Sony KD65X9005 : Un téléviseur Ultra HD pour un grand spectacle

News — publié le 11 septembre 2013
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

 

Il va falloir s’y faire : l’Ultra HD arrive ! En tout cas les premiers téléviseurs, car pour les programmes c’est une autre histoire. Sony ne veut pas rater ce tournant technologique et commercialise plusieurs écrans UHD dont ce 65 pouces. Un géant qui ne passe pas inaperçu dans un salon !

 

Après la 3D et la TV connectée, et en attendant l’OLED qui arrive bientot, les constructeurs de téléviseurs poussent sur le devant de la scène l’Ultra HD. C’est le nom officiel des écrans capables d’assurer une résolution de 3 840 x 2 160 pixels, certains continuent à employer le nom de 4K ou à apposer les deux comme Samsung et ses téléviseurs Ultra HD 4K. De quoi perdre encore un peu plus le consommateur comme à l’époque des premiers téléviseurs HD…

65X9

 

Revenons à notre téléviseur Sony, comme vous le savez l’Ultra HD permet donc d’obtenir une image d’une résolution quatre fois supérieur à celle d’un Full HD. La dalle LCD qui équipe ce modèle est donc capable d’afficher plus de pixels, elle apporte plus de détails, plus de profondeur et un plus grand piqué à l’image. Il faut cependant ne pas se mettre trop loin de l’écran pour en profiter pleinement, la distance idéale est de 1,5 fois la hauteur de l’écran, il faut donc se positionner dans notre cas à environ 1,5 m. On a fait l’essai, effectivement de trop loin on perd les détails, la profondeur et même si l’image est belle on ne perçoit pas l’Ultra HD.

Ce 65 pouces a une diagonale de 164 cm, c’est une grande taille d’écran, Sony propose également un 55 pouces (140 cm, 4 500 euros), on regrette cependant que le positionnement des haut-parleurs à l’avant limite l’image.

65X900

 

La dalle est brillante, il faut éviter de regarder en plein jour sinon on se voit dedans, le design est de type Design Quartz avec un support rond très pratique. Ce téléviseur est équipé de la technologie Edge LED avec local dimming, une des plus répandues actuellement, la lumière des LED est contrôlée par zones afin de produire des noirs plus intenses. Ce 65 pouces bénéficient des dernières avancées de Sony en matière de traitement d’image avec le 4k X-Reality Pro, il possède plusieurs modes d’image dont le mode Cinéma ou Normal qui donnent de bons résultats après avoir un peu jouer sur la couleur et la netteté.

L’interface est au premier abord très ludique avec des icônes de bonne taille, colorées et animés mais certains réglages sont à débusquer dans des sous-menus peu abordables.

La connectique est dans la bonne moyenne avec quatre HDMI 1.4 par exemple dont une MHL pour l’affichage du contenu d’un smartphone. Le NFC est aussi présent tout comme le Wi-Fi, on regrette à ce prix l’absence de caméra intégrée.

La partie son est confié à six haut-parleurs, le résultat n’est pas déplaisant mais malgré tout les efforts de Sony un système audio plus performant sera le bienvenue.

65X90

 

Nous avons testé ce téléviseur à l’aide d’un serveur Sony sur lequel était présent des démos Ultra HD (clips, bande-annonces). Ces vidéos sont en 30 images par seconde, il faudra attendre la sortie de la HDMI 2.0 pour pouvoir passer à 60 images par seconde. Le résultat est magnifique en termes de profondeur d’image, de piqué, de détails et de sensation d’immersion. L’image ressort avec force et le moindre détail est réel sans effets de flou et des contours précis. Les couleurs avec le Triluminos, surtout dans les bleus et les rouges sont intenses sans dérive et les noirs ont une grande profondeur. C’est sur des gros plans comme celui d’un visage que l’Ultra HD marque sa différence, on peut tout voir au grain de peau près.

On a testé également des Blu-ray en upscalling 4K, le résultat est proche de celui d’une source 4K native. Ce téléviseur met vraiment la barre très haut au niveau du traitement vidéo et cela avec toutes les sources, SD comprises. Sony a fait le choix de la 3D passive sur ce modèle, on obtient une image Full HD très lumineuse et sans perte de couleur. Malheureusement, l’image se dédouble rapidement dès que l’on n’est plus en face de l’écran et à la bonne hauteur.

Comme sur ses autres écrans de télévision, la marque japonaise donne accès à la TV connectée à travers ses propres services (SEN) ou sur les réseaux sociaux et autres TV de rattrapages (M6 Replay). Rien de bien nouveau à ce niveau. Ce téléviseur UHD marque une étape vers la démocratisation de l’Ultra HD, on attend avec grande impatience les contenus UHD pour pouvoir en exploiter tout le potentiel.

 

VERDICT

Sony met sur le marché sa gamme de téléviseurs Ultra HD, ce modèle de 65 pouces (164 cm) est idéal, de par sa grande taille, pour s’immerger dans un film. Il diffuse une image contrastée avec un piqué digne du cinéma, il faut pour cela qu’il reçoive des sources UHD. C’est avec ce contenu 4K qu’il donne le meilleur, malgré tout son upscalling est performant et avec des vidéos Full HD ou même SD le traitement vidéo apporte une image détaillée et précise. Ce téléviseur UHD nouvelle génération est bien équipé en fonctions et en connectique, il ne reste plus qu’à l’alimenter avec des sources Ultra HD ou Full HD 1080p pour obtenir le meilleur. Ce n’est pas encore gagné !

 

LES PLUS

  • Une superbe image avec de la 4K ou du Full HD 1080p
  • Un piqué de très haut niveau
  • La qualité de ‘upscalling 4 K

 

MOINS

  • La 3D peu performante
  • Le prix élevé
  • Le manque cruel  de contenu 4K disponible

 

 

Caractéristiques techniques

Taille image : 65 pouces (164 cm)

Résolution : 3 840 x 2 160 pixels (Ultra HD)

Technologie : LCD avec rétroéclairage Edge Led avec local dimming

Triluminos : oui

Traitement vidéo : 4K X-reality Pro, Motionflow XR 800 HZ

3D passive (4 paires de lunettes)

Puissance audio : 2 x 12,5 w + 2 x 20 W, S-Force Front Surround 3D

Connectique : 4 HDMI (1 MHL), 3 USB 2.0, 1 PCMCIA, 1 antenne, 1 péritel, 1 composante, 1 audio stéréo, 1 composite, 1 sortie RCA audio, 1 optique, 1 casque, 1 Ethernet, Wi-Fi

Divers : 2 télécommandes, Wi-Fi direct, HbbTV, NFC, DLNA

Dimensions avec socle (L x H x P) : 1682 x 903 x 405 mm

Consommation : 193 W (0,4 W en veille)

Poids : 46, 4 kg

 Prix : 7 000 euros

 

 Jean-Pierre LABRO pour HCFR