Test HCFR du Marantz SR8012, intégré HC 11 canaux

Test HCFR du Marantz SR8012, intégré HC 11 canaux

Frédéric_coco68 : 

Configuration :

Possesseur du Marantz SR8012 depuis mi-décembre, celui-ci est venu remplacer le Yamaha RX-A3060.

J’ai tout d’abord effectué une calibration avec l’ampli seul, le temps de me familiariser avec celui-ci. Un grand merci à Stef (Chewee levelu) qui m’a guidé et m’a fait gagner du temps pour le paramétrage.

Il alimente 5 Paradigm studio v4, 4 monitor audio silver CT280IDC ainsi que 2 caissons XTZ 1X12 pour une exploitation en configuration 5.2.4.

La calibration est vraiment juste et bonne : Colonnes en Large, centrale et Atmos coupés à 40Hz et surround à 90Hz. J’ai tout de même repris taille et crossover : Colonnes à 60hz et Atmos à 80hz. J’ai activé le Dynamic EQ ainsi que la correction de subwoofer sur « on » et à 0. C’est avec cette configuration que le rendu m’a le plus plu. J’ai juste baissé les subwoofers de quelques décibels via l’option source .

Je suis rapidement passé à la calibration via l’application. J’ai préféré son effet et ne peux que vous encourager à l’essayer. De plus, l’injection de courbes déjà enregistrées se fait en 1min30s, ce qui dans mon cas avec 2 caissons ayants plusieurs modes, s’avère très pratique !

Je vous conseille aussi de bien suivre la procédure indiquée par Audyssey sur le positionnement des points de mesure, sans quoi le résultat sera moins bon, j’en ai fait l’essai.

Mes premiers essais ont été faits sur de la musique en CD et SACD via l’Oppo 203 et le Cambridge 640c v2.

Ce qui m’a d’emblée énormément plu, c’est que le son ne sort pas des enceintes, il y a une scène sonore bien centrée. Ce n’est pas encore parfait, celle-ci pourrait être plus large et le médium me semble un peu en retrait sur certains morceaux. Mais mis à part cela les écoutes sont très agréables, tant en CD qu’en SACD.

 

Place aux films !

Premier constat, le son est bien moins projeté que sur le Yamaha 3060, qui était aussi un peu trop montant à mon goût chez moi. L’écoute est plus naturelle, moins fatigante, mais pas molle du tout.

L’enveloppe sonore est très bonne, je redécouvre mes pistes Atmos. Elles ont du corps, de la matière et ajoutent cette 3eme dimension sonore. Sur Valerian, quand l’IA du vaisseau au début du film leur parle, il y a une magnifique stéréo au plafond, et que dire d’Everest où la tempête est carrément entrée dans mon salon ! Tous les canaux sont mis à contribution et de façon magistrale. Je ne regrette pas d’avoir mis des enceintes Atmos 3 voies avec boomer de 20 et médium de 10 quand je vois ou plutôt j’entends de tels résultats.

Un point bluffant aussi est la façon dont le décodeur Dolby Surround upmix le pistes 5.1.

Sur The Revenant en VF DTS 5.1, la scène où le colonel va chercher l’argent dans le coffre-fort, on a tout simplement l’impression qu’il est au-dessus de notre propre plafond. Ses pas sont d’un réalisme, et cela immerge d’autant plus ! Tout comme Salazar dans le dernier Pirates des Caraïbes, après l’abordage du début et ses premiers pas sur le pont au-dessus d’Henry Turner, sur la VF.

Mais bien entendu, c’est sur les vraies pistes Atmos qu’il y a un festival d’effets en tous genres. Dans Docteur Strange, le passage où l’ancien fait extraire “son âme” de son corps, après un énorme dynamique lors de la projection de celle-ci s’en suivent des dialogues qui virevoltent de gauche à droite, de haut en bas, d’avant en arrière, en un seul mot c’est : Magique !

Vous l’aurez compris, le 8012 me donne énormément de plaisir au quotidien. Étant en salon, il me sert à tout et tous les jours, sur le cube de canal et la TV, pour écouter des web radio en musique de fond, des séries avec le Zapitti et bien entendu en vidéoprotection.

Seul petit bémol, je trouve les applications Marantz et HEOS moins bonnes que celle de Yamaha. Il chauffe aussi plus que le 3060, et je ne comprends pas pourquoi les boutons rotatifs sont en plastique et non pas en aluminium sur un produit de cette gamme !

Mais pour le reste c’est exactement l’ampli que je voulais : Des voix bien intelligibles avec du corps et de la matière. Une superbe scène frontale pendant les films. Exemple Blade Runner 2049 avec les passages musicaux. Des graves très puissants, propres et contrôlés, ainsi qu’une superbe bulle sonore, les effets Atmos n’y étant pas étrangers.

Bref je ne peux que vous encourager à aller l’écouter cet intégré Marantz SR8012.

Frédéric_coco68
HCFR – Février 2018

 

– Lien vers le sujet HCFR dédié au processeur HC Marantz SR8012 : http://www.homecinema-fr.com/forum/son-audio-amplificateurs-integres-homecinema/gamme-2017-2018-marantz-sr5012-sr6012-sr7012-sr8012-t30080805.html

 

 

 

Partager :