cher à crever : 2900 pounds.

A explorer.

bonus : ce que HFC en dit "Major upgrade to Pioneer machine turns it into a giant slayer of a disc player, available as an upgrade to existing owners"
j'espère que le prix annoncé est celui de la machine complète et pas juste de l'upgrade...
CalvinHobbes
 
Messages: 861
Inscription: 03 Sep 2002 12:57
Localisation: BXL
  • offline

Message » 23 Oct 2002 14:11

Nan :cry: d'après ce que je comprend c'est "disponible comme un upgrade" pour les propriétaires du bestiaux...

Y'a un lien vers ton upgradeur ?


JEZA
JEZA
 
Messages: 777
Inscription: 08 Oct 2001 2:00
Localisation: LOGNES (77)
  • offline

Message » 23 Oct 2002 14:32

J'ai fait une recherche et j'ai trouvé ceci :

http://dspace.dial.pipex.com/townshend.audio/products/pioneerdv747a/pioneerdv747a.htm

D'après ce que j'ai lu le cout de l'ugrade seul est de 2000£, 900£ étant le prix du 747 en GB, tout se tient.

Il y a une longue descriptions des modifs effectuées... si tu es bricoleur, tu pourras p-ê évaluer si c'est du foutage de gueule ou du sérieux...
CalvinHobbes
 
Messages: 861
Inscription: 03 Sep 2002 12:57
Localisation: BXL
  • offline

Message » 23 Oct 2002 15:20

Salut Brunolev,

j'écoute les SACDs sur un lecteur DVD Sony 9000es. J'ai aussi un lecteur CD Sony X505ES.

Je fais la comparaison CD/SACD uniquement sur le 9000es en selectionnant la couche adéquate car je ne veux pas être influencé par l'autre lecteur qui est de bien meilleure qualité dans l'absolu. Sur des tests en aveugle, je suis incapable de dire dans 90% ce que je suis en train de reproduire.

La différence entre les premiers lecteurs CD de l'époque et les premiers lecteurs SACD d'aujourd'hui, c'est que quand le CD est sorti et même s'il était moins musical que l'analogique de très haut de gamme, le grand public bénéficait tout de même d'avanceés considérables en terme de bruit de fond, rayures, dynamique, durée, longévité et encombrement du support.

Mon sentiment pour le moment c'est que le SACD ne présentera d'intérêt que :

1) Pour le multicanal quand les prises de son le seront vraiment.
2) Pour la durée stockable mais pour l'heure, rares sont les disques d'une durée supérieure à celle d'un CD (normal pour les disques hybrides).
3) Pour le bass management qui équipe certains lecteurs.

Mais pour la haute définition, je reste encore dubitatif à moins qu'on sache me dire sur quoi essayer (je vais tenter les Rolling Stones).
zoloft
 
Messages: 316
Inscription: 16 Oct 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 23 Oct 2002 16:37

Pour les Stones , essaie "Let it bleed" et "Beggars banquet"
alterman
 
Messages: 1712
Inscription: 25 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 23 Oct 2002 17:11

BrunoLev a écrit:...je me retrouve confronté quasiment à la même situation qu'il y a six mois lorsque j'ai vendu mon Ikemi. Par quoi vais-je le remplacer maintenant ? par un meilleur lecteur CD ? un intégré ? un transport + convertisseur ? une platine universelle (ça m'embêtrait de ne plus pouvoir écouter la petite vongtaine de SACD et dvd-audio que je me suis procurés depuis).


Brunolev, Linn travaille actuellement sur un lecteur hybride CD/SACD. S'il a les qualités de l'Ikemi plus celles d'un bon SACD, ça promet du tout bon.
Il y a quand même 2 hics : la bête n'arrivera pas avant 2004 et elle devrait coûter 2 fois plus cher qu'un Ikemi ! Dur-dur...

En ce qui concerne les SACD, j'ai un Sony DVP-NS700 ; comparé à mon lecteur Naim, il ne fait vraiment pas le poids.

Par contre, comparé à mon Philips 753 tweaké, c'est le jour et la nuit. Avec le SACD, ce n'est pas la scène sonore qui m'impressionne le plus, c'est le respect des silences, des attaques et des extinctions de notes. L'écoute est extrêmement agréable car très posée, sans aucune projection tout en étant dynamique.

Ce qui me fait supposer que l'écoute des SACD sur un lecteur SACD digne de ce nom (555,777,SACD1) doit être un vrai régal.

A plus.

Roro.

P.S : apparemment les lecteurs SACD ont besoin d'un temps de rodage plus long que les lecteurs CD classiques ou sinon, il faut plus de temps pour se rendre compte de leurs qualités
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 23 Oct 2002 17:46

Bon, pour mes oreilles, il n'y a pas photo entre un SACD et un CD. En partant du même programme évidemment.
Le bon qualitatif est particulièrement patent dans le cas d'un enregistrement analogique d'origine.

Exemples : Ravel par Boulez et Schubert-Beethoven par Walter chez Sony. Le son gagne dans tous les domaines : en bande passante, en aération, en définition, en précision des plans sonores, en douceur. Les silences sont également beaucoup plus denses.

Les concertos de beethoven par Ozawa et Serkin étant par ailleurs tellement mal enregistrés qu'il est difficile de se faire une idée (comme le souligne BrunoLev). Les concertos 1 et 3 par Baudo et Pennetier étant très très très mal enregistrés quant à eux... Je ne connais pas la version SACD, mais la version CD oui...
Autre exemple : Scherzos et Sonate funèbre de Chopin par Caroline Sageman chez Lyrinx : sur la version CD on entend pas aussi bien que le piano est bon pour la retraite, qu'il n'est pas très bien réglée et pas très bien accordé non plus.... sur la piste SACD, ça saute aux oreilles...

En jazz : une confrontation chez Ogobert de Lady in satin dans les deux versions également (car Sony ne fait pas d'hybrides) a été là encore nettement en faveur du SACD. On avait l'impression que deux grandes portes avaient été ouvertes et qu'on était dans le studio. Impressionnant : Eper, Boudze, Ogobert et Peter77 peuvent en témoigner.

Dans le cas d'un enregistrement numérique en 16/44, c'est moins évident encore qu'il y ait une différence en faveur toujours du SACD.

Je ne connais qu'un cas où c'est l'inverse : La sixième de Mahler par Tilson Thomas: chez moi, ça sonnait peut-être un peu mieux en CD! C'est un SACD multicanal avec une piste SACD binaurale. Chez Ogobert, c'était l'inverse : le SACD reprenait le dessus.

Mais bon quantitativement et qualitativement la supériorité du SACD (comme du DVD-A en 24/192, du reste) est patente et indiscutable fondamentalement. Les platines utilisées pour la lecture, c'est une autre paire de manches!


Ecoutes faites avec platine CD 940 Sony et DVP 900S DVD, SACD. Ce dernier lecteur de DVD étant largement meilleur en lecture CD qu'un Marantz CD 63 SE, chez moi. Avec un lecteur CD/SACD Sony (oublié la référence!) chez Ogobert et Philippe Beal qui a la même. L'une des meilleures platines CD que j'ai jamais entendues! 28000F prix public quand même!

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Oct 2002 18:42

oui,

Je confirme ce que dis Alain, je rajouterais seulement, que le fait de mettre un SACD à la place d’un CD normale, est tout de suite flagrante par la profondeur (Pnicolas dois ce marré) et la largeur, finis la carte postale. (cela dépend quand même du type de produit)
Des phases bien précises, donc plus de focalisation, les timbres sont bien plus neutres, les aiguës toujours bien maîtrisé par une absence totale de projection. Le tempo général du système est moins rapide, plus calme avec des détails plus naturels, comme si la musique ralen-tie, (un peut :) ) pour nous laissé le temps de bien entendre et d’avoir plus de plaisir. :)

Amitiés Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 23 Oct 2002 18:53

je suis tout à fait d'accord avec vous : la supériorité du SACD ne fait aucun doute lorsqu'on compare la version CD 'classique' avec le re-mastering SACD.

mais j'ai l'impression que la queston posée concernait l'écart qualitatif entre la couche CD remastérisée en SBM et la couche SACD d'un disque hybride. On pourrait d'ailleurs ne faire que la comparaison entre nos anciens CD et la version CD SBM d'un SACD.......
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 23 Oct 2002 21:48

En jazz : une confrontation chez Ogobert de Lady in satin dans les deux versions également (car Sony ne fait pas d'hybrides) a été là encore nettement en faveur du SACD. On avait l'impression que deux grandes portes avaient été ouvertes et qu'on était dans le studio. Impressionnant : Eper, Boudze, Ogobert et Peter77 peuvent en témoigner.


Test refait depuis avec "Ah hum" de Mingus et "l'inévitable" "Kind of blue" entre le CD "d'origine" et la réédition en SACD ( en général seulement SACD et pas hybride ) et avantage très net au SACD à chaque fois...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline


Retourner vers Discussions Générales