Trois mètres de base en Full digital !

Installations — publié le 2 janvier 2004
VN:F [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)
© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes . (Janvier 2004)
Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue avant écran baissé

Voici une installation haut de gamme où nous retrouvons une fois encore une liaison entièrement numérique optimale entre le lecteur et le diffuseur. Et aux commandes, pour la première fois : la fameuse iPronto !

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue avant écran levé

A quelques minutes de la Porte Maillot se trouve l’une des villes les plus huppée de la proche banlieue parisienne : Neuilly-sur-Seine. C’est précisément là que nous avons rendez-vous ce soir là avec Raphaël, l’installateur attitré du magasin Laserland à Paris (voir encadré), qui va nous présenter l’une de ses toutes dernières réalisations : une installation home-cinéma entièrement intégrée dans un superbe living aux dimensions généreuses, ce qui a permis de réaliser une image de près de 3 mètres de base. Et quelle image ! Avant d’en venir plus en détail aux aspects techniques de ce installation, intéressons nous tout d’abord à ce qui décidé M. et Mme Z à s’équiper de ce performant système de cinéma à domicile…

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue arrière

C’est donc l’année dernière que nos hôtes, que nous appellerons donc M. et Mme Z., ont emménagé dans ce vaste appartement qu’ils ont au préalable fait entièrement redécorer à leur goût personnel. Ces travaux ont permis à l’installateur audio-visuel d’intégrer câbles et fils dans toutes les pièces, offrant aux occupants l’agrément d’un performant système audio multiroom Bang et Olufsen . On ne présente plus le fameux constructeur danois de matériel électronique « B&O », toujours à la pointe du design et de la technologie la plus innovante. Le lecteur de CD du système BeoSound 3000 que nous découvrons ici par exemple, s’ouvre simplement en passant la main pour insérer un disque : vraiment magique… !

« Gueule de rack !»

LIENS INTERNET
Une adresse incontournable pour les heureux possesseurs de télécommandes programmables de toutes marques, à la recherche de codes infrarouges spécifiques à vos appareils, d’astuces de programmation, de bancs d’essais et d’informations techniques sur les dernières nouveautés, comme la iPronto :
Vous recherchez un rack solide et fonctionnel pour y loger tout votre matériel audio/vidéo ? La société Schroff propose des baies 19’’ d’un rapport qualité/prix excellent :
Cliquez pour voir une version plus grande...
Le rack, qui contient
toutes les électroniques

La pièce dans laquelle est intégrée le système home-cinéma qui nous préoccupe mesure environ 7 mètres de long sur 5 de large. Une vaste table basse, encadré par quelques fauteuils et canapés très design meublent sobrement la pièce. Le deux-places en cuir qui fait face à l’écran est d’ailleurs assez remarquable, puisque les assises peuvent pivoter de 90° indépendamment pour pouvoir profiter du spectacle en position semi-allongée : un régal ! Tout le pourtour de la pièce a été équipé d’un faux-plafond de quelques dizaines de centimètres, une solution très pratique pour encastrer fils et câbles, placer des éclairages par spots, et aussi, nous allons le voir, pour intégrer l’écran et l’enceinte centrale. Tout le mur arrière est constitué par une vaste bibliothèque abondamment remplie, sauf au centre, où trône un gros « rack » qui contient tous les appareils électroniques nécessaires au système : ce rack de marque Schroff d’aspect très industriel, monté sur roulettes, peut sembler surprenant dans un tel lieu , mais c’est cependant une

Cliquez pour voir une version plus grande...
Le deux places en cuir
avec assises pivotantes

volonté ferme de M. Z. , car cela lui permet de changer plus facilement et plus rapidement d’appareil : sur le plan strictement fonctionnel, il n’y a, il est vrai, rien de mieux ! C’est solide ( chaque étagère supporte 50 kg sans frémir), des espaces et goulottes sont prévus pour intégrer les câbles et les prises de courant, et l’ensemble peut être ventilé très facilement. Des joues en bois seront mises en place prochainement sur les cotés de la baie, permettant au rack de mieux s’intégrer esthétiquement au sein de la bibliothèque.

McIntosh ou la légende de l’audio…

Cliquez pour voir une version plus grande...
Ampli de puissance McIntosh MC206
L’installation de M. et Mme Z.
« Pièce à vivre » de 35 m² environ (7 m x 5 m) m
Sources :
Lecteur de DVD Marantz 8400
Récepteur de télévision câblé Noos
Magnétoscope Sony Hi-8 EVS 9000 E
Amplificateur intégré :
Pioneer VSX-A10i
Amplificateur de puissance :
McIntosh MC 206
Enceintes :
Principales : BC Acoustique Niger
Centrale : Mosscade MC 07
Surrounds : BC Acoustique Tibre
Caisson de graves : BC Acoustique Tibérias
Diffuseur vidéo :
Vidéoprojecteur Marantz VP12 S2
Ecran :
Da-Lite Cosmopolitan Electroil 16 :9 3m de base
Divers :
Baie 19’’ Shroff
PC dédié pour MP3, vidéos personnelles …
Webtablet ViewSonic
DTélécommande iPronto
Coût total de cette installation :
Environ 30000 € hors travaux de décoration

Au cœur de la partie audio, nous retrouvons une fois encore l’intégré Pioneer VSX-A10i THX Ultra 2. Cet ampli-tuner haut de gamme, et navire-amiral du constructeur japonais intègre tous les décodages audio existants qu’ils soient en 7.1, en 6.1 ou en 5.1, dont le DTS 96/24, le DTS Discrete et le DTS Neo :6. Il dispose en outre d’une fonction très intéressante d’autocalibrage, grâce à son micro incorporé et son égaliseur 9 bandes intégré, ce qui a été très utile ici car la centrale et les deux enceintes frontales sont différentes : nous en reparlerons. Il dispose de 7 canaux d’amplification de 170 W chacun … mais qui ne sont pas utilisés ici ! En effet, le Pioneer

Cliquez pour voir une version plus grande...
Ampli intégré Pioneer VSX A10i

n’est exploité qu’en tant que préampli, la partie amplification de puissance est confiée à un McIntosh MC206 qui délivre pas moins de 6×200 RMS …Outre sa légendaire façade en verre bleutée, et ses trois grands vu-mètres, eux aussi dans la lignée traditionnelle de la marque, cet amplificateur dispose surtout du fameux « son » McIntosh, très apprécié par les audiophiles depuis des décennies, à la fois chaud, puissant, et riche en graves : reportez vous à notre paragraphe « Nos Impressions » ! Les enceintes sont des BC Acoustique Tibre pour les deux principales : il s’agit de colonnes 3 vois / trois parleurs ( boomer 21 cm/ médium 17 cm) , dont le fameux tweeter à pavillon Fostex FT17H à la sensibilité très élevée, et qu’on retrouve d’ailleurs au sein de toutes les enceintes de la gamme « Classic » de chez BC Acoustique. Les surrounds sont elles aussi des petites colonnes BC Acoustique, les Niger, équipées de ce même performant tweeter Fostex et du même haut-parleur de 17 cm que les principales. L’enceinte centrale, pour des raisons d’homogénéité, aurait dû être idéalement une BC Acoustique Axios, mais hélas, Raphaël nous dit avoir manqué de place dans la « niche » du faux-plafond pour y intégrer

Cliquez pour voir une version plus grande...
Détail enceinte centrale
Mosscade MC07

une Axios, la dite niche devant déjà contenir le carter de l’écran. L’enceinte centrale a en effet été placée ici au dessus de l’écran, ce qui constitue une solution vraiment pratique, aussi bien pour libérer de la place au sol que sur le plan de la cohérence son/image. Il s’agit donc d’une Mosscade MC07, une deux voies/trois haut-parleurs intégrant un tweeter à pavillon exponentiel de 19 mm et deux haut-parleurs de médium de 14 cm, Raphaël ayant fait confiance aux égaliseurs intégrés de l’ampli Pioneer pour linéariser les timbres des trois enceintes frontales… Enfin, le caisson de graves est un BC Acoustique Tibérias. Il a été placé sous une petite table basse, sur le coté gauche de la pièce.

Image « Full digital»…

Cliquez pour voir une version plus grande...
Projecteur Marantz VP12-S2
A propos de ….
LASERLAND
Cette installation a été entièrement réalisée par Laserland, qui a conseillé, fourni, intégré et réglés les différents appareils, tous le câblage et programmé la télécommande iPronto. Installé depuis maintenant 8 ans au n°66 du Boulevard Malesherbes à Paris, le magasin Laserland est resté fidèle à l’esprit de ses débuts : il continue d’offrir à une clientèle plutôt haut de gamme un choix important de films en DVD, dont beaucoup d’imports issus de la « zone 1 » en version originale. Jacques, le responsable, est à la fois un vrai professionnel et un passionné de home-cinéma de très longue date. Il met en avant, dans son activité le « conseil et le service », bien plus que la simple « vente » de produits et de matériels.
Laserland
66, Boulevard Malesherbes
75017 Paris
Contact :
Tél 01 45 22 46 20

Le couple gagnant de cette installation est sans nul doute le lecteur de DVD/ vidéoprojecteur Marantz 8400/ Marantz VP-12S2, simplement reliés par un câble de liaison numérique DVI, ce qui garantit une qualité d’image optimale grâce à l’absence totale de conversions analogique/ numérique ou numérique/analogique. Le Marantz 8400 est un lecteur DVD très haut de gamme agréé THX Select et doté d’un convertisseur vidéo 12 bits/108 MHz et de convertisseurs audio 24 bits/192 kHz, et il lit aussi bien les DVD-Audio, les SACD et bien sûr les DVD Vidéo. Il restitue un signal vidéo numérique progressif

Cliquez pour voir une version plus grande...
Détail de la connectique
du projecteur

480p/576p sur sa prise DVI-D, qui va donc être juste « upscalé » par le projecteur Marantz VP12-S2 à sa résolution native, soit 1280×720 pixels. Rappelons les performances pléthoriques du projecteur Marantz, l’un des tout meilleurs DLP du moment : puce DMD HD2, roue 6 segments 5X, désentrelaceur Faroudja intégré, optique Minolta… Il sera pourtant remplacé dès début 2004 par son successeur le VP12-S3, qui intègrera la nouvelle puce DNM HD2+ … à suivre ! Positionné au plafond, le Marantz délivre une image au format 16 :9 ème de trois mètres de base sur un écran Da-Lite électrique.

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue de la iPronto

Enfin, cerise sur le gâteau, cette installation est la toute première que nous voyons équipée d’une télécommande infrarouge Philips iPronto. Il faut bien avouer que cet objet magique joue un peu les Arlésienne dans nos contrées (nous l’avons découvert au CES de Las Vegas l’année dernière !), et en l’occurrence, celle-ci a été importée directement des Etats-Unis. Bien plus qu’un simple télécommande universelle programmable, la iPronto est aussi une webtablet couleur qui se raccorde en Wi-Fi ( IEEE 802.11b) à un réseau informatique, ce qui lui permet de se connecter sans contraintes à Internet. Ses possibilités d’intégration et de programmation sont très puissantes et la rende très facile à utiliser …Un exemple ? Vous consultez en ligne les programmes TV du jour sur un site dédié… un simple coup de stylet et vous sélectionnez du même coup la chaîne qui vous intéresse sur votre système home-cinéma et l’image du programme apparaît alors à l’écran… facile, non ?

Nos impressions :
Cliquez pour voir une version plus grande...
Détail de la webtablet ViewSonic
et de la chaîne audio B&O

Confortablement installés face à l’écran dans le canapé « convertible »… non pas en lit mais en double fauteuils relax ( superbes d’ailleurs !) , nous avons une fois n’est pas coutume puisé dans la DVDthèque déjà fort bien pourvue de notre hôte pour évaluer les performances de cette installation. Nous en avons tout d’abord extrait le DVD de X-Men 2 , et visionné la séquence d’ouverture lorsque Kurt Wagner alias le Nightcrawler pénètre dans la Maison Blanche pour y « rencontrer » le Président… Superbe séquence, la bande son détonante en DTS et l’image au couteau en 2:35 étant des atouts forts appréciables pour une telle « scène-test ». L’image de trois mètres de base nous semble immense ! Le rapport taille d’écran / recul est parfait, nous sommes visuellement totalement immergé dans le spectacle. En premier lieu c’est le piqué et la définition qui nous apparaissent comme exceptionnels, l’image étant totalement

Cliquez pour voir une version plus grande...
Enceintes avant
BC Acoustique Niger

dépourvue de bruit vidéo et autres effets de contours grâce à la liaison entièrement digitale entre le lecteur de DVD et la projecteur. La luminosité du S2 nous semble toutefois un peu « juste » pour une telle base d’image, et certains visages en contre jour nous semblent un peu « bouchés », manquant de détail. La fluidité générale est excellente, aucun « arc-en-ciel » pernicieux ne venant perturber le visionnage. Le son n’est pas en reste, l’égalisation du Pioneer s’avère très efficace, toute la scène sonore frontale fait bloc devant nous, sans qu’il soit possible de détecter des changements de timbres entre l’enceinte frontale et les deux enceintes latérales pourtant intrinsèquement très différentes ! Le son est à la fois puissant, riche et grave et très dynamique, l’amplification McIntosh n’étant pas étrangère à cet excellent résultat.

Cliquez pour voir une version plus grande...
Enceinte avant
BC Acoustique Niger

Le caisson de graves, placé latéralement rempli bien son office, les basses sont là, fermes et précises, mais sans excès. Les surrounds, placés en encoignures, ont du mal à nous immerger ; les effets arrières nous semblent un peu trop localisés : un placement « latéral », de part et d’autre de la zone d’écoute, aurait pu être plus judicieux. Nous poursuivons avec le DVD zone 1 de Finding Nemo, avec notamment le chapitre 4 où la raie emmène tous les bébés poissons découvrir les myriades de couleurs du monde sous-marin. Alors là, c’est magnifique ! Les couleurs explosent de tout coté en de superbes et subtiles nuances, le piqué d’image atteint des sommets sur ce type de film en animation numérique. Et, au début du chapitre 25, lorsque la petite fille tape sur l’aquarium, les graves résonnent avec puissance dans la pièce sans une once de saturation . Voila bel et bien un superbe système, bénéficiant d’une intégration parfaite et d’une excellente association de matériels, qui donne fort logiquement un résultat optimal.