Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Les navets dans Vos Vidéos shops

Message » 26 Juil 2005 15:29

TODD-AO a écrit:Tu reçois pas M6 ?


Si, mais je regarde pas la télé!
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Juil 2005 15:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Juil 2005 9:10

Astro, je commence à douter de mes facultés à poster une lettre :oops:
Aprés un retour pour affranchissement insuffisant, j'ai un retour NPAI...
Peux-tu me redonner ton adresse en MP afin que de façon sûre tu puisses te délécter de BLOOD SURF ?

Sinon, une daube grand cru : L'amour six pieds sous terre

de bons acteurs (dont l'immense C. Walken, vainqueur du grand concours de perruque 2005), des chorégraphies sympathoches mais une niaiserie affligeante.
La palme du film le plus romantico-gnangnan de ces derniers mois.
En gros, un entrepreneur en pompes funébres est amoureux de la femme d'un conseiller municipal et ils trouvent un habile subterfuge afin de pouvoir fuir vers une destination lointaine.
Des gags pour le quatrième âge et une ambiance aimablement sirupeuse font de ce film un agréable divertissement à regarder du coin de l'oeil en tricotant.
flamby
 
Messages: 898
Inscription: 31 Jan 2005 9:42
  • offline

Message » 28 Juil 2005 9:20

C'est fait! L'adresse....

Bon, hier UN HOMME A PART.

Décidement Vin Diesel alterne le bon (Riddick) et le tres tres moyen (le film dont je parle ou le consternant XXX).

Je sais pas trop quoi dire car tout est au 1er degré, meme Big Sexy s'y crois. C'est dire. Meme un bon gros carnage a la mitrailleuse lourde ne m'as pas fait marrer. Y a meme pas une néraude pneumatique, on est a la limite du scandale.

En fait, on est dans le pire du nanard, celui qui se prend au serieux.

Tiens pour ma peine je m'en vais acheter "mon curé chez les nudistes".
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 28 Juil 2005 10:42

flamby a écrit:Astro, je commence à douter de mes facultés à poster une lettre :oops:
Aprés un retour pour affranchissement insuffisant, j'ai un retour NPAI...
Peux-tu me redonner ton adresse en MP afin que de façon sûre tu puisses te délécter de BLOOD SURF ?

Sinon, une daube grand cru : L'amour six pieds sous terre

de bons acteurs (dont l'immense C. Walken, vainqueur du grand concours de perruque 2005), des chorégraphies sympathoches mais une niaiserie affligeante.
La palme du film le plus romantico-gnangnan de ces derniers mois.
En gros, un entrepreneur en pompes funébres est amoureux de la femme d'un conseiller municipal et ils trouvent un habile subterfuge afin de pouvoir fuir vers une destination lointaine.
Des gags pour le quatrième âge et une ambiance aimablement sirupeuse font de ce film un agréable divertissement à regarder du coin de l'oeil en tricotant.

Ouah ! J'en veux bien un aussi : ça, ça s'achète par caisses, comme un grand cru classé, non ? :D
Pour astro qui persiste à mettre un "d" à nanar : ce très joli mot est un diminutif de "navet", et non de "bernard".
En effet, on ne dit pas d'un film : "c'est un sacré Bernard !" :wink:
TODD-AO
 
Messages: 4637
Inscription: 07 Déc 2003 13:07
Localisation: PARIS LES PINS

Message » 28 Juil 2005 11:03

TODD-AO a écrit:(...) nanar : ce très joli mot est un diminutif de "navet" (...)
Sait-on, d'ailleurs, pour quelle raison les mauvais films sont-ils qualifiés de "navets" ?
A ma connaissance, ce qualificatif ne s'applique que pour des créations (je n'ai pas voulu écrire oeuvres :wink: ) cinématographiques.
Quel rapport avec le légume ? Quelqu'un connait-il l'origine de l'expression ?
A+.
thaih
 
Messages: 404
Inscription: 18 Juil 2002 17:45
  • offline

Message » 28 Juil 2005 11:14

TODD-AO a écrit:Ouah ! J'en veux bien un aussi : ça, ça s'achète par caisses, comme un grand cru classé, non ? :D
Pour astro qui persiste à mettre un "d" à nanar : ce très joli mot est un diminutif de "navet", et non de "bernard".
En effet, on ne dit pas d'un film : "c'est un sacré Bernard !" :wink:


:idee: On pourrais emplyer le terme de flamby.

On parlerais ainsi d'un sacré flamby... :mdr:
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 28 Juil 2005 12:46

astrorock a écrit:
TODD-AO a écrit:Ouah ! J'en veux bien un aussi : ça, ça s'achète par caisses, comme un grand cru classé, non ? :D
Pour astro qui persiste à mettre un "d" à nanar : ce très joli mot est un diminutif de "navet", et non de "bernard".
En effet, on ne dit pas d'un film : "c'est un sacré Bernard !" :wink:


:idee: On pourrais emplyer le terme de flamby.

On parlerais ainsi d'un sacré flamby... :mdr:



Le terme navet est employé en raison de l'insipidité de ce légume (je ne parle pas du petit navet nouveau qui lui est délicieux poelé dans le jus de cuisson d'une poitrine de veau citronnée et aillée), dire d'un film qu'il est un flamby pourrait juste signifier que les acteurs sont flasques.
flamby
 
Messages: 898
Inscription: 31 Jan 2005 9:42
  • offline

Message » 28 Juil 2005 14:40

flamby a écrit:Le terme navet est employé en raison de l'insipidité de ce légume (...)
Va pour l'insipidité du navet.

Pour autant, étant donné que comme je le précisais déjà, "ce qualificatif ne s'applique que pour des créations cinématographiques", son utilisation est, a priori, "récente".

Ce que j'aimerais savoir, si tant est que quelqu'un en ait une idée, c'est qui l'a utilisée dans ce sens le premier, où et quand, éventuellement (et vraisemblablement) sans se douter qu'elle deviendrait une expression consacrée.

A+.

Edition :
Plutôt que de détourner le précédent post, autant en créer un nouveau : [Cinema] Origine de l'utilisation du terme "navet" au cinéma.
Veuillez, s'il-vous-plaît, dorénavant, intervenir sur cette question là-bas, merci :wink: .
Dernière édition par thaih le 28 Juil 2005 14:54, édité 1 fois.
thaih
 
Messages: 404
Inscription: 18 Juil 2002 17:45
  • offline

Message » 28 Juil 2005 14:51

A chacun sa croix.

La mienne s'est appelée, l'espace d'un soir: "Python": http://www.imdb.com/title/tt0209264/

La source: ma belle-mère, qui a des gouts exotiques et originaux, mais pas toujours bien renseignée...

L'image: du 4/3. Mais assez originale, à sa façon: bandes noires en haut et en bas de l'image (pour obtenir un format 1.85) puis bandes noires à gauche et à droite pour obtenir du 4/3.
Déja, là, j'aime...

Ensuite le son. VF obligatoire (rien d'autre...). Et que dire des doublages... disons qu'il sont d'une qualité générale qui fait passer les pièces amateures de fin d'année de primaire pour du Shakespear. Bref, un travail TRES amateur, horrible, risible (c'est déja ça!)...

Maintenant l'histoire: un méchant serpent de 30M de long tue tout le monde. Mais les gentils le tuent à la fin.

Pourtant cela commençait plutôt bien: un couple de lesbienne (dont l'une est une nymphomane bi) font du camping et des cochonneries qu'il ne m'est pas permis de décrire ici. C'est LE bon moment du film.
Bien sûr elles se font tuer tout de suite après.
A partir de là, plus aucun interêt.

Enfin les effets spéciaux... Ils sont effectivement spéciaux... Disons simplement que nous avons l'équivalent numérique des anciens costumes de caoutchouc qui désamorçaient complétement toute suggestion horrifique.

Il parait qu'il existe un numero 2.
Voici un extrait de critique spectateur de IMDB:
"The acting is horrible, the effects wretched, and the dialogue lame. Do not see this movie. "
Sobre et efficiace.
Bernouilly
 
Messages: 194
Inscription: 18 Jan 2005 21:55
  • offline

Message » 28 Juil 2005 15:09

TODD-AO a écrit:Pour astro qui persiste à mettre un "d" à nanar : ce très joli mot est un diminutif de "navet", et non de "bernard".

Pour le coup, suite à la réponse de rafque sur le post [Cinema] Origine de l'utilisation du terme "navet" au cinéma, on peut dire qu'astro[rock] peut persister "à mettre un "d" à nanar : ce très joli mot", s'il n'est pas un diminutif de "bernard", dérivant, pour certains, de ... "panard" :o
thaih
 
Messages: 404
Inscription: 18 Juil 2002 17:45
  • offline

Message » 06 Aoû 2005 13:11

Je suis choqué que personne ici n'ai pensé à parler de Society, film de 1989 http://www.imdb.com/title/tt0098354/

C'est comment dirais-je très spécial avec une VF très mauvaise comme un peu tous les films des 80's qui passent en 2e partie de soirée sur RTL9

Enfin un film à voir pour apprécier d'autant plus les autres
scytale128
 
Messages: 40
Inscription: 23 Mar 2005 22:01
  • offline

Message » 06 Aoû 2005 13:52

Mon Navet de la semaine:
Love Object

j'insiste un navet pas un nanar ;)
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 10 Aoû 2005 13:09

scytale128 a écrit:Je suis choqué que personne ici n'ai pensé à parler de Society, film de 1989 http://www.imdb.com/title/tt0098354/

C'est comment dirais-je très spécial avec une VF très mauvaise comme un peu tous les films des 80's qui passent en 2e partie de soirée sur RTL9

Enfin un film à voir pour apprécier d'autant plus les autres


:o je l'ai acheté à 3 euros en grande surface, y'a quelques mois... :oops: j'ai pas encore eu le courage de le visionner ... :mdr:
Pierre T
 
Messages: 746
Inscription: 01 Déc 2001 2:00
Localisation: Montpellier - FRANCE
  • offline

Message » 13 Mar 2006 12:18

Attention à ne pas manquer dans la nuit du jeudi 16 mars au vendredi 17 mars à 01h00 sur ARTE ( signe évident qu'il s'agit d'un film de haute qualité :mdr: ) :

L'ATTAQUE DE LA MOUSSAKA GEANTE :lol:

Les critiques sont unanimes, un chef d'oeuvre :mdr: je cite :
" L'abus de moussaka peut être dangereux pour la santé... mentale. Le réalisateur en a visiblement fait l'expérience, signant un objet filmique non identifié, proche des nanars d'Ed Wood. "
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • offline

Message » 06 Avr 2006 17:08

aises.[/quote]

l y a dans le titre de ce thread une contradiction de base; en effet un navet authentique, un navet 5 étoiles ne saurait être édité en DVD : c'est un film que même les producteurs auraient honte d'avoir à leur catalogue, et si la honte ne suffit pas, ils n'imaginent même pas qu'une édition DVD puisse leur rapporter un fifrelin




Et pourtant, on a les chefs d'oeuvre de Max Pecas en dvd!
andrino
 
Messages: 700
Inscription: 09 Oct 2005 16:11
Localisation: La Rochelle
  • offline


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD