Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: SuperSniffer et 9 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

En marge des tests UBD / BD : Commentaires techniques, etc.

Message » 10 Déc 2019 14:10

pici73 a écrit:Attention si vous prévoyez d'acheter Robin des bois prince des voleurs (1991) paru chez ESC.
Le master est identique au BluRay Warner sortie en 2009. Proche d'un upscale hélas (version longue+version cinéma)
La tonalité de la VF n'est pas la bonne.

Mais le plus grave c'est que ESC c'est à nouveau procuré une VF issu d'un repack effectué par "Indiangilles" en 2015 (...)


Bizarrement, je ne suis nullement étonné. Je crois que je m'en doutais un peu. :siffle:

La configuration dans mon profil


Fervent défenseur du support physique, membre invité à la rédac' Halluciner.fr et modérateur du groupe Facebook 4k UHD France.
le loup celeste
 
Messages: 8814
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Déc 2019 14:10

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Fév 2020 15:07

pici73 a écrit:Attention si vous prévoyez d'acheter Robin des bois prince des voleurs (1991) paru chez ESC.
Le master est identique au BluRay Warner sortie en 2009. Proche d'un upscale hélas (version longue+version cinéma)
La tonalité de la VF n'est pas la bonne.

Mais le plus grave c'est que ESC c'est à nouveau procuré une VF issu d'un repack effectué par "Indiangilles" en 2015

Le commentaire qu'il a laissé sur son blog

Image
Énorme déception pour ma part j'attends ce film depuis longtemps.... Bah je vais encore attendre alors.

La configuration dans mon profil


Un peu de matériel et beaucoup de passion (s) ...
jeanjean59
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 799
Inscription Forum: 25 Oct 2007 14:12
Localisation: Herzeele
  • offline

Message » 15 Mar 2020 13:33

Question pratique : je souhaite effectuer des captures comparatives d'un fichier 2160p HDR avec son équivalent Blu-ray 1080p. Je sais faire les captures du Blu-ray, aucun souci là dessus, et j'ai trouvé que MPC-BE fait la conversion de façon automatique (ça vaut ce que ça vaut, mais ce n'est pas ce que je cherche à comparer donc ça ne me gène pas) HDR vers SDR.

Me voilà cependant avec des fichiers d'un côté en 3840 x 1608 et de l'autre en 1920 x 804.

Si je souhaite évaluer la différence en terme de définition et d'encodage, vaut-il alors mieux que je redimensionne vers le bas mes captures 4K ou que je redimensionne vers le haut mes captures HD ?
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5910
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
  • offline

Message » 28 Juil 2020 9:36

Info calculatoire de la journée : le steelbook UHD de Blues Brothers est limité en France à 800 ex seulement. Ca ne fait pas lourd.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5910
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
  • offline

Message » 07 Déc 2020 15:55

J'ai lu le test du loup sur Total Recall et me permet quelques remarques :
- les UHDs de Studio Canal de cette vague de fin d'année 2020 n'ont pas, contrairement aux UHDs du reste de l'année (Flash Gordon, Elephant Man, Angel Heart, Bill & Ted UK et The Fifth Element UK), été encodés chez Fidelity in Motion mais chez un autre prestataire d'encodage, sans doute le même déjà coupable des UHDs foireux des 4 John Carpenter. Il est clair qu'il a un souci au niveau de l'encodage de la couche HDR10 et se contente de se reposer sur le complément apporté par le Dolby Vision encodé en FEL. Sauf que le FEL est problématique à gérer sur les films argentiques (c'est pour ça que FiM ne l'utilise pas), et que tout le monde n'est pas équipé en DV. C'est donc logique de détecter les problèmes en HDR10 mais pas/moins en simple HDR.
- Cela expliquerait aussi, potentiellement, pourquoi les disques montrent plus de problèmes sur certaines platines : probablement que la lecture de la couche DV ne se fait pas aussi bien que prévu et fait ressortir les soucis présents sur la couche HDR.
- le problème n'est pas aidé par les chutes de débit mais ce n'est sans aucun doute pas qu'une question de débit, mais aussi de réglages. On le sait maintenant, et c'est encore plus le cas en x265 (car les options sont plus nombreuses, les réglages plus précis et le moindre souci plus facilement visible) : le débit est une chose et c'est toujours plus simple en le maximisant, mais même à un débit vidéo correct, si l'encodeur est mal ajusté, des problèmes se feront visibles, que ce soit du macroblocking dans les aplats ici ou du chroma noise (comme chez Paramount, notamment).


Plus globalement, et c'est malheureusement le cas sur pas mal de Blu-rays que j'ai vu passer ces derniers mois et je commence à en avoir un peu ras-le-bol sur ce point, c'est incroyable qu'en 2020, après 14 ans de Blu-ray et bientôt 5 en UHD, les éditeurs acceptent de payer pour des résultats pareils et les prestataires d'encodage ne soient pas fichus de s'améliorer. On en est quand même parfois à un point où un calcul d'espace disque et de débit qui prend 30 sec sur la calculette Windows ne semble même pas avoir été fait. Qui sont ces gens ? Combien sont-ils payés ? Sont-ils vraiment contents de ces travaux ?

Alors certes, la compression, c'est pas sexy et en plus, ça ne fait pas vendre vu que certains sont capables de ne pas voir du macroblocking digne d'une vidéo Youtube, mais la conscience professionnelle, tant du côté des prestataires que des éditeurs, devrait quand même avoir pris le relais à un moment donné et faire se rendre compte que ça ne sert à rien de sortir de belles restaurations 4K naturelles et fines et pleines de hautes fréquences et aux densités bien stables si c'est ensuite pour balancer les hautes fréquences par la fenêtre et faire scintiller le grain argentique à cause d'un encodage dégueulasse.

Et c'est bien entendu sidérant que des quidams comme moi puisse deviser sur un bout de serviette des calculs de stratégies d'encodage plus productives que celles utilisées en pratique, que ce soit au niveau, déjà pour commencer, de l'utilisation de l'ensemble de l'espace disque disponible, mais aussi ensuite de la priorisation du film sur les bonus. Parce qu'entre les Blu-rays de films de 3h qui sont quand même utilisés qu'à 80% ou les bonus SD encodés à 25 Mbps, ça devient sérieusement lassant...
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5910
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message