Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: androuski, Bing [Bot], HoberM, Kartesian et 47 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

caractéristiques des tweeters de béryllium

Message » 12 Oct 2021 16:54

Depuis quelques années je vois beaucoup de nouveaux tweeters à dôme béryllium et je me demande ce qui les caractérise. Je suis un amateur de dômes souples, c'est la douceur et la chaleur que je recherche dans le son. C'est pourquoi je n'aime pas du tout les dômes métalliques, encore moins les tweeters à ruban. Évidement il peut y avoir des exceptions, ce que je dis est en général. Il parait qu'il y a des dômes métalliques plutôt doux...

Pour ce qui est des tweeters béryllium, je n'ai entendu que les Focal, autant sur des moniteurs de studio que dans des enceintes plus hi-fi, et je n'aime pas. Mais depuis il y a plein de nouveaux modèles et je suis hyper curieux. Seas, Scan-Speak, SB Acoustics, et puis BlieSMa et peut-être d'autres. Alors, est-ce certains d'entre vous on entendu ou travaillé avec ce type de tweeter? Qu'en pensez-vous? Est-ce que ça vaut le prix?
vermeerdemtl
 
Messages: 50
Inscription Forum: 27 Jan 2013 0:25
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Oct 2021 16:54

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Oct 2021 7:07

Le beryllium a comme inconvénient d'être un métal toxique, mais à des caractéristiques de rigidité poids, des plus favorables pour faire un tweeter.
J'ai une enceinte avec tweeter en pur beryllium : le son est très pur sans aucune agressivité.
Mes 2 prochains projets aurant un tweeter beryllium Bliesma (le 25 et le 34)

Une remarque concernant les tweeter : le registre aigue ce n'est pas que le tweeter, une bonne partie est liée ua médium, surtout si on coupe haut. Les aigues, ça commence vers 1250 hz donc c'est pris en charge par le médium et un médium peut avoir des harmoniques indésirables qui s'entendent plus haut dans l'aigue.

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 7473
Inscription Forum: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 15 Oct 2021 21:18

Comme l'a dit powerdoc, l'aigu ce n'est pas que le tweeter; je rajouterai qu'on écoute avant tout un ensemble de hps, leurs charges associées et leurs transitions (le filtrage). Lorsqu'on s'amuse à n'écouter qu'un tweeter filtré, on se rend compte que sa sonorité est réellement mauvaise, tout simplement parce qu'il manque la quasi totalité des fondamentales et des harmoniques constituant la musique. Bref, l'écoute ne permet pas de juger le niveau de qualité intrinsèque d'un hp; elle ne permet tout au plus qu'à déterminer, avec de l'expérience, la qualité de restitution d'une enceinte; "avec de l'expérience" parce que l'environnement acoustique joue un rôle non négligeable: combien d'audiophiles ont-ils fait l'expérience d'une écoute plaisante en auditorium/magasin et, une fois rentrés chez eux, ne s'y reconnaissaient plus?
Le matériau constitutif de la membrane d'un tweeter n'est qu'une partie d'un tout; tout le reste contribue à sa qualité de reproduction. La motorisation, la charge arrière, la bobine mobile, la suspension, la liaison suspension/membrane, ont toutes une importance fondamentale.
Pour toutes ces raisons, il est bien trop réducteur de relier la qualité auditive d'une enceinte emportant tel ou tel type de hps à l'une ou même plusieurs technologies que ses hps utilisent.
Enfin, si bien des constructeurs de hps se sont mis à utiliser le béryllium ces dernières années, c'est tout simplement parce que, comme l'a dit (encore) powerdoc, son ratio densité/rigidité est parmi les tous meilleurs (tout comme le diamant et certaines céramiques). La recherche d'un régime pistonique sur une gamme de fréquences la plus grande possible en est la raison. Les fractionnements de membrane sont repoussés tellement haut en fréquences qu'elle ne participent plus du tout au rendu audible. :wink:

La configuration dans mon profil


En acoustique, l'analyse judicieuse des résultats de mesures nécessite la connaissance de leurs seuils d'audibilité.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY & Contributeur HCFR
Administrateur Forum DIY & Contributeur HCFR
 
Messages: 10830
Inscription Forum: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Corrèze, à 500m de la Dordogne
  • offline

Message » 16 Oct 2021 10:12

Il y a quelques années, j'écoutais et reconnaissais un dôme beryllium, avec des oreilles toutes neuves qui passait le 15.5/16khz sans sourciller. Aujourd'hui, je note moins de différence entre un SB26 bien filtré et correctement installé dans une enceinte et son équivalent béryllium.
Mon fils, de 13 ans, lui, en test à l'aveugle trouve le béryllium sans aucune hésitation.
Encore 10 années et je me prends un large bande avec un p'ti caisson... :cry: (Beryllium pas cher sur leboncoin ! ) :mdr:
Ced033
 
Messages: 50
Inscription Forum: 24 Mar 2021 9:53
  • online

Message » 16 Oct 2021 17:11

Ce qui est merveilleux c'est que plus on vieillit, plus on a de temps et plus on peut prendre des tweeters cheap ... :mdr:
Rascalito
 
Messages: 2374
Inscription Forum: 07 Jan 2009 17:06
Localisation: RP Nord
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message