Le « Salon Dédié » Home-Cinéma

Installations — publié le 2 janvier 2005
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes . (Janvier 2005)

Attention : passionné ! Christophe est tombé dans le home-cinéma depuis qu’il est tout petit, et, pour lui, rien ne compte plus au monde que sa chère  installation. D’ailleurs : il vit dedans !

Cliquez pour voir une version plus grande...
Avant du salon et système audio GKF avant

C’est avec plus de deux heures de retard, et après avoir subi un véritable déluge que nous parvenons au domicile de notre hôte du jour : Christophe.  Notre ami est fonctionnaire et habite avec son épouse dans un petit deux-pièces, situé au dernier étage d’un immeuble du centre-ville d’une commune de la banlieue Ouest de la capitale.

Nous pénétrons dans l’appartement, poussons la porte de la pièce principale  et… nous ne parvenons pas à l’ouvrir de plus de 30 cm ! En effet, elle bute (rassurez vous : tout est bien protégé !) dans l’enceinte avant gauche du système :une GKF SVP-505.

Cliquez pour voir une version plus grande...
Arrière de la salle

Bref, enfin « glissés » à l’intérieur, nous découvrons d’un coup d’œil toute l’installation : pour résumer, Christophe est  littéralement transformé en salle dédiée home-cinéma… sa salle de séjour !

Le home-cinéma : presque une histoire d’amour !

LIENS INTERNET
L’installateur, designer et intégrateur CINE INSTALL a réalisé l’étude, la fabrication et la pose du traitement acoustique de la partie avant de la salle, et a fourni et paramétré l’égaliseur Behringer : 

Ciné Install Services
5, rue Danès de Montardat
78100 St-Germain-en-Laye
Tel : 01 30 61 98 79 ,
Fax : 01 39 04 29 95


Le magasin Audio Projection a réalisé la calibration Colorfacts du vidéoprojecteur Sharp XV-Z10000 : 

Audio Projection
CC Le Sémaphore
45 RN10  78310 Coignières
TEL : 01.30.49.07.75
FAX : 01.30.49.15.63

Nous le disions dans la préface : Christophe est tombé dans le home-cinéma quand il était enfant … avant même, comme il le dit lui-même, que le home-cinéma, n’existe ! Accro aux salles obscures qu’il fréquentait plusieurs fois par semaine avant l’age de 10 ans ( !), il a possédé le premier walkman, le premier téléviseur à coins carrés, le premier magnétoscope stéréo… bref il lui fallait un exemplaire de chaque nouveauté pour assouvir sa passion d’image et de son !

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue avant

Son premier système home-cinéma uniquement Dolby Pro Logic date de l’époque où il vivait chez ses parents, mais c’est véritablement il y a 8 ans, quand il s’installe avec son épouse dans cet appartement, que les choses sérieuses commencent :

il achète le plus gros rétroprojecteur Toshiba du moment (140 cm de diagonale)  et un lecteur de laserdiscs qu’il alimente avec de très coûteux imports NTSC, seul format de qualité disponible à l’époque.

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue du meuble recevant les sources et les amplifications

Puis ce sont les premiers intégrés Dolby Digital puis DTS de marque Onkyo ( le fameux 939, puis le 898) et Denon (les AVC-A1D et AVC-A1SE), avant de passer à cette configuration en éléments séparés TAG McLaren/Rotel.

Cliquez pour voir une version plus grande...
de gauche à droite : GKF SVP-505, la centrale SVP-1000, et le caisson de graves SVP-600

Le rétroprojecteur Toshiba est aussi remplacé par l’un des premiers projecteurs tri LCD Sharp, puis par deux modèles Sony, puis encore par un Sanyo PLV-Z2 et enfin par ce Sharp XV-Z10000. Dans cette succession effrénée d’achats et de reventes, souvent à  pertes, notre ami s’endette beaucoup, et englouti de véritables fortunes.

Qu’importe, nous dit-il, il ne regrette rien ! Il émet d’ailleurs des avis souvent très tranchés sur les appareils qu’il a possédé… car son but c’est tout simplement d’avoir ce qu’il y a de meilleur ! Il découvre récemment les enceintes GKF (il possédait un pack Snell Série 5 précédemment) au hasard d’un salon organisé par un magasin home-cinéma de l’ouest parisien …c’est le choc ! Quelques jours plus tard, il devient propriétaire de cet ensemble actuel … Il est enthousiaste les premiers jours, mais il se déclare insatisfait sur le rendu du grave au bout d’une semaine … c’est alors qu’il contacte Jérôme Renaudin, de Ciné-Install, qui lui propose ce traitement acoustique de la partie avant et une égalisation du caisson (voir encadré). C’est aussi lui qui fournira cet écran fixe sur cadre avec bords noirs, réalisé à base de toile mate Oray).

Cliquez pour voir une version plus grande...
vidéprojecteur Sharp XVZ-10000, sous ll’enceinte centrale arrière GKF AMB-100

La totale chez GKF 

L’installation de Christophe:
« Salon dédié » d’environ 24 m2 (6 m x 4 m)
Sources :
Lecteur de DVD Denon DVD-3910
Lecteur de Mini-Disc Kenwood
Préampli-processeur :
TAG MacLaren AVR32R THX Ultra Surround EX
Amplificateurs de puissance :
TAG MacLaren 100x5R (x1)
Rotel RB03 (x1)
Enceintes :
Principales : GKF SVP-505 (x2)
Centrale : GKF SVP-1000 (x1)
Surrounds: GKF AMB-100 (x3)
Caisson de graves : GKF SVP-600 (x1))
Diffuseur vidéo :
Vidéoprojecteur DLP Sharp XVZ-10000
Ecran :
Lumène Coliseum 200C électrique à tendeurs latéraux
Divers :
Télécommande universelle Marantz RC5400
Egalisation Behringer UltraGraphPro GEQ3102
Câblage vidéo Profigold et DVI-DVI Oehlbach
Gestion des lumières en X10
Coût total de cette installation :
environ 40000 €

Impossible de manquer donc les deux énormes enceintes deux voies GKF SVP-505.

Les « 505 » reprennent sur le plan technique le cahier des charges que GKF  utilise pour équiper les « vraies » salles de cinéma, à savoir haut rendement (97 dB/ 1 W / 1m), tweeter à pavillon et chambre de compression 1’’,  et haut parleur de graves de 38 cm coupé à 630 Hz. La centrale est une GKF SVP-1000, issue du fameux pack SVIP.

Cliquez pour voir une version plus grande...
Egalisation Behringer UltraGraphPro GEQ3102 sur un lecteur-enregistreur de Mini-Disc Kenwood

Composée de deux médiums de 25 cm fonctionnant en parallèle, et d’un tweeter 1’’ à chambre de compression et pavillon à directivité constante (ici convenablement orienté compte tenu de la position horizontale de l’enceinte) , la SVP-1000 atteint un rendement très élevé de 100 dB/1W/1m ! Enfin à  l’arrière, nous découvrons 3 GKF AMB-100 à façade inclinée (le système fonctionne en 6.1), directement issues cette fois de la gamme « pro » du constructeur.

Cliquez pour voir une version plus grande...
Avant droit GKF 505

Ces enceintes dites « d’ambiances » sont conçues à  l’origine pour équiper de véritables salles de cinéma, Elles sont constituées d’un haut parleur de grave de 21 cm et d’un tweeter à pavillon et chambre de compression 1’’. Un caisson de graves actif SVP-600, lui aussi tiré du pack SVIP (push-pull 2×30 cm  + ampli intégré de 300 W) complète l’ensemble.  Pour alimenter toute cette armada, on découvre un superbe amplificateur multicanaux TAG McLaren 100 X 5 r, développant  5x120W sous 8 Ohms et doté d’alimentations entièrement  séparées (technologie « quintuple mono »), ainsi qu’un ampli de puissance Rotel RB03 bridgé juste pour la voie arrière centrale. Le préampli/processeur est aussi un TAG McLaren, il s’agit du fameux AVR32R, agréé THX Ultra et option THX Surround EX,  il incorpore tous les décodages audio dont le Dolby Prologic II.

Cliquez pour voir une version plus grande...
Lecteur de DVD Denon DVD-3910 et Télécommande universelle Marantz RC5400

Enfin la source principale est un lecteur Denon DVD-3910, lecteur universel et tout nouveau fleuron du constructeur, avec désentrelacement et scaling Faroudja et double sortie DVI et HDMI, que notre ami a acheté pour remplacer une Pioneer DV-668 et pour accompagner son tout dernier achat, un projecteur Sharp XV-Z10000,  pour lequel il a bénéficié d’un excellent prix de « fin de stock » chez Hifissimo.

 

 

© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes

NOTRE AVIS :
« Une superbe image, mais une partie audio un peu surdimensionnée »

Cliquez pour voir une version plus grande...
Arrière du salon dédié

Ce qui frappe au premier abord dans l’installation de Christophe,  c’est l’ampleur des moyens mis en œuvre … dans une pièce « non dédiée » ! Notre ami n’a pas hésité à « sacrifier » la pièce principale de son appartement pour aller jusqu’au bout de sa passion… Nous vous en laissons juge, mais nous pensons que, si on ne dispose pas d’une pièce dédiée, il est préférable d’intégrer au maximum son système (écran enroulable,  enceintes masquées, pilotage évolué) plutôt que de développer des solutions lourdes et manifestement très contraignantes au quotidien comme celle ci. Du reste, à l’écoute, le système nous est vite apparu quelque peu surdimensionné par rapport à la pièce, notamment du coté des enceintes principales SVP-505 qui requièrent un certain volume pour s’exprimer, surtout dans le grave qui manquait nettement d’assise.

« La calibration de projecteur type ISF permet d’obtenir une image très naturelle, à la colorimétrie juste et précise »

Le caisson SVP-600 avait du reste un souci technique (violents talonnages lors de notre visite) rapidement résolu depuis par le constructeur. Les effets arrières, assez directifs mais conservant un bon enveloppement du fait de la proximité des trois enceintes, nous ont par contre convaincus, notamment sur «  Le Pacte des loups » (scène de chasse). Les surrounds latérales auraient toutefois gagnés à être légèrement avancées… au final c’est surtout l’image qui nous a enthousiasmée : le couple XVZ-10000 + Denon 3910 en « full numérique » était réellement étonnant car, malgré un léger manque de contraste sur certaines scènes sombres ( dus aux reflets ambiants, murs et plafonds sont ici très clairs), la calibration type ISF permet vraiment d’obtenir une image très naturelle, bien débouchée et à la colorimétrie juste et précise, le tout avec un piqué et une profondeur d’image exceptionnelle qui révélait jusqu’au grain de pellicule ! Attention à ne pas forcer sur le sharpness qui n’apporte qu’effets de contours et bruit vidéo ! Merci Christophe et surtout : profitez bien maintenant de votre superbe installation … en regardant des films !