Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
8
32%
beaucoup.
7
28%
à la folie !
2
8%
pas du tout !
8
32%
 
Nombre total de votes : 25

(Le) Roi Arthur (Guy Ritchie)

Message » 31 Aoû 2017 16:02

je me demandais constamment si je devais rire ou pleurer, jusqu’au moment où j'ai vu la scène avec la caméra à l’épaule, j'ai décroché, j'ai continué à regardé sans me poser plus de question.
Il y avait trop d'incohérence, l'histoire déformée, les répliques, les costumes, etc ...
Mais en fait, une fois qu'on a oublié les conformités, on s'aperçoit le style du réalisateur, assez marrant voir amusant, mais, sans plus.
Apollon123
 
Messages: 127
Inscription Forum: 30 Oct 2015 8:31
  • offline

Annonce

Message par Google » 31 Aoû 2017 16:02

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Jan 2018 0:50

Vu ce soir. J'avais pas vu de trailer, je ne savais pas à quoi m'attendre, je n'en connaissais que le score de Pemberton qui un des meilleurs de l'année dernière.

Après environ 4 secondes et l'apparition de l'éléphant géant, j'ai compris que c'était pas un film historique :lol: et qu'il fallait décrocher totalement de la légende arthurienne pour apprécier. Et j'ai donc apprécié !

On retrouve les tics de narration de Ritchie (un protagoniste explique ce qu'il va se passer, et on voit en même temps ce qu'il se passe) qui me font toujours sourire, un esprit bad ass sauvage réussi (arthur et sa veste de pilote de Spitfire qu'on imagine sorti de Dunkerque :lol: ), et donc le lien entre la musique et les très dynamiques images. C'est original, tout en brassant les références de Dark Fantasy qu'il clin-d'oeillise en permanence. Il y a certains moments de grâce, mais c'est inconstant : dommage que ce ne soit pas totalement équilibré et que certains VFX soient trop visibles.

C'est pas un chef d'oeuvre, il n'ira pas au delà du divertissement réussi mêlé à l'exercice de style intéressant, mais c'est vachement mieux que les Blanche Neige et le chasseur et certains blockbusters très premier degré ou très cons de ces dernières années.
Cylon
 
Messages: 7589
Inscription Forum: 14 Mar 2008 6:23
  • offline

Message » 15 Fév 2018 20:56

Belle critique de ce film. :bravo:

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 110120 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46352
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 15 Fév 2018 21:02

+1 :bravo:
Disons qu'on ne compte plus les adaptations de la légende d'Arthur. On connais les codes par coeurs
Donc ce qui importe et interesse c'est effectivement le style

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 30445
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline

Message » 08 Mai 2018 19:36

La bande annonce montée pour surfer sur Le seigneur des anneaux en ne prenant que quelques plans ayant une ressemblance, est complétement mensongère!

Enfaite ça fait plus pensser a Game of Thrones (2 acteurs d'ailleurs sont dans le cast) et a Vikings (avec les visions d'Arthur , il y a des vikings qui ne servent pas a grand chose et la B.O.)

Il manque Merlin quand on sait l'importance qu'il a dans l'histoire d’Arthur, ils ont créé le personnage assez fade du Mage (surement pour avoir un personnage féminin) pour le remplacer...

Ce n'est pas une purge mais le film n'a rien de mémorable, on sens que Guy Ritchie essaye de faire quelque chose d'un peu différent et d’être sobre , avec des scénes tournées en décors naturels, une B.O non moderne , des actrices sans maquillage....

PG 13 oblige on dirait que certains plans ont été écourté , parfois on ne sait pas si un personnage a été tué ou pas, tout a été fait pour en affaiblir le moment.

Une narration avec trop de flashs back qui alourdissent inutilement le film ,et qui se prend malheureusement trop au sérieux...

Des SFX parfois trop voyant, les combats au ralentit d'Arthur avec l'épée contre les gardes, c'est du 100 pour 100 CGI même pour Arhur.

Des incohérences dans le récit
quelle idée a le roi Jude Law de libérer en premier le mage de laisser en vie Arthur enfant , personnes qui pourraient se retourner contre lui plus tard
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13720
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 06 Jan 2019 8:00

primare21 a écrit:I
Oui Boc, vas y, et donne nous ton ressentis.


Pour moi, les vacances de Noël ont surtout été l'occasion de me visionner tous les film que j'ai ratés depuis 2 ans.
Bon sang quelle orgie...15 jours d'excellents films.
Cette nuit, c'était la dernière nuit avant la rentrée, la nuit des merdes.
Donc Hercules, Prémonition, et enfin Le roi Arthur.
Là où Hercules massacre la mythologie grecque, je m'attendais à ce que ce film étripe dans les grandes largeurs la saga arthurienne.
Je n'ai pas été déçu :lol:
Vous trouviez que Boorman faisait trop Shakespearien ?
Là ces couillons n'ont rien trouvé de mieux que de ramener le mythe Arthurien au niveau du Roi lion, à savoir l'adaptation d'Hamlet (de shakespear) pour enfants de 5-10 ans par Disney :lol:
C'était plus fort qu'eux, il fallait qu'Arthur soit le fils de parents assassinés par le méchant frère de son père qui lui pique son royaume, qu'il aille akounamataté des prostituées avec une joyeuse petite bande de marginaux... avant de prendre conscience de ses devoirs et péter la gueule au méchant noncle :lol:
Alors évidemment, pour distordre la saga arthurienne, il a fallu revoir l'arbre généalogique :lol:
Mordred n'est plus le fils d'Arthur mais un grand méchant mage qui dirige des grands méchants éléphants titanesques bien que gros que ceux du seigneur des anneaux. Et qui balancent des boules de feu :lol:
Vortigern devient le méchant Noncle.
Merlin a piscine et est remplacé par son apprentie.
Arthur n'apprends pas le métier des armes en étant écuyer mais chez un maitre de kung fu :lol:
Bref c'est vraiment, mais alors vraiment con...je n'ai pas été déçu :lol:

Toutefois, ce qui sauve le film...enfin qui aurait pu le sauver, c'est qu'il est franchement fun, cool et -volontairement cette fois- crétin.
L'humour et la dérision ne sont pas omniprésents mais pas loin.
Je trouve moi aussi dommage que les auteurs ne soient pas allés à fond dans la parodie, à certains moment on en est franchement pas loin.
La scène initiatique dans le monde des ténèbres par exemple.
Ensuite, j'ai quand-même trouvé le film assez bien fait... enfin bien fait...épisodiquement bien fait, finalement le ressenti de Cylon sur ce film rejoint le mien globalement.
En ce qui me concerne, je le recommande à ceux qui ne l'ont pas vu : c'est effectivement un film d'aventures un peu barré où le real s'est laché en mélangeant les genres, les histoires, les manières de filmer, essaye de mixer délire parodique et tragédie, avec plus ou moins de succès.
L'ensemble est toutefois plus marrant que navrant.
On est tellement loin de la saga arthurienne que le carnage scénaristique est aisément pardonné :zen:
Enfin pour nous qui la connaissons un minimum, parce que celui qui ne connait rien à la légende arthurienne et ne voit que ce film comme seule approche du mythe, là ça craint un tantinet :-?
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 06 Jan 2019 9:09

Ceux qui ont produit ce film et la plupart qui ont été le voir n'ont rien a faire de la légende d'Arthur....

Merlin n'est même pas présent, il préfère envoyer une subalterne car il était trop occuper a faire on ne sait quoi , ça ne semble pas avoir gêné grand monde son absence , alors les autres trahisons ce sont des détails a ce niveau .

Guy Ritchie avait déjà massacré Sherlock Holmes , mais c'est a la mode de tout tourner en dérision surtout quand la base a été adapté tant de fois, et sous entendre que c'est naze qu'il faut rajeunir tout cela pour un jeune public, du pure mépris ...


Pas sur que le coté crétin soit voulu (ça se veux cool... ), c'est bien cela le probléme...


Le pire c'est que des remakes qui massacrent et méprisent bien l’œuvre d'origine (parfois pour des raisons de censure et commercial ça va souvent de pair) sont parfois bien encensés, il suffit juste qu'un réalisateur reconnu est participé au massacre et on crie au chef d'oeuvre ! :hehe:
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13720
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 07 Jan 2019 6:02

Normalement, je serais totalement en accord avec toi, je le suis du reste au sujet d'Hercule qui est un monceau de conneries :
Hébé est une Déesse, celle de la jeunesse, qu'Hercule épousera une fois devenu le Dieu de la force, après sa mort. Les guérriers grecs n'utiliseront la lance et le bouclier que lors des formations hoplitiques plus de 500 ans après 1200 et lorsqu'ils le feront, ce sera pour protéger le voisin de gauche avec son bouclier. En aucun cas les Grecs n'inventeront la tortue, formation de combat romaine. De fait, les grecs sont vétus précisément comme des romains. Hera est la déesse du foyer, de la fidélité, elle a toujours détesté et pourchassé les femmes avec lesquelles son mari la trompe. Imaginer la déesse du foyer accepter une infidélité revient à se représenter Arès, Dieu de la guerre, composer un poème en honneur de la paix. En aucun cas les trirèmes ne seront pourvues de cordages reposant sur des poulies ni de proue métallique (cette dernière innovation se fera lors des guerres médiques contre les perses)...
Bref l'histoire et le mythes sont également massacrés dans Hercule...
Et que gagne-t-on en échange de ce génocide culturel ? Rien. On ne voit même pas le futur Dieu de la force écrabouiller des tronches, aplatir ses énnemis...rien pas une goute de sang pour que cette imbécilité soit tout public en prime.

Avec Le roi Arthur, le mythe ancien est massacré.
Y gagne-t-on quelque chose ?

Ben oui...sinon je ne serais pas revenu ici pour argumenter :oops:

-Une excellente vision de ce que peut-être le mal et le bien dans ses manifestations :
Le mal représente dans le film la tendance à se repaitre comme d'une drogue de l'ambition et de l'influence que l'on a sur des masses, il nécessitte graduellement de sacrifier l'une après l'autre les quelques rares amitiés ou relations sincères que l'on a gardé.
Le bien nécessitte de l'endurance et du courage au coeur de l'hostilité du monde, il représente une insistance à se concentrer précisément sur ce que l'homme mauvais sacrifie dans son ambition : des relations sincères et honnêtes avec les autres.
L'idée est simple, tu diras simpliste, mais je trouve qu'elle est assez bienvenue pour la jeunesse, laquelle ne comprendrait de toute façon pas une seconde les notions de vertu chrétienne présentées dans le mythe arthurien.

-L'idée qu'une femme n'est pas systématiquement une gourdasse attardée extravertie essayant de représenter l'objet du désir masculin, blonde avec de gros nichons et con comme la lune : elle peut-être petite, brune, complètement introvertie, quasi sans nichons, être considérablement plus intelligente que le héro lui-même et éveiller tout de même vivement son intéret.
Cette représentation positive du féminin vaut bien à mes yeux la disparition de Merlin (je parle bien entendu de la mage qui le remplace).
Je te renvoie du reste à l'excellent telefilm Merlin avec Sam Neil dans le rôle du magicien.

-L'humour, l'humour toujours...
Il faut vraiment que le sacrilège envers la saga arthurienne t'ait dégoutté au dernier degrè pour ne pas avoir ri des situations présentées dans ce film. L'humour est 100 % volontaire dans ce film et à mes yeux il fonctionne très bien à travers des décalages temporels et/ou celui entre les mensonges du personnage principal qui énonce une réalité tandis que le film expose la réalité en question.

Enfin bref, je ne vais pas aller plus loin, disons que nous avons certes perdu l'essence du mythe arthurien, mais nous y avons au moins gagné à mon sens un spectacle marrant, vivant, souvent un peu crétin mais tout de même pas sans âme avec même un peu (mais pas trop) de profondeur.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 07 Jan 2019 12:07

Ce film fera toujours débat et c'est aussi la grande force de G. Ritchie, il aime bousculer
De mon coté je reste un pure et dure de la légende comme disait coluche j'ai tout lu mais pas Freud :mdr:
J'ai tout devoré chez Jean Markale, chretien de Troiyes, Marion Zimmer Bradley and co et bien sur adhoré le film de J Boorman que je ne vais d'ailleurs pas tarder a revoir en HD et 5.1 (pas revu depuis le lazer disc)

Du coup j'avais tres peur et au final je me suis encore fait pièger par G. Ritchie
Ce gars est trop fort il part sur un thème rien que thème en reprenant les grands éléments de la légende en les chamboulants, supprimant des personnages etc
Au final on obtient en excellent film d'action sur le bien le mal le sens du sacrifice, l'amitier, etc etc
Bref il reprend bien les codes et valeurs du mythe orginel (celte sans la chrétienté) mais à sa sauce.
Et bizarrement sa sauce prend bien car il a tellement chamboulé l'histoire qu'il en délivre une toute nouvelle (c'est tres fort) et on aime à la suivre; ou va t il aller ?
Ajouter quelques pincés d'humour/délire, pas mal de zest d'action et le tout nous délivre une sauce bien relévée qui ne faiblit pas en bouche du début à la fin du film
Le tout servi a vec un image superbe et sur fond de bande son mega dynamique qui ne faiblie quaisement jamais pour un plat assez savoureux qu'il me plaira de regouter tres certainement :wink:
FGO
 
Messages: 30650
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 07 Jan 2019 12:11

Pourquoi avoir alors pris la trame d'Arthur et pas simplement inventé son histoire à lui ? Car je ne vois pas du tout l'intérêt d'un tel exercice.

Pour moi c'est mal joué. Trop puéril. Je n'ai pas aimé l'humour et je ne le trouve même pas drôle ce film. J'en ressors vide.
Keron
 
Messages: 20985
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 07 Jan 2019 12:14

Nous on s'est vrai bien marré
nous sommes rentré dans son univers décalé assez rapidement à notre grande surprise contrairement à un tomb raider 2018 que nous avons tous trouvé mega nul par exemple.
FGO
 
Messages: 30650
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 07 Jan 2019 12:21

J'ai bien aimé la première partie de Tomb Raider. Ensuite c'est idem à mes yeux. Tant mieux si ce film a pu trouver son public.
Keron
 
Messages: 20985
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • online

Message » 07 Jan 2019 20:52

Boc21 a écrit:
-L'idée qu'une femme n'est pas systématiquement une gourdasse attardée extravertie essayant de représenter l'objet du désir masculin, blonde avec de gros nichons et con comme la lune : elle peut-être petite, brune, complètement introvertie, quasi sans nichons, être considérablement plus intelligente que le héro lui-même et éveiller tout de même vivement son intéret.
Cette représentation positive du féminin vaut bien à mes yeux la disparition de Merlin (je parle bien entendu de la mage qui le remplace).
Je te renvoie du reste à l'excellent telefilm Merlin avec Sam Neil dans le rôle du magicien.


The mage (elle n'a même pas de nom pour lui donner un genre, a croire que c'est un personnage Non Binaire ,mais on n'est pas dans la série Billions) est peut être plus intelligente mais surtout montré comme peu gâté par la nature , aucun charme ( un comble pour une magicienne) et peu sociable bref limite antipathique , alors voir du féministe la dedans .. :hein:

Le féministe aurait été de la rendre attractive ET intelligente, dans le film c'est juste le vieux cliché qu'elle peut être l'un ou l'autre.

Sûrement inventé pour qu'il y ai un personnage féminin dans le film, Morgan la fée étant aussi absente , les autres personnages féminins étant surtout des prostituées dont une qui se fait zigouiller hors écran (une coupure sûrement voulu par la censure, on ne sait même pas si elle est vraiment morte ), c'est sur que c'est un film féministe ....


Dans le genre crétin je préfère encore Gods of Egypt , il y a avait quelques idées qui sortaient de l'ordinaire en essayant de respecter la mythologie, Arthur ne fait que recycler du déja vu pour s'attirer la sympathie du public, mais ça n'a pas marché .
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13720
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 08 Jan 2019 0:47

Pour le personnage du Mage.

Visiblement ils leur fallait un personnage féminin dans le casting principal, qui au final n'est même plus vraiment féminin , il n'a même pas de prénom, le rôle a été changé en court de production.

Lu sur Wiki:

Elizabeth Olsen était envisagée pour le rôle féminin principal. Finalement, en septembre 2014, la Franco-espagnole Àstrid Bergès-Frisbey est choisie pour incarner Guenièvre. Elle incarne finalement un personnage nommé the Mage.
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13720
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 08 Jan 2019 5:26

jhudson a écrit:... peut être plus intelligente mais surtout montré comme peu gâté par la nature , aucun charme ( un comble pour une magicienne) et peu sociable bref limite antipathique , alors voir du féministe la dedans .. :hein:


Comment ça aucun charme et anitpathique ?
Parce qu'elle est brune, introvertie, associale, intelligente, elle est peu "gatée par la nature" :wtf:
Fais gaffe, là tu tapes sur mon type de femme :lol:

Et cela dit, mes propos n'avaient aucun rapport avec le féminisme...j'étais juste heureux de trouver une femme qui ne correspond pas aux canons esthétiques saoulants "classiques".

Et cela dit (deuxième édition), je ne vais pas me battre pour ce film : je dis juste qu'en regard de la saga arthurienne, il est nul, voire nefaste, mais qu'en tant que film, il a des qualités bien réelles dont celle de divertir.

Perso, tout comme FGO, si je veux m'immerger dans les mythes grecs, je lis Eschyle, Sophocle, Euripide ou Hésiode. Les métamorphoses d'Ovide, c'est déjà trop latin pour moi :lol:
Si je veux connaitre la réalité de la saga Arthurienne, c'est chrétien de Troyes.
Si je me suis fadé Hercule et Le roi Arthur, c'était pour voir jusqu'où le cinéma est tombé et quelle vision lamentable de la mythologie les gamins vont avoir ainsi que pour savoir comment rectifier le tir si ils ont vu telle ou telle merde.
Seulement le roi Arthur m'a surpris...il dynamite l'ancien mythe, mais à sa place à mes yeux il n'y a pas rien.
Il n'y a pas un chef d'oeuvre non plus...j'aurai oublié ce film dans peu de temps, mais pas ceux que j'ai visionné durant ces vacances.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message