Modérateurs: Modération Forum Haute-Fidélité, Le Bureau de l’Association HCFR • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 50 invités

Les Lecteurs CD & SACD

Les limites des solutions dématérialisées côté performance

Message » 03 Mai 2011 18:43

richardpe a écrit:
haskil a écrit:Aucunes coupures ou craquements pour ma part et pour le moment avec Foobar + Asio + Waveterminal + Tact 2.2 X (sous Seven)

(ça m'est arrivé, les micro coupures, en wifi de façon exceptionnelle avec Itunes + Air Tunes + Borne AE + Tact 2.2X (sous XP, Vista et Seven).


Après tu attaque avec quoi comme ampli, enceinte ? (rien a voir avec le post juste la curiosité du passionné)


Trois amplis à transistors et un ampli à tubes, utilisés au choix :

Un Nad 218 THX, un Grand Mos, deux Gemincore, un PP d'EL 34.

Enceintes : Divatech MC 210
haskil
 
Messages: 60035
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 03 Mai 2011 18:47

gailuron a écrit:Bonjour,

Ça fait un bail que je ne suis pas venu sur le forum. Depuis des mois, j'écoutais de la musique sans me poser de question sur mon matériel.

J'adore ce genre de sujet. On n'y apprend généralement rien, mais on est quasiment sûr de passer un bon moment de franche rigolade en le lisant... entre trolls et convictions religieuses des audiophiles. Dernièrement, j'ai lu sur un blog un comparatif intéressant de lecteurs logiciels. L'auteur parlait bien des lecteurs, et pas de leurs plugins Asio, Kernel Streaming ou WASAPI. Et il trouvait certains lecteurs plus chaleureux, ouverts, définis... que d'autres. Eh oui, pour l'audiophile, il y a des bits chaleureux, des bits ouverts... J'ai trouvé aussi quelques audiophiles - encore rares, il faut l'avouer - qui s'interrogent sur les modèles de disques durs qui "sonnent" le mieux.

La dématérialisation soulève quelques problèmes réels de mise en œuvre : qualité des entrées USB des DACs ou des interfaces SPDIF des cartes son, contournement du mélangeur audio de l'OS, qualité des pilotes des cartes ou interfaces... et quelques autres que j'ai peut-être oubliés. Problèmes qui sont tous résolus ou en voie de résolution. Mais le plus gros problème, qui est loin d'être résolu, lui, c'est la frustration de l'audiophile ! Comment pourrait-il admettre après des années d'optimisation et de montée en gamme de son matériel de lecture, de quête de la perfection auditive, qu'un froid et banal ordinateur à quatre sous puisse soudain l'emporter ? Inadmissible !

Je fais confiance à l'audiophile pour trouver la parade. Comme il y a généralement bien longtemps qu'il n'écoute plus la musique vivante - si tant est qu'il ait jamais été l'écouter en concert ou dans la rue -, sa référence auditive est essentiellement affaire de goût personnel et il fera toujours la fortune des fabricants de matériel HDG qui savent flatter son ego. Et puis sa vraie passion étant la quête de nouvelles solutions, gageons qu'il adoptera la dématérialisation sans regret le jour où une pléthore de fabricants et d'éditeurs de logiciels lui proposeront des outils purement audiophiles et évidemment bien supérieurs aux solutions adoptées par le grand public. Là, enfin, il retrouvera les plaisirs de la quête du logiciel ou de l'interface ultimes.

Malgré mon ironie, je ne jetterai pas la pierre sur ce malheureux audiophile. Je suis passé par là et il m'arrive d'y retomber lors d'un changement majeur de technologie (SACD, dématérialisation...).

A+


Je suis malheureusement en accord avec ce que tu dis !

à un bémol près : J'assiste à de nombreux concerts, néanmoins je dois dire cela que cela ne préserve en rien du doute et du gout personnel pour tel ou tel son. Et surtout la musique vivante et la musique enregistrée ne s'écoutent pas de la même façon.
haskil
 
Messages: 60035
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 03 Mai 2011 19:02

haskil a écrit:à un bémol près : J'assiste à de nombreux concerts, néanmoins je dois dire cela que cela ne préserve en rien du doute et du gout personnel pour tel ou tel son. Et surtout la musique vivante et la musique enregistrée ne s'écoutent pas de la même façon.

Je ne te rangeais pas dans l'univers des "audiophiles" connaissant tes activités professionnelles et les points de vue que tu défends ici depuis des années.

Même si on est tous victimes de nos goûts personnels, l'écoute périodique de la musique vivante dans des acoustiques très différentes ramène tout de même à la réalité. Mais surtout, elle apporte l'humilité : je ne reproduirai jamais un orchestre, même de chambre, dans le modeste salon de mon appartement. Un soliste oui, un quatuor au grand maximum.
Dernière édition par gailuron le 03 Mai 2011 19:21, édité 2 fois.
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2783
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 03 Mai 2011 19:11

gailuron a écrit:Même si on est tous victimes de nos goûts personnels, l'écoute périodique de la musique vivante dans des acoustiques très différentes ramène tout de même à la réalité. Mais surtout, elle apporte l'humilité : je ne reproduirai jamais un orchestre, même de chambre, dans le modeste salon de mon appartement. Un soliste oui, un quatuor au grand maximum.


Pour l'humilité : on ne peut plus d'accord !

Déjà un quatuor ! Et un piano n'en parlons même pas !
haskil
 
Messages: 60035
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 03 Mai 2011 19:29

C'est sur que le kick drum de batterie à 5 mètres cela ne passe pas dans le salon. Mais il n'empêche que des différences MAJEURES existent selon les équipements, dématérialisation à la source ou lecteur de CD conventionnel. Le nier c'est :o :-?
Maintenant si personne ne veux le croire, pas la peine de partager les expériences... C'est confortable que de rester dans ses propres certitudes.

Perso j'ai découvert ce WE le très bon DAC HEGEL HD2 et je ne m'attendais vraiment pas à si bien pour son petit prix. Mais mon Mac Mini devait utiliser Wave Editor pour en tirer le meilleur. Avec iTunes (pourtant bien configuré), rien de génial. :cry:
laurenta
 
Messages: 1964
Inscription Forum: 04 Oct 2007 15:25
Localisation: Capitale de la Bretagne
  • offline

Message » 03 Mai 2011 19:47

Bonjour,
C'est confortable que de rester dans ses propres certitudes.

Il ne s'agit pas tant de certitudes que de la façon de les forger: Expériences subjectives d'un coté, expériences reproductibles de l'autre.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 03 Mai 2011 20:05

haskil a écrit:
richardpe a écrit:
haskil a écrit:Aucunes coupures ou craquements pour ma part et pour le moment avec Foobar + Asio + Waveterminal + Tact 2.2 X (sous Seven)

(ça m'est arrivé, les micro coupures, en wifi de façon exceptionnelle avec Itunes + Air Tunes + Borne AE + Tact 2.2X (sous XP, Vista et Seven).


Après tu attaque avec quoi comme ampli, enceinte ? (rien a voir avec le post juste la curiosité du passionné)


Trois amplis à transistors et un ampli à tubes, utilisés au choix :

Un Nad 218 THX, un Grand Mos, deux Gemincore, un PP d'EL 34.

Enceintes : Divatech MC 210


Ta les mêmes enceintes que Vangelis !
richardpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1422
Inscription Forum: 05 Aoû 2003 0:10
Localisation: PACA
  • offline

Message » 03 Mai 2011 20:20

laurenta a écrit:C'est sur que le kick drum de batterie à 5 mètres cela ne passe pas dans le salon.

Pourquoi?
nitri
 
Messages: 914
Inscription Forum: 18 Juin 2007 8:26
Localisation: Grenoble
  • offline

Message » 03 Mai 2011 20:28

laurenta a écrit:Mais il n'empêche que des différences MAJEURES existent selon les équipements, dématérialisation à la source ou lecteur de CD conventionnel. Le nier c'est :o :-?
Maintenant si personne ne veux le croire, pas la peine de partager les expériences... C'est confortable que de rester dans ses propres certitudes.

Bien sûr qu'il existe des différences ! Ni moi, ni les adeptes d'une approche... disons rationnelle, ne le nions.

Simplement, il faut distinguer 2 parties dans une installation Hi-Fi :
1. La partie analogique où les différences sont justifiées par la très grande difficulté à atteindre une parfaite neutralité. Ça concerne la partie analogique du DAC, le pré-ampli, l'ampli et les enceintes.
2. La partie numérique où les différences ne sont pas justifiées car on sait techniquement reproduire un signal parfait. Ça concerne la lecture stricto sensu et le transport des données numériques jusqu'à l'étage de conversion.

La vraie question est là : les différences sont-elles justifiées par des limitations technologiques (coûts des composants, impossibilité technique de reproduire le signal tout au long de la chaîne) ? ou bien sont-elles délibérément introduites par les fabricants ?

Dans la partie numérique, la réponse est sans appel. Les différences peuvent parfaitement être éliminées pour peu qu'on y consacre un budget raisonnable et qu'on dispose d'un support de stockage en bon état. Si elles existent, c'est pour des raisons commerciales (ou "marketing" si tu préfères). Dès lors, on quitte par définition le domaine de la "haute fidélité" pour entrer dans le domaine de l' "audiophilie".

Dans la partie analogique, la réponse est moins tranchée vu les limitations technologiques. Néanmoins, dès lors qu'on met le prix (très élevé, je l'admets), les différences peuvent devenir insignifiantes. C'est le cas du matériel professionnel, mais pas du matériel audiophile qui a tendance au contraire à creuser les différences, plus on monte dans l'échelle des prix, car la cible commerciale cherche la différence, et non la neutralité.

EDIT : un exemple typique de la différence "commerciale" entre lecteur CD Hi-Fi et lecteur informatique
Aucun lecteur Hi-Fi n’intègre une mémoire tampon importante pour pouvoir lire et relire à vitesse élevée les CD pour corriger les erreurs comme le font les lecteurs informatiques. Pourtant, ce serait parfaitement possible pour un coût raisonnable et un bruit très acceptable.
Dernière édition par gailuron le 03 Mai 2011 20:44, édité 1 fois.
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2783
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 03 Mai 2011 20:36

laurenta a écrit:Dans mon cas j'ai du assister seulement une ou deux fois à une démo convaincante à base de "drive" Mac.

Un Mac + dCS U-Clock + dCS Puccini (en direct sur amplis, ensuite)
Un Mac + interface Firewire WEISS INT202 + DAC Neodio (sur le plus gros système LAMM / WILSON).

Je viens de tester l'interface HEGEL HD2 connectée en S/PDIF à mon dCS Puccini et je préfère lorsque le CD tourne dans la machine. :idee: :wink:


j'ai également le Hegel HD2.
Même constat : mon Drive est un bon cran au-dessus.
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription Forum: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 03 Mai 2011 22:04

gailuron a écrit:2. La partie numérique où les différences ne sont pas justifiées car on sait techniquement reproduire un signal parfait. Ça concerne la lecture stricto sensu et le transport des données numériques jusqu'à l'étage de conversion.



salut, c'est faux : les signaux numériques sont eux-mêmes soumis à des incidents de parcours ...

Un diagramme de l'oeil est utile pour visualiser (en un coup d'oeil justement ! :wink: ) la qualité de transmission d'un signal numérique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Diagramme_de_l%27oeil

bien sûr ces défauts ne seront pas ressentis de la même manière que sur un signal analogique, au final.

Mais de là, à dire, qu'ils sont complètement "tamponnés" par la conversion N->A, c'est un raccourci que je ne prendrai pas, mais alors pas du tout...
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription Forum: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 04 Mai 2011 4:24

Laurent69 a écrit:salut, c'est faux : les signaux numériques sont eux-mêmes soumis à des incidents de parcours ...

Un diagramme de l'oeil est utile pour visualiser (en un coup d'oeil justement ! :wink: ) la qualité de transmission d'un signal numérique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Diagramme_de_l%27oeil

bien sûr ces défauts ne seront pas ressentis de la même manière que sur un signal analogique, au final.

Mais de là, à dire, qu'ils sont complètement "tamponnés" par la conversion N->A, c'est un raccourci que je ne prendrai pas, mais alors pas du tout...

Tu confonds deux choses :

1. Il est vrai que le "numérique" n'existe pas dans la réalité physique. Les signaux numériques sont portés par des signaux électriques, magnétiques ou optiques, qui sont loin d'être parfaitement reproductibles à l'identique d'un instant à l'autre ou d'un matériel à l'autre. C'est vrai aussi et surtout en informatique. Par exemple, les particules magnétiques d'un disque dur ne connaissent pas uniquement deux états magnétiques mais quasiment une infinité de valeurs, c'est d'ailleurs grâce à cela que des logiciels militaires ou policiers peuvent réussir à "relire" plusieurs couches d'écritures successives sur un disque dur. Idem pour le message que je suis en train d'écrire : il va être porté par des ondes électromagnétiques (WiFi), puis électriques (Ethernet) puis lumineuses (fibre optique), et toutes ces ondes ont par nature les mêmes risques d'erreur que les signaux qui parcourent ma chaine HiFi.

2. Mais on sait depuis plusieurs décennies lire et transporter des signaux numériques sans erreur grâce à des redondances et des contrôles d'erreur. C'est l'un des fondements de l'informatique. Si c'était faux, comme tu le prétends, tous nos réseaux informatiques, tous nos traitements informatiques, seraient inutilisables car bourrés d'erreurs. Par exemple, tu ne pourrais pas sauver des données sur un CD-ROM et espérer les récupérer à l'identique, ni espérer que ton message s'affiche sur mon écran exactement comme tu l'as frappé sur ton clavier.

En matière de CD ou de musique dématérialisée, la partie stockage et transport des données numériques, c'est de l'informatique par définition même. Les technologies permettant de traiter ces données sans la moindre erreur existent à des coûts très faibles comme le montre le prix de nos matériels informatiques.

Les deux seules différences qui existent entre le traitement des données informatiques et celui des données numériques musicales (CD) ou vidéo (DVD, BD), ce sont le traitement des erreurs irrécupérables et la synchronisation temporelle.
1. En informatique, on relit un certain nombre de fois et si l'erreur subsiste, on la notifie. En lecture musicale ou vidéo, on lit à vitesse réelle (1x), donc on ne peut pas relire, et en cas d'erreur incorrigible, on interpole. Cette différence est un choix commercial et ne s'applique qu'aux platines de salon, pas à la musique dématérialisée si on utilise les bons logiciels.
2. En informatique, la synchronisation temporelle parfaite n'est pas un réel problème. En musique ou en vidéo, ça l'est. Mais les prix des composants permettent aujourd'hui d'offrir une solution pour un coût raisonnable en bufférisant les données au niveau du convertisseur (le prix de la mémoire a chuté énormément depuis 20 ans) et en dotant le convertisseur d'une bonne horloge (dont le prix a lui aussi chuté considérablement).
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2783
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 04 Mai 2011 7:30

gailuron a écrit:Je fais confiance à l'audiophile pour trouver la parade. Comme il y a généralement bien longtemps qu'il n'écoute plus la musique vivante - si tant est qu'il ait jamais été l'écouter en concert ou dans la rue -, sa référence auditive est essentiellement affaire de goût personnel et il fera toujours la fortune des fabricants de matériel HDG qui savent flatter son ego. Et puis sa vraie passion étant la quête de nouvelles solutions, gageons qu'il adoptera la dématérialisation sans regret le jour où une pléthore de fabricants et d'éditeurs de logiciels lui proposeront des outils purement audiophiles et évidemment bien supérieurs aux solutions adoptées par le grand public. Là, enfin, il retrouvera les plaisirs de la quête du logiciel ou de l'interface ultimes.

Malgré mon ironie, je ne jetterai pas la pierre sur ce malheureux audiophile. Je suis passé par là et il m'arrive d'y retomber lors d'un changement majeur de technologie (SACD, dématérialisation...).

A+


la parade est trouvée : Horloge, interface hi face & consort, Dac pro en FW, cable usb en or.. SSD, mémoire, Mac Db syteme..

L'imagination n'a pas de limite.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 04 Mai 2011 8:15

frgirard a écrit:
gailuron a écrit:Je fais confiance à l'audiophile pour trouver la parade. Comme il y a généralement bien longtemps qu'il n'écoute plus la musique vivante - si tant est qu'il ait jamais été l'écouter en concert ou dans la rue -, sa référence auditive est essentiellement affaire de goût personnel et il fera toujours la fortune des fabricants de matériel HDG qui savent flatter son ego. Et puis sa vraie passion étant la quête de nouvelles solutions, gageons qu'il adoptera la dématérialisation sans regret le jour où une pléthore de fabricants et d'éditeurs de logiciels lui proposeront des outils purement audiophiles et évidemment bien supérieurs aux solutions adoptées par le grand public. Là, enfin, il retrouvera les plaisirs de la quête du logiciel ou de l'interface ultimes.

Malgré mon ironie, je ne jetterai pas la pierre sur ce malheureux audiophile. Je suis passé par là et il m'arrive d'y retomber lors d'un changement majeur de technologie (SACD, dématérialisation...).

A+


la parade est trouvée : Horloge, interface hi face & consort, Dac pro en FW, cable usb en or.. SSD, mémoire, Mac Db syteme..

L'imagination n'a pas de limite.

Francois :wink:



Le disque SSD apporte, seulement le confort d'utilisation d'une machine plus rapide,c'est déjà pas mal.
(mesurable facilement)
silvermica
 
Messages: 801
Inscription Forum: 19 Déc 2008 21:52
  • offline

Message » 04 Mai 2011 8:17

richardpe a écrit:
haskil a écrit:
richardpe a écrit:
haskil a écrit:Aucunes coupures ou craquements pour ma part et pour le moment avec Foobar + Asio + Waveterminal + Tact 2.2 X (sous Seven)

(ça m'est arrivé, les micro coupures, en wifi de façon exceptionnelle avec Itunes + Air Tunes + Borne AE + Tact 2.2X (sous XP, Vista et Seven).


Après tu attaque avec quoi comme ampli, enceinte ? (rien a voir avec le post juste la curiosité du passionné)


Trois amplis à transistors et un ampli à tubes, utilisés au choix :

Un Nad 218 THX, un Grand Mos, deux Gemincore, un PP d'EL 34.

Enceintes : Divatech MC 210


Ta les mêmes enceintes que Vangelis !


Chuis fier là !
haskil
 
Messages: 60035
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Lecteurs CD & SACD