Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Ygg et 3 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

prinicipes de base pour l'acoustique d'une pièce hifi ?

Message » 12 Juin 2009 16:05

Bachibousouk a écrit:
par peter.pan » 07 Juin 2009 20:49
frisounette a écrit:

merci jacques de ta réponse.
tu es sur qu'il ne faut pas traiter à l'endroit du reflet sur miroir ? j'avais lu l'inverse ... du coup je comprends plus trop ...
frisou


Ce n'est pas moi qui le dit, c'est un type qui a relaté dans un bouquin de300 pages toutes les expérienxes réalisées dans le monde anglosaxon sur le traitement de pièces.


S’il faut écrire trois cents pages en langue anglaise pour être crédible, les Frenchie n’ont qu’a bien se tenir et faire des efforts en langue :roll:

J’ai lu quelques parts, je ne sais plus où, que les bases de l’acoustique architecturale avaient été étudiées à une époque ou l’homme s’intéressait surtout au rendu de l’acoustique des salles musicales ce qui sous-entendait que les règles communément admises depuis étaient plutôt valables pour les grands locaux (TR, Clarté...).

A méditer 8)
Bouzouk


Ce qui est interressant dans le livre dont je parle, c'est que son approche est surtout expérimentale, au sens ou il relate pour les salles de concert, mais également (2/3 du livre ) sur les petites pièces de nombreuses études et expériences réalisées par des Pros et des théoriciens de la chose.

Expérimental, car basé sur de nombreuses expériences pratiques avec plusieurs types de testeur donc aussi à l'oreille en plus des mesures par des pros, amateurs, sourds ou en aveugle..).

Par ailleurs, il se garde bien de donner des recettes, et c'est un peu décevant pour cela. On en retire en gros la conviction que :
- c'est vachement complexe
- ya pas de recette miracle, mais quesques précautions peuvent éviter de faires des C....ries.
- il parle aussi pas mal de sytèmes 5.1 et autres pour ceux qui en font l'usage.
- en plus il y a les gouts et les couleurs de chacun....

Pour les grandes salles, les meilleurs selon son point de vue ont été obtenues .....................par hazard. :P :mdr:

A+
Jacques
.
peter.pan
 
Messages: 1788
Inscription Forum: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Juin 2009 16:05

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Juin 2009 16:39

c'est un type qui a relaté dans un bouquin de300 pages toutes les expérienxes réalisées dans le monde anglosaxon sur letraitement de pièces.

quel bouquin ?
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 12 Juin 2009 18:25

Pour les grandes salles, les meilleurs selon son point de vue ont été obtenues .....................par hazard.


C’est une lapalissade me semble-t-il. il est bien évident que la plupart des salles musicales, l’opéra Garnier par exemple, ont été construites bien avant l’avènement de l’acoustique moderne.
Ne croyez pas que j’en veuille aux Anglos saxons, mais il existe de très bons ouvrages écrits en langue française par des spécialistes de l’acoustique et qui s’appuie bien évidemment sur des décennies d’expérimentions.
Par ailleurs jacques, vous seriez bien aimable de citer vos sources, comme le demande ohl.

Bachibouzouk
Dernière édition par Bachibousouk le 12 Juin 2009 20:32, édité 1 fois.
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 12 Juin 2009 19:57

Bachibousouk a écrit:
Pour les grandes salles, les meilleurs selon son point de vue ont été obtenues .....................par hazard.


C’est une lapalissade me semble-t-il. il est bien évident que la plus part des salles musicales, l’opéra Garnier par exemple, ont été construites bien avant l’avènement de l’acoustique moderne.
Ne croyez pas que j’en veuille aux Anglos saxons, mais il existe de très bons ouvrages écrits en langue française par des spécialistes de l’acoustique et qui s’appuie bien évidemment sur des décennies d’expérimentions.
Par ailleurs jacques, vous seriez bien aimable de citer vos sources, comme le demande ohl.

Bachibouzouk


Oui tu as raison,

Mais comme j'en avais parler sur un autre post, je pensais que c'était pas utile.

Donc il s'agit de "sound reproduction; loudspeakears and rooms" de Floyd E.Toole chez focal press

Si tu as , toi aussi, de bonnes références en français , n'hésites pas à nous en faire part.Je suis d'autant plus preneur, que le livre de E.Toole ma particulièrement déçu, même si il comprend 4 ou 5 pages récapitulatives, largement suffisantes.

A+
peter.pan
 
Messages: 1788
Inscription Forum: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Message » 12 Juin 2009 22:22

Donc il s'agit de "sound reproduction; loudspeakears and rooms" de Floyd E.Toole chez focal press
Si tu as , toi aussi, de bonnes références en français , n'hésites pas à nous en faire part.Je suis d'autant plus preneur, que le livre de E.Toole ma particulièrement déçu, même si il comprend 4 ou 5 pages récapitulatives, largement suffisantes.

j'ai lu de nombreux livres sur ces sujets et celui de Toole est de loin le plus pertinent, actuel, complet sur la reproduction sonore dans un environnement domestique. Il s'appuie sur des références précises, une bibliographie sérieuse : je ne connais pas de livre comparable, sauf évidemment à être abonné aux publications de l'AES (ce que je suis aussi). Evidemment, il est écrit en anglais et il faut un certain bagage technique pour en tirer la moelle.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 13 Juin 2009 10:33

ohl a écrit:
Donc il s'agit de "sound reproduction; loudspeakears and rooms" de Floyd E.Toole chez focal press
Si tu as , toi aussi, de bonnes références en français , n'hésites pas à nous en faire part.Je suis d'autant plus preneur, que le livre de E.Toole ma particulièrement déçu, même si il comprend 4 ou 5 pages récapitulatives, largement suffisantes.

j'ai lu de nombreux livres sur ces sujets et celui de Toole est de loin le plus pertinent, actuel, complet sur la reproduction sonore dans un environnement domestique. Il s'appuie sur des références précises, une bibliographie sérieuse : je ne connais pas de livre comparable, sauf évidemment à être abonné aux publications de l'AES (ce que je suis aussi). Evidemment, il est écrit en anglais et il faut un certain bagage technique pour en tirer la moelle.



C'est vraissemblablement le livre le plus complet sur le sujet, et il "décortique" assez bien ce que l'on (ne) peut (pas) constater sur les courbes de mesures, mais je suis quand même resté sur ma faim. Peut être le reprendre à petites doses... :wink:
peter.pan
 
Messages: 1788
Inscription Forum: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Message » 13 Juin 2009 14:08

Si tu as , toi aussi, de bonnes références en français , n'hésites pas à nous en faire part.Je suis d'autant plus preneur, que le livre de E.Toole ma particulièrement déçu, même si il comprend 4 ou 5 pages récapitulatives, largement suffisantes.


Pour ma part, je ne lis pas l’anglais, c’est la conséquence d’une scolarité déplorable, mais j’assume très bien cette particularité :evil: Néanmoins, je n’ai pas encore fait le tour des ouvrages de langue française et pourtant ça fait déjà quelques paires d’années que je m’y suis collé...la source n’est pas encore tarie.
Acoustique des salles et sonorisation de Jacques Jouhaneau, collection acoustique appliquée, est l’ouvrage de référence en langue française. Mais il est loin d’être exhaustif et ce n’est pas un livre de vulgarisation non plus. D'ailleurs, je ne connais pas de livre «tout-en-un » concernant le sujet, mais le plus généraliste
reste toutefois Bien entendu... de Francis Ibre.
:-? 8) :-?
Bachibouz
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 13 Juin 2009 19:56

mais le plus généraliste reste toutefois Bien entendu... de Francis Ibre.

c'est vraiment dommage de couper des arbres pour ça :cry:
C'est un livre aussi utile à l'audiophile qu'un démonte-pneu à un dégustateur de vin.


Acoustique des salles et sonorisation de Jacques Jouhaneau

un bon livre traitant surtout de l'acoustique des grandes salles, mais peu applicable aux problèmes des pièces d'écoute habituelles
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 14 Juin 2009 15:21

mais le plus généraliste reste toutefois Bien entendu... de Francis Ibre.

c'est vraiment dommage de couper des arbres pour ça


Quoi aujourd’hui le papier se recycle aisément, pôvre Francis :cry: Mais je maintiens mon point vue, ce livre est tout a fait adapté à l’audiophile. D’ailleurs, je fais partie de ceux qui pensent que l’acquisition d’un livre, bon ou moins bon, est toujours préférable à l’addiction aux forums où l’on peut lire, hélas, tout et son contraire.

Acoustique des salles et sonorisation de Jacques Jouhaneau

un bon livre traitant surtout de l'acoustique des grandes salles, mais peu applicable aux problèmes des pièces d'écoute habituelles.


Je serais plus nuancé, c’est un livre d’acoustique des salles même s’il n’aborde pas spécifiquement les pièces destinées à l’écoute audiophile.
Le chapitre consacré à l’étude des salles couplées me semble particulièrement novateur, car peu documenté dans la littérature (on rencontre des salles couplées dans de nombreux environnements domestiques modernes).
Par ailleurs, celui consacré aux principes physiques mis en jeu dans les mécanismes d’absorption est remarquablement et en fait un guide méthodologique qui n’a à ma connaissance pas d’équivalent.
Un best-seller je vous dis :wink:

Bachibouzoul
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1837
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 14 Juin 2009 20:50

D’ailleurs, je fais partie de ceux qui pensent que l’acquisition d’un livre, bon ou moins bon, est toujours préférable à l’addiction aux forums où l’on peut lire, hélas, tout et son contraire.

c'est vrai que la plupart des fora audio contient certainement 90% de bêtises (hormis hydrogenaudio et chaud7 :wink: ) et la plupart des livres techniques est généralement écrite par des auteurs compétents. Mais il y a des exceptions remarquables !
Je dis ça mais je n'ai même pas lu "l'itinéraire d'un audiophile", je l'ai juste feuilleté, ça m'a bien suffit...
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 19 Juin 2009 16:54

Je suis également un peu d'accord qu'on trouve tout et n'importe quoi sur les forum, surtout en acoustique...
En effet, il n'y a pas vraiment de définition de la "bonne" acoustique ; ça dépend de la pièce, de l'utilisation que l'on veut en faire (musique ou HC), du type de musique écoutée, et tout simplement des goûts de chacun ;)

En HC, il y a l'avantage que des normes définissent des critères à respecter pour l'enregistrement/mixage et la restitution des films. De fait, on peut essayer de se rapprocher de ces normes en HC, même si les adapter n'est pas toujours aisé.
En Hifi, c'est très variable. Certains enregistrements ont une grande dynamique, d'autre pas. Certains enregistrements comporteront beaucoup d'informations sur l'acoustique du lieu, d'autres pas du tout, d'autres auront une acoustique recréé artificiellement au mixage... Bref, pas évident de savoir ce qu'il faudrait avoir comme acoustique chez soi :-?


Quoi qu'il en soit, ayant personnellement réalisé un petit traitement acoustique de ma pièce Hifi/HC, je pense qu'il y a certains axes à garder à l'esprit pour se faire plaisir avec un traitement acoustique.
Donc suite à l'expérience que j'ai retirée de mon traitement acoustique, je pense que les points à traiter me semblent être principalement :
1) le traitement des graves de la pièce
2) le traitement du temps de réverbération
3) le traitement des echo flottants
4) le traitement des premières réflexions

Pour le 1° point, tout le monde est à peu près d'accord pour dire que le traitement des graves est important. Et il commence très tôt car il nécessite l'installation de matériel encombrant et/ou une modification des dimensions de la pièce :)
Déjà, on peux analyser le comportement de ta pièce dans les graves en saisissant les dimensions EXACTES (vues du point d'écoute) dans un outil d'analyse comme http://www.bobgolds.com/Mode/RoomModes.htm . Si c'est vert partout, pas de souci, sinon, lorsqu'on en est au stade de la construction, on peut décider de diminuer les dimensions de la pièce pour s'approcher d'un rapport idéal.

Pour le 2° point, il faut d'abord que la pièce ait été MEUBLEE dans son état définitif. En effet, les meubles changent énormément l'acoustique d'une pièce (sauf dans les graves) ; donc faire un traitement acoustique, puis ajouter un canapé, un tapis, changer les rideaux, et ajouter une bibliothèque, c'est de mon point de vue une très mauvaise idée. En effet, ça aura pour effet de massacrer tout le travail fait par le traitement :-?
Donc une fois la pièce meublée, les enceintes installées en position plus ou moins définitive, on peut attaquer le point 2. Ca nécessite un peu de mesure pour analyser le temps de réverbération (ou Rt60) en fonction de la fréquence. Pour celà, un PC, micro de mesure acceptable (comme le Behringer ECM8000) et l'excellent logiciel RoomEqWizard feront parfaitement l'affaire.
L'idéal est d'avoir une courbe de RT60 constante en fonction de la fréquence, ou linéaire décroissante (15-20% maxi de diminution par octave). Si la courbe monte ou fait une cloche (c'était le cas chez moi ;) ), on a droit à un son à la fois imprécis et agressif ! Si la courbe est plate ou descendante, c'est bon :wink:
Ensuite, on peut discuter sans fin de la valeur moyenne idéale du Rt60 (on conseille 0.5 à 0.7s en musique, beaucoup moins en HC). Pour moi, il vaut mieux faire confiance à son oreille et choisir ce qui nous plait :wink:
Pour corriger le RT60, de nombreux fabricants vendent des matériaux acoustiques qui permettent de diminuer le RT60 à certaines fréquences (c'est plus dur de la faire augmenter !), mais seuls ceux qui fournissent l'absorption en fonction de la fréquence permettront d'arriver facilement au résultat escompté.
A noter que la correction efficace des graves, peut nécessiter l'installation de bass-traps encombrants, et donc chambouler l'ameublement de la pièce...

Pour le 3° point, l'écho flottant (flutter echo en anglais), on en entend beaucoup parler, et pourtant, j'ai trouvé que c'était plutôt simple à corriger (du moins chez moi). C'est simplement dû au son qui rebondit indéfiniment entre deux murs parallèles, avec pour conséquence un bruit métallique très facile à entendre quand on frappe dans ses mains. Si c'est le cas, il faut voir d'où ça vient (mur AV/AR, mur G/D, sol/plafond) et traiter seulement un des 2 côtés autour de l'auditeur (on peut traiter les 2 côtés aussi, mais un seul côté suffit !) :wink:

Le 4° point permettra quand à lui une meilleure image stéréo, surtout en profondeur, et une meilleure restitution des acoustiques présentes sur les enregistrements. C'est un traitement que je n'ai pas réalisé car ma pièce ne le permettait pas dans sa configuration, d'ailleurs, je le regrette bien, mais je suis convaincu que ça peut apporter beaucoup.
Pour cela, il faut positionner des absorbants au niveau des zones de réflexions primaires des enceintes (déterminées avec la technique du miroir décrite dès le début de ce topic). Donc absorber au sol (tapis), sur les murs latéraux et au plafond :wink:


Ensuite, il est possible d'ajouter des diffuseurs ou diffracteurs à l'arrière pour ajouter plus d'ampleur à la scène sonore mais là, j'ai pas testé.

Bref, je me rends compte que j'ai été un peu long, mais si je devais refaire un traitement acoustique, je procèderais comme ça :wink:
ludo.p31
 
Messages: 58
Inscription Forum: 22 Fév 2006 10:02
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 19 Juin 2009 17:52

Très bon résumé je trouve, merci !
Ptisik
 
Messages: 5613
Inscription Forum: 18 Mai 2001 2:00
Localisation: Là où la température est en bleu à la météo !
  • offline

Message » 19 Juin 2009 22:17

ludo.p31 a écrit:Je suis également un peu d'accord qu'on trouve tout et n'importe quoi sur les forum, surtout en acoustique...
En effet, il n'y a pas vraiment de définition de la "bonne" acoustique ; ça dépend de la pièce, de l'utilisation que l'on veut en faire (musique ou HC), du type de musique écoutée, et tout simplement des goûts de chacun ;)

En HC, il y a l'avantage que des normes définissent des critères à respecter pour l'enregistrement/mixage et la restitution des films. De fait, on peut essayer de se rapprocher de ces normes en HC, même si les adapter n'est pas toujours aisé.
En Hifi, c'est très variable. Certains enregistrements ont une grande dynamique, d'autre pas. Certains enregistrements comporteront beaucoup d'informations sur l'acoustique du lieu, d'autres pas du tout, d'autres auront une acoustique recréé artificiellement au mixage... Bref, pas évident de savoir ce qu'il faudrait avoir comme acoustique chez soi :-?


Quoi qu'il en soit, ayant personnellement réalisé un petit traitement acoustique de ma pièce Hifi/HC, je pense qu'il y a certains axes à garder à l'esprit pour se faire plaisir avec un traitement acoustique.
Donc suite à l'expérience que j'ai retirée de mon traitement acoustique, je pense que les points à traiter me semblent être principalement :
1) le traitement des graves de la pièce
2) le traitement du temps de réverbération
3) le traitement des echo flottants
4) le traitement des premières réflexions

Pour le 1° point, tout le monde est à peu près d'accord pour dire que le traitement des graves est important. Et il commence très tôt car il nécessite l'installation de matériel encombrant et/ou une modification des dimensions de la pièce :)
Déjà, on peux analyser le comportement de ta pièce dans les graves en saisissant les dimensions EXACTES (vues du point d'écoute) dans un outil d'analyse comme http://www.bobgolds.com/Mode/RoomModes.htm . Si c'est vert partout, pas de souci, sinon, lorsqu'on en est au stade de la construction, on peut décider de diminuer les dimensions de la pièce pour s'approcher d'un rapport idéal.

Pour le 2° point, il faut d'abord que la pièce ait été MEUBLEE dans son état définitif. En effet, les meubles changent énormément l'acoustique d'une pièce (sauf dans les graves) ; donc faire un traitement acoustique, puis ajouter un canapé, un tapis, changer les rideaux, et ajouter une bibliothèque, c'est de mon point de vue une très mauvaise idée. En effet, ça aura pour effet de massacrer tout le travail fait par le traitement :-?
Donc une fois la pièce meublée, les enceintes installées en position plus ou moins définitive, on peut attaquer le point 2. Ca nécessite un peu de mesure pour analyser le temps de réverbération (ou Rt60) en fonction de la fréquence. Pour celà, un PC, micro de mesure acceptable (comme le Behringer ECM8000) et l'excellent logiciel RoomEqWizard feront parfaitement l'affaire.
L'idéal est d'avoir une courbe de RT60 constante en fonction de la fréquence, ou linéaire décroissante (15-20% maxi de diminution par octave). Si la courbe monte ou fait une cloche (c'était le cas chez moi ;) ), on a droit à un son à la fois imprécis et agressif ! Si la courbe est plate ou descendante, c'est bon :wink:
Ensuite, on peut discuter sans fin de la valeur moyenne idéale du Rt60 (on conseille 0.5 à 0.7s en musique, beaucoup moins en HC). Pour moi, il vaut mieux faire confiance à son oreille et choisir ce qui nous plait :wink:
Pour corriger le RT60, de nombreux fabricants vendent des matériaux acoustiques qui permettent de diminuer le RT60 à certaines fréquences (c'est plus dur de la faire augmenter !), mais seuls ceux qui fournissent l'absorption en fonction de la fréquence permettront d'arriver facilement au résultat escompté.
A noter que la correction efficace des graves, peut nécessiter l'installation de bass-traps encombrants, et donc chambouler l'ameublement de la pièce...

Pour le 3° point, l'écho flottant (flutter echo en anglais), on en entend beaucoup parler, et pourtant, j'ai trouvé que c'était plutôt simple à corriger (du moins chez moi). C'est simplement dû au son qui rebondit indéfiniment entre deux murs parallèles, avec pour conséquence un bruit métallique très facile à entendre quand on frappe dans ses mains. Si c'est le cas, il faut voir d'où ça vient (mur AV/AR, mur G/D, sol/plafond) et traiter seulement un des 2 côtés autour de l'auditeur (on peut traiter les 2 côtés aussi, mais un seul côté suffit !) :wink:

Le 4° point permettra quand à lui une meilleure image stéréo, surtout en profondeur, et une meilleure restitution des acoustiques présentes sur les enregistrements. C'est un traitement que je n'ai pas réalisé car ma pièce ne le permettait pas dans sa configuration, d'ailleurs, je le regrette bien, mais je suis convaincu que ça peut apporter beaucoup.
Pour cela, il faut positionner des absorbants au niveau des zones de réflexions primaires des enceintes (déterminées avec la technique du miroir décrite dès le début de ce topic). Donc absorber au sol (tapis), sur les murs latéraux et au plafond :wink:


Ensuite, il est possible d'ajouter des diffuseurs ou diffracteurs à l'arrière pour ajouter plus d'ampleur à la scène sonore mais là, j'ai pas testé.

Bref, je me rends compte que j'ai été un peu long, mais si je devais refaire un traitement acoustique, je procèderais comme ça :wink:


sympa Ludo ta synthèse, merci.
(viva Tolosa ! :wink: )
Home Audio Selection
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2567
Inscription Forum: 05 Sep 2006 22:01
Localisation: 2 points d'écoutes sur le Sud-Ouest (périphérie TOULOUSE et BORDEAUX)
  • offline

Message » 19 Juin 2009 23:42

ludo p31: BRAVO! Excellente synthèse!! En réalité je me retrouve exactement là, à ce que tu décris. Alors en train de mettre en place, encore dedans et pas avec ton recul, mais je trouve ta description sacrément pertinente, parcequ'après avoir été vraiment perdu dans toutes ces questions il me semble que cette approche réconcilie avec un domaine fort complexe. Un mélange de bon sens, de pragmatisme, et d'expérimentation par étapes. Une méthode douce pour le budget qui peut s'étaler dans le temps, rationnelle car l'on peut doser au fur et à mesure, revenir en arrière facilement, etc... Ca demande juste du temps, beaucoup de réflexion, d'expérimentation, de patience... mais au final ces étapes sont aussi très intéressante du coup on peut y trouver beaucoup de plaisir.

Là vraiment tu as formulé ça d'un façon très pertinente, synthétique, accessible. Il m'a fallu quelques mois, lire des tonnes de post, converser avec pas mal de monde, et mettre une touche finale avec un pro pour en arriver à appliquer la méthode que tu décris. Bon sang t'aurais pas pu poster ça plus tôt? Ca m'aurait évité bien des nuits agitées à me prendre la tête :mdr:

Enfin voilà. Merci pour la qualité de cette intervention. 8)
Scaniris
 
Messages: 9186
Inscription Forum: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Message » 20 Juin 2009 9:31

Désolé de ne pas avoir posté ça plus tôt Scaniris ! Mais c'est bien après avoir créé mon traitement acoustique que j'ai pu avoir les idées un peu claires, en voyant ce qu'il y avait de bien et de moins bien dans le traitement que j'avais mis en place :wink:

Mais ne vous enflammez pas, cette synthèse est juste un avis perso, et c'est peut-être pas la méthode universelle qui marchera pour tout le monde...
D'ailleurs, je n'ai finalement pas réalisé tout ce que j'ai dit là, mais la prochaine fois, j'essaierai de tout faire :)
ludo.p31
 
Messages: 58
Inscription Forum: 22 Fév 2006 10:02
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive