Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 31 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Plus rapide que la lumière ? (erreur de mesure !)

Message » 29 Juil 2012 12:20

Katam a écrit:Disons que c'est un autre problème, peut être que la théorie des cordes en apporte une réponse partielle mais il ne me semble pas avoir lu quelque chose sur le paradoxe EPR, les états intriqués et la théorie des cordes.

J'avoue ne pas comprendre cette théorie, ce n'est pas là un gros aveux car en fait très peu la comprenne
il y a plusieurs théories "des cordes" d'ailleurs
Le but ultime étant l'unification des 4 grandes forces, mainteant dire que la gravité n'en fait pas partie comme lu plus haut , c'est quandd même botter en touche

je vais essayé de retrouver le passage où me semble t il des gens comme Feyman aborde le sujet de la non localité et des vibrations , c'est tellement complexe qu'il est possible que se soit une interprétation perso :wink:

Par contre je peux certifier que j'ai trouvé beaucoup de réponse "existentielle" dans l'approche de cette physique :D :ane:
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Juil 2012 12:20

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Juil 2012 12:23

...ça devient de la philo : c'est là qu'est l'os ! :grad: :lol:

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46101
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 29 Juil 2012 12:25

Je propose l'ouverture d'un topic dédié à la physique théorique pour les nuls ! :lol:

Théorie quantique et relativité générale, pour les gros nuls...

viewtopic.php?p=177105989#p177105989

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46101
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 29 Juil 2012 12:25

opbilbo a écrit:Moi j'ai appris que quand on arrive à l'échelle atomique, on ne peut plus se référer au réel pour décrire la matière : on a alors recourt à une fonction d'onde dans laquelle on introduit une constante universelle indiscutable : la constante de Planck.
Et on a recourt aux probabilités pour définir la trajectoire des "particules"...

oui puisqu'à ce niveau, en fait la matière n'existe pas, elle est représenté de façon probable par la fameuse fonction de schrodinger que je suis incapable de comprendre dans son aspect arithmétique (pas le niveau)
Cette fonction ne devient matière qu'à partir du moment, il s'agit toujours de mon interprétation des lectures, qu'à partir de moment ou quelqu'un la voit (façon assez primaire d'imaginer ce que les physiciens appellent la décohérence :grr:
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 29 Juil 2012 12:46

opbilbo a écrit:Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer simplement "le métrique de l'espace temps" ? :idee:

Peut être penses tu au concept de relativité générale, la déformation de l'espace par la masse des objets ainsi que celle du temps puisque les deux (4 dimensions) sont liées
Avec comme figure de proue l'isotropie.
isotropie étant liée elle à la vitesse de l'information elle même sujette à celle de la lumière....

Quelques soit l'objet et sa vitesse propre son signal optique me parviendra toujours à la vitesse de la lumière (celle ci dépend du milieu mais est tjs sensiblement la même)
L'objet est "immobile" tu recevras sont signal à C
L'objet se déplace à quelques km/h tu recevras son signal à c mais tu ne verras pas de différence par la calcul de cette métrique de l'espace temps (0.0000...1% de c)
L'objet se déplace à 95% de c tu recevras son signal à c sauf que là tu te rendras compte de la déformation de l'espace et du temps car pour que celui arrive en même temps que le premier "immobile" il faudra bien qu'il se soit passé quelque chose :ane:
A partir de là, il est assez aisé de comprendre les notions de référentiels, les fameuses et que le temps ne défile pas de la même quantité pour tous
sous toutes réserves, et le plus simplement possible s'il s'agit bien de cette métrique, elel est donc à chaque fois liée au champs que provoque les objets , du trou noir à l'éverest ....


la métrique de l'espace temps est donc une réponse au père Einstein et ses équations
Dernière édition par rann le 29 Juil 2012 12:48, édité 1 fois.
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 29 Juil 2012 12:47

:ohmg: :ohmg: :ohmg: :thks:

S² = D² - C²dt²

D'où l'ajout de -C²dt²
S² distance séparant deux événements E1 et E2 : métrique de l'espace temps

Avec cette métrique et le problème de la fusée qui voyage très loin de la terre, on peut déduire le facteur de Lorentz...

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46101
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 29 Juil 2012 12:50

rann a écrit:
opbilbo a écrit:Moi j'ai appris que quand on arrive à l'échelle atomique, on ne peut plus se référer au réel pour décrire la matière : on a alors recourt à une fonction d'onde dans laquelle on introduit une constante universelle indiscutable : la constante de Planck.
Et on a recourt aux probabilités pour définir la trajectoire des "particules"...

oui puisqu'à ce niveau, en fait la matière n'existe pas, elle est représenté de façon probable par la fameuse fonction de schrodinger que je suis incapable de comprendre dans son aspect arithmétique (pas le niveau)
Cette fonction ne devient matière qu'à partir du moment, il s'agit toujours de mon interprétation des lectures, qu'à partir de moment ou quelqu'un la voit (façon assez primaire d'imaginer ce que les physiciens appellent la décohérence :grr:


Ce n'est pas la fonction de Shrödinger mais une équation différentielle. Le problème c'est de la résoudre ou de comprendre sa démonstration mais sinon ca reste une équation toute bête. Elle utilise un espace particulier, le complexe de Hilbert qui est une sorte de généralisation de l'espace euclidien ou le nombre de dimensions n'a pas d'importance. Après mathématiquement ça demande de grosses connaissances en algèbre que je n'ai pas, mais une des applications de l'équation de Shrödinger c'est par exemple les probabilités de présence des électrons selon les configurations électroniques des atomes (Les orbitales atomiques). En plus des outils mathématiques complexe il y a également des notations particulières comme le braket de Dirac.

Pour la décohérence c'est globalement ça, c'est l'étape de transition qui permet d'expliquer le paradoxe entre le monde quantique et le monde macroscopique. En gros la décohérence prédit qu'un système quantique possède une infinité d'états mais que la complexité de ses interactions avec l'extérieur provoquent rapidement des incohérences qui annulent des possibilités jusqu'à ne laisser que celles qui correspondent à la réalité macroscopique. Pour reprendre la célèbre expérience de Shrodinger le chat ne pourra pas être observer mort-vivant, ou 3/4 mort 1/4 vivant ou des états encore plus bizarres, les deux seuls états possibles macroscopique en relation avec l'environnement c'est la mort ou la vie. La décohérence se provoque que l'on observe personnellement ou non, c'est juste une sorte de catalyseur très puissant.
Katam
 
Messages: 254
Inscription Forum: 08 Juin 2011 20:57
  • offline

Message » 29 Juil 2012 12:51

.
Dernière édition par frgirard le 17 Aoû 2012 10:26, édité 1 fois.
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 29 Juil 2012 12:56

Voilà de façon rigoureuse même en parlant à un ami à 2 mètre le temps ne passe pas à la même vitesse pour nous deux, c'est juste que c'est bien trop faible pour que cela puisse être visible. Pour aller plus loin tu peux regarder le paradoxe des jumeaux.
Katam
 
Messages: 254
Inscription Forum: 08 Juin 2011 20:57
  • offline

Message » 29 Juil 2012 13:21

opbilbo a écrit:...ça devient de la philo : c'est là qu'est l'os ! :grad: :lol:


8)
peg-harty
 
Messages: 744
Inscription Forum: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

Message » 29 Juil 2012 13:23

opbilbo a écrit::ohmg: :ohmg: :ohmg: :thks:

S² = D² - C²dt²

D'où l'ajout de -C²dt²
S² distance séparant deux événements E1 et E2 : métrique de l'espace temps

Avec cette métrique et le problème de la fusée qui voyage très loin de la terre, on peut déduire le facteur de Lorentz...

En effet, ca c'est la relativité restreinte et les transformations de Lorentz,elles sont assez simple à appliquer.
Ce qui est plus ardu à comprendre par contre lorsque tu veux appronfondir ces notions, c'est la mathématique de James Maxwell, la base de tout l'électromagnétisme
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 29 Juil 2012 13:25

peg-harty a écrit:
opbilbo a écrit:...ça devient de la philo : c'est là qu'est l'os ! :grad: :lol:


8)

Forcemment la physique des particules étant l'essence de toutes les formes de matière
les comprendre c'est comprendre comment on fonctionne et on en est encore loin d'avoir aperçu le bout de la queue de l'embryon
rann
 
Messages: 6847
Inscription Forum: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 29 Juil 2012 14:01

Supposons - histoire de devenir fou - que le temps, la seconde, n'existe pas.

au lieu d'une fuite en avant du style n = n+1 (fonction stupide mais infinie donc très pratique) on aurait "juste" n = n. L'opération serait insoluble car "n" sans son sympatoche "+1" ne peut pas se définir, y'a trop de solkutions mais faut avouer que c'est bien universel. il se réfère et se détermine directement à la formule +1 et, c'est bizarre, sans elle, il n'y pas de "n".
Là où c'est rigolo c'est qu'on cherche parfois à déterminer "n" qui n'est, philosophiquement parlant, rien d'autre qu'une hypothèse transcendantale et fausse selon nos critères de logique pure. Cela consiste à imaginer que Rien existe. (ce qui est très énervant pour rien qui ne se complait que dans le rien)

Dans le cas tu temps, c'est donc déjà un sacré casse-tête d'imaginer une valeur qui ne se conforme pas à la "réalité" de nos sciences concrètes mais il est obligatoire de l'admettre sinon toute explication de notre univers s'écroule. C'est un joli pied de nez à la "justesse" de l’arithmétique maintes fois prouvées car - toujours philosophiquement - nous pourrions résumer par un bizarre "1 + 1 = 2" n'est exact qu'à la condition expresse et préliminaire que "n + 1" = n et donc, et c'est gonflé, que rien "accepterait" d'envisager qu'on l'additionne à quelque chose.

ben oui, n + 1 = n se vérifie à notre connaissance uniquement si 1 = 0 ou plus précisément rien. Donc, le temps qui passe est une sacrée dimension avec un sacré pouvoir qui a vaincu l'immobilisme du néant universel.
Si on se réfère à l'ouvrage sur les nombres paru aux éditions Bouquins, le "1" c'est surtout le chiffre du tout. L'unité.

donc, n = n + 1, qui pourrait définir correctement le temps qui passe pourrait se simplifier par

Rien = Rien + Tout et c'est bouleversant car dans nos esprits on penserait plutôt que rien ce n'est que rien. On aurait même plutôt tendance à croire que Tout = Tout + rien. alors qu'un enfant serait capable de résoudre l'équation et de dire que si rien = rien + tout
alors

Tout = rien - rien
:P
Dernière édition par peg-harty le 29 Juil 2012 14:09, édité 2 fois.
peg-harty
 
Messages: 744
Inscription Forum: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

Message » 29 Juil 2012 14:03

...et Mr a son avenir devant lui, mais il l'aura dans le dos à chaque fois qu'il fera demi-tour ! :grad:

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46101
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 29 Juil 2012 14:14

à la relecture, mon raisonnement mathématique est totalement foireux mais c'est pas mon métier non plus... :thks:
peg-harty
 
Messages: 744
Inscription Forum: 01 Mar 2004 17:27
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message