Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: David87, noelbdx et 12 invités

Les amplificateurs de puissance : blocs mono et 2 canaux

Source en direct sur ampli de puissance

Message » 25 Mar 2014 15:18

Après lecture de ce pavé qui n'est pas super simple à décoder, je pense qu'il n'est pas utile de se prendre la tête à ce point... :-?

Précision sur le BMC2, il existe quand même la touche DIM qui atténue la sortie de 18db, ça peut aider pour l'adaptation...
Et si le cahier des charges ne colle pas, il ne faut pas compter sur le hasard, on utilise autre chose et ça évitera du bricolage inutile.
anthonylm3
 
Messages: 1471
Inscription Forum: 24 Mar 2006 12:09
Localisation: Grenoble
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Mar 2014 15:18

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Aoû 2014 22:44

Bon je m'incruste, je vais resté simple pour tout le monde, on a une charge oscillante que l'on alimente entre 10 et 50V+ou- et qui nous le rend plus ou moins bien, cette charge pisse dans l'ampli et ça masse jusqu'à l'étage d'entrée s'il n'est pas découplé par différentiel ou transformateur, le tout remonte plus moins amortie en fonction du souffle qui reste à votre ampli après coup de timbale, puis la vague continue jusqu'à votre source qui elle travail entre 0.5v et 1v analogique le plus souvent pour alimenté l'ampli de puissance, avec ça vous ajouté une source numérique qui sort du 0.75v HF.
Tout ceci me semble bien ésotérique et en vogue de la vague comme d'une autre, donc par défaut selon vous ne serait 'il pas judicieux de multiplié les différentiels de la source à l'ampli , donc par défaut un préampli correctement construit ?
Altruisme
 
Messages: 21
Inscription Forum: 12 Aoû 2014 11:09
  • offline

Message » 05 Déc 2017 1:49

Bonsoir,
Je m'aperçois que ce topic correspond très bien a une questions que je me pose et pour laquelle je viens de créer imprudemment un nouveau sujet.

J'aurais besoin de vos lumières. Pour ne pas "cross poster" ma question parallèle est ici: amplificateurs-de-puissance-haute-fidelite/sortie-directe-dac-vers-ampli-le-bon-matching-t30084216.html

Merci d'avance.
volpone75
 
Messages: 99
Inscription Forum: 15 Juin 2012 10:58
  • offline

Message » 14 Déc 2017 16:24

Lucus a écrit:Non, là je parlais de la source numerique: si tu écoute à -30 ou -40, tu as une perte de resolution dans le domaine numérique.

Donc en fait, de vos retours, j'en conclu qu'il n'y a pas de règle générale, cela depend des associations/compatibilities. Il y a aussi le rendement des enceintes à prendre en compte: plus le rendement est elevé, plus il peut être acceptable, voir souhaitable d'avoir un niveau de sortie du DAC< au niveau d'entrée de l'ampli


Effectivement, si l'atténuation du DAC se fait dans le domaine numérique, il faut prendre garde au niveau de sortie de la source et á au niveau d'entrée de l'ampli de puissance, cqr le risque est grand d'ecouter un signal qui ne sera plus de pleine résolution.
Dernière édition par haskil le 14 Déc 2017 17:08, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55349
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 14 Déc 2017 16:31

J'ai utilisé ma platine CD (Accuphase Dp500) pendant un moment branchée en direct sur l'ampli (de la meme Marque) et le resultat etait decevant, à bas volume, tout etait bien trop attenué, manquant de matiere... Le passage à un Pre ampli à été plus que salvateur..


Gil
gil2b
 
Messages: 18070
Inscription Forum: 28 Déc 2003 19:52
  • offline

Message » 14 Déc 2017 16:47

Ce qu'il faut savoir c'est brancher une source au travers d'un potard fait que le plus souvent le gain est trop faible : donc souvent manque de dynamique ; et que l'ampli est alors attaqué par une impédance variable ou mal adaptée : ce qui joue joue l'équilibre de la bande passante. Sauf cas rare c'est à éviter.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 14 Déc 2017 17:12

pas quand l'attenuation se fait dans le domaine numérique...

et

pas quand elle se fait dans le domaine analogique avec un circuit qui place le potard de volume en entrée du circuit... qui doit alors etre de grande qualité pour que le rapport signal/bruit ne se degrade pas trop...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55349
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 14 Déc 2017 17:14

Je crois que le mieux c'est brancher la source aux enceintes sans amplis.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 14 Déc 2017 17:42

Bonjour,

le mieux est de se brancher la clé USB dans l'oreille
fil direct pour éviter toute distorsion

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 4813
Inscription Forum: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 14 Déc 2017 21:47

Ca dépend ...

Si la clé USB est branchée dans le pavillon auditif, il se peut qu'on obtienne un son de " couloir" voire un son de "tonneau" ou "autres", auquel cas il faudrait mettre en place une égalisation afin d'atténuer les bosses et les creux crées par la mauvaise acoustique du pavillon auditif.

Finalement, je pense que le mieux est de brancher directement la clé USB sur les cellules ciliées. :ane:

La configuration dans mon profil


C'est pas évident d'écouter l'oreille d'un autre.
Avatar de l’utilisateur
pheno
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13471
Inscription Forum: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 15 Déc 2017 8:20

Raccordement direct d'un DAC (ou source) à volume réglable, à un ampli=je donne ci-après mon expérience=

-1/Voilà plus de 20 ans que j'ai éliminé tout préampli ligne en me rendant compte que ça n'apportait rien, -sinon dans certains cas des corrections de tonalité "euphoniques" qu'on peut réaliser par ailleurs de façon plus efficace si on veut, en gaspillant moins d'argent..-
Avant cette date, une quantité de préamplis sont passé chez moi, Electrocompaniet, AGI, AudioResearch...éliminés.. et c'est meilleur!
Si on veut apporter de réelles corrections efficaces pour le coût d'un préampli hors de prix genre AudioResearch, il vaut mieux investir dans un equalizer digital AES/ou SPDIF, de préférence PARAMETRIQUE (et non graphique qui provoque des tas de rotations de phase), le moins cher étant le Behringer DEQ2496 et le meilleur étant le Weiss EQ1MkII.

-2/ Si le réglage de volume est analogique, aucun pb, s'il est numérique il faut faire TRES ATTENTION à ça: le volume MAX d'écoute réel dans le local, doit correspondre à une atténuation NULLE.C'est impératif. En effet, l'atténuation numérique pour les 15 premiers dB au moins, s'effectue sans aucune perte de bits. Facile à expliquer (je ne le fais pas ici). A cette fin, utiliser le choix des tensions de sortie, s'l existe (c'est mon cas sur mon Weiss, j'ai 4 tensions, 2,3,4,5V), ou alors si l'ampli set équipé a l'entrée de potards,régler l'ouverture des potards, sinon il faut éventuellement rajouter un atténuateur fait de deux résistances bien calculées.

-3/ Au point de vue adaptation d'impédance, elle ne pose en principe aucun pb, car la sortie source (dac ou lecteur) est basse impédance et l'entrée ampli haute impédance, c'est ce qu'il faut pour une liaison en tension. Si on rajoute un atténuateur passif, je pourrai indiquer comment faire pour assurer une bonne adaptation, c a d assurer un ratio suffisant entre impédance sortie atténuateur et impédance d'entrée ampli.

-4/ Les interconnects entre sortie source (dac ou lecteur a volume réglable) et ampli ont une grande importance. A défaut de s'y connaitre, je conseille de préférence une liaison courte, éviter la proximité d'autres cables, a très faible capacitance linéique, je préfère les interconnects NON blindés, par exemple VOVOX Direct S ou Kimber, qui donnent une excellente définition dans la bande extrême aigus, en dessus de 10khz.

Résultats? une fois bien ajusté tout ça, comme il faut, attendez vous a des résultats subjectivement "meilleurs" notamment plus de définition, plus de détails,absence totale de souffle, excellente dynamique, mieux qu'avec préampli à condition que tout soit bien réglé.
Celà n'empêche pas que dans certains cas, des audiophiles préfèrent conserver un PA, mais selon mon expérience, c'est parce que les recommandations précédentes n'ont pas été l'objet de solutions décisives appliquées méthodiquement (ce qui peut prendre du temps)
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 15 Déc 2017 10:29

Comme tu dit ça prend du temps et je n’ai aucun des défauts que tu donne avec le pre ampli (souffle etc....) alors pourquoi s’en priver ?

Gil
gil2b
 
Messages: 18070
Inscription Forum: 28 Déc 2003 19:52
  • offline

Message » 15 Déc 2017 11:11

@GIL=Aucune raison de s'en priver !!!!!,
Le but a poursuivre, à mon avis,est celui du bonheur de l'audiophile; il vient à la recherche d'informations pour accroitre son bonheur auditif.
Les audiophiles ne sont pas identiques, tu préfères ta solution, c'est bien !!!Un autre pourra être heureux d'économiser le coût d'un préampli.
J'aime le respect de la diversité, je m'oppose quelquefois aux idées imposées,chacun restant libre de ses façons de percevoir et de ses choix de matériels et solutions.
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 15 Déc 2017 13:25

:wink:
gil2b
 
Messages: 18070
Inscription Forum: 28 Déc 2003 19:52
  • offline

Message » 15 Déc 2017 22:33

L'utilisation d'un DAC à volume numérique directement sur un ampli de puissance est excellent à condition que :
- le DAC fonctionne au moins en 32 bits en interne. Je ne sais pas si 24 suffisent, mais comme on trouve des 32 bits partout, autant prendre 32. Les puces ES9018 et supérieures on un réglage de volume sur 32 bit par exemple.
- l'ampli ait suffisamment de gain et/ou les enceinte suffisamment sensibles pour qu'on puisse mettre aussi fort qu'on le souhaite (les préamplis affroent presque tous un gain qui est perdu dans la config DAC direct ampli).

Le niveau de bruit ou la perte de résolution (ce qui revient au même) se calcule très facilement : c'est la différence entre 32 et le nombre de bits utilisés (les bits qui ne sont pas à zéor à cause de l'atténuation)

Le nombre de bits est fonction de l'atténuation (plus on baisse le volume, plus on perd).

Les calculs ont été faits, pour faire court, un volume sur 32 bits offre un niveau de bruit très faible, que seul un préampli très très bien fait peut battre.

Pour faire long, c'est ici
JAVA Alive
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline


Retourner vers Amplificateurs de puissance