Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: gelsurf et 25 invités

Pour toute demande d info sur un ampli integré ( Préampli + Ampli en 1 seul appareil ) HomeCinéma ( pour ce qui concerne l'audio )

Petite question sur l'impédance d'un ampli

Message » 30 Sep 2004 18:31

Juste une petite question très importante pour moi :

Avec des enceintes dites "6 - 8" Ohms et un ampli qui peut basculer entre 6 et 8 Ohms, vaut il mieux le mettre en 6 ou en 8 Ohms ? Et pourquoi ?

Le débat est ouvert :mdr:
wasp666
 
Messages: 184
Inscription: 16 Mai 2002 10:01
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Sep 2004 18:31

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Sep 2004 19:45

la reponse ici :wink:
funyboy
 
Messages: 288
Inscription: 15 Nov 2003 13:05
Localisation: Mufflin
  • offline

Message » 30 Sep 2004 19:51

le débat est clos... :mdr:
acmalko
 
Messages: 2247
Inscription: 20 Nov 2002 19:47

Message » 30 Sep 2004 19:58

Vivi... je comprends bien, j'avais déjà lu ceci... Merci :mdr:

Mais je vais formuler autrement : Je vois par exemple 100W sous 8 Ohms et 120W sous 6 Ohms dans les tests des amplis. Donc, ce gain de puissance a t il une influence sur la qualité du son restituer pas exemple ??
wasp666
 
Messages: 184
Inscription: 16 Mai 2002 10:01
  • offline

Message » 01 Oct 2004 16:22

Un amplificateur audio "pilote" les enceintes en tension (et pas en courant ou en puissance comme on pourrait le penser) "électroniquement parlant" un amplificateur audio est un générateur de thévenin (ou géné de tension).

Cela veux dire que l'impédance du générateur (l'ampli) et bcp plus faible que l'impédance de la charge (l'enceinte). Le rapport de ces impédances est appelé coefficient d'amortissement, il est peut valoir 50 ou 500 ... (ce qui veut dire que l'impédance de sortie de l'ampli est 50 ou 500 plus faible que l'impédance de la charge (8 Ohm en l'occurrence))

Donc en théorie, si l'on utilise des enceintes de 4 Ohms le coefficient d'amortissement réel sera plus faible que celui spécifié sur 8 Ohms (car le rapport se trouve modifié)

En terme de rendu, un coefficient d'amortissement faible signifie une plus faible capacité à absorber la force contre-électromotrice du HP de grave (cela se traduit par une tenue inférieure du grave) ce qui est logique car une enceinte dont impédance est très faible demande plus de courant et est plus difficile à driver (ou à tenir) mais Attention il faut relativiser, si l'on reste dans des proportions "normales" ça ne s'entend pas ! et surtout, ça ne veut pas dire une musicalité inférieure !!!

Un coefficient d'amortissement élevé n'est pas synonyme de plus de musicalité, à la limite se serait plutôt "synonyme" de grave sec et encore ... des paramètres qui non rien à voir avec le coefficient d'amortissement interragisse cette impression, comme par ex l'équilibre tonal qui modifie aussi beaucoup la perception de grave sec.

Bref, faut pas trop se poser ce genre de questions à moins de maîtriser l'ensemble des paramètres (ce qui n'est pas possible en interprétant quelques données constructeurs).

En gros, je viens de lire l'article de JPG sur le site HIFISSIMO et je trouve qu'il résume très bien ce "faux problème".

Je vois souvent des personnes qui se posent des questions sur la puissance de leur alim (ou autre paramètres ...) ces paramètres (le plus souvent incomplet et quelquefois faux !!) ne veulent rien dire si ils ne sont pas bien interprétés (et c'est souvent le cas, car l'interprétation est difficile !)
paco
 
Messages: 431
Inscription: 03 Sep 2003 21:18
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 01 Oct 2004 16:24

(re)merci paco :wink:
wasp666
 
Messages: 184
Inscription: 16 Mai 2002 10:01
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés HomeCinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message