Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: catsu, Esscobar, fast freddy, guiweb et 33 invités

Toutes les enceintes HiFi

Enceintes actives 3 ou 4 voies

Message » 28 Fév 2020 13:12

Je n'ai jamais rien prétendu ... si ce n'est que la classe A donne plus de rapidité dans le message medium aigu, du simple fait de sa polarisation.

Et j'ai simplement dit que la partie de cette plage (environ 500 ... 15000 Hz) est la plus sensible à l'oreille humaine.

Je n'ai pas compris le passage sur "la qualité des Hps medium aigu qui serait un souci"

Lequel ?

Je connais beaucoup de bas médiums, médiums et tweeters ... à cône, à dôme ... de très grande qualité.

Merci à Igor, pour la Yamaha GF-1 ... que j'avais oublié ...

Je ne l'ai malheureusement pas écouté ... comme la quasi totalité d'entre nous.

Je serai d'ailleurs curieux de savoir, combien il y a en eu en Europe.

Yamaha à l'époque a développé cette enceinte ... sans réellement se soucier du coût ... mais juste du résultat.

Une telle enceinte aujourdhui, avec les marges pratiquées et le positionnement économique des fabricants High end ... dépasserait allègrement les 150 K€ !

Les audiophiles ne jurent plus par la classe A ? Pour ne reprendre qu'une marque que tu as toi même cité, Accuphase, 99 % de leur production est vendue ... en classe A.

Je pourrais en citer des centaines d'autres ...

Je vais effectivement le faire moi-même ... dans un premier temps avec les amplis à l'extérieur ...

Juste pour juger du résultat.
mgmgran
 
Messages: 159
Inscription Forum: 04 Fév 2009 1:34
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Fév 2020 13:12

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Fév 2020 13:34

Sur le prix auquel cette Yamaha serait vendue aujourd'hui, tu n'as pas tort, mais aujourd'hui elle ne serait plus fabriquée de la même façon, et je ne pense pas que Yam utiliserait toujours de la classe A.

Pour Accuphase, je t'ai dit ce que j'en pense : très peu de différences qualitatives entre les modèles classe A/B et classe A, et comme les modèles classe A sont les plus hauts de gamme, ils bénéficient d''alimentation, de composants et de fabrication particulièrement soignés, même si leur début de gamme est déjà très bien sur ces critères. Les petites différences à l'écoute sont à mon avis davantage dues à ce surcroît de qualité qu'à la classe A elle-même. C'est pour des raisons de marché, compte tenu de l'aura que conserve (moins qu'auparavant tout de même) la classe A qu'Accuphase et d'autres continuent d'en fabriquer.

Pour la petite histoire, il y a une bonne dizaine d'années, Accuphase avait sorti un classe D multi canal pour le home cinéma, qui avait donné lieu à des retours très élogieux sur ses qualités sonores. Pourtant, Accuphase l'a rapidement retiré de son catalogue parce qu'il ne se vendait pas, pas assez conforme à son image de fabricant hifi puriste, alors qu'il était pourtant très bon. Raisons commerciale et de marché de niche, pas de raison technique objective à tout cela.

Enfin, je ne sais pas ce que "rapidité" veut dire pour décrire le son d'un appareil. Je n'ai jamais compris pourquoi ce terme s'était banalisé à ce point dans les évangiles audiophiles. N'importe quel circuit électronique bien fait a un temps de réaction plus rapide que n'importe quelle attaque de note d'un instrument, il n'y a donc pas d'ampli ou de préampli plus "rapides" que d'autres à l'écoute.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2386
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 28 Fév 2020 14:45

Je rejoins tovarich007 sur ce qu'il indique.

Dans l'ordre théorique, la class A est la meilleure, mais ça chauffe dès lors qu'il y a un peu de demande de puissance, de nombreux amateurs des années 90 avaient fabriqué en DIY, par exemple, le MONSTRE de Jean Higara, une version 8 watts par défaut, puis une autre version 20 watts qqs temps plus tard.

La class AB a énormément progressé, elle fonctionne en class A lorsque la demande en puissance est faible (souvent jusque 1 ou 2 watts) et passe en AB lorsque la demande en courant est plus forte, le switch est instantané et inaudible.

Entre un class A et un class AB bien conçu, il n'y a rien à entendre, c'est imperceptible, la class AB reprends le meilleur de la class A dans les petites puissances, mais offre énormément de puissance en cas de demande, sans que cela ne chauffe à l'excès.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Classes_de_fonctionnement_d%27un_amplificateur_%C3%A9lectronique

La class D a fait bcp de progrès, les différences sont difficilement audibles, mais c'est malgré tout moins bon techniquement :

JP Lafont écrit : https://www.homecinema-fr.com/forum/vers-l-ultra-hd/au-coeur-des-amplis-t30090307-60.html

L'inconvénient majeur de la classe D est sa limite en fréquence vite atteinte. S'agissant de la modulation d'une fréquence porteuse, cette dernière doit être très élevée, ce qui n'est pas toujours le cas.

Car le filtre qui suit l'étage de puissance, destiné à éliminer la porteuse, rabote aussi les harmoniques ce qui altère le timbre du signal.

L'argument phare est la faible distorsion harmonique de ces amplificateurs.
Evidemment, quand on supprime les harmonique, il n'y a plus de distorsion... ni de timbre.

Les autres avantages sont un meilleur rendement et surtout un coût de fabrication (j'ai pas dit de vente), plus bas.
A réserver aux amplis à très basses fréquences (subwoofers).


A titre perso, je suis entièrement en class AB, mais compte tenu du rendement de la section médium / aigu, qui couvre la plage fréquentielle la plus sensible (500 / 4kHz, pas 15kHz :wink:) avec 113dB/w/m, l'ampli ne fonctionne qu'en class A, c'est une belle alternative si tu veux faire coller le théoriquement mieux, en actif et multi amp en plus, ce qui offre des avantages audibles plus importants encore que la classe d'amplification,... mise en phase parfaite, profil de filtrage parfait, séparation des classes d'amplifications, différences de rendements entre transducteurs qui ne posent pas de problème et qui peuvent donc etre hyper spécialisés, c'est la solution la plus luxueuse pour coller au plus près à la théorie d'un système techniquement parfait.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8903
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Fév 2020 15:09

mgmgran a écrit:Je n'ai jamais rien prétendu ... si ce n'est que la classe A donne plus de rapidité dans le message medium aigu, du simple fait de sa polarisation.

??
qu' est ce que tu veux dire ?

mgmgran a écrit:Je n'ai pas compris le passage sur "la qualité des Hps medium aigu qui serait un souci"

Lequel ?

Je connais beaucoup de bas médiums, médiums et tweeters ... à cône, à dôme ... de très grande qualité.

un hp , c' est un convertisseur mécanique avec donc des soucis de rendement, de résonance de membrane, de déformation de membrane donc distorsions, de directivité ! les soucis sont nombreux

indien29 a écrit:Dans l'ordre théorique, la class A est la meilleure, mais ça chauffe dès lors qu'il y a un peu de demande de puissance

ça chauffe quelque soit le signal !
rha61
 
Messages: 2062
Inscription Forum: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Fév 2020 15:19

indien29 a écrit:
La class D a fait bcp de progrès, les différences sont difficilement audibles, mais c'est malgré tout moins bon techniquement :

JP Lafont écrit : https://www.homecinema-fr.com/forum/vers-l-ultra-hd/au-coeur-des-amplis-t30090307-60.html

L'inconvénient majeur de la classe D est sa limite en fréquence vite atteinte. S'agissant de la modulation d'une fréquence porteuse, cette dernière doit être très élevée, ce qui n'est pas toujours le cas.

Car le filtre qui suit l'étage de puissance, destiné à éliminer la porteuse, rabote aussi les harmoniques ce qui altère le timbre du signal.

L'argument phare est la faible distorsion harmonique de ces amplificateurs.
Evidemment, quand on supprime les harmonique, il n'y a plus de distorsion... ni de timbre.

Les autres avantages sont un meilleur rendement et surtout un coût de fabrication (j'ai pas dit de vente), plus bas.
A réserver aux amplis à très basses fréquences (subwoofers).



Ce passage de JP Laffont est chelou
ça me fait penser à l' histoire des super tweeter
rha61
 
Messages: 2062
Inscription Forum: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Fév 2020 15:20

Sur le plan théorique, JPL a raison, maintenant, la class D a énormément progressé, les Ncore par exemple.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8903
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Fév 2020 15:31

Ce qui le gene, c'est la suppression d'harmoniques dans les hautes fréquences, donc un signal théoriquement plus pure dans les hautes fréquences, mais avec une modification du profil harmonique au fil de la montée en fréquence, donc du timbre sonore qu'offre la class D, un son théoriquement plus froid.

On rentre dans le sujet du plaisir qu'apportent certains profils de distortions dans le signal d'amplification, la présence de H2 n'est pas désagréable à l'écoute, à condition qu'il n'y ait pas d'abus.

La suppression totale de H2 peut offrir un son plus "raide" à l'écoute

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8903
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Fév 2020 15:33

mgmgran a écrit:Merci à Igor, pour la Yamaha GF-1 ... que j'avais oublié ...


mgmgran, les enceintes en quadriamplification actives sont rares citons la célèbre Sphère de Cabasse :love:

Sphère.PNG


Et aussi le Système IK/Ohl :wink: car contrairement aux apparences les 4 caissons sont une 4ème voix des frontales, et ne gérent pas les surrounds.

Tu noteras aussi pour la Sphère une amplification en classe D ICE POWER

mgmgran a écrit:Je n'ai pas compris le passage sur "la qualité des Hps medium aigu qui serait un souci" Lequel ?

Aucun : Le Béryllium étant l'un des meilleurs matériaux, sinon le meilleur, pour fabriquer les hauts parleurs.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9582
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 28 Fév 2020 15:35

Par principe de fonctionnement, la classe A chauffe tout le temps, même sur les signaux de faible niveau. Incompatible avec les périodes de canicule, incompatible aussi avec ma conscience écologique.

En termes de fiabilité, certes des marques comme Accuphase savent faire des classe A très bien construits et fiables, mais il y a par principe toujours plus de risque de dérive thermique à long terme des composants qu'en classe A/B ou G.

Pour la classe D, les toutes dernières générations ont une fréquence de découpage désormais suffisante pour que la différence de rendu dans l'aigu avec la classe A/B soit imperceptible, mais il peut encore y avoir quelques soucis d'instabilité, selon les enceintes, et leurs alimentations à découpage sont parfois construites à l'économie et peuvent rayonner ou vibrer.

Seules solutions : remplacer l'alim d'origine par une alim linéaire ou par une alim à découpage de haute qualité (standard des alims industrielles). C'est faisable, Chord ou Benchmark, qui sont des classe A/B, utilisent des alims à découpage bien isolées et silencieuses, affranchies des défauts de bas de gamme de ce type.

Les montages en classe A/B moderne, avec transistors à commutation très rapide et courant de repos de faible intensité (bias faible) consomment moins de courant et chauffent donc moins qu'il y a encore une quinzaine d'années, tout en ayant une distorsion de croisement totalement négligeable, ce qui rend caduc le seul avantage théorique de la classe A.
ça reste aujourd'hui le meilleur compromis à mon avis (par exemple l'ampli Benchmark, l'un des tous meilleurs amplis du marché quelque soit la classe de fonctionnement, et aussi les amplis de chez SPL ; ce sont tous d'excellents classe A/B très compacts et puissants, et qui ne grèveront pas à l'excès votre facture EDF), ou de bons amplis pro en classe A/B : Bryston, MC2 Audio.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2386
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 28 Fév 2020 15:40

mgmgran a écrit:Je n'ai jamais rien prétendu ... si ce n'est que la classe A donne plus de rapidité dans le message medium aigu, du simple fait de sa polarisation.
:o :D

En ces temps où l'on essaye de limiter les déperditions énergétiques, il ne serait pas idiot d'interdire la classe A pour tout ampli audio de plus de 2W.
Mais pour revenir aux enceintes actives, évidemment aucun constructeur sérieux ne mettra de la classe A qui n'apporte rien que des soucis de dissipation, de fiabilité et de coût excessif.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1865
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 28 Fév 2020 15:48

indien29 a écrit:Ce qui le gene, c'est la suppression d'harmoniques dans les hautes fréquences, donc un signal théoriquement plus pure dans les hautes fréquences, mais avec une modification du profil harmonique au fil de la montée en fréquence, donc du timbre sonore qu'offre la class D, un son théoriquement plus froid.

On rentre dans le sujet du plaisir qu'apportent certains profils de distortions dans le signal d'amplification, la présence de H2 n'est pas désagréable à l'écoute, à condition qu'il n'y ait pas d'abus.

La suppression totale de H2 peut offrir un son plus "raide" à l'écoute

on pourra souligner que Igor vit heureux ( enfin, je crois :wink: ) au milieu de ses amplis classe D, alors que la qualité/fidélité des timbres est déterminante dans son domaine !!!
rha61
 
Messages: 2062
Inscription Forum: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Fév 2020 10:28

Quelle rigolade :D :D :D :D :D :D :D !
Tous les arguments sont bons ... y compris l'écologie !
Sachant quand France, la production d'éléctricité n'a que très peu d'impact sur l'écologie ... Je ne vois pas ou est le problème.
En France, la production d'1 Kw n'a que très peu d'impact écologique.
Si on veut faire de l'écologie, vraiment, alors dans ces cas là, il faut arrêter toute activité humaine.
Et ne plus écouter de musique !
Comme le dit rha 61 "le haut-parleur a un fonctionnement très imparfait" (au passage qu'est-ce que cela vient faire dans le sujet ???????? puisque c'est valable pour toutes les enceintes quelles qu' elles soient).
Si je suis ce raisonnement, si il a un fonctionnement imparfait, il a donc un rendement pitoyable ... qui est de l'ordre de 1 %, bien en dessous du rendement d'un ampli en classe A ...
Donc Messieurs si je suis votre raisonnemlent, et vous êtes vraiment "écologique", arrêtez tout de suite d'écouter de la musique et abandonnez votre passion pour la reproduction musicale.
Je terminerais sur la sphère de Cabasse.
Sur le papier c'était l'enceinte idéale : coaxiale, 4 voies, enceinte active multi-amplifiée.
Résultat : Dans une salle dédiée, mise en oeuvre par Cabasse ... sans doute la pire écoute de ma vie (si je considère le rapport Qualité d'écoute/prix).
C'est sûr on est loin de la claque que j'avais pris avec les Albatros 7 de la même marque ... du regretté G.Cabasse, qui elle était amplifié en classe A/B.
Pourquoi mettre dos à dos des classe d'amplification ?
Pourquoi ne pas se servir des avantages de chacune ?
Pourquoi décréter que la classe A est "has been" et n'intéresse que les "vieux idiophiles" ?
Personnellement, j'ai deux blocs monophoniques de la marque précitées ... en classe A/B ... mais qui fonctionnent aussi en classe A jusqu'à 65 W, ce qui avec leur réserve de courant (alimentation de mémoire de 3Kva sur chaque bloc !), est largement suffisant pour mon utilisation.
Cela ne m'empêche pas d'utiliser des modules Hypex FA 501 ...
J'ai toujours dû mal à comprendre ce besoin sur ces sites, ou les gens qui partagent la même passion, ont ce besoin, de soit prendre le dessus en montrant leurs compétennces (souvent très limités ...) , soit d'affirmer que telle ou telle "technologie" est meilleur qu' une autre ... et que même certaine doivent être interdite ("il faut interdire la classe A" je cite) avec des arguments fallatieux (écologie).
Pour info, j'ai des TAD TD 4001depuis plus de 20 ans ... qui si ma mémoire ne me fait pas défaut ... sont en Béryllium.
Ce matériau à une qualité : sa rigidité.
Un défaut : sa rigidité.
Les tweeters d'une marque Française bien connu n'arrêtent pas de se fendre ... ce qui enrichit au passage le SAV de cette marque.
Et puis quand on écoute les tweeters en Béryllium de Scan speak, Seas, Sb Acosutics, Tranducer lab ... (effet de mode ... ils en ont tous un maintenant) ... ont se dit que certain tweeter avec un dôme en tissus ou même certain medium à dôme comme le Volt VM752 (medium PMC) ne sont pas si mal.
Alors je ne sais pas si le Béryllium est le meilleur matériau pour un Haut-parleur ... mais en tout cas à l'écoute c'est loin d'être toujours le cas.
Pour autant, pour écouter en ce moment le T34 Bliesma ... en Béryllium ... je relativise mon propos, en sens inverse.
Conclusion : Avant d'avoir des certitudes, il faut tester, écouter toujours écouter, se tromper parfois ... recommencer, ne pas en avoir (de certitudes), mesurer ... et écouter encore.
Bonne journée à tous.
mgmgran
 
Messages: 159
Inscription Forum: 04 Fév 2009 1:34
  • offline

Message » 29 Fév 2020 13:45

PSI AUDIO A25-M?
guest100
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 123
Inscription Forum: 04 Nov 2006 19:24
Localisation: Lille
  • offline

Message » 29 Fév 2020 14:23

mgmgran a écrit:Quelle rigolade :D :D :D :D :D :D :D !

:bravo: :bravo:
content de t' avoir fait rigoler, c' est bon pour la santé
j avoue que tu nous fais bien rire aussi,avec, je cite : "Je n'ai jamais rien prétendu ... si ce n'est que la classe A donne plus de rapidité dans le message medium aigu, du simple fait de sa polarisation." :lol:
rha61
 
Messages: 2062
Inscription Forum: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Fév 2020 14:41

c'est peut être entendable en utilisant une bonne alim SMPS, et des radiateurs de microprocesseur type water cooling, sinon, le poids d'un classique classe A condamne le projet (ou alors on tombe dans des monstres approchant ou dépassant les 100 kg)

La configuration dans mon profil


Ma ménagerie: JBL 4680A, Magnat quantum 1003, JMR Studio 2, Tannoy sensys DC 1,TI TPA 3255, SMSL AD 18, I AMD V 200, Atoll IN 100, Indeed TDA7498E, Sansui AU 555a, Audiophonics PGA 2310, Dac Loxgie D10 , Thorens 166MK 5. My name is Niol, Guy Niol
Avatar de l’utilisateur
guyniol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3347
Inscription Forum: 26 Fév 2015 20:31
Localisation: Le Mans
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message