Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Quelle place pour un pré-amp dans la musique dématérialisée?

Message » 22 Jan 2012 5:20

Donc si j'ai bien lu ce fil, pas mal d'audiophiles achètent un pre-ampli pour colorer le son d'un lecteur CD ou d'un DAC qui ne leur plait pas totalement. :ane:
Pas mal comme philosophie.
khaos974
 
Messages: 1471
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Jan 2012 5:20

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Jan 2012 8:49

il 'est pas question de coloration ...il est question de musicalité ..c'est un peut différent :-?
fredoamigo
 
Messages: 2950
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 22 Jan 2012 9:04

Quand on rajoute ou enlève quelque chose au signal, j'appelle ça une coloration :hehe:
Coloration peut être musicale, mais coloration quand même.
khaos974
 
Messages: 1471
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Message » 22 Jan 2012 11:09

Le simplisme est la plus grande fumisterie commerciale de la hifi.
C'est quand même pas compliqué à comprendre que dans un système il y a besoin d'une FONCTION préampli.

Cette fonction peut-être assurée par :
- une partie d'un intégré, préampli passif ou actif
- préampli à part entière passif ou actif
- volume variable d'un DAC
- ...

En quoi mettre un appareil conçu spécialement pour assurer cette fonction sera plus coloré qu'autre chose ?
Ce n'est pas impossible, mais rien ne peut le dire a priori
Je dirai même que plus le préampli sera de qualité, moins il sera coloré par rapport à la solution qu'il remplace.


Chez moi le préampli intégré au DA60 est plus coloré que le SP16
Il n'y a même pas à discuter là dessus, c'est une évidence.
Et au niveau du rendu, le SP16 donne : plus de définition, plus d'impacts, plus d'air, plus de gain, plus de... sans qu'on "l'entende" pour autant.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 22 Jan 2012 11:52

raouf a écrit:Dans un ampli intégré, tu as de toutes façons un préampli et un ampli. C'est un appareil deux-en-un.
Ou alors c'est du côté du DAC que tu as : un DAC et un préampli. Mais de toutes façons, il y a un élément qui fait office de préampli.

En fait c'est effectivement ce que je commence à penser, de nos jour il y a toujours un préampli quelque part, en entrée d'un ampli intégré mais aussi en sortie d'un DAC ou même d'un lecteur CD (qui doit de toute façon comporter un DAC qqpart, non?), en effet la sortie RCA semble suffisante pour être utilisée directement en entrée d'un ampli de puissance (donc la préampli semble déjà faite), qu'il y ait ou non réglage de volume sur l'appareil d'ailleurs (en numérique on peut de toute façon souvent régler le volume du signal numérique sur la source). Donc finalement brancher son DAC à un ampli intégré revient plus ou moins à brancher un préampli à un préampli non?
Enfin, de toute façon, à partir du moment où certains préfèrent avec et d'autres sans, il faut se rendre à l'évidence, il y a une question de goût dans tout ça! (que les appareils "soient faits" pour fonctionner ensemble ou non).
Nival
 
Messages: 3859
Inscription: 14 Nov 2011 20:24
Localisation: 78
  • offline

Message » 22 Jan 2012 11:54

khaos974 a écrit:Donc si j'ai bien lu ce fil, pas mal d'audiophiles achètent un pre-ampli pour colorer le son d'un lecteur CD ou d'un DAC qui ne leur plait pas totalement. :ane:
Pas mal comme philosophie.

:roll: Tu l'as mal lu :)
raouf
 
Messages: 1453
Inscription: 26 Oct 2008 22:20
Localisation: Montrouge
  • offline

Message » 22 Jan 2012 11:58

raouf a écrit:
khaos974 a écrit:Donc si j'ai bien lu ce fil, pas mal d'audiophiles achètent un pre-ampli pour colorer le son d'un lecteur CD ou d'un DAC qui ne leur plait pas totalement. :ane:
Pas mal comme philosophie.

:roll: Tu l'as mal lu :)

Ça ne s'adressait pas a toi. :mdr:
khaos974
 
Messages: 1471
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Message » 22 Jan 2012 12:03

Nival a écrit:
raouf a écrit:Dans un ampli intégré, tu as de toutes façons un préampli et un ampli. C'est un appareil deux-en-un.
Ou alors c'est du côté du DAC que tu as : un DAC et un préampli. Mais de toutes façons, il y a un élément qui fait office de préampli.

En fait c'est effectivement ce que je commence à penser, de nos jour il y a toujours un préampli quelque part, en entrée d'un ampli intégré mais aussi en sortie d'un DAC ou même d'un lecteur CD (qui doit de toute façon comporter un DAC qqpart, non?), en effet la sortie RCA semble suffisante pour être utilisée directement en entrée d'un ampli de puissance (donc la préampli semble déjà faite), qu'il y ait ou non réglage de volume sur l'appareil d'ailleurs (en numérique on peut de toute façon souvent régler le volume du signal numérique sur la source). Donc finalement brancher son DAC à un ampli intégré revient plus ou moins à brancher un préampli à un préampli non?
Enfin, de toute façon, à partir du moment où certains préfèrent avec et d'autres sans, il faut se rendre à l'évidence, il y a une question de goût dans tout ça! (que les appareils "soient faits" pour fonctionner ensemble ou non).


Si tu connectes un DAC-preampli à un ampli integré, il faut que tu desactives la fonction preamp du DAC, ou bien que tu attaques l'integre par une entree main in, en bypassant la fonction preamp, sinon effectivement tu chaines deux preamplis et là oui tu ajoutes un element inutile. Mais remplacer l'un de ces preamp integres par un preamp separe plus abouti, ce n'est pas ajouter un element inutile, au contraire :thks:
Mais encore une fois ça n'a de sens que dans le hdg. D'un point de vue fonctionnel, un preamp separe n'apporte rien en effet.
raouf
 
Messages: 1453
Inscription: 26 Oct 2008 22:20
Localisation: Montrouge
  • offline

Message » 22 Jan 2012 12:24

Rappel
Un preAMPLICTEUR était indispensable à l'époque du vinyl...pour pré amplifier.

Aujourd'hui cette fonction est inutile, il reste la sélection de sources et l'adaptation d'impedance active( aop, moultes composants discrets...) passive( transfos) mais pas toujours, il y a des amplis intégrés qui sont un bête potentiomètre ( quelque doit ça techno) exemple: poppulse t150 ou du plus "audiophile" comme le réputé creek destiny( le gain est réglable).

Le spl volume 2 permet par exemple une simple adaptation d'impedance, il n'apporte aucun gain( qui n'est pas synonyme de coloration).
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6780
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Jan 2012 12:29

En fait je ne parlais pas de "DAC-préampli" mais de DAC tout court... dont le signal en sortie est finalement comparable à ce qui sort d'un préampli (ou d'un "DAC-préampli"), non? Quelle différence sinon et quel traitement du signal y apporte le préampli? (intégré ou séparé, peu importe au final, il existe surement de trés bon pré-amp intégré et de mauvais pré-amp séparé, ce n'est pas vraiment le propos ici :wink: )
Nival
 
Messages: 3859
Inscription: 14 Nov 2011 20:24
Localisation: 78
  • offline

Message » 22 Jan 2012 12:30

Ah bah voilà, la réponse de Baratoustra rejoint ce que je me disais :P .
Nival
 
Messages: 3859
Inscription: 14 Nov 2011 20:24
Localisation: 78
  • offline

Message » 22 Jan 2012 12:32

Une gestion du volume analogique pour le preamp, analogique ou numérique ( de diverses manieres) pour le dac/preamp et uniquement numérique codée dans le signal dans le cas d'un dac ( réglage numérique depuis le lecteur).

Chacun a ses avantages et inconvenients
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6780
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Jan 2012 12:35

baratoustra a écrit:Rappel
Un preAMPLICTEUR était indispensable à l'époque du vinyl...pour pré amplifier.

Aujourd'hui cette fonction est inutile, il reste la sélection de sources et l'adaptation d'impedance active( aop, moultes composants discrets...) passive( transfos) mais pas toujours, il y a des amplis intégrés qui sont un bête potentiomètre ( quelque doit ça techno) exemple: poppulse t150 ou du plus "audiophile" comme le réputé creek destiny( le gain est réglable).


Non : les préamplificateurs ne font pas forcément pré phono...c'est une fonction supplémentaire à ajouter à un préampli, soit dans un boîtier séparé, soit plus souvent par une option/carte préampli phono. Les deux fonctions existent depuis belle lurette et sont distinctes.
raouf
 
Messages: 1453
Inscription: 26 Oct 2008 22:20
Localisation: Montrouge
  • offline

Message » 22 Jan 2012 12:42

Raouf, on parle de la place du preamp pour la musique dematerialisee.

Les preamplis ont été inventés à l'époque du vinyl pour preamplifié le faible signal des platines, c'est pas un avis, c'est un constat.

Toujours indispensable pour le vinyl, mais c'est pas le sujet.

Tout les dacs actuels ont des niveaux de sortie suffisant( quand c'est pas l'inverse carrément) pour ne pas avoir besoin de preamplification.
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6780
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Jan 2012 12:44

La nécessité ou non de gain dépend uniquement du rapport entre les sorties du dac et les entrées de l'ampli de puissance, chacun fait selon son matos.
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6780
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline



Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message