Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
4
24%
beaucoup.
7
41%
à la folie !
2
12%
pas du tout !
4
24%
 
Nombre total de votes : 17

It follows (Grand prix Gérardmer 2015)

Message » 27 Mar 2015 5:30

une fille en boite change de tampax, pas de bol celui qu'elle (comment on dit les filles: met, installe, utilise?.... Hou hou les filles? ... Il y a des filles sur ce forum?...)

Madame me souffle délicatement et très pudiquement, comme à son habitude, "s'enfonce". 8)
Cylon
 
Messages: 7587
Inscription: 14 Mar 2008 6:23
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Mar 2015 5:30

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Mar 2015 15:32

:thks:
primare21
 
Messages: 983
Inscription: 27 Sep 2011 14:45
Localisation: Entre Nantes et Rennes
  • offline

Message » 31 Mar 2015 13:00

Une des règles implicites de l'horreur "réussie", c'est qu'il y a une métaphore puissante derrière, souvent à caractère sexuel. Pour que quelque chose soit flippant, et pas simplement gore, il faut que ça nous touche à des niveaux qui vont au-delà de la simple identification à des personnages. Typiquement, le film de vampires est un truc sur le désir sauvage, la sexualité, voire les MST (le Dracula de Coppola). Alien, ça tourne autour du viol (le facehugger) et de l'accouchement (ce qui est explicité dans Prometheus). Shining, c'est un alcoolique qui traverse une période d'abstinence, qui a des hallucinations, et qui replonge. Dead Water, c'est une femme qui se replie sur elle et sa fille après son divorce, etc.
Un grand film va pouvoir assurer le grand écart entre le sujet concret et le thème implicite, sans qu'on ait l'impression de voir une grosse métaphore.

It Follows, c'est certainement sur la sensation pour des adolescents de perdre leur part d'innocence à partir du moment où ils deviennent sexuellement actifs, avec le passage à l'âge adulte qu'ils vivent très mal (Plusieurs "it" sont des adultes nus d'âge mur, pas très ragoûtants, qui marchent à petits pas, comme la vieillesse), qui exprime certaines pulsions qui étaient encore réprimées

Spoiler : cliquer pour lire

il y a deux situations explicitement œdipiennes : le petit ami qui est assailli par sa mère et l'homme à la piscine qui se révèle avoir les traits du père de l'héroïne



et l'expression d'une sexualité creuse, sans sentiment (la simple "chaîne" où on se débarrasse de sa malédiction, comme d'un pucelage), avec là encore des similitudes avec la propagation des MT.

C'est intéressant en tout cas de finir le film comme ça,
sur l'héroïne qui est désormais aux côtés d'un garçon qui l'aime et qui n'était pas uniquement préoccupé par l'envie de la sauter, avec ce dernier plan où ils sont ensemble, avec peut-être encore le "it" qui va les croiser (sauf que je pense pas à une fin pirouette), avec peut-être le couple comme "protection", mais avec les deux qui marchent eux aussi assez lentement.
Sledge Hammer
 
Messages: 3506
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 03 Juin 2015 7:40

Surpuissant !
On est frappés d'emblée par la beauté diaphane de chaque plan, on pense au génie des cadres de Kubrick, à la science de l'ambiance de Carpenter, et à l'élégante lenteur d'un Van Sant.
A l'arrivée, un foutu bon film d'épouvante (doublé d'une peinture désespérée de la jeunesse d'aujourd'hui), ultra oppressant sans jamais donner dans la facilité, avec une inventivité folle qui vous fera laisser vos ongles dans le canapé.
Encore !
Arsenic
 
Messages: 4539
Inscription: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 03 Juin 2015 12:18

Très bonne surprise !

Un film d'épouvante stylisé, à l'ambiance oppressante.
La lenteur du film ne plaira pas à tout le monde mais l'esthétique de l'oeuvre et son climat anxiogène apportent un vent de fraîcheur dans le genre.
wopr
 
Messages: 5284
Inscription: 08 Avr 2004 19:51
  • online

[FILM] It follows (Grand prix Gérardmer 2015)

Message » 23 Sep 2015 17:38

...Bien mais je ne saurais trop dire : Il manque quelque chose pour que ce soit très bon...

NB : Excellent sur la forme et pour l'ambiance.

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 45871
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 09 Oct 2015 9:41

Cette daube qui reçoit un prix à Gerarmer ??!!?? C'est mou, c'est creux et aussi flippant que Casper le fantôme.
nbmh1970
 
Messages: 37
Inscription: 05 Oct 2008 11:16
Localisation: Velet 70
  • offline

Message » 09 Oct 2015 14:59

Cite moi un truc flippant de moins de 10 ans.
lag@uffre
 
Messages: 3193
Inscription: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 09 Oct 2015 15:11

nbmh1970 a écrit:Cette daube qui reçoit un prix à Gerarmer ??!!?? C'est mou, c'est creux et aussi flippant que Casper le fantôme.


Ah ça on peut dire que tu t'es lâché sur ton argumentaire... :roll:
Toi tu dois faire parti de la génération "Annabelle-Conjuring-Catacombes-c'est de la bombe"...
Hill-Valley
 
Messages: 226
Inscription: 07 Fév 2009 10:23
Localisation: Bourgogne
  • offline

Message » 09 Oct 2015 19:49

J'avoue que c'est ce que je tentais de déceler...ou peut-être un visionnage sur son smarpthone, en avion...que sais-je.
lag@uffre
 
Messages: 3193
Inscription: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Oct 2015 0:14

lag@uffre a écrit:J'avoue que c'est ce que je tentais de déceler...ou peut-être un visionnage sur son smarpthone, en avion...que sais-je.


Non non vu au cinéma (abonné Pathé). Et plutot generation Romero, Carpenter.... si vous aimez les films où il ne se passe rien c'est votre droit les gars vous vous êtes surement extasiés devant Maggie (le film pas la série avec JM Thibault...).
nbmh1970
 
Messages: 37
Inscription: 05 Oct 2008 11:16
Localisation: Velet 70
  • offline

Message » 10 Oct 2015 18:47

On ne peut pas dire qu'il ne se passe rien, mais c'est vrai qu'il ne se passe pas beaucoup de choses : Tout est dans l'ambiance, la mise en scène, l'esthétique...

Ça ressemble à du Carpenter (Halloween), mais je trouve qu'il manque quelque chose au film : Peut-être des rôles d'adultes et plus de seconds rôles (développer un peu la vie au campus par exemple)...

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 45871
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 12 Oct 2015 11:28

nbmh1970 a écrit:
lag@uffre a écrit:J'avoue que c'est ce que je tentais de déceler...ou peut-être un visionnage sur son smarpthone, en avion...que sais-je.


Non non vu au cinéma (abonné Pathé). Et plutot generation Romero, Carpenter.... si vous aimez les films où il ne se passe rien c'est votre droit les gars vous vous êtes surement extasiés devant Maggie (le film pas la série avec JM Thibault...).


Pas vu Maggie, j'y penserai.

Donc si je suis ton raisonnement du film où "il ne se passe rien", tu as dû passer à côté de certains chefs d'oeuvre des filmos de Jim Jarmusch, Wong Kar Wai, David Lynch, Hal Hartley, ou Wim Wenders, pour ne citer qu'eux...
Hill-Valley
 
Messages: 226
Inscription: 07 Fév 2009 10:23
Localisation: Bourgogne
  • offline

Message » 24 Oct 2015 10:49

Hill-Valley a écrit:
nbmh1970 a écrit:
Non non vu au cinéma (abonné Pathé). Et plutot generation Romero, Carpenter.... si vous aimez les films où il ne se passe rien c'est votre droit les gars vous vous êtes surement extasiés devant Maggie (le film pas la série avec JM Thibault...).


Pas vu Maggie, j'y penserai.

Donc si je suis ton raisonnement du film où "il ne se passe rien", tu as dû passer à côté de certains chefs d'oeuvre des filmos de Jim Jarmusch, Wong Kar Wai, David Lynch, Hal Hartley, ou Wim Wenders, pour ne citer qu'eux...



Y a des chances oui. Je veux bien admettre que je suis plus attiré par le côté "entertainment" du cinéma. Regarder des acteurs qui se regarde le nombril pendant 3 heures, même si tout est parfait dans la réalisation, l'interprétation...etc...c'est pas ma tasse de thé.
nbmh1970
 
Messages: 37
Inscription: 05 Oct 2008 11:16
Localisation: Velet 70
  • offline


Retourner vers 7ème Art