Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Musique vivante : musiciens, instruments, festivals & concerts..

Dernier concert que vous ayez vu

Message » 01 Déc 2017 23:27

Au cinéma le 23 novembre dernier

PRINCE Sign'of times remastérisé 30 ans après sa sortie

Un concert de sa tournée de 1987,
l'artiste et son groupe son probablement au sommet de leur art :D
musique, impro live, danse, visuels :P



La remastérisation de l'image est très bonne,
celle du son juste correcte

mais cela permet à tous ceux qui n'ont jamais vu de nain pourpre en Live comme moi de ressentir un peu de son talent hors pair de Performer !! 8)

menthalo
 
Messages: 1480
Inscription: 25 Aoû 2002 18:18
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Déc 2017 23:27

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Déc 2017 6:53

Vu Kyle Eastwood hier en quintet.
J’ai été assez surpris, d’abord par le public, bien plus large qu’aux autres concerts de jazz que je vais voir, et ensuite par la cohérence du groupe, plutôt solide et efficace.
Pour le reste, il laboure son sillon de jazz mainstream, je me croyais au Village Vanguard en 1954 sur 2 morceaux sur 3, en utilisant sa notoriete pour ratisser large, mais sans tricher et une splendide entente entre les musiciens, avec qui il doit tourner depuis des années.
Ca a plus a ma femme, qui n’ecoute Généralement pas de jazz, donc pari gagné :bravo:
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6344
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 17 Déc 2017 10:52

La semaine derniere 2 très bon concerts :
Melanie de Biasio : Un son impeccable au Trianon, des éclairages superbes et des morceaux super envoutants. J'ai réalisé que Melanie devait être une cousine de Beth Gibbons la chanteuse de Portishead parce que l'émotion en live est aussi forte.

Le nouvel electric Outlet de James Carter au New Morning : Du blues de la soul du funk et du jazz avec des virtuoses tout heureux de communiquer leur plaisir de jouer ensemble. La salle n'était pas complète... Et pourtant c'était un concert exceptionnel ! :love:
(James Carter (Saxophone), Gerard Gibbs (Claviers), Alex White (Batterie), Ralphe Armstrong (Basse))
Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio, Rel
HC : Pio KRP 500A, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana BDT 270, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5463
Inscription: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris

Message » 17 Déc 2017 11:08

Bonjour,
Jacques DUTRONC, au Phare, à Chambéry, le 6 février 2010 :D
Toujours fringant, sauf qu'il n'a plus le droit d'arriver sur scène avec son Havane :cry:
Bon, c'est trop vieux comme événement :wtf:
Ben, c'est comme lui, c'est comme moi :oldy:
:wink: :wink:
Clad 7
 
Messages: 1370
Inscription: 05 Aoû 2008 13:07
Localisation: 73
  • offline

Message » 17 Déc 2017 12:20

Bonjour,
PSYKUP, au Bikini à Toulouse le 7 décembre.
Groupe de métal toulousain formé en 1995 et qui a fait un retour sur scène fin 2014.
Métal mais qui mélange pas mal de style, pop, groove, jazz, etc. On retrouve sur scène une section de cuivre sur un ou deux morceaux et ce qui ressemblait à une vielle à roue sur un autre.




led balloon
 
Messages: 1292
Inscription: 11 Oct 2007 15:43
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 17 Déc 2017 14:41

bonjour
le 19 octobre à la rochelle
un grand moment d'emotion pure,1h30 de voix et de guitare non stop,tous les morceaux enchainés.
Luna Pena

"Il y a quelque chose d’apaisant chez Lula Pena. Quelque chose de troublant, aussi. Seule avec sa guitare, la Lisboète distille un fado revisité, une douce saudade naviguant entre folk américain, bossa nova brésilienne, morna cap-verdienne et tango argentin. Lula Pena est une poétesse nomade à l’aura mystérieuse.

Elle a grandi à Lisbonne, s’est envolée pour Barcelone et a réellement découvert sa vocation de chanteuse à Bruxelles avant de parcourir le monde. Pour son petit cercle d’admirateurs, chacune de ses apparitions est un miracle fugace. En effet, la grande dame a très peu tourné et, depuis 1998, n’a sorti que trois albums. Elle reste assez hermétique à l’industrie du disque et intransigeante dans sa démarche artistique. Archivo Pittoresco, son dernier opus, reflète le vagabondage habité de Lula Pena : les textes des treize chansons circulent entre portugais, français, anglais, espagnol, italien et grec. Un rêve de polyglotte, espéré depuis dix ans par ses afficionados…

Sur scène, Lula Pena est captivante, animale. Rares sont les privilégiés à avoir pu s’initier à ces moments de grâce suspendus, quasi chamaniques, à la puissance calme de sa voix de contralto. Une douce étrangeté, un souffle, comme un baume dont la simplicité naturelle pénètre dans les chairs, relevé des accords de la guitare qu’elle enveloppe parfois de tout son corps sur scène. Elle la couve, la frappe, l’embrasse, la cajole… Chaque concert de Lula Pena est un authentique don de soi.

Devant tant de mélancolie scintillante et de beauté nue, on verse des larmes de soleil.

canaille17
 
Messages: 430
Inscription: 11 Juil 2017 23:09
Localisation: La Rochelle
  • offline

Message » 17 Déc 2017 14:51

la semaine derniere,un groupe de musique metissée comme ils aiment à se decrire. "les mots de 20" talent de l'ouest FR3
j'ai beaucoup aimé.
la jeune femme à l'accordeon est tout simplement geniale de drolerie et de truculence sur scene.
va y malou,chauffe,chauffe
canaille17
 
Messages: 430
Inscription: 11 Juil 2017 23:09
Localisation: La Rochelle
  • offline


Retourner vers Musique vivante : Musiciens, Festivals, Concerts