Modérateurs: Modération Forum Haute-Fidélité, Le Bureau de l’Association HCFR • Utilisateurs parcourant ce forum: Birdy85, docjowe, kilou, moh99350, Ragnarsson et 168 invités

Toutes les enceintes HiFi

Split - Puis-je cramer un tweeter avec de la THD

Message » 15 Nov 2023 11:40

La distorsion réduis le facteur de crête et par conséquence, augmente la puissance vu par le Hp.
La distorsion amenée par l'écrêtage (saturation en tension de l'ampli) génère en plus des harmoniques impaires, H3, H5 ... etc qui favorisent la puissance dans les fréquences élevées et donc potentiellement au dessus de la puissance admissible du tweeter. D'où la casse.
JIM
Modérateur Installations
Modérateur Installations
 
Messages: 7070
Inscription Forum: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • online

Message » 15 Nov 2023 14:19

gailuron a écrit:
stephane092 a écrit:Nota:
110 W/canal à 10% de THD, c'est pas les tympans qui exploser mais les tweeters
Après une sensibilité de 89,5 dB/W/m avec une puissance crête de 110 W/canal cela fait moins de 110dB au point d’écoute

Non, les tweeters n'exploseront pas puisque la puissance admissible de l'enceinte est de 120 W. Les filtres sont là pour ça. L'essentiel de la puissance est dans les basses fréquences.
Donne-nous ta formule de conversion pour dire que 110 W/canal fait moins de 110 dB au point d'écoute ! :wink:


On augmente de 3 dB chaque fois qu'on double puissance, donc en arrondissant à 90 dB/W au point d'écoute, ça donne donc 111 dB pour 128W, une valeur très proche de 110 dB pour 110 W, à 1dB et quelques watts près.
Ceci dit, 110 dB, c'est déjà beaucoup, d'autant qu'il faut ajouter le room gain, les ondes réfléchies, donc on augmente en fait le SPL de quelques décibels, selon l'acoustique de la pièce. Pas d'explosion des tympans ni des tweeters, mais de sérieux dommages à l'audition si on écoute longtemps à plus de 90 dB A, je le rappelle.

De toute manière, je réponds à Jeff la même chose que j'avais répondu à Wuwei : il est vain de vouloir reproduire la pleine dynamique et le SPL max d'un orchestre symphonique ou de rock dans un appartement, les sons ne se diffusent pas du tout de la même manière qu'avec des instruments de musique, surtout acoustiques, les résonances de pièce ne sont pas du tout les mêmes, les enregistrements sont tous plus ou moins compressés, etc.
C'est encore plus vrai dans des petites pièces d'écoute que dans les grandes.
Le vrai réalisme impose d'adapter l'écoute à son environnement.
tovarich007
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 3639
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 15 Nov 2023 23:16

tovarich007 a écrit:Ceci dit, 110 dB, c'est déjà beaucoup, d'autant qu'il faut ajouter le room gain, les ondes réfléchies, donc on augmente en fait le SPL de quelques décibels, selon l'acoustique de la pièce. Pas d'explosion des tympans ni des tweeters, mais de sérieux dommages à l'audition si on écoute longtemps à plus de 90 dB A, je le rappelle.

De toute manière, je réponds à Jeff la même chose que j'avais répondu à Wuwei : il est vain de vouloir reproduire la pleine dynamique et le SPL max d'un orchestre symphonique ou de rock dans un appartement, les sons ne se diffusent pas du tout de la même manière qu'avec des instruments de musique, surtout acoustiques, les résonances de pièce ne sont pas du tout les mêmes, les enregistrements sont tous plus ou moins compressés, etc.
C'est encore plus vrai dans des petites pièces d'écoute que dans les grandes.
Le vrai réalisme impose d'adapter l'écoute à son environnement.

:bravo:
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2787
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 15 Nov 2023 23:54

Dagda a écrit:Plus précisément, c'est lorsque l'on demande trop à l'ampli. Il sature, l'alimentation chute et la distorsion augmente mettant en péril les tweeter.
JIM a écrit:La distorsion réduis le facteur de crête et par conséquence, augmente la puissance vu par le Hp.

Tout cela est vague quand on ne donne pas de chiffres. La distorsion est un phénomène inévitable (comme le jitter en matière de transmission d'un signal numérique). Tout est question d'ordre de grandeur.

Esscobar a écrit:Et la distorsion passée un certain niveau (donc largement au dessus de 10%) apporte un comportement un peu similaire à un signal continu, et donc suivant la puissance en jeu dans les éléments et la capacité dans le temps à la bobine à dissiper la chaleur générer (la durée est une composante importante) et bien cela peut entrainer la surchauffe et la destruction de la membrane d'un HP/tweeter...

Esscobar nous apporte un début de réponse...
... qui contredit l'affirmation de stephane092 :
110 W/canal à 10% de THD, c'est pas les tympans qui exploser mais les tweeters
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2787
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 16 Nov 2023 0:28

Le problème c'est que ça sera suivant le tweeter et sa construction.
Certain avec ferrofluide vont pouvoir encaisser un peu plus que ceux en construction plus simple ...

Ceci dit, quand on te donne des chiffres tu râles et quand on t'en donne pas, tu râles aussi .. t'avoueras que ce n'est pas simple de contenter ta personne :mdr: :lol:

D.

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
On ne peut pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif
Dagda
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15214
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
  • online

Message » 16 Nov 2023 1:27

Dagda a écrit:Ceci dit, quand on te donne des chiffres tu râles...

Non, je ne crois pas, du moins quand les chiffres sont pertinents. Si j'ai donné cette impression, c'était involontaire. :)
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2787
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 16 Nov 2023 9:52

gailuron a écrit:
Esscobar a écrit:Et la distorsion passée un certain niveau (donc largement au dessus de 10%) apporte un comportement un peu similaire à un signal continu, et donc suivant la puissance en jeu dans les éléments et la capacité dans le temps à la bobine à dissiper la chaleur générer (la durée est une composante importante) et bien cela peut entrainer la surchauffe et la destruction de la membrane d'un HP/tweeter...

Esscobar nous apporte un début de réponse...
... qui contredit l'affirmation de stephane092 :
110 W/canal à 10% de THD, c'est pas les tympans qui exploser mais les tweeters

Alors oui, sauf si Stephane a voulu dire qu'un ampli qui envoie 110 watts avec 10% de THD sur un tweeter qui ne peut supporter que 20 watts, va forcément partir rapidement en fumée :lol: .
Esscobar
 
Messages: 8060
Inscription Forum: 27 Sep 2016 18:10
Localisation: 86 - Châtellerault
  • offline

Message » 16 Nov 2023 10:37

gailuron a écrit:
Dagda a écrit:Plus précisément, c'est lorsque l'on demande trop à l'ampli. Il sature, l'alimentation chute et la distorsion augmente mettant en péril les tweeter.
JIM a écrit:La distorsion réduis le facteur de crête et par conséquence, augmente la puissance vu par le Hp.

Tout cela est vague quand on ne donne pas de chiffres. La distorsion est un phénomène inévitable (comme le jitter en matière de transmission d'un signal numérique). Tout est question d'ordre de grandeur.


Donner un chiffre précis sur un cas précis n'apportera pas grand chose, chaque cas est unique et parler de THD sur un signal musical n'a pas vraiment de sens car on n'utilise pas un signal musical pour mesurer la disto.
Ce n'est pas la disto normale d'un ampli qui provoque la casse d'un tweeter mais la distorsion qui se forme sur une saturation en tension de l'ampli. C'est elle qui fait exploser le taux de distorsion à haute fréquence car créatrice d'harmonique impaire multiples. Voir le dégrader harmonique d'un signal carré.

Le niveau de cette disto, de la puissance envoyée au tweeter dépend du niveau de cette saturation mais aussi de la fondamentale qui est arrivée à saturation (fréquence), du filtre de l'enceinte, etc ...
De plus, la puissance des enceintes annoncées par les fabricants tiennent compte du fait qu'en général, il y a peu d'énergie dans l'aigu sur la musique.
La tenue en puissance annoncée n'est pas toujours tenue dans l'aigu.

C'est la raison pour laquelle les amplis pro ou les processeurs audio dans le monde pro disposent de limiteur et permettent de s'affranchir de la saturation et de la casse associée.
JIM
Modérateur Installations
Modérateur Installations
 
Messages: 7070
Inscription Forum: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • online

Message » 16 Nov 2023 10:58

tovarich007 a écrit:
gailuron a écrit:Non, les tweeters n'exploseront pas puisque la puissance admissible de l'enceinte est de 120 W. Les filtres sont là pour ça. L'essentiel de la puissance est dans les basses fréquences.
Donne-nous ta formule de conversion pour dire que 110 W/canal fait moins de 110 dB au point d'écoute ! :wink:


On augmente de 3 dB chaque fois qu'on double puissance, donc en arrondissant à 90 dB/W au point d'écoute, ça donne donc 111 dB pour 128W, une valeur très proche de 110 dB pour 110 W, à 1dB et quelques watts près.
Ceci dit, 110 dB, c'est déjà beaucoup, d'autant qu'il faut ajouter le room gain, les ondes réfléchies, donc on augmente en fait le SPL de quelques décibels, selon l'acoustique de la pièce. Pas d'explosion des tympans ni des tweeters, mais de sérieux dommages à l'audition si on écoute longtemps à plus de 90 dB A, je le rappelle.

De toute manière, je réponds à Jeff la même chose que j'avais répondu à Wuwei : il est vain de vouloir reproduire la pleine dynamique et le SPL max d'un orchestre symphonique ou de rock dans un appartement, les sons ne se diffusent pas du tout de la même manière qu'avec des instruments de musique, surtout acoustiques, les résonances de pièce ne sont pas du tout les mêmes, les enregistrements sont tous plus ou moins compressés, etc.
C'est encore plus vrai dans des petites pièces d'écoute que dans les grandes.
Le vrai réalisme impose d'adapter l'écoute à son environnement.


C'est la dynamique que l'on trouve "sur le signal audio" que l'on cherche à reproduire, pas celle que l'on trouve en live...
Ne mélangeons pas tout :wink:

Pour cela, bien entendu nous faisons confiance aux ingénieurs mastering pour compresser cette dynamique live des instruments, mais nous en haute fidélité, l'objectif c'est justement de ne pas tasser la dynamique qui se retrouve sur l'enregistrement audio.

C'est pour cela que Toutes les marques que tu apprécies autant comme genelec psi et compagnie, toutes sans exception, vont proposer des les plus petits modèles des enceintes avec une puissance très confortable...

C'est pourtant bel et bien pour la plupart, des produits de proximités qui ne sont pas destinés à sonoriser de grandes pièces :roll:
Et vous constatez comme moi, qu'il y a ce qu'il faut... alors je ne comprends vraiment pas pourquoi cette puissance des ampli puisse faire autant polémique :wtf:

Le problème étant que sur ce sujet, c'est directement l'expérience qui va parler...le passionné qui n'aura jamais eu la possibilité de pouvoir écouter un ampli qui ne va pas tasser la dynamique de l'enregistrement, préférera camper sur ses positions :-?
Et je ne suis pas là pour vous pointer du doigt, je vous invite juste à faire l'expérience si ce n'est déjà fait :zen:

Sinon comme je l'ai dis, mais chacun fait ce qu'il veut, ça n'a aucun sens de dépenser autant. Mieux vaut rester sur un kit pc 2.1 de qualité...

Édit ; je suis conscient d'être HS sur ce fil, donc gailuron je m'en excuse, ne devient pas tout rouge stp :friend:
Jeff de Bruges
 
Messages: 325
Inscription Forum: 09 Aoû 2022 12:08
  • offline


Retourner vers Enceintes