[VIDEO] GC2018 : Les jeux du stand Xbox – Devil May Cry 5, Forza Horizon 4, Ori and The Will of the Wisps

[VIDEO] GC2018 : Les jeux du stand Xbox – Devil May Cry 5, Forza Horizon 4, Ori and The Will of the Wisps

Écrit par KillerSe7ven

Le stand Xbox comportait cette année quelques grosses pointures à ne pas rater. Trois jeux ont tout particulièrement retenu notre attention dont deux exclusivités de la pomme verte.

Tout d’abord, une cartouche classique, mais toujours aussi efficace pour les amateurs de courses arcade, j’ai nommé Forza Horizon 4. Sans surprise, la qualité est encore au rendez-vous. Cette fois-ci le cycle des quatre saisons change le circuit des courses. Un lac gèlera par exemple en hiver, ouvrant ainsi la voie à de nouveau passages à emprunter.

Résolument axé sur le multijoueur, les adeptes de la licence peuvent se réjouir de voir ce nouvel épisode débarquer d’ici peu, le 2 octobre 2018 sur Xbox one. Rappelons que le studio Playground Games entre désormais dans le giron de Microsoft depuis l’annonce fracassante de son rachat lors de l’E3 2018. Une acquisition stratégique qui entérine définitivement la franchise dans l’ADN Xbox. Le Studio travaillant aussi en secret sur une toute nouvelle licence AAA exclusive Xbox.

 

Au rang des suites de qualité, Ori and The Will of the Wisps s’annonce comme un nouveau fleuron du jeu de plateforme. La démonstration nous laissait de nouveau apprécier des graphismes 2D somptueux. De rafraîchissantes idées de gameplay étaient au rendez-vous avec la possibilité notamment de creuser à toute allure dans les terrains meubles pour mieux virevolter ensuite dans les airs.

L’arc sera également de la partie, afin d’éliminer les ennemis à distance. Ori se déplace à merveille et on se plaît à enchaîner les dashs aériens et sauts muraux pour évoluer dans le monde onirique réalisé par les autrichiens de Moon Studios. Le jeu est toujours attendu pour 2019 sans autre précision. Là encore, ce second volet d’Ori s’annonce comme une valeur sûre.

 

Enfin cerise sur le gâteau et non des moindres, pour jouer à Devil May Cry 5, il fallait braver les foules au stand Xbox. Si le jeu n’est pas édité par Microsoft, c’est seulement sur son stand que l’on pouvait essayer la prochain beat them all de Capcom. Dire que le retour de Dante était attendu relève de l’euphémisme. La courte session de jeu à laquelle nous avons pu participer nous a réconcilié avec le chasseur de démons, quelque peu malmené depuis le simili reboot de 2013 réalisé par Ninja Theory.

Confier une licence japonaise aux anglais dudit studio n’était pas l’idée la plus enthousiasmante de l’année et à la sortie du titre, beaucoup fustigeaient la nouvelle direction artistique et l’écriture du jeune personnage de Dante, élu tête à claques de l’année 2013. Cinq ans plus tard, c’est de nouveau Capcom qui développe le jeu en interne. Hideaki Itsuno, père du troisième opus, revient aux commandes et semble revenir à une expérience bien plus respectueuse des canons du genre de la franchise créée par Kamiya il y a de cela 17 ans déjà.

Techniquement, le jeu est réalisé avec le moteur RE Engine, spécialement conçu pour Resident evil 7 et dont le remake du second opus devrait également bénéficier. Graphiquement, disons-le tout de suite, c’est une franche réussite. DMC est toujours aussi sanguinolent. On se plaît à enchaîner les combos des airs au sol. Dante pouvait également s’équiper d’un point diabolique, lequel déclenchait un laser bleu impressionnant pour vaincre les ennemis les plus retors. Cette fois-ci, la caméra est bien plus proche du personnage, ce qui change quelque peu la donne. Il va sans dire que nous avons hâte de mettre la main sur la version finale, attendue pour le 8 Mars 2019. Le printemps s’annonce définitivement riche en sorties ! Au passage on remerciera l’équipe Xbox pour nous avoir aiguillés tout au long du salon.

 

HCFR sur Youtube (C’est par ici)

Forum : Gamescom 2018 (cliquer)

l’univers du Jeu ViDEO sur le Forum HCFR, cliquer ICI

Partager :