Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
3
60%
beaucoup.
2
40%
à la folie !
0
Aucun vote
pas du tout !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 5

(The) Lost City of Z (James Gray - 2017)

Message » 22 Mar 2017 11:02

Topic dédié bluray : post179272288.html#p179272288

--------------------------------------------------------------


James Gray est un gentil garcon, propre sur lui, poli et qui aide les vieilles dames à traverser la rue. Et quand on voit son dernier film, on se dit que James, c'est vraiment un chic type. Bon moi je ne suis pas très fan de James Gray mais j'attendais tout de même son lost city of Z avec une certaine impatience. Ca avait carrément tout d'une aventure cinématographique comme on n'en fait quasiment plus (budget écran vert = 0.00 $).

Malheureusement, ce film est d'un classicisme très vain pour moi. Tout ça est très beau, bien joué (Charlie Hunnam est impeccable), super bien filmé à l'ancienne (on a l'impression de regarder un film des années 70, les textures et tout, c'est assez impressionnant), mais, pour faire simple, ça manque franchement de folie.

Le film a été comparé aux expériences qu'ont pu être Aguirre ou Fitzcaraldo d'Herzog, Apocalypse Now ou Sorcerer de Friedkin, mais malheureusement, the lost of city Z n'a ni l'extravagance, ni même la poésie sombre de ces illustres modèles.

Par exemple, l'utilisation de la musique est d'une banalité affligeante. Elle vient à plusieurs reprises appuyer lourdement certaines scènes pour bien vous enfoncer au marteau-piqueur que c'est là qu'il faut sortir les kleenex.

Par contre, j'ai trouvé la conclusion très réussie. C'est assez magnifique et j'ai trouvé dommage que tout ne fut pas à ce niveau d'intensité.

Regarder the lost of city of Z, c'est comme être sur des rails qui filent tout droit sans possibilité de bifurquer sur des chemins de traverse. Ca peut paraitre bizarre pour un film qui se veut aventureux et qui entretient une relation avec les films cités précédemment, mais moi je l'ai ressenti comme ça.

starfox
 
Messages: 207
Inscription Forum: 11 Mai 2016 17:10
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Mar 2017 11:02

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Mar 2017 20:16

James Gray a effectivement tendance à trop vouloir être classique et à faire dans la retenue, ce qui fait que l'on n'a pas non plus le lyrisme de L'Homme qui voulut être roi (une autre référence à laquelle j'ai pensé en plus de celles que tu cites). Si je voulais tenter un jeu de mots exécrable, je dirais qu'il y a plus de 50 nuances de James Gray, et que ça en fait un peu trop.

Charlie Hunnam (qui, au passage, avait été brièvement annoncé comme Christian Grey avant de quitter le rôle) est bien, dans un rôle assez exigeant physiquement, et il est certainement préférable à la solution par défaut de ces dernières années (cf. Kingdom of Heaven), Orlando Bloom, qui est beaucoup trop lisse. Il est également très plausible dans les séquences tardives, quand il y a pris quinze ou vingt ans. Certes, il n'a pas plus de problème d'accent quand il joue un Anglais pur jus, mais il y a eu quand même deux ou trois moments dans le film où j'ai esquissé un certain sourire en essayant d'appliquer au film ses répliques tartes de Sons of Anarchy ("Trust me, I can fix this", ce genre de fadaises qu'on lui faisait répéter des dizaines de fois)
Sledge Hammer
 
Messages: 3565
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 24 Mar 2017 2:41

Et bien moi je l'ai trouvé très beau ce film et surtout très riche, j'y pense encore longtemps après et ça c'est généralement bon signe.

En même temps, je suis fan de Gray dont j'ai adoré tous les films alors mon avis est peut-être altéré par un excès de fanboyisme. :wink:
Tithom34
 
Messages: 1652
Inscription Forum: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • online

(The) Lost City of Z (James Gray - 2017)

Message » 26 Juil 2017 0:33

...+1 : Un beau film que je recommande...

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 110120 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46428
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 26 Juil 2017 23:26

J'aime bien James Gray mais The Immigrant m'avait bien déçu , Marion Cotillard est tellement sous utilisé que son rôle en deviens peu crédible !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13755
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 01 Aoû 2017 13:21

Vu en BD US (magnifique master).
James Gray est une sorte de cinéaste des murmures. Mafieux, politiques, flics ou personnages sentimentalement en difficulté coexistent dans des rapports étonnamment conflictuels mais aussi « rentrés », souvent chuchotés au bord d’un canapé, d’un angle de couloir, parfois dans l’obscurité, souvent dans une photographie nébuleuse (The Yards, La nuit nous appartient). Cette précision délicate et retenue se retrouve dans The Lost City of Z, très beau film d’aventure dont la photographie merveilleuse de Darius Khondji renvoie aux films d’une autre époque (John Huston, Gordon Willis). Une photographie qui tranche fondamentalement avec la plupart des color grading des films actuels, composés majoritairement non à la prise de vue, mais en post-production numérique. C’est une image qui s’appuie sur un beau 35 mm avec une belle densité organique et une viscosité très particulière. Ce travail à la prise de vue permet d’offrir des effets de lumière et un modelé sans reproches, conférant aux hommes une attention toute particulière au sein de leur environnement. Par ailleurs, si la référence de la dominante des couleurs est centrée sur l’enjeu « amazonien » distillant à ce moment une image brumeuse et collante, ces mêmes teintes savent dire tout autre chose de l’environnement en Grande-Bretagne. Car en effet, si le film sait être oppressant et mystique (comme l’était un de ses modèles - Aguirre, la colère des dieux), c’est aussi et surtout un beau récit fragmenté d’un homme qui part à la découverte d’un autre monde … pour tout simplement mieux retrouver le(s) sien(s).
Coxwell
 
Messages: 3912
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 01 Aoû 2017 13:30

Dis moi, sais-tu si le master us est le même que le master de l'édition canal studio ?

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 110120 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46428
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 01 Aoû 2017 13:50

Je n'ai pas d'infos sur le BD français. Voici les données récoltées par BD Info à propos du master US.

Size: 43,707,752,448 bytes
Length: 2:21:14.507
Total Bitrate: 41.26 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 34328 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3795 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: Spanish / DTS Audio / 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit
Audio: English / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB
Subtitle: English / 32.527 kbps
Subtitle: Spanish / 25.158 kbps

Y a plus qu'à comparer :wink:
Coxwell
 
Messages: 3912
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 01 Aoû 2017 13:59

:thks:

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 110120 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46428
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 01 Aoû 2017 14:38

Je suis tombé sur ce film un peu par hasard : je suis bien tombé...

Effectivement ce film renvoie à des films d'une autre époque où le genre "aventure" était prédominant, mais la comparaison s'arrête là. Dans celui-ci il n'y a pas une improbable femme fatale qui se baigne dans l'amazone en papillonnant des yeux, il n'y a pas ce racisme rampant qui réduit les figurants autochtones à de simples objets. C'est en fait tout l'inverse.
J'en retiens surtout la peinture de la société anglaise en fin d'empire, la dominance des thèses sur la race blanche supérieure, la place des femmes encore verrouillée mais plus pour très longtemps, l'explorateur qui ne le devient que par obligation avant de ne plus vivre que pour ça au détriment du reste de sa vie et de celle de sa famille.
La trajectoire inattendue d'un homme dans son époque : ce qui confirme, s'il le fallait, qu'on est essentiellement le jouet des courants et des valeurs de son temps.
Fyper
 
Messages: 3423
Inscription Forum: 13 Juil 2005 18:05
  • offline

Message » 02 Aoû 2017 7:13

Coxwell a écrit:Je n'ai pas d'infos sur le BD français. Voici les données récoltées par BD Info à propos du master US.

Size: 43,707,752,448 bytes
Length: 2:21:14.507
Total Bitrate: 41.26 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 34328 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3795 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: Spanish / DTS Audio / 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit
Audio: English / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB
Subtitle: English / 32.527 kbps
Subtitle: Spanish / 25.158 kbps

Y a plus qu'à comparer :wink:


Des chiffres ne sont mémes pas capable de dire quand ce sont des masters SD qui ont été mis sur un blu ray , ni de dire qu'un son 5.1 peut étre en mono a la suite d'une erreur, donc pour savoir si c'est le méme master il faut les voir et comparer !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13755
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 02 Aoû 2017 8:28

jhudson a écrit:
Coxwell a écrit:Je n'ai pas d'infos sur le BD français. Voici les données récoltées par BD Info à propos du master US.

Size: 43,707,752,448 bytes
Length: 2:21:14.507
Total Bitrate: 41.26 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 34328 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3795 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: Spanish / DTS Audio / 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit
Audio: English / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB
Subtitle: English / 32.527 kbps
Subtitle: Spanish / 25.158 kbps

Y a plus qu'à comparer :wink:


Des chiffres ne sont mémes pas capable de dire quand ce sont des masters SD qui ont été mis sur un blu ray , ni de dire qu'un son 5.1 peut étre en mono a la suite d'une erreur, donc pour savoir si c'est le méme master il faut les voir et comparer !

Je suis parfaitement d'accord. C'est pour cela que j'ai dit que je ne peux pas répondre précisément. En revanche, si jamais l'édition Studio Canal est issue du même matériau que celui de l'édition US, les chiffres peuvent être intéressants pour vérifier le bitrate. Les pistes audio en Fr sont parfois castratices pour Le bitrate video. L'édition US/FR de Tree of life en sont de bons exemples. Des défauts de compression apparaissent sur l'édition Europa/Pathe.
Coxwell
 
Messages: 3912
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 02 Aoû 2017 10:57

Par ailleurs, voici un retour sur un autre forum qui pourrait nous éclairer à ce sujet :

Non, les sous-titres sont imposés. Sur l'édition US, ils sont amovibles. J'imagine que pour l'édition UK, ils sont amovibles également...

A noter que l'édition US propose un commentaire audio de James Gray ( absent des éditions StudioCanal, tous territoires confondus ).


J'ai aussi remarqué que, pour l'édition StudioCanal FR, la compression est moins bonne en comparaison à celle de l'édition US.
Je ne sais pas ce qu'il en est, par rapport à l'édition StudioCanal UK...
Coxwell
 
Messages: 3912
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message