Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: bgb, cholley, IceFall, indien29, Isokawa, jybliste, mariofan de triangle, MidiReims, pat789, pm57, renan, Steph-Hifi et 44 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Ballade au High End de Munich

Message » 10 Mai 2019 17:58

sax.tenor a écrit:Certains de mes vinyles de l'époque où il n'y avait pas de CD, que j'ai passés le moins possible (je faisais des transferts sur bande magnétique REVOX à la première écoute)


Tiens un collègue 8) A cette époque , je copiais mes vinyles préférés neufs sur Magnétophone (analogique) Revox à bande en 38 cm/s.

Mais, différence de taille avec toi, à l'arrivée du CD, j'ai trouvé que le son de ceux ci étaient nettement supérieurs aux bandes copiées à 38 cm/s... Et j'ai revendu mes 2 Revox.... Et jeté mes ( couteuses :oops: )bandes analogiques.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9493
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Mai 2019 17:58

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Mai 2019 18:33

sax.tenor a écrit:Les démonstrations à fort SPL sont artificiellement convaincantes et souvent basées sur de la musique percussive. Un vrai test devrait se faire à l'écoute d'un instrument à cordes + archet, un piano et une voix, c'est tout, même si ce n'est pas ce vous préférez comme musique.


Bonjour sax.tenor,
Il s'agit d'UN test, très utile, mais il n'est pas le seul. Il faut écouter des choses les plus diverses possibles pour savoir si le matériel est capable de tout.
Le trio cordes frottées, piano, voix est très sévère pour l'équilibre du registre médium, mais limité dans les basses fréquences.

Par exemple, dans cette vidéo comparative où 6 micros différents sont utilisés pour enregistrer la même chose, le micro à trois sous peut faire illusion sur la voix humaine, mais pas sur le piano :

general-hautea-fidelite/avant-la-source-micros-et-instruments-t30096228.html

De même le duo voix humaine / piano fera illusion dans d'autres circonstances, là où d'autres instruments ne passeront pas...
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8023
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 10 Mai 2019 18:41

Igor Kirkwood a écrit:
sax.tenor a écrit:Certains de mes vinyles de l'époque où il n'y avait pas de CD, que j'ai passés le moins possible (je faisais des transferts sur bande magnétique REVOX à la première écoute)


Tiens un collègue 8) A cette époque , je copiais mes vinyles préférés neufs sur Magnétophone (analogique) Revox à bande en 38 cm/s.

Mais, différence de taille avec toi, à l'arrivée du CD, j'ai trouvé que le son de ceux ci étaient nettement supérieurs aux bandes copiées à 38 cm/s... Et j'ai revendu mes 2 Revox.... Et jeté mes ( couteuses :oops: )bandes analogiques.


Ben j'ai eu une étape intermédiaire en direction de l'abandon du REVOX: le DAT SONY DTC 2000ES avec ses joues en bois massif. Un véritable progrès. Le niveau d'enregistrement depuis de l'analogique (les vinyles) était à régler à la main, bien sûr.

Image Les bandes étaient les mêmes que celles utilisées pour la sauvegarde de notre réseau interne en entreprise.

Image photo de l'appareil issue de https://www.camarossaudio.com/cd-player ... order.html

Puis j'ai numérisé sur disque dur les centaines d'heures de musique. Puis j'ai acheté les CD et SACD. :oldy: :oldy: :oldy:
sax.tenor
 
Messages: 921
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • offline

Message » 10 Mai 2019 18:42

indien29 a écrit:certaines marques s’y mette avec le filtrage actif qui lui, permet d’aligner correctement les HP dans le domaine temporel, c’est moins simple en passif et c’est souvent raté


Bonjour Indien29,
Peut-on en savoir plus sur les défauts audibles de cet alignement temporel, avec des exemples à écouter ?
Normalement, les défauts de phase ne sont pas audibles par l'oreille humaine, sauf décalage temporel si grand qu'on perçoit les deux sources sonores séparément. Les problèmes de phase sont avant tout audibles par leurs effets collatéraux sur la courbe de réponse en fréquence.
Mais c'est un domaine compliqué, car la notion de "phase" est une notion très abstraite, et qui s'invite dans de nombreux cas concrets.

Y a-t-il des sujets de discussion ou des articles approfondis sur l'audibilité des défauts de mise en phase des haut-parleurs (pas des articles qui disent juste que "c'est très important") ?
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8023
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 10 Mai 2019 18:51

sax.tenor a écrit:Ben j'ai eu une étape intermédiaire en direction de l'abandon du REVOX: le DAT SONY DTC 2000ES avec ses joues en bois massif. Un véritable progrès. Le niveau d'enregistrement depuis de l'analogique (les vinyles) était à régler à la main, bien sûr.


Ah oui, j'ai fait tout pareil ! Avec une DTC 55-ES. C'est sûr, le son était transparent, mais quel manque de fiabilité ! Il fallait remplacer les têtes de lecture presque tous les ans, et l'intervention n'était pas donnée (presque 1000 francs) !
Aujourd'hui encore j'ai deux ou trois CD de cette époque (1993) qui ont été masterisés depuis une cassette DAT : on entend la lecture de la bande décrocher au beau milieu de la musique avec un "scratch" caractéristique.

C'est aussi cet appareil qui m'a remonté contre le monde de la hifi de luxe. Je lui ai adjoint un convertisseur externe "pour améliorer le son". Un Microméga Microdac. Entrée de gamme.
Or avec une platine DAT et un vinyle comme source, on peut comparer directement l'entrée analogique et la sortie numérique ! En mode "long play" (32 kHz 12 bits non linéaire), le son était atténué dans les hautes fréquences par le convertisseur externe Micromega, rigoureusement identique à l'original avec le convertisseur interne Sony.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8023
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 10 Mai 2019 18:54

Pio2001 a écrit:
sax.tenor a écrit:Les démonstrations à fort SPL sont artificiellement convaincantes et souvent basées sur de la musique percussive. Un vrai test devrait se faire à l'écoute d'un instrument à cordes + archet, un piano et une voix, c'est tout, même si ce n'est pas ce vous préférez comme musique.


Bonjour sax.tenor,
1/ Il s'agit d'UN test, très utile, mais il n'est pas le seul.

2/ Il faut écouter des choses les plus diverses possibles pour savoir si le matériel est capable de tout.


Je suis d'accord sur les deux points que j'ai numérotés dans ta réponse.

Mon propos simplificateur est pour faire passer le message que la musique amplifiée qui en met plein les oreilles avec des graves et des aigues en pagaille ne peut démontrer la restitution de choses plus fines, mais essentielles à mes oreilles.

J'ajouterai qu'un tempo assez lent est idéal pour apprécier chaque note: son arrivée, son extinction, sa jonction éventuelles avec ses "copines": bref, tout ce qu'on apprend à (tenter de) maîtriser pendant l'apprentissage de la pratique d'un instrument, fusse-t'il votre propre voix. :grad:

Notons que les instruments cités sont capables d'une grande variété de fréquences et de dynamique. Assisant à plusieurs jours de concours de piano, je me suis éloigné jour après jour de l'instrument solo -non amplifié- tant le volume sonore pouvait être fort dans certaines parties d'œuvres jouées forte . La salle restituait aussi les pianissimos.
Dernière édition par sax.tenor le 10 Mai 2019 19:37, édité 3 fois.
sax.tenor
 
Messages: 921
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • offline

Message » 10 Mai 2019 19:11

Pio2001 a écrit:
Bonjour sax.tenor,
Il s'agit d'UN test, très utile, mais il n'est pas le seul. Il faut écouter des choses les plus diverses possibles pour savoir si le matériel est capable de tout.
Le trio cordes frottées, piano, voix est très sévère pour l'équilibre du registre médium, mais limité dans les basses fréquences.

Par exemple, dans cette vidéo comparative où 6 micros différents sont utilisés pour enregistrer la même chose, le micro à trois sous peut faire illusion sur la voix humaine, mais pas sur le piano :
.


Pas si simple de pouvoir restituer toutes les nuances dynamiques d'un(e) chanteur(se) d'opéra, ni même les aigues ou les graves dans le respect de leur texture. Les graves sont souvent cités ici comme socle de référence. Je vous propose d'écouter (essayez de le chanter si cela vous tente :ane: :ane: ) Polifemo fra l'ombre e gl'orrori de HANDEL.

https://www.youtube.com/watch?v=q6gPqwxyuAk L'image animée arrive après 34 secondes de texte.

Là, le test de passage concerne 90 % de chanteurs qui ne parviendront pas sortir ce grave et cet aigu incroyables chez un même homme..

Quelques points forts pour les personnes pressées entre 1minute 00 -> 4 minutes (le mieux est de tout regarder).
Pour les connaisseurs : notez que le tempo est LENT: les notes ne sont pas esquivées dans un flot de trémolos à la noix des faux chanteurs. Une note tenue "droite" révèle la qualité du chanteur Merci Monsieur Andrea Mastroni :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo:

Le disque de ce chanteur s'appelle MELANCHOLIA (ref MV119), sinon l'opéra complet s'appelle Aci Galatea e Polifemo HWV 72 de HANDEL. Il y a plusieurs versions au disque, dont une bonne et pas onéreuse par le Concert d'Astrée / E. HAÏM (ref. ERATO 0190295739881). Le baryton est Laurent NAOURI dans cette version.

PS j'écoute aussi du Jazz, du Rock; donc pas de sélection aveugle de ma part: la bonne musique avant tout.
sax.tenor
 
Messages: 921
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • offline

Message » 10 Mai 2019 19:39

sax.tenor a écrit:Les graves sont souvent cités ici comme socle de référence.


Trop souvent, même. Pour moi, les basses sont plus souvent là pour accompagner la mélodie principale.
Mais là encore, on peut trouver de nombreuses exceptions.

Merci pour le lien. Belle maîtrise vocale du grave, mais si le but est de tester le grave de nos systèmes, ce n'est pas la même chose.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8023
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 10 Mai 2019 19:44

Pio2001 a écrit:
sax.tenor a écrit:Les graves sont souvent cités ici comme socle de référence.


Trop souvent, même. Pour moi, les basses sont plus souvent là pour accompagner la mélodie principale.
Mais là encore, on peut trouver de nombreuses exceptions.

Merci pour le lien. Belle maîtrise vocale du grave, mais si le but est de tester le grave de nos systèmes, ce n'est pas la même chose.


un quatuor à cordes avec l'octobasse alors ? :lol: :lol: L'octobasse est au fond, on ne la distingue pas tout de suite, et d'ailleurs on le a voit pas en entier.

https://www.youtube.com/watch?v=uhB6JIKKvhA
sax.tenor
 
Messages: 921
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • offline

Message » 10 Mai 2019 19:49

Et le disque ""absolu"" chez DORIAN ref. DOR 90117 avec Jean Guillou: une version unique (arrangements par Jean GUILLOU) de Tableaux d'une exposition de Moussorgski. C'est un de mes disques de test (et de plaisir) pour compléter le chant, le violoncelle/violon et piano .

Faut pas avoir un verre plein pendant l'audition, cela crée une tempête et fait déborder le liquide ahahah.

La vidéo est pourrie comme souvent, mais vous pouvez imaginer… Y'a du grave, de l'aigu, de la dynamique ainsi que le soufflerie de l'instrument, le bruit de fond de l'église etc. La prise de son a du être sympa à préparer.

https://www.youtube.com/watch?v=abayoTqV1fk
sax.tenor
 
Messages: 921
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • offline

Message » 10 Mai 2019 19:58

je rejoins ce que dit Pio sur la façon d’écouter et tester un système, j’utilise pour cela différents enregistrements qui vont permettre d’analyser les différents problèmes que l’on peut rencontrer, une voie centrée pour la phase, de façon à voir si l’enregistrement stéréo sur une voix enregistrée en mono est parfaitement focalisé au centre

ensuite les timbres, la balance tonale, pour ça il faut des morceaux que l’on a bien en tête.

ensuite un morceau avec une voix pour essayer de percevoir d’éventuelles fréquences masquées

et pour finir, un morceau très bien enregistré avec une dynamique pas trop importante pour pouvoir vraiment monter le niveau très fort et partir à la recherche de distorsion.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8652
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 10 Mai 2019 20:08

bonsoir Pio,
un défaut d’alignement sur deux haut-parleurs, par exemple le haut-parleur de médium en retard sur l’aigu crée Un problème d’incohérences immédiat, si une enceinte joue seule, on ne l’ entend pas, mais si les deux jouent ensemble et bien en mono, la focalisation du centre n’apparaît pas, les deux enceintes jouent chacune dans leurs coins sans réussir à recréer l’image mono qui doit être focalisé au centre.

Il y a un test assez simple à faire, tu prends tes moniteurs actifs qui eux, c’est certain, sont parfaitement en phase,

tu prends deux autres haut-parleur, tu les branche en parallèle sur chacune des deux monitors et tu poses tes haut-parleurs au-dessus, tu écoutes avec et tu écoutes sans, la différence de phase sera immédiatement perçue sur une voie mono

si ensuite avec REW, tu viens aligner parfaitement ces HP par la mesure en temps des pics d’impultions de chacun des 2 HP, droite et gauche, ta voie mono va se centrer.
Tu peux décaler les HP physiquement en les avançant l’un par rapport à l’autre et en contrôlant à nouveau les différences en temps sur les pics d’impulsion de chacun des deux haut-parleurs jusqu’à ce que ce soit parfait.

sinon, on fait un décalage numérique en implémentant un retard sur le haut-parleur le plus avancé, Il faut pour cela faire une simple conversion entre le temps et la distance car la majorité des DSP fonctionnent en millimètres ou en centimètres pour la valeur du retard.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8652
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 10 Mai 2019 20:19

J’oubliais, pour ce test de phase, il faut être très en avant de la distance critique pour éviter que le diffus ne perturbe la sensation.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8652
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 10 Mai 2019 20:21

indien29 a écrit:un défaut d’alignement sur deux haut-parleurs, par exemple le haut-parleur de médium en retard sur l’aigu crée Un problème d’incohérences immédiat, si une enceinte joue seule, on ne l’ entend pas, mais si les deux jouent ensemble et bien en mono, la focalisation du centre n’apparaît pas, les deux enceintes jouent chacune dans leurs coins sans réussir à recréer l’image mono qui doit être focalisé au centre


Mais...mais...mais... le déphasage il est entre le grave et l'aigu... pas entre la gauche et la droite... :wtf:
Si les deux enceintes gauche et droite ont exactement le même défaut, le son mono devrait rester exactement centré.

Pour ma part, j'ai quelques doutes sur la réussite de l'expérience, étant donné que j'ai un mur à gauche de mon enceinte gauche et pas de mur à droite de mon enceinte de droite. Mon système est dissymétrique. L'image centrée, c'est pas ma spécialité !

Par contre, l'ampleur d'une chorale, pardon ! :bravo:
C'est le style musical qui réussit le mieux à mon système : les chorales.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8023
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 10 Mai 2019 20:27

indien29 a écrit:tu prends deux autres haut-parleur, tu les branche en parallèle sur chacune des deux monitors et tu poses tes haut-parleurs au-dessus, tu écoutes avec et tu écoutes sans, la différence de phase sera immédiatement perçue sur une voie mono


Et si on n'envoie que le grave sur une enceinte et que l'aigu sur l'autre ? Comme si on avait un tweeter et un boomer décalés.
Ou, si on a la flemme de trimballer le matériel, si on retarde directement un registre de fréquences sur une seule paire d'enceintes ? Tiens, ça je peux essayer tout de suite... si j'arrive à faire un fichier de convolution qui fait ça.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8023
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message