HCFR reportage  : présentation des JMR Euterpe Jubilé à Antibes par Jean-Claude Reynaud

HCFR reportage : présentation des JMR Euterpe Jubilé à Antibes par Jean-Claude Reynaud

Une enceinte en tournée nationale, la JMR Euterpe Jubilé présentée par Jean-Claude Reynaud

A l’occasion de la sortie de sa nouvelle enceinte Euterpe Jubilé, JMR part en tournée dans toute la France. L’étape Antiboise du 04 juillet se déroule au magasin Son-Vidéo (ex-Easylounge) à porté de main. L’occasion d’écouter de nouvelles JMR ne se refusant pas, je m’y suis tout naturellement rendu. D’autant plus, Jean-Claude Reynaud nous faisait l’honneur de présenter en personne cette nouvelle version des Euterpe.

L’Euterpe existant depuis déjà 10 ans, il ne s’agit pas d’une réelle nouveauté en soi, mais il faut reconnaître à la série Jubilé une nette amélioration dans la définition technique de chaque référence qui a été révisée. L’Euterpe Jubilé est la plus petite enceinte colonne de la gamme. De taille assez moyenne cette enceinte deux voix se positionne sur un segment de marché déjà bien fourni et fortement concurrentiel. Mais n’oublions pas le talent du constructeur français qui nous offre à chaque nouvelle référence une réelle pépite.

Jean-Claude nous explique les éléments techniques nécessaires à une enceinte de ce gabarit mais figurant parmi les meilleures jamais produites. La caisse, dimension et matériaux, est travaillée suivant des objectifs d’optimisation de performance. Cela implique l’adoption de finitions qui poursuivent également un objectif acoustique et la mise en oeuvre d’un évent esthétique et élaboré suivant des calculs basés sur les règles de l’art. La sélection des haut parleurs suit évidemment un axe logique qui vise la cohérence temporelle et la qualité de restitution des timbres, le tout permettant de contenir le coût raisonnablement réduit de cette enceinte (2650 €/TTC la paire). L’Euterpe Jubilé utilise un filtre optimisé sur lequel le nombre d’éléments à été réduit le plus possible et dont la sélection ne vise que des composants de qualité. La finalité d’une telle approche permet de réduire considérablement le facteur de perte et de maintenir les fluctuation d’impédance dans la zone fonctionnel de l’amplificateur. L’Euterpe ne passe jamais sous les 4 ohms ! Il s’agit donc d’une enceinte facile à amplifier qui pourra se marier facilement à de nombreux systèmes, y compris ceux dont l’amplification s’avère modeste.

 

Nous avons évidemment écouté … et adoré

A l’écoute l’Euterpe Jubilé s’impose comme une grande enceinte, presque un paradoxe pour une colonne deux voix de gabarit moyen et qui s’affiche en début de gamme d’un constructeur. Bien amplifiée (ici un Atoll IN300) l’Euterpe dévoile un potentiel musical tout simplement fabuleux. JMR indique une bande passante qui débute à 38 Hz, Jean-Claude nous confirme ce score mesuré à 0 dB avec une coupure relativement franche, ce qui démontre la qualité de construction de l’enceinte. D’autres constructeurs essaieraient de flatter la performance en indiquant une mesure à -3 dB surtout lorsque le haut parleur de grave traîne un peu ou que le filtre n’est pas si bon que ça. L’Euterpe Jubilé nous prouve qu’un enceinte deux voix peut suffire dans une salle de taille moyenne, d’ailleurs une approche purement technique pousserait à éviter de très grosses enceintes dans ce cas là.

Les Euterpe Jubilé sont des enceintes très vivaces capable de délivrer une énergie sonore immédiate et presque sans atténuation. Le filtre optimisé y est aussi pour beaucoup. Cet avantage technique permet d’affirmer la dynamique et de conserver un naturel d’écoute saisissant. Qu’il s’agisse de percussions, d’instruments à cordes, d’électro ou encore de vocal, tout est reproduit de manière magistrale et sans une once de distorsion.

Ceux qui connaissent bien la marque savent à quel point JMR se concentre sur la maîtrise de l’alignement temporel, afin d’arriver à reproduire une scène sonore ouverte et immersive dont l’ampleur table sur une perfection rarement atteinte. L’Euterpe Jubilé ne dispose pas d’un tweeter déporté, objectif tarifaire oblige, mais cela n’a pas empêché Jean-Claude de travailler la reproduction de la scène sonore et d’arriver à un résultat comme seule les enceintes JMR savent le faire. Ainsi les petites Euterpe Jubilé développent une image sonore tridimensionnelle parmi les meilleures qui n’ait été donné d’entendre sur des enceintes de cette taille et à ce tarif. Comme toutes les JMR que j’ai auditionnées, les Euterpe Jubilé poussent les frontières de l’espace d’écoute pour placer l’auditeur dans un véritable hall de concert. L’ampleur horizontale et verticale ouvre largement la délimitation géométrique de la disposition des enceintes. Le son couvre alors une vaste zone en hauteur et en azimut, compte tenu de la pièce d’écoute et de la taille des Euterpe Jubilé, le rendu est simplement phénoménal.

Spécification techniques
Impédance 4 ohms (minimum 4,3 Ohms)
Réponse en fréquences 38 – 25000 Hz
Puissance admissible 80 Watts
Puissance crête 160 Watts
Puissance d’utilisation 40 à 120 Watts
Sensibilité 89 dB/W/M
Distorsion inférieure à 0.5% (84dB)
Type de filtrage 12/12 db/octave
Raccordement Mono-Câblage
Prix 2650,00 €/TTC (la paire)
Dimensions H 92, L 20, P 33 cm
Les liens utiles

Euterpe Jubilé (site internet JMR)

HCFR Le topic des amateurs JM Reynaud ep III

HCFR parle des Euterpe Jubilé

Partager :