Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bgood, vvcorreze et 63 invités

Toutes les enceintes HiFi

enceintes georges cabasse

Message » 22 Mai 2006 21:29

Il aimait assez bien le jazz traditionnel mais la musique classique était ce qui lui plaisait le plus.

Le jazz a beaucoup servi pour les différents essais. Ce fut le cas avec Claude Bolling dans le temps puis il y a une quinzaine d'années avec Stéphane Guérault et Michel Crichton.

Son salon personnel n'est pas aussi grand que l'auditorium de Kergonan mais ça ne l'empêchait pas d'écouter à niveau réaliste toujours avec la base de 3.2m.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Mai 2006 21:29

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Mai 2006 23:21

Mr Muller, quand le developpement du Scs à-t'il demarré, et y avez vous pris part ?
Walt Distrait
 
Messages: 825
Inscription: 09 Oct 2005 2:53
  • offline

enceintes georges cabasse

Message » 30 Mai 2006 15:26

Bonjour,

Pour les amoureux d'enceintes "geoges Cabasse"
[modéré boudZe : hors sujet]
zara
 
Messages: 6
Inscription: 06 Mar 2006 14:39
  • offline

Message » 30 Mai 2006 16:48

[quote="Philippe Muller"]Tout se jouait dans la courbe de puissance rayonnée. Une colonne 100 était un peu moins "énergétique" dans le bas et convenait parfaitement aux pièces petites, au positionnement à proximité d'un mur ou aux pièces riches dans le grave. La colonne 116 convenait normalement aux pièces plus importantes mais tout ceci n'est qu'une approche de quelque chose que l'on soupçonnait mais qu'on ne maîtrisait pas tout à fait à l'époque.

Je viens de prendre ma calculatrice 2 HP de 21 cm pour le grave (type colonne 116) donnent une surface de 2769 cm2 et 1 HP de 30cm une surface de 2827 cm2. J'en déduis qu'une colonne 116 doit être très proche d'une Clipper (même HP aigue et médium DOM4 et DOM 12) en terme de puissance rayonnée. La colonne 100 ne peut définitivement pas se comparer à ces deux précédents modèles (1 seul HP de 21cm).
Question subsidiaire la C116 avec ces 2 HP et sans doute un plus grand volume que la Clipper est-elle très différente à l'écoute ?

Merci en tout cas pour vos réponses précédentes qui me conforte que ma paire de C100 reste tout à fait correcte pour mon écoute (essentiellement musique de chambre).
PhFL
 
Messages: 83
Inscription: 18 Mai 2006 16:24
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Mai 2006 22:14

Une 116 ne peut se comparer à un Clipper car l'ensemble des haut-parleurs de basses donne l'équivalent d'un HP unique de plus de 40cm de haut sur 21cm de large. Le raccord avec le médium à dôme était donc plus scabreux.

L'apport d'un caisson tel que l'Etna faisait de la 100 une base très réussie.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 31 Mai 2006 10:14

[quote="Philippe Muller"]Une 116 ne peut se comparer à un Clipper car l'ensemble des haut-parleurs de basses donne l'équivalent d'un HP unique de plus de 40cm de haut sur 21cm de large. Le raccord avec le médium à dôme était donc plus scabreux.

Il faut donc en déduire que la C135 avec un HP supplémentaire dans les médiums répond à cette difficulté que vous évoquez de raccord entre les basses et le haut médium propre à la C116. Mais là nous sommes face à un système 4 voies et j'imagine qu'il y'a alors d'autres difficultés qui surgissent.

Je retiens votre suggestion d'un caisson de basse pour accompagner mes C100 et je vous en remercie. Il semble cependant à lire ce forum que le réglage et le choix d'un caisson bien adapté ne soit pas particulièrement simple. (sauf à trouver un caisson ETNA).
PhFL
 
Messages: 83
Inscription: 18 Mai 2006 16:24
Localisation: Paris
  • offline

Message » 31 Mai 2006 17:41

Est-ce à dire que le fait de mettre 2 HP ou plus pour une même voie répond plus à des critères d'encombrement de la colonne (moindre largeur) qu'à celui de la qualité sonore ?
Abraham.ctl
 
Messages: 2016
Inscription: 09 Mar 2003 2:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Juin 2006 8:55

Il semble cependant à lire ce forum que le réglage et le choix d'un caisson bien adapté ne soit pas particulièrement simple. (sauf à trouver un caisson ETNA).

L'Etna était tout sauf simple à régler. A mon avis, les choses ont bien progressé depuis l'Etna. Je possède deux Etna proto qui sont des objets difficiles à faire accepter, même par une épouse aimante (donc tolérante).

Quatre voies, ce n'est pas si simple non plus mais Cabasse s'en sortait mieux que les autres car, au moment des compromis, l'oreille devient l'instrument de mesure salvateur. Certains constructeurs ont une oreille très mal éduquée qui leur fait prendre de mauvaises décisions. La culture musicale est donc une nécessité absolue, c'est ce que les grands anciens avaient de plus que beaucoup de leurs successeurs. Le développement des moyens techniques donne aujourd'hui l'impression à certains qu'il est possible de rester inculte.

Avant, il fallait faire attention à ce qu'on disait car il était facile de vérifier qu'un piano ou un violon était juste, crédible ou mal reproduit. Aujourd'hui, on peut dire ce qu'on veut car personne ne peut démentir une opinion de façon formelle, la vérité ayant été boutée hors de nos CDs (et pas seulement par l'Anglois). Voyez par vous même ce que, de nos jours, on ose appeler un enregistrement acoustique.

Georges Cabasse se livrait à un jeu que peu oseraient tenter maintenant. Après avoir assisté à un concert avec piano, il se testait lui-même en allant le lendemain chez Hanlet (l'importateur de Steinway) pour essayer de reconnaître quel était l'exemplaire qui avait été loué pour le concert.

Quand je dis que rien n'est plus comme avant, je sais de quoi je parle. Avoir travaillé pour un tel monument ne peut que rendre dubitatif quand on écoute (ou lit) les discours des génies de l'audiophilie d'aujourd'hui, qui font à peine la différence entre une basse fretless et une contrebasse. Et je ne parle même pas des donneurs de leçon qui ne connaissent même pas la différence entre une fretless et une basse normale et qui jacassent sur la qualité de reproduction des graves.
Dernière édition par Philippe Muller le 01 Juin 2006 9:19, édité 1 fois.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 01 Juin 2006 9:03

Est-ce à dire que le fait de mettre 2 HP ou plus pour une même voie répond plus à des critères d'encombrement de la colonne (moindre largeur) qu'à celui de la qualité sonore ?

Parfois oui, parfois non.

Il s'agit d'une technique qui peut avoir une raison économique (2HP pas chers), esthétique (c'est plus fin donc plus joli) ou acoustique (directivité verticale plus marquée dans le bas-médium donc effet de sol moins dérangeant et directivité moins marquée sur le plan horizontal, ce qui est bon pour l'image).

Mais il y a du bon et du moins bon partout car l'étalement de la source oblige à écouter de plus loin afin de reconstituer un point source virtuel convenable. C'est pour cela qu'une colonne 100 a des atouts.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 01 Juin 2006 17:54

Salut.

En ce qui concerne l'utilisation de 2 HP de 21 cm au lieu de 1 de 30, il me semble que d'autres constructeurs comme Triangle apportent une autre explication : le poid de l'équipage mobile est moindre sur 1 HP de 21cm que sur 1 de 30, d'où une réponse plus rapide.
Toutefois, j'ai pu constater que le résultat dans les très basses fréquences n'était alors pas forcément convaincant ( cas des enceintes munies de plusieurs HP de 16.5cm).

Le 21 cm serait-il un compromis encombrement/réponse/rapidité ?

Possesseur de Cbasse Goelettes 301 ( 21cm et Dom30), j'en suis convaincu.
ciné9
 
Messages: 157
Inscription: 17 Mai 2006 14:16
Localisation: Auvergne 63
  • offline

Message » 02 Juin 2006 8:47

le poids de l'équipage mobile est moindre sur 1 HP de 21cm que sur 1 de 30, d'où une réponse plus rapide.

Qui ne sert à rien car deux HP de 21 devraient être coupés plus bas qu'un 30 étant donné qu'ils forment l'équivalent d'un elliptique de plus de 42x21 cm.

Demandez à ceux qui ont des 38cm s'ils ne sont pas rapides.

Le facteur économique joue beaucoup car un 17 ou un 21 s'utilisent sur des tas de modèles différents et sont produits en plus grosse quantité donc ce sont des bases beaucoup moins chères qu'un 30 spécifique.

Chez B&W, cela explique la différence de prix très importante entre 802, 801 et 800. Les 25 et 38 sont très peu utilisés (sauf subgraves actifs). Produits à quelques centaines d'exemplaires, ils sont très chers car impossibles à amortir en peu de temps (ce point est précisé à l'attention de certain qui ignore les réalités économiques et industrielles) .

On rencontre la même chose avec les alimentations séparées dans les amplis dits "double mono". Qualitativement, cela n'offre pas d'intérêt mais économiquement, on prend deux transfos de série. Prenons le cas Rotel chez qui deux transfos de 1250 VA permettent de faire un RB1090 abordable, ce qui aurait été moins facile avec un unique transfo de 2500 VA. Le 1250 est utilisé dans d'autres amplis donc produit en plus grande quantité qu'un 2500 spécifique.
Chez Classé, chez qui la notion de prix est toute différente, les transfos sont uniques, gros et très chers.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 02 Juin 2006 9:28

[quote="Philippe Muller"]Qui ne sert à rien car deux HP de 21 devraient être coupés plus bas qu'un 30 étant donné qu'ils forment l'équivalent d'un elliptique de plus de 42x21 cm.

Comment la C135 se compare t'elle par rapport à une Gallion ? La différence est bien 2HP de 21 contre 1HP de 30 ? et pourtant à l'époque les C135 était plus chères que les Gallions.

Je m'étais d'ailleurs à l'époque plutôt orienter vers la série colonne persuadée qu'elles étaient l'aboutissement de la série passive réalisée par Georges Cabasse et aussi je l'avoue parce-qu'elles descendaient un peu plus bas dans les graves sur le papier (élément qui n'a plus du tout la même importance pour moi aujourd'hui).

Tout ce que vous écrivez sur la personnalité de Georges Cabasse me plaît beaucoup, notamment cette annecdote sur le piano steinway.
PhFL
 
Messages: 83
Inscription: 18 Mai 2006 16:24
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Juin 2006 10:06

C'était un grand bonhomme et je suis heureux d'avoir travaillé pour lui.

La colonne 135 avait un meuble beaucoup plus cher que le Galion. Elle descendait plus bas mais un jour j'ai fait un enregistrement en branchant une basse fretless sur une C135 puis sur un Galion. Pas photo, le gagnant était le Galion. Mieux articulé et la C135 talonnait bien avant. Inutilisable dans ce cas (hors de la hifi malgré tout).
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 02 Juin 2006 10:59

Faire talonner une colonne 135 :o ....j'ai jamais vu une Cabasse talonner sauf une fois une SURF mais elle est assez loin de la C135.
Ce phénomène provient de quelle conditions d'utilisation? car les Galion et C135 sont assez proche techniquement.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 02 Juin 2006 11:09

Ce phénomène provient de quelle conditions d'utilisation



en branchant une basse fretless sur une C135


voilà :mdr:
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message