Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 31 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Signification de Damping factor ?

Message » 17 Mai 2001 15:09

Que signifie exactement le "Damping factor" pour un amplificateur. Celon le modèle, cette valeur passe de 200, 1800 jusquà 10000.
Par exemple l'amplificateur KARAN KA-S 380 a les spécifications suivantes : "Damping factor better than 10,000:1 into 8 Ohms, 20Hz...20kHz".
Peut on en déduire que plus cette valeur est grande, plus l'amplificateur aura de facilité à driver des enceintes réputées difficiles ?
Corwinner
 
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Mai 2001 15:09

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Mai 2001 16:57

C'est le rapport entre l'impédance de l'enceinte et l'impédance interne de l'ampli.
Si ton ampli fait 0,1 ohms d'impédance interne et ton enceinte 8 ohms t'obtiens donc un damping factor de 80.
Comme toute source de courrant, un ampli a une impédance interne, en théorie plus cette impédance est faible meilleur est l'ampli.
Maintenant dans la pratique ... je suis pas sur que ca soit si important que ca d'avoir des valeurs extrèmes. L'important dans une chaine c'est l'équilibre général, en voulant trop pousser un certain paramètre, ca peut le faire au détriment d'autres paramètres.
Par exemple, le taux de distorsion que tu peut ramener quasiment à 0 en mettant une contre-réaction de la mort. Effectiment, il y a plus de distorsion mais il y a plus de dynamique non plus :D
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 17 Mai 2001 17:14

Le "damping factor", ou facteur d'amortissement est l'inverse de l'impédance de sortie de l'amplificateur.
Il fait partie de ces spécifications ne voulant *structement* rien dire pour des amplis modernes à transistors: la résistance série du câble HP ajoutée à celle de la bobine du filtre est des dizaines de fois plus élevée!
En pratique, tout facteur d'amortissement supérieur à 25 est impec pour du transistor...
flegal
 
  • offline

Message » 17 Mai 2001 17:37

N'empeche que la vraie définition c'est bien l'impédance de l'enceinte divisée par l'impédance de l'ampli. :)
Pour être sur de mon coup (connaissant la pertinence de flegal, je suis prudent :D ) j'ai fait quelques recherches et je tombe toujours sur la même définition.
En voici une :
Le facteur d'amortissement d'un système est le rapport entre l'impédance nominale d'un haut-parleur et de l'impédance de l'amplificateur qui le pilote. C'est une mesure qui indique la capacité d'un amplificateur à gérer la force électro-motrice inverse que produit la membrane à la disparition du signal
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 17 Mai 2001 20:09

> Le facteur d'amortissement d'un système est le rapport entre
> l'impédance nominale d'un haut-parleur
Du "HP" ???
C'est oublier un peu vite le cablage ( ampli -> enceinte et interne à l'enceinte ) ainsi que toute l'électronique de filtrage dans l'enceinte...
Sachant qu'en plus l'impédance d'une enceinte peut varier assez largement en fonction de la fréquence...
Bref, j'ai comme un doute sur la pertinence de cette définition...
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 17 Mai 2001 20:39

la définition citée plus haut est tout à fait juste car le postulat est que l'ampli est connecté directement à un haut-parleur : on ne parle même pas de l'enceinte ni de cable, c'est l'ampli direct sur le HP. Si on voulait être tout à fait rigoureux et appliquer cette définition pour une enceinte, la définition exacte serait :
(Impédance totale HPs+filtre+cables)/(Impédance interne de l'ampli)

sinon voici quelque liens qui parlent du sujet :D
En Anglais : http://www.studio-systems.com/audiofeatures/novdec99/dampingFactor/damp01.htm http://www.studio-systems.com/audiofeatures/novdec99/dampingFactor/damp02.htm http://www.studio-systems.com/audiofeatures/novdec99/dampingFactor/damp03.htm
http://www.condor-connection.org/asog/articles/tomcik/
http://www.peavey.com/technotes/20b.html
http://www.cshore.com/astroman/techart/amp.htm
http://www.7thzone.com/cgi-bin/page.cgi?id_page=poweramp_fund
http://www.djsociety.org/Speaker_3.htm
http://www.gamutaudio.com/papers/Amp_FAQ.htm#What%20is%20the%20damping%20factor
Il y en a des centaines comme ca :)
Sinon en français on trouve aussi :
http://www.inrp.fr/Acces/JIPSP/phymus/m_lexiq/lexbc3.htm#Facteur d'amortissement
http://jbrouchier.free.fr/node15.html
http://audio-pjb.com/us-html/doctor.htm
http://www.televore.org/technique/glossaire_d-l.shtml#F
<p>[This message has been edited by ajds (edited 17-05-2001).]
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 17 Mai 2001 22:33

Total DF = Sp. Impedance / ((Sp. Impedance / DF ) + ( 2 x Length x ( Resistivity / 1000 ))
example: enceinte 8ohms, DF de l'ampli : 200, longueur de cable: 3metres, resistance du cable (6mm2 par exemple): 2.4ohms/km
on aura: 147 de facteur d'amortissement du sysème, ce qui est excellent ( au dessus de 50 disons, c'est très bien ).
whasaaaaap
 
Messages: 2697
Inscription: 12 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 18 Mai 2001 4:51

L'inverse, soit 1/Rout est une notion absolue, indéoendante de la charge. Le Zl/Rout une notion relative et imprécise. Le Zl + (Z1 + R1 + Z2 + R2 +... +Zn + Rn)/Rout la bonne formule, qui tient compte de tous les éléments en série, qu'il s'agisse de résistances (qui ne varient pas avec la fréquence) ou d'impédances (qui varient).
Au final, on devrait exprimer ce truc selon la fréquence et charge, mais, de toute façon, il ne veut *rien* dire, sinon de refléter l'impédance - bah, oui, la plupart des amplis à transistors sortent sur une self bobinée autur d'une résistance, de façon à limiter leur bande passante dans le haut et leur éviter d'osciller - de sortie de l'ampli, et, par là, sa topologie comme le taux de contre-réaction utilisée.
flegal
 
  • offline

Message » 18 Mai 2001 17:02

mmh, j'aurai dû modifier la formule et inclure le cable interne du HP, mais bon vu la longueur, peut-être pas si flagrant.
quoique l'idéal est vraiment d'avoir le meme cable de l'ampli aux borniers et des borniers au HP.
whasaaaaap
 
Messages: 2697
Inscription: 12 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 18 Mai 2001 17:33

Que peut on conclure d'un intégré présentant la caractéristique suivante (pour Flegal) :
"The amp is rated at 180/300W into 8/4 Ohms, 20...20,000 Hz, with no more than 0.03% distortion. Its response is DC...300,000 Hz -3 dB, the damping factor is quoted at better than 1,800 (65 dB) 20Hz-20kHz (no output inductors!)". Si j'ai bien compris le dernier post de Flegal, cet ampli ne limiterait pas sa bande passante et pourrait avoir tendance à osciller.
Vrai ou faux ?
Corwinner
 
  • offline

Message » 18 Mai 2001 18:39

The amp is rated at 180/300W into 8/4 Ohms
Alimentation mal dimensionnée en courant, le truc devrait faire 360 W sur 4 ohms...
Its response is DC...300,000 Hz -3 dB
Bah c'est du transistor en couplage direct. Rien de bien particulier ici.
the damping factor is quoted at better than 1,800 (65 dB) 20Hz-20kHz (no output inductors!)
Sur quelle impédance ? Ne veut rien dire...
.Si j'ai bien compris le dernier post de Flegal, cet ampli ne limiterait pas sa bande passante et pourrait avoir tendance à osciller
Pas exactment : on peut faire des amplis très stables sans, mais la plupart des amplis ont au moins une ch'tite self faite avec quelques tours de fil autour d'une résistance, les deux étant en //, puis en série avec le point chaud.
flegal
 
  • offline

Message » 18 Mai 2001 22:47

En parlant d'oscillations...
flegal, rien à voir avec le sujet, mais... je viens de me décider à acheter un ampli Hartley 150S... Mais le revendeur m'a informé qu'il ne fallait pas le câbler avec des câbles HMS (ceux équipés d'un petit boitier avant le raccordement à l'enceinte), parce que l'ampli avait tendance à griller dans ce cas...
Est-ce une indication quant à la fragilité de l'ampli ? est-ce qu'il y a quelque chose de particulier à craindre du point de vue fiabilité de ce fait ?
VazyMonga
 
Messages: 67
Inscription: 16 Mai 2001 2:00
Localisation: Grenoble, France
  • offline

Message » 19 Mai 2001 0:50

Est-ce une indication quant à la fragilité de l'ampli ?
Non, simplement que les marchands de vent ne savent pas concevoir un réseau propre pour leurs câbles, c'est tout. On l'a vu avec les MIT et les Transparent, que certains amplis n'appréciaient pas du tout (et à juste titre).
Si tu veux la jouer HMS / MIT / Transparent, tu prends de bons câbles, et tu mets en parallèle avec les bornes du tweter une résistance de 39 Ohms et une capa de 75 nF (valeurs moyennes pour du 6 Ohms). Pas cher, et aussi drôle...
flegal
 
  • offline

Message » 19 Mai 2001 17:57

Ca a quoi comme effet? Ca atténue plus ou moins l'aigu, non? Et ce serait pas plutôt en // avec les bornes de l'enceinte et pas celles du tweeter, non?
Nono Le Rouje
 
Messages: 1096
Inscription: 26 Mar 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 19 Mai 2001 20:15

Ca a quoi comme effet? Ca atténue plus ou moins l'aigu, non?
Je ne dis rien, il faut faire l'essai soi même... Deux condos, deux résistances, deux bouts de câble et 10 minutes de travail. Et, crois moi, ça en vaut la peine !
Et ce serait pas plutôt en // avec les bornes de l'enceinte et pas celles du tweeter, non?
Exact. J'ai été imprécis : en // avec les bornes de l'enceinte, ou, si bicâblage, en // avec celles du tweeter (c'est à dire avant le filtre). Et pas en // avec le tweeter (après le filtre) comme on pourrait le croire en me lisant.
flegal
 
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message