Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

MDF et peinture....

Message » 22 Juil 2012 20:17

Ayant plusieurs projets à base de MDF (audio bien évidement mais autres aussi), la question de la finition revient inévitablement sur le tapis. Si bon nombre d'entre nous saute le pas assez facilement pour ce qui est d'assembler des planches de MDF pour réaliser une enceinte, un boitier d’électronique, un meuble, arrivé à la finition c'est bien souvent la débandade alors qu'au départ du projet on a tous à un moment donné rêvé d'une finitions style piano..Seulement voilà n'est pas Angelilo qui veut....
Je me propose dans sur ce topic de vous faire part de mes expériences bonnes ou mauvaise quand à la réalisation d'une finition peinte sur MDF avec les moyens dont peut disposer le bricoleur du dimanche que je suis.

Le MDF est le matériau le plus utilisé pour réaliser nos enceintes et meubles, il se découpe et s'usine bien pour peu que l'on ait les bons outils et que l'on prenne quelques précautions. Seulement voilà ce tableau idyllique se voit affublé de deux défauts très très casse pieds : d'une c'est une véritable éponge à flotte et de deux sa section n'est pas homogène dans sa densité.
Ces deux caractéristiques ont comme conséquence de provoquer le gonflement en présence d'eau ou de produit en phase aqueuse. On pense en premier chef aux produits de finition en phase aqueuse mais si on n'y prend pas gare, un stockage dans un lieu trop humide, une colle PVA trop liquide ou en trop grande quantité peuvent sans soucis aboutir ou gonflement du MDF avec sa kyrielle d'emmerdes.

La progression de produits ecofriendly font que les produits de finition en phase aqueuse ont envahi le marché au détriment des solvantés. Et pourtant ces derniers sont dans la majeur partie des cas plus adaptés a produire une finition soignée (tendu, dureté, brillance, polissable...). Même si je préfére sans conteste le résultat des finitions solvantées l'étape de nettoyage du matériel vient rudement écorner mes certitudes.

Pour la finition du MDF il y a deux façons principales manières de voir les choses pour contourner le côté hydrophile du MDF.
- Utiliser des produits en phase solvantée à séchage rapide....des produits peu mouillant en fait (mettez de l'huile sur du MDF et vous verrez que le MDF gonflera aussi si le temps de contact est suffisamment long) genre produits catalysés (bi-composant) utilisés en industrie (automobile.....). Seulement voila l'humidité trouve toujours son chemin et le MDF finit toujours par travailler et faire fissurer votre jolie finition
- "Encapsuler" le MDF de façon pénétrante et étanche. On va alors se rapprocher du principe de stratification utiliser pour réaliser planche de surf, aile d'avions........On est alors plus libre face aux produit de finition que l'on veut ultérieurement utiliser.

Guidé dans ce choix par les travaux du Chacal en chef (sauf que je ne suis pas un pro) c'est la deuxième voie que j'ai choisi d'explorer. En premier lieu pour isoler, durcir, saturer le MDF on pense au bouche pore. Un beau boitier blanc d'ampli à base de LM4702 utilise ce principe. Je l'ai testé sur un capot d'un Zenquito et j'avoue ne pas être 100% convaincu ayant du passer par pas moins de 4 sessions "ponçage/apprêt" pour avoir une tranche à-peu-près lisse. J'ai donc décidé d'explorer la voie du résinage comme l'a fait Michel. Dans un premier temps je me suis pris un kit "résine /durcisseur" (R123 soloplast) chez "systeme C" parce que facilement accessible avec dans l'idée de commander la même résine que Angelilo (Resoltech 1074). Pour la finition j'ai prévu de rester d'abord classique avec une sous-couche/finitions glycero passée au pistolet : Surfacer/Levis Lak Lux de Levis (il s'agit de produits très haut de gamme que l'on trouve dans le circuit pro)
Dernière édition par Idefixes le 22 Juil 2012 21:38, édité 3 fois.
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Annonce

Message par Google » 22 Juil 2012 20:17

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Juil 2012 20:17

Résinage :

Il s'agit donc la de la première étape de la finition. Il s'agit d'isoler le MDF de son environnement extérieur afin qu'il n'absorbe tout résidu de flotte ou liquide le faisant inévitablement gonfler. On va aussi par la même occasion chercher à "saturer" les champs afin que la peinture que l'on va y apposer ne soit pas totalement et affreusement absorbée par ce dernier, nécessitant de multiplier sans compter les couches/ponçages pour avoir un état de surface potable. Ce phénomène est réduit par l'utilisation d'un bouche pore mais pas de façon satisfaisante.
Étant sur la réalisation d'un boitier de zenquito pour un pote j'ai mis en pratique cet technique partant de zéro ou juste avec ce que j'avais pu lire quant aux points critiques sur les réa de mélanges bicompo.


- La résine utilisée : R123 de soloplast

Image


Il s'agit d'un système résine/durcisseur à raison de 2 parts pour 1. Ces produits ne sont pas anodins voir même très nocifs et nécessitent d'être utilisés avec toutes les précautions d'usages (gants, masque, lunettes, local aéré...). Mais il faut aussi être précautionneux quant aux conditions de préparation/d'utilisation du mélange : La résine époxyde bi-composant est un système catalysé. On provoque la polymérisation de la résine en ajoutant le catalyseur. Cette réaction chimique nécessite d'être précis dans le dosage des composants et dans le mélange sous peine de ne pas voir la réaction se faire ou de manière incomplète. En effet le manque d'un des deux composés va provoqué un excès de l'autre et donc une non polymérisation de ce dernier. La surface reste alors poisseuse au lieu de durcir. Idem si le mélange n'est pas suffisamment homogène, il n'y aura pas polymérisation totale et l'on se retrouve à étaler des produits non polymérisés qui vont rester poisseux.

J'ai donc procédé au mélange à raison de 2 pour 1 à l'aide de deux gobelets plastiques marqués que j'ai versé dans un verre à confiture, puis j'ai homogénéise avec un morceau de tube pvc de 8mm, puis j'ai procédé à l'application sur le MDF au pinceau. Le Mdf prend alors une couleur plus sombre. Chez moi, cela à mis grosso-modo 24h à durcir en restant poisseux entre temps. Est-ce un temps normal dans le cas de cette résine, ai-je été assez précis, ai-je assez mélangé???

En tout état de cause au bout de 24h c'est ponçable :

Image

Image


Au final je suis pas mal satisfait du résultat. Pour la prochaine session j'essaierai de trouver une meilleure méthode (ou d'être plus appliqué) de mesure des parts, d'être plus appliqué dans le mélange, d'utiliser un rouleau laqueur plutôt que le pinceau voir de passer une deuxième couche.
Dernière édition par Idefixes le 23 Juil 2012 9:13, édité 3 fois.
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 22 Juil 2012 20:17

Mise en peinture

Ne voulant pas tester trop de chose en même temps j'ai décidé de passer par une méthode classique sous-couche et finition glycero de la marque Levis

- sous-couche Levis surfacer

Image


- finition brillante Levis Lak Lux

Image




L'application est faite au pistolet à gravité couplé à un compresseur. Je dispose d'un compresseur de 50L/3Cv qui va alimenter un pistolet dit de "smart spot repair" ou de retouche. Ces pistolets sont peu consommateurs en air et bien que disposant d'un pattern (surface projetée) limité que les pistolets conventionnels suffisent amplement pour nos usages. Mon 50L/3CV pourrait être remplacé par bien moins puissant pour alimenter le pistolet en question. Le pistolet est équipé en entrée d"un filtre condenseur et d'un manomètre détendeur.

Image

Image


J'ai ensuite dilué le Surfacer avec du diluant S (ou synthétique : ne pas utiliser de white spirit en pulvérisation il provoque un phénomène de glissance du film de peinture à cause du côté huileux du white, on facilite l'apparition des coulures ainsi) afin de le rendre compatible au passage dans le pistolet.

On commence par passer les arrêtes (j'ai préalablement poncer les champs) :

Image


Puis on s'attaque à la surface plane.


Après séchage on peut constater l'état de surface des champs : je ne suis jamais arrivé à un tel résultat en seulement deux couches.

Image

Image


Les quelques défauts de surface seront vite corrigés au cours des deux couches suivantes de finition. Mais en agissant en amont par une stratification à la résine plus importante (deuxième couche de résine ou en chargeant plus alors que je l'ai plutôt tirée.) on doit pouvoir avoir un encore meilleur résultat ?
Dernière édition par Idefixes le 23 Juil 2012 0:10, édité 8 fois.
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 22 Juil 2012 20:18

Réservé
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 22 Juil 2012 21:40

Réservé
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 23 Juil 2012 0:39

Excellent ces commentaires...
phil974
 
Messages: 7547
Inscription: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • offline

Message » 24 Juil 2012 16:27

Je suis le sujet, merci :wink:
Morg81
 
Messages: 3102
Inscription: 10 Avr 2008 9:46
Localisation: Genève en CHuisse
  • online

Message » 24 Juil 2012 17:03

Bonjour,
"y a du monde derrière l'écran" qui attend patiemment la suite... :wink:
Utile pas uniquement pour les enceintes. Quand on voit le resultat rien que pour le 'holster' bleu
sylvaink
 
Messages: 192
Inscription: 16 Juin 2010 22:34
  • offline

Message » 24 Juil 2012 17:10

:D Pas faux ...

Depuis le temps que je bricole le medium, je suis toujours parti sur une finition placage (feuille de bois thermo-collée) !
Ah si, j'ai de temps en temps peint en noir mat, au pinceau, avec une peinture spécial "tableau noir". Mais on est loin du laquage vu ci-dessus ... ;-)

Bravo et merci en tout cas pour la présentation, très instructif ...
Avatar de l’utilisateur
Bugbuster
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2450
Inscription: 18 Mar 2005 12:02
Localisation: Ouest lyonnais, France

Message » 24 Juil 2012 21:17

la suite dès que j'ai un peu de temps pour m'y remettre. Mais entre temps je vais passer une deuxième couche de résine sur le châssis du zenquito après un petit ponçage. histoire de combler le coté poreux des champs du MDF. Apres la finition c'est certain que le pistolet quand on peut c'est la voie royale mais elle est parsemée d'obstacle. La peinture au pistolet c'est un métier, il n'y aucun doute là-dessus. Je pense aussi que c'est probablement unne des dernière fois que j'utiliserais des produits glycero. Quitte à utiliser des produit solvantés autant partir sur des produits carrosserie qui sèchent bien plus vite. Bien sûr pour ces dernier le pistolet est quasi incontournable.
Pour ceux que les produits carrosserie effraient ou qui ne veulent/peuvent passer au pistolet il y a des peintures nouvelle génération, mais il faudra aller dans le circuit de distribution pro. Chez Levis par exemple c'est la Levis Ambiance Lak avec la sous couche adhoc. C'est une peinture constituée d'une résine alkyde polyuréthane en phase aqueuse. Une fois sec le film est très dur. Cela se travail quasiment comme une glycero à la différence que le solvant c'est l'eau. C'est produit existe en satiné ou semi brillant. Pour l'instant les produits aqueux à ma connaissance ne permettent pas d'obtenir de véritable effet miroir. il faut passer alors par l’étape vernis.

Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 24 Juil 2012 21:51

Slt idefixes

J'ai acheté la résine resoltech sur tes conseils et ceux d'angelilo donc je vais te donner mes impressions sur la stratification du mdf avant peinture.

De ce que je vois sur tes photos j'ai l'impression que tu ne met clairement pas assez de résine. Au début je mettais aussi très peu de résine en la tendant un maximum et en passant plusieurs couche mais le mdf absorbe tellement sur la première couche qu'on se retrouve vite avec ce que qu'on aperçoit sur tes arretes.

Le problème c'est qu'en chargeant, les faces à la verticale coulent et font des vagues. Pour remédier à ce problème je ne peint qu'une face à la fois pour toujours être à plat.

Alors d'accord c'est long mais le résultat est absolument magnifique. j'ai une surface qui après ponçage au 500 à l'eau est parfaitement lisse. Lorsque la partie résine est fini 90% de la finition est assuré car la peinture glycero sur une surface parfaitement plane et qui ne boit pas, s'étale avec une fourchette ;)

Pour résumer sur la stratification...

Les - :
- Assez chère (39 euros pour 1.4 kilos)
- Complexe à maitriser au début (je n'avais jamais touché à la peinture de ma vie auparavant c'est peut être aussi pour ça)
- Éviter le rouleau car après la première utilisation direction poubelle.
- Assez long à sécher.

Les + :
- S'utilise au pinceau sans problème. j'utilise un spalter que je passe à l’acétone après utilisation.
- Se ponce très bien mais il faut laisser sécher sinon la résine à tendance à partir en lambeau au ponçage si on est trop impatient.
- C'est la solution ultime de mon point de vue pour traiter le médium une fois passé les premières galères :mdr:

XqutR
XqutR
 
Messages: 2183
Inscription: 16 Avr 2011 14:48
  • offline

Message » 24 Juil 2012 21:56

Merci de tes commentaires XqutR. il rejoingne à 100% mes observations. cependant je pense passer par plusieurs passes de résine plutôt qu'une afin d’éviter les coulures.

Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 24 Juil 2012 22:13

Oui après il faut juste expérimenter un peu au début pour trouver sa méthode ;)
XqutR
 
Messages: 2183
Inscription: 16 Avr 2011 14:48
  • offline

Message » 25 Juil 2012 9:43

Joli travail idéfixes !
Pour le parfaire parlons vocabulaire ...
N'est-ce pas le chant de nos chers panneaux que nous cherchons à maîtriser, pour accroître le champ de nos possibilités ?
J'attends impatiemment la suite !
Cordialement,
Florent
le_flo_comtois
 
Messages: 451
Inscription: 13 Juil 2011 20:40
Localisation: Doubs
  • offline

Message » 25 Juil 2012 10:00

le_flo_comtois a écrit:Joli travail idéfixes !
Pour le parfaire parlons vocabulaire ...
N'est-ce pas le chant de nos chers panneaux que nous cherchons à maîtriser, pour accroître le champ de nos possibilités ?
J'attends impatiemment la suite !
Cordialement,
Florent


Dixit le petit Larousse : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/champ

Menuiserie
Partie lisse autour d'un cadre, d'une moulure.


Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)


Retourner vers Meubles et Menuiserie

 
  • Articles en relation
    Dernier message