Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 33 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

êtes-vous satisfait de votre dernier achat en hifi?

- oui, car j'ai tout revendu 15 jours après avec un bénéfice de 10%
1
2%
- je ne sais pas, car je n'ai pas encore l'âge requis pour acheter de la hifi et je n'écoute que la chanson de Oui-Oui
4
8%
- je n'achète pas de hifi: je la vole
2
4%
- j'ai repris trois fois des moules et j'ai du mal à digérer
9
18%
- non, car le vendeur a appelé les flics (son beau-frère est gendarmes) et j'ai pris trois mois en comparution immédiate
2
4%
- non, car j'ai fini par craquer pour un système 45000€ et ma femme m'a quitté
4
8%
- oui, mais la prochaine fois j’achèterai plutôt un planche à voile
7
14%
- en fait, j’étais parti pour acheter de la hifi je suis revenu avec une machine à laver
4
8%
- non, mais mon médecin m’a dit que j’ai fait des progrès et que ça va aller mieux
10
20%
- je ne sais pas, j’ai un peu forcé sur mes médicaments et du coup je ne me rappelle pas
8
16%
 
Nombre total de votes : 51

10 conseils pour ne pas se louper dans un magasin de hifi

Message » 01 Avr 2009 15:22

S’offrir sa première chaîne hifi est une démarche différence, dans laquelle il importe de ne pas se lancer n’importe comment. Du coup, l’utilité de partage ses expériences et d’aider les débutants n’échappera à personne.

1) Le vendeur et son magasin : On lit parfois, ça et là, qu’il faut savoir choisir son magasin, le professionnel à qui l’on va avoir affaire et qu’il faut pouvoir établir avec lui des relations de confiance. C’est une erreur grave sur laquelle on n’insistera jamais assez. Un vendeur de hifi, il convient de le rappeler une énième fois est avant tout un commerçant, c’est-à-dire quelqu’un qui exploite ses clients pour en tirer des bénéficies. On ne peut donc lui accorder aucune confiance. Le vendeur de hifi n’échappe pas à la règle : il est même l’exemple de tous les défauts en la matière. :roll: Cette marque blanche autour du poignet ? c’est celle de la Breitling qu’il porte en toutes occasions, y compris pendant ses séances quotidiennes d’UV et qu’il enlève pour faire croire qu’il n’a pas les moyens ! Certains poussent l’hypocrisie jusqu’à porter une Kelton d’occase achetée sur priceminister pour faire pitié… La 205 garée devant le magasin ? c’est un leurre : ils garent leurs collections de Lexus, de BMW, de Ferrari, etc dans un garage privé de la rue d’à côté ! Et si vous ne voyez jamais leurs enfants dans leur magasin, c’est que ceux-ci sont en internats dans de coûteux établissement en Suisse ou à Oxford !

2) Vous et la « philosophie » du magasin : Certains magasins prétendent avoir une « philosophie » – ce qui est à la fois stupide et arrogant : ne vous y laissez pas prendre. Si l’employé vous explique les bienfaits du haut rendement et du tube, exigez d’essayer des enceintes à moins de 86db de rendement avec des amplis à transistors de deux fois 200W ! S’il affirme que les enceintes à bas rendement alimentées par des amplis en classe D donnent de bons résultats, exigez d’écouter un système pavillons alimentés par des 300B. S’il vous présente un lecteur de CD, demandez lui s’il n’a pas une platine vinyle et s’il vous propose un tuner, exigez qu’il mette en marche un media center. Dans tous les cas de figure, ne laissez jamais un vendeur vous donner quelque avis ou quelque conseil que ce soit sans immédiatement lui affirmer le contraire – et n’hésitez pas à vous contredire et à être incohérent : c’est au magasin de s’adapter à ses clients et non pas l’inverse.

3) Sélection des morceaux pour tests : C’est un point essentiel : vous devez penser à emmener avec vous vos propres disques (ceux du magasin, s’il y en a, doivent être évités : ils ont été outrageusement truqués à l’aide de procédés électroniques pour faire croire que le matériel proposé est bon !). Une sélection de morceaux doit, pour permettre de procéder à des tests sérieux, comporter au minimum :
- un enregistrement amateur réalisé par vous-mêmes (celui de votre neveu de 12 ans interprétant successivement Vive le vent et le Requiem de Mozart à l’accordéon fait parfaitement l’affaire)
- la musique du film Karaté Tiger (pas la version de Frank Harris, évidemment, mais celle de Paul Gilreath) repiqué à partir de votre K7 VHS que vous n’avez jamais rendue après l’avoir empruntée en 1986
- un morceau de Metallica (mettons Ride the Lightning) et un de Fields Of The Nephilim (par ex The Watchmen)
- un quatuor à cordes : les Six Bagatelles de Webern interprétées par le quatuor Arditti et Druming de Steve Reich
- la bande son de l’accouchement de votre femme (ou d’une copine) que vous avez filmé au camescope
- Vous marrez pas la jeunesse et Le Grand Frisé de Jackie Sardou
Voir le point n°4 pour la méthode de test.

4) Les essais : comment y procéder ? : Exigez que le vendeur soit présent à vos côtés et discutez musique avec lui pendant que les disques passent. Commencez par le morceau de Metallica et, après avoir confisqué la télécommande, montez le son jusqu’aux trois quarts (n’oubliez pas de mettre discrètement vos protections auditives) et expliquez qu’il s’agit de tester le contrôle des membranes par l’ampli. Dites ensuite que ça manque un peu de punch et que la dynamique est un peu poussive. Passez ensuite les chansons de Jackie Sardou en expliquant qu’elle nous a quitté trop tôt, que c’est émouvant et que son fils a repris le flambeau. Passez les morceaux de Webern au moins 4 fois de suite en modifiant la position des enceintes et profitez-en pour demander à essayer plusieurs câble ; et expliquez bien que c’est tout de même autre chose que les prestations du Quatuor Alban Berg et que vous préférez ça à Mozart et Haydn. Puis passez le morceau de Steve Reich pendant au moins 10 minutes en poussant le volume et en utilisant les touches « avance rapide » et « retour rapide » de la zapette. Prenez une mine concentrée et n’hésitez pas à activer la touche pause et à revenir de quelques secondes en arrière pour réécouter 5 ou 6 fois de suite un même passage de deux ou trois secondes en émettant des propos dénués de sens et trop peu articulés pour être audibles. Concluez en disant que la restitution des timbres vous paraît un peu artificielle. Passez ensuite l’enregistrement de votre neveu et sollicitez fortement le vendeur : il doit accorder à haute voix et d’un ton convaincu que ces interprétations sont meilleures que beaucoup d’autres, puis passez la bande son de l’accouchement de votre femme (ou de votre copine) et dites : « n’est-ce pas qu’on s’y croirait ?! » – mais précisez que le son vous paraît bouchés et l’image stéréo déphasée, et que la restitution n’est pas très réaliste. Finissez avec la BO de Karaté Tiger et émettez des commentaires désagréables : le système qu’on vous fait écouter ne restitue pas vraiment l’émotion de ce chef d’œuvre du cinéma.

5) Conseils techniques et évaluation de la musicalité : Le vendeur de hifi prétend souvent s’y connaître : en réalité, c’est tantôt un technicien dénué de toute culture musicale, tantôt un ex-vendeur de tracteur ou de machine à laver reconverti rapidement dans la hifi. Bref : il n’y connaît généralement rien mais ne cherche qu’à humilier ses clients pour mieux les escroquer. Coupez lui parole dès qu’il prononce plus de deux phrases et proférez une énormité sur un ton très assuré. Expliquez par exemple que les 300B ne marchent jamais mieux que couplées à des panneaux électrostatiques, qu’un ampli en classe D est ce qu’il y a de mieux pour un lecteur CD up samplant le Red Book en 24/192 seulement quand on veut faire une écoute sur pavillons et que l’avantage du 33t par rapport au SACD, c’est qu’on continue à faire du vinyle alors que le DVD est en perte de vitesse et que ça s’explique par la qualité supérieure des galettes noires, en termes de dynamique, de bande passante et de restitution des timbres (surtout pour la musique baroque). Affirmez que Jackie Sardou a refusé toute sa vie d’interpréter les chansons que Brel écrivait pour elle et que Steve Reich est sur le point de sortir une intégrale de Vivaldi entièrement réécrite par lui.

6) Votre expérience de la hifi et de la musique : Certains magasins prétendent avoir une certaine expérience de la hifi (et n’hésitent pas à indiquer qu’ils sont ouverts depuis 10, 20, 30 ans ou plus) et qu’ils sont au service de la musique. Ces rodomontades ne trompent plus personne. Votre expérience de la hifi est de toute façon supérieure à n’importe quelle autre pour une bonne et simple raison : c’est la vôtre ! Affirmez que vous venez acheter une chaîne hifi pour votre fils (ou votre frère, ou votre père) et que vous avez déjà un système satisfaisant. Munissez-vous d’une liste de matériel de très haut de gamme (facile à reconnaître : c’est le plus coûteux) et expliquez au vendeur que votre système actuel en est composé et que vous n’arrivez plus à vous contenter de certains matériels dont la réputation est surfaite (nommez deux ou trois appareils hors de prix dont le magasin où vous êtes s’enorgueillit). Expliquez que vous connaissez personnellement Steve Reich et Michel Sardou et que, après avoir fait 10 ans de percussions au CNSM (où vous avez rencontré Steve Reich lors d’une master class), vous avez changé d’orientation et êtes devenu ingé du son (vous avez, entre autre, participé à l’enregistrement de quatre albums de Sardou).

7) Négocier les prix : la menace de l’internet mondial : Vient le moment du choix du matériel. Après avoir écouté trois lecteurs à 4 ou 5000€ couplé avec des enceintes à 10 ou 15k€, optez finalement pour l’un des intégrés à 2 / 3/ 400€ que vous avez exigé de brancher sur ces appareils (par exemple : Cambridge 340A, Marantz pm5003, Nad C315, Onkyo A9155, Pioneer A307, Yamaha RX397 etc.). Expliquez que bien sûr il est impossible de différencier un ampli d’un autre et que c’est la section préampli et l’alimentation qui comptent le plus, et concluez en disant que vous tenez à ce que votre fils (ou votre frère, ou votre père) commence son cheminement hifi avec un appareil à la fois correct et simple. Puis négociez le prix. Pour cela, commencez par faire remarquer que l’appareil que vous venez d’essayer a déjà servi et que, rien que pour cela, c’est un matériel d’exposition qui a déjà perdu 25% par rapport au prix affiché. Munissez vous de dépliants d’autres magasins ayant des sites de vente sur internet (Hifi-Video, Naja, Maximum-Hifi, etc) et affirmez que le même appareil peut s’acheter sur site à 25% de moins que le prix demandé ici. Exigez un effort de la part du vendeur en expliquant que c’est la crise et qu’il ne faut quand même pas exagérer. Menacez-le de faire un compte rendu extrêmement négatif de votre visite chez lui sur un site de hifi ! Mais procédez habilement : racontez-lui, avant de commencer à négocier le prix, que l’un de vos amis à tellement cassé tel magasin sur hifi-cinema.fr, que ce mag a fait faillite, que vous préférez, vous, acheter en magasin mais qu’il faut que le service et la convivialité soient au rendez-vous. Payez par chèque en demandant à payer en plusieurs fois.

8 ) La reprise : N’hésitez pas, le cas échéant, à demander une reprise sur votre matériel (au passage, rappelons que vous pouvez trouver, chez Emaüs et dans les déchetteries locales, d’excellents appareils de marques diverses dont vous pouvez alors demander la reprise !). Expliquez que votre matériel était un haut de gamme à l’époque et qu’il est maintenant devenu un « vintage » fort recherché. Insistez pour obtenir quelque chose. Au besoin, reportez-vous au point n°7

9) La livraison à domicile : On ne le dira jamais assez : un véritable magasin de hifi se reconnaît à ce qu’il assure la livraison et l’installation gratuite à domicile (le paiement se fait après installation). Profitez-en pour demander au vendeur de venir avec une collection de câbles (vous n’en achèterez aucun) et deux ou trois lecteurs TTHG que vous voulez essayer chez vous (faites les brancher chez vous, puis expliquez que votre système habituel est resté dans votre maison de campagne, vous préférez ne pas trancher pour l’instant). Lorsque le vendeur arrive, pour le mettre à l’aise, insister pour lui servir un ou deux verre de vins de différents pays de la communauté européenne, puis laissez le installer le maillon que vous venez d’acheter. Si vous avez opté pour une chaîne complète, faites-là lui installer dans une pièce, ou dans un coin d’une pièce, avant de changer et de la faire installer ailleurs. Plus le montant que vous avez dépensé est élevé, plus vous êtes en droit d’en demander pour votre argent !

10) Le CR sur le forum : Enfin, lorsque toutes ces étapes sont franchies, postez le CR que vous avez préparé de puis longtemps sur plusieurs forums et expliquez systématiquement : a) que vous avez fait l’affaire du siècle et que ce que vous entendez est le meilleur système du monde (reportez vous aux 10 conseils pour ne pas se louper en hifi pour savoir comment choisir son système) et b) que le magasin est vraiment mauvais, que le vendeur est incompétent et pas accueillant, qu’ils n’y connaissent rien et margent comme des salauds.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35188
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Avr 2009 15:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Avr 2009 15:38

Magnifique le point 4, surtout le passage sur l'écoute de Steve Reich!

La configuration dans mon profil


Accuphase DP-700 | Accuphase C-2800 | Accuphase A-200 x 2 | B&W 802D
Dématérialisation (4000 disques) : Roon - HQPlayer - Luxman DA-06
Des semaines de placement soigneux des enceintes, du point d'écoute et du mobilier de la pièce
micheloupatrick
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1061
Inscription Forum: 04 Avr 2006 15:47
  • offline

Message » 01 Avr 2009 15:44

micheloupatrick a écrit:Magnifique le point 4, surtout le passage sur l'écoute de Steve Reich!


Si je peux aider quelqu'un en lui donnant des idées, je suis toujours ravi! :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35188
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 01 Avr 2009 15:46

dub a écrit:S’offrir sa première chaîne hifi est une démarche différence, dans laquelle il importe de ne pas se lancer n’importe comment. Du coup, l’utilité de partage ses expériences et d’aider les débutants n’échappera à personne.

1) Le vendeur et son magasin : On lit parfois, ça et là, qu’il faut savoir choisir son magasin, le professionnel à qui l’on va avoir affaire et qu’il faut pouvoir établir avec lui des relations de confiance. C’est une erreur grave sur laquelle on n’insistera jamais assez. Un vendeur de hifi, il convient de le rappeler une énième fois est avant tout un commerçant, c’est-à-dire quelqu’un qui exploite ses clients pour en tirer des bénéficies. On ne peut donc lui accorder aucune confiance. Le vendeur de hifi n’échappe pas à la règle : il est même l’exemple de tous les défauts en la matière. :roll: Cette marque blanche autour du poignet ? c’est celle de la Breitling qu’il porte en toutes occasions, y compris pendant ses séances quotidiennes d’UV et qu’il enlève pour faire croire qu’il n’a pas les moyens ! Certains poussent l’hypocrisie jusqu’à porter une Kelton d’occase achetée sur priceminister pour faire pitié… La 205 garée devant le magasin ? c’est un leurre : ils garent leurs collections de Lexus, de BMW, de Ferrari, etc dans un garage privé de la rue d’à côté ! Et si vous ne voyez jamais leurs enfants dans leur magasin, c’est que ceux-ci sont en internats dans de coûteux établissement en Suisse ou à Oxford !


tout magasin de hifi est équipé d'un portique de sécurité à détecteur de biller.

dub a écrit:2) Vous et la « philosophie » du magasin : Certains magasins prétendent avoir une « philosophie » – ce qui est à la fois stupide et arrogant : ne vous y laissez pas prendre. Si l’employé vous explique les bienfaits du haut rendement et du tube, exigez d’essayer des enceintes à moins de 86db de rendement avec des amplis à transistors de deux fois 200W ! S’il affirme que les enceintes à bas rendement alimentées par des amplis en classe D donnent de bons résultats, exigez d’écouter un système pavillons alimentés par des 300B. S’il vous présente un lecteur de CD, demandez lui s’il n’a pas une platine vinyle et s’il vous propose un tuner, exigez qu’il mette en marche un media center. Dans tous les cas de figure, ne laissez jamais un vendeur vous donner quelque avis ou quelque conseil que ce soit sans immédiatement lui affirmer le contraire – et n’hésitez pas à vous contredire et à être incohérent : c’est au magasin de s’adapter à ses clients et non pas l’inverse.


si le vendeur devait s'adapter au client, il y aurait des surfaces de vente mobile

dub a écrit:3) Sélection des morceaux pour tests : C’est un point essentiel : vous devez penser à emmener avec vous vos propres disques (ceux du magasin, s’il y en a, doivent être évités : ils ont été outrageusement truqués à l’aide de procédés électroniques pour faire croire que le matériel proposé est bon !). Une sélection de morceaux doit, pour permettre de procéder à des tests sérieux, comporter au minimum :
- un enregistrement amateur réalisé par vous-mêmes (celui de votre neveu de 12 ans interprétant successivement Vive le vent et le Requiem de Mozart à l’accordéon fait parfaitement l’affaire)
- la musique du film Karaté Tiger (pas la version de Frank Harris, évidemment, mais celle de Paul Gilreath) repiqué à partir de votre K7 VHS que vous n’avez jamais rendue après l’avoir empruntée en 1986
- un morceau de Metallica (mettons Ride the Lightning) et un de Fields Of The Nephilim (par ex The Watchmen)
- un quatuor à cordes : les Six Bagatelles de Webern interprétées par le quatuor Arditti et Druming de Steve Reich
- la bande son de l’accouchement de votre femme (ou d’une copine) que vous avez filmé au camescope
- Vous marrez pas la jeunesse et Le Grand Frisé de Jackie Sardou
Voir le point n°4 pour la méthode de test.


le bruit rose.

dub a écrit:4) Les essais : comment y procéder ? : Exigez que le vendeur soit présent à vos côtés et discutez musique avec lui pendant que les disques passent. Commencez par le morceau de Metallica et, après avoir confisqué la télécommande, montez le son jusqu’aux trois quarts (n’oubliez pas de mettre discrètement vos protections auditives) et expliquez qu’il s’agit de tester le contrôle des membranes par l’ampli. Dites ensuite que ça manque un peu de punch et que la dynamique est un peu poussive. Passez ensuite les chansons de Jackie Sardou en expliquant qu’elle nous a quitté trop tôt, que c’est émouvant et que son fils a repris le flambeau. Passez les morceaux de Webern au moins 4 fois de suite en modifiant la position des enceintes et profitez-en pour demander à essayer plusieurs câble ; et expliquez bien que c’est tout de même autre chose que les prestations du Quatuor Alban Berg et que vous préférez ça à Mozart et Haydn. Puis passez le morceau de Steve Reich pendant au moins 10 minutes en poussant le volume et en utilisant les touches « avance rapide » et « retour rapide » de la zapette. Prenez une mine concentrée et n’hésitez pas à activer la touche pause et à revenir de quelques secondes en arrière pour réécouter 5 ou 6 fois de suite un même passage de deux ou trois secondes en émettant des propos dénués de sens et trop peu articulés pour être audibles. Concluez en disant que la restitution des timbres vous paraît un peu artificielle. Passez ensuite l’enregistrement de votre neveu et sollicitez fortement le vendeur : il doit accorder à haute voix et d’un ton convaincu que ces interprétations sont meilleures que beaucoup d’autres, puis passez la bande son de l’accouchement de votre femme (ou de votre copine) et dites : « n’est-ce pas qu’on s’y croirait ?! » – mais précisez que le son vous paraît bouchés et l’image stéréo déphasée, et que la restitution n’est pas très réaliste. Finissez avec la BO de Karaté Tiger et émettez des commentaires désagréables : le système qu’on vous fait écouter ne restitue pas vraiment l’émotion de ce chef d’œuvre du cinéma.


Abx bien sûr

dub a écrit:5) Conseils techniques et évaluation de la musicalité : Le vendeur de hifi prétend souvent s’y connaître : en réalité, c’est tantôt un technicien dénué de toute culture musicale, tantôt un ex-vendeur de tracteur ou de machine à laver reconverti rapidement dans la hifi. Bref : il n’y connaît généralement rien mais ne cherche qu’à humilier ses clients pour mieux les escroquer. Coupez lui parole dès qu’il prononce plus de deux phrases et proférez une énormité sur un ton très assuré. Expliquez par exemple que les 300B ne marchent jamais mieux que couplées à des panneaux électrostatiques, qu’un ampli en classe D est ce qu’il y a de mieux pour un lecteur CD up samplant le Red Book en 24/192 seulement quand on veut faire une écoute sur pavillons et que l’avantage du 33t par rapport au SACD, c’est qu’on continue à faire du vinyle alors que le DVD est en perte de vitesse et que ça s’explique par la qualité supérieure des galettes noires, en termes de dynamique, de bande passante et de restitution des timbres (surtout pour la musique baroque). Affirmez que Jackie Sardou a refusé toute sa vie d’interpréter les chansons que Brel écrivait pour elle et que Steve Reich est sur le point de sortir une intégrale de Vivaldi entièrement réécrite par lui.


un grégaire de philo n'est pas un mathémaphycien

dub a écrit:6) Votre expérience de la hifi et de la musique : Certains magasins prétendent avoir une certaine expérience de la hifi (et n’hésitent pas à indiquer qu’ils sont ouverts depuis 10, 20, 30 ans ou plus) et qu’ils sont au service de la musique. Ces rodomontades ne trompent plus personne. Votre expérience de la hifi est de toute façon supérieure à n’importe quelle autre pour une bonne et simple raison : c’est la vôtre ! Affirmez que vous venez acheter une chaîne hifi pour votre fils (ou votre frère, ou votre père) et que vous avez déjà un système satisfaisant. Munissez-vous d’une liste de matériel de très haut de gamme (facile à reconnaître : c’est le plus coûteux) et expliquez au vendeur que votre système actuel en est composé et que vous n’arrivez plus à vous contenter de certains matériels dont la réputation est surfaite (nommez deux ou trois appareils hors de prix dont le magasin où vous êtes s’enorgueillit). Expliquez que vous connaissez personnellement Steve Reich et Michel Sardou et que, après avoir fait 10 ans de percussions au CNSM (où vous avez rencontré Steve Reich lors d’une master class), vous avez changé d’orientation et êtes devenu ingé du son (vous avez, entre autre, participé à l’enregistrement de quatre albums de Sardou).


l'audiophle est un behavioriste.

dub a écrit:7) Négocier les prix : la menace de l’internet mondial : Vient le moment du choix du matériel. Après avoir écouté trois lecteurs à 4 ou 5000€ couplé avec des enceintes à 10 ou 15k€, optez finalement pour l’un des intégrés à 2 / 3/ 400€ que vous avez exigé de brancher sur ces appareils (par exemple : Cambridge 340A, Marantz pm5003, Nad C315, Onkyo A9155, Pioneer A307, Yamaha RX397 etc.). Expliquez que bien sûr il est impossible de différencier un ampli d’un autre et que c’est la section préampli et l’alimentation qui comptent le plus, et concluez en disant que vous tenez à ce que votre fils (ou votre frère, ou votre père) commence son cheminement hifi avec un appareil à la fois correct et simple. Puis négociez le prix. Pour cela, commencez par faire remarquer que l’appareil que vous venez d’essayer a déjà servi et que, rien que pour cela, c’est un matériel d’exposition qui a déjà perdu 25% par rapport au prix affiché. Munissez vous de dépliants d’autres magasins ayant des sites de vente sur internet (Hifi-Video, Naja, Maximum-Hifi, etc) et affirmez que le même appareil peut s’acheter sur site à 25% de moins que le prix demandé ici. Exigez un effort de la part du vendeur en expliquant que c’est la crise et qu’il ne faut quand même pas exagérer. Menacez-le de faire un compte rendu extrêmement négatif de votre visite chez lui sur un site de hifi ! Mais procédez habilement : racontez-lui, avant de commencer à négocier le prix, que l’un de vos amis à tellement cassé tel magasin sur hifi-cinema.fr, que ce mag a fait faillite, que vous préférez, vous, acheter en magasin mais qu’il faut que le service et la convivialité soient au rendez-vous. Payez par chèque en demandant à payer en plusieurs fois.


l'art ne se négocie pas et s'achéte cher

dub a écrit:8 ) La reprise : N’hésitez pas, le cas échéant, à demander une reprise sur votre matériel (au passage, rappelons que vous pouvez trouver, chez Emaüs et dans les déchetteries locales, d’excellents appareils de marques diverses dont vous pouvez alors demander la reprise !). Expliquez que votre matériel était un haut de gamme à l’époque et qu’il est maintenant devenu un « vintage » fort recherché. Insistez pour obtenir quelque chose. Au besoin, reportez-vous au point n°7


je vais demander à Aimé

dub a écrit:9) La livraison à domicile : On ne le dira jamais assez : un véritable magasin de hifi se reconnaît à ce qu’il assure la livraison et l’installation gratuite à domicile (le paiement se fait après installation). Profitez-en pour demander au vendeur de venir avec une collection de câbles (vous n’en achèterez aucun) et deux ou trois lecteurs TTHG que vous voulez essayer chez vous (faites les brancher chez vous, puis expliquez que votre système habituel est resté dans votre maison de campagne, vous préférez ne pas trancher pour l’instant). Lorsque le vendeur arrive, pour le mettre à l’aise, insister pour lui servir un ou deux verre de vins de différents pays de la communauté européenne, puis laissez le installer le maillon que vous venez d’acheter. Si vous avez opté pour une chaîne complète, faites-là lui installer dans une pièce, ou dans un coin d’une pièce, avant de changer et de la faire installer ailleurs. Plus le montant que vous avez dépensé est élevé, plus vous êtes en droit d’en demander pour votre argent !


si le métro va jusque chez vous vous pouvez venir à pied. Aprés 5000 morts sur les routes, je vais pas risquer ma vie pour vous

dub a écrit:10) Le CR sur le forum : Enfin, lorsque toutes ces étapes sont franchies, postez le CR que vous avez préparé de puis longtemps sur plusieurs forums et expliquez systématiquement : a) que vous avez fait l’affaire du siècle et que ce que vous entendez est le meilleur système du monde (reportez vous aux 10 conseils pour ne pas se louper en hifi pour savoir comment choisir son système) et b) que le magasin est vraiment mauvais, que le vendeur est incompétent et pas accueillant, qu’ils n’y connaissent rien et margent comme des salauds.
Cdlt :wink:


2 mois aprés les PA sont remplies

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 01 Avr 2009 15:52

sympa le poids son d'Avril
st-ric
 
Messages: 228
Inscription Forum: 08 Oct 2008 12:52
Localisation: st-nazaire , Loire- Atlantique
  • offline

Message » 01 Avr 2009 16:36

:mdr: :mdr:
Le Dom
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4067
Inscription Forum: 17 Juil 2004 9:22
  • offline

Message » 01 Avr 2009 17:35

Il y a aucune réponse où je peux voter, c'est normal ? :mdr:
PAT 94
 
Messages: 13178
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 01 Avr 2009 17:42

PAT 94 a écrit:Il y a aucune réponse où je peux voter, c'est normal ? :mdr:


Choisis la dernière! :idee: :lol:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35188
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 01 Avr 2009 20:06

excellent !

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
noel briand
 
Messages: 122
Inscription Forum: 11 Mar 2006 15:14
  • offline

Message » 01 Avr 2009 20:13

Je peux pas voter : y'a pas la réponse "non, parce que je suis une fille et qu'on m'a prise pour une idiote" :lol: :lol:

La configuration dans mon profil


Qui habet aures audiendi, audiat
Avatar de l’utilisateur
boudZe
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 18215
Inscription Forum: 17 Avr 2002 17:17
Localisation: Pas loin de Barbara
  • offline

Message » 01 Avr 2009 20:16

boudZe a écrit:Je peux pas voter : y'a pas la réponse "non, parce que je suis une fille et qu'on m'a prise pour une idiote" :lol: :lol:



M'enfin! Le fait même qu'il y ait moins de femmes audiophiles que d'hommes audiophiles, plaiderait plutôt pour une supériorité de celles-ci sur ceux là! :idee:













:oops:








euh…… j'aurais dit une connerie? :mdr:













…de plus?… :mdr: :mdr:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35188
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 01 Avr 2009 20:56

dub a écrit:
PAT 94 a écrit:Il y a aucune réponse où je peux voter, c'est normal ? :mdr:


Choisis la dernière! :idee: :lol:


Oui pourquoi pas. :wink:
PAT 94
 
Messages: 13178
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 01 Avr 2009 21:05

SALAUD D'AUDIOPHILE !!!!! :mdr:
davfouch
 
Messages: 1019
Inscription Forum: 04 Jan 2005 14:22
Localisation: 44640
  • offline

Message » 01 Avr 2009 21:13

J'achète tout d'occasion, je vois jamais de vendeurs de magasins, je vote quoi ?
pm57
 
Messages: 2486
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 02 Avr 2009 3:35

Je suis satisfait et je ne vois pas l'intérêt du post.
Quel vote s'offre à moi ?
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription Forum: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message