Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 25 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

► Le topic des contenus IMAX Enhanced (UBD & VOD)

Message » 13 Jan 2020 13:02

L'IMAX Enhanced : la nouvelle certification qui veut révolutionner le home-cinéma !

Image


Fruit d’un partenariat entre IMAX et DTS, l'IMAX Enhanced est un programme de certification strict permettant de garantir que tel ou tel appareil est en mesure d’offrir une expérience audio/vidéo proche de celle d’un vrai cinéma Imax. Exploitant la dernière technologie de remasterisation numérique développée par IMAX pour fournir une image HDR 4K saisissante (grâce à la réduction précise du bruit et du grain sous la direction des réalisateurs) aux couleurs plus vives et à la luminosité accrue (ce sont les formats HDR10 et HDR10+ qui ont été sélectionnés), et utilisant une variante du codec DTS:X afin de délivrer une expérience sonore unique avec un son plus immersif et puissant (grâce à des basses plus profondes et une gamme plus dynamique), les contenus IMAX Enhanced veulent offrir la meilleure expérience visuelle et sonore possible à domicile.

Lancé il y a maintenant un peu plus d'un an, la certification IMAX Enhanced est donc censé proposer une expérience home-cinéma ultra immersive unique grâce à l’association de contenus remasterisés au format 4K HDR et d’électroniques haut de gamme pour offrir une image, un son et une plage dynamique inégalés à ce jour. Qui plus est, si vous avez une source, un diffuseur et un ampli certifiés IMAX Enhanced, tous les appareils basculeront automatiquement leur réglage en IMAX Enhanced pour faciliter la lecture.

Image


Intégré sur la plupart des amplificateurs home-cinéma haut de gamme chez Arcam, Audiocontrol, Denon, Integra, Lexicon, Marantz, McIntosh, Onkyo, Pioneer, Sony et Trinnov, et certains diffuseurs vidéo chez Sony (vidéoprojecteurs 4K et téléviseurs UHD) et TCL, le programme IMAX Enhanced tarde néanmoins à démultiplier ses contenus ! Mais cet état de fait devrait changer puisque toutes les prochaines parutions 4K Ultra HD des nouveautés Sony seront labellisées IMAX Enhanced, sans parler de l'éditeur Paramount qui a annoncé de nombreuses sorties à venir.

Pour en profiter aujourd'hui, deux possibilités. Les plateformes de streaming (FandangoNow pour le marché américain et Rakuten TV pour le marché européen) et le support physique 4K Ultra HD... et ça tombe bien puisque le présent topic a pour vocation d'échanger sur les contenus IMAX Enhanced. :wink:

Ont été testés sur HCFR (4K Ultra HD) :
Angry Birds: Copains comme cochons [HDR10 / VO DTS:X]
Bad Boys for Life, ici [HDR10 / VO DTS:X]
Charlie's Angels (2019) [HDR10 / VO DTS:X]
Journey to the South Pacific [HDR10+ / VO DTS:X]
Jumanji: Next Level, ici [HDR10 / VO DTS:X]
Retour à Zombieland, ici [HDR10 / VO DTS:X]
Space Station [HDR10 / VO et VF DTS:X]
Un ami extraordinaire [HDR10 / VO DTS:X]

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8316
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Jan 2020 13:02

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Jan 2020 13:08

le loup celeste a écrit:

Journey to the South Pacific

• Provenance : États-Unis
• Éditeur : Mill Creek Entertainment
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10+ avec certification Imax Enhanced / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 1.78 - 4K DI
• Luminance HDR : De 0 à 1000 nits
• Bande-son : Anglais DTS:X avec certification Imax Enhanced (core DTS-HD MA 7.1), Français DTS-HD MA 5.1
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Incroyablement détaillé, même anormalement parfois avec quelques améliorations de contours nettement visibles (c'est pareil sur le transfert HD), et pourvu de couleurs autrement plus éclatantes que sur le Blu-ray (cf. la végétation naturelle et le bleu de l'océan), ce 4K Ultra HD délivre des images globalement saisissantes de réalisme où la définition et les sources lumineuses (notamment les magnifiques couchers de soleil) s'affichent avec une supériorité insolente. Et malgré de rares plans (trois pour être précis) où la fluidité semble artificielle (comme lors d'un banc de poissons avec apparition d'artefacts à la clé), l'impression tenace d'être dehors avec les différents intervenants est bien réelle.
Qualité audio : Image
Entre les sons sous-marins, les chutes de pluie et la musique, il y a moyen d'entendre régulièrement la scène aérienne s'activer sur la VO DTS:X. Il y a aussi de nombreux effets environnementaux (les enfants qui s'amusent, la faune et la flore) qui profitent à l'immersion et des voix off d'une clarté maximale. Pour le reste c'est un mixage empli de zénitude. C'est un peu la même chose en VF mais avec une ampleur et un enveloppement réduit.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8316
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 13 Jan 2020 13:08

le loup celeste a écrit:

Space Station

Provenance : États-Unis // Support : 4K Ultra HD // Éditeur : Mill Creek Entertainment // Date de sortie : 09 juillet 2019

Résolution : 3840x2160 // Cadence : 24p // Format : 1.78 // Encodage : HEVC
Gamut : BT.2020 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 10 bit
Master intermédiaire : 4K // HDR : HDR10 Imax Enhanced // Luminance : De 0 à 1000 nits

Bande-son : Anglais DTS:X Imax Enhanced (core DTS-HD MA 5.1), Français (VFQ) DTS:X Imax Enhanced (core DTS-HD MA 5.1)
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l'image Expert HDR)

En 4K Ultra HD, ce court-métrage IMAX prend vie devant nos yeux comme jamais auparavant (alors qu'il était déjà impressionnant en 3D). D'une netteté que ne peut atteindre son homologue HD, l'image trouve encore le moyen d'affiner sensiblement ses éléments du cadre (l'intérieur de l'ISS, les combinaisons spatiales) grâce à une résolution accrue (un DI 4K). Mais ce sont surtout les couleurs (WCG) et la lumière (HDR) qui attirent le plus le regard. Plus intense, la palette colorimétrique se distingue par des teintes autrement plus profondes (notamment les oranges et les bleues). Largement plus tranchants, les contrastes laissent poindre des blancs plus vifs et des noirs plus profonds. Beaucoup plus éclatantes, les sources lumineuses (la Terre, les flammes, les éclairages artificiels) n'ont de cesse d'illuminer l'écran. Il y a cependant quelques étrangetés, très certainement dues aux conditions de captation, comme des tremblements et autres scintillements.

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 en mode d'écoute DTS:X pour la VO et la VF)

Fantastique car ultra-réaliste, ce mixage particulièrement aéré a le soucis du détail. La sensation d'ouverture y est sans égale, les effets sonores sont d'une grande précision et semblent sortir de tous les recoins de la zone d'écoute (la scène de hauteur est au taquet lors du décollage de Discovery), la poussée des réacteurs est d'une puissance inouïe, et les voix sont d'une parfaite clarté en plus de se déplacer dans l'espace (hormis la narration). Une expérience auditive d'une rare proximité.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8316
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 13 Jan 2020 13:08

le loup celeste a écrit:
Image

Angry Birds: Copains comme cochons

Note artistique : 6.5
Qualité vidéo : 10
Qualité audio : 8


Spécifications techniques (4K Ultra HD - États-Unis - Sony Pictures - 12 novembre 2019)
- Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / IMAX Enhanced / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 1.85 - Master intermédiaire 2K
- Pistes sonores : Anglais IMAX DTS:X (core DTS-HD MA 7.1), Français Dolby Digital 5.1, Anglais et Français Audiodescription
- Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants

Film : Souvent très drôle, cette suite complètement loufoque prolonge les aventures des oiseaux et des cochons dans un univers toujours aussi coloré où les péripéties s’enchaînent à un rythme (un peu trop) effréné. Divertissant même si paresseux côté scénario, ce film d'animation qui fait l'éloge de l'entraide plaira donc aux têtes blondes... mais pas que puisque l'humour décalé fera mouche auprès des parents.

Image : Volant dans les plumes du déjà magnifique Blu-ray (plus doux et terne en comparaison), ce 4K Ultra HD absolument sublime délivre des images à la netteté peu commune (les éléments du cadre se détachent tellement que l'on se croirait devant de la 3D !) où la profondeur de champ s'affiche à perte de vue. La définition est à couper le souffle, les détails sont d'une plus grande précision, la palette colorimétrique est bien étendue, les contrastes sont plus larges et les éclairages se montrent plus lumineux. Waouh !!!

Son : Malgré une dynamique et des basses à l'étroit (ce DA ciblant le jeune public), cette bande-son DTS:X qui abonde d'ambiances environnementales et utilise activement les canaux de hauteur (des personnages, des boules de glace et de lave gelées, des piles électriques, etc.) s'avère solide (une fois le volume augmenté). La clarté de la bande-son est excellente, la spatialisation est tout sauf limitée, le score pop est dansant à souhait et les dialogues sont parfaitement audibles. Aussi enjouée que la VO, la VF est cependant moins immersive.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert HDR)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 10 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Mode d'écoute IMAX DTS:X et post-traitement Dolby Surround), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8316
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 13 Jan 2020 13:15

le loup celeste a écrit:Je vous partage un échange très intéressant que j'ai eu avec notre ami Arkhnaten, concernant les différences de rendu entres les images Dolby Vision (4K Ultra HD) et IMAX Enhanced (Rakuten TV) sur le film Venom. Pour votre info, la version IMAX Enhanced sera disponible sur support physique courant 2020.

Image


Arkhnaten a écrit:(...)mon écran est calibré et laissé 100% à la norme (donc sans aucune retouche de ma part par-dessus la calibration). Tous les correcteurs de l'image sont sur OFF. Il est bien entendu compatible Dolby Vision, et certifié IMAX Enhanced.

La comparaison s'est faite entre l'image Dolby Vision du BR-UHD de Venom (édition US du disque) et l'image IMAX Enhanced de la version streamée du film (à débit maximum) via Rakuten TV, pour les téléviseurs certifiés IMAX Enhanced.

Préambule :

Il faut préciser que même si cela n'empêche pas de voir clairement les intentions d'étalonnage d'une version par rapport à l'autre, il y a une différence technique importante dans la gestion des métadonnées entre l'encodage sur un disque, et au niveau d'un flux vidéo streamé. Et cette différence joue sur la qualité de rendu, en lien avec les limitations techniques d'encodage, notamment sur disque.

Pour des raisons qui me sont un peu obscures (mais vraisemblablement dues aux limitations de stockage du support physique BR-UHD), les métadonnées Dolby Vision (contrairement à celles du HDR10 par exemple) sont encodées sur le disque dans un fichier indépendant ce celui contenant le flux vidéo du film. Et ce fichier indépendant n'est pas en 2160p, mais en 1080p. Cela oblige le hardware a effectuer un certain nombres d'opérations pour ajuster et synchroniser les métadonnées Dolby Vision, au flux vidéo du film, tout en sachant que ces métadonnées sont, du fait de leur encodage "bancale" sur le disque, amputées d'une partie de leurs informations.

Les films hébergés sur les serveurs des gros streamers tels que Netflix ou Rakuten, sont encodés sous la forme d'un flux vidéo unique, dont les métadonnées HDR (quel que soit le procédé) sont complètes et parfaitement intégrées aux autres données image. C'est la raison pour laquelle, sur ce point précis, la gestion du Dolby vision reste, pour le moment, plus qualitative via une image streamée de haute qualité, que via le support BR-UHD.

En rappelant toutefois que la qualité globale de rendu perçu au niveau de l'image, est la résultante de pleins de paramètres techniques associés, et pas seulement de la simple technologie appliquée au HDR. Il arrive aussi parfois qu'une image streamée, pourtant estampillée UHD et DV, nous apparaisse passable, car les autres paramètres de l'image ne sont pas à la hauteur, et/ou que certaines restrictions d'accords commerciaux ont donné lieu à des montages vidéo bricolés dont le rendu est bancal (cf. Star Trek Discovery en UHD DV sur Netflix.)

Bref, cette aparté pour préciser qu'il y a certaines informations à avoir en tête pour la comparaison entre une image streamée et une version disque d'un même films, afin de savoir resituer les différences perçues dans les différents "secteurs" techniques dont elles dépendent.

La comparaison :

Sur le plan de la netteté et la sensation de piqué, l'avantage va au BR-UHD. Mais sur ce point précis je pense que ce n'est pas dû à l'application d'un filtre ou d'un correcteur sur la version IMAX, mais juste à une perte imputable
à la compression du streaming. En conséquence, on retrouve avec plaisir sur le disque l'identité agréable du matériel de captation Sony, là où l'image streamée IMAX Enhanced a un aspect légèrement plus "numérique".

Le cadrage est strictement identique et respecte, y compris sur la version IMAX Enhanced, le format 2.39:1 cinéma.

Le premier changement apporté par l'étalonnage IMAX apparaît avec la gestion de la lumière : Il y a clairement une volonté "d'égalisation" (presque de perfection) technique au niveau de l'étalonnage lumineux, comme si chaque zone de chaque scène avait fait l'objet d'un ajustement pour lui donner le maximum de lisibilité. Pas de hautes lumières brûlées ni de reflets ou lens flare trop éblouissants. A l'opposé, pas de noirs bouchés ni même trop denses, comme si on avait cherché la nuance et le dégradé dans tous les plans.

Et la conséquence de ça impact directement le deuxième changement, au niveau de la colorimétrie. Elle est plus neutre, moins travaillée, et semble donc plus douce aussi. Elle est plus naturelle. C'est comme si on avait voulu offrir un visuel au plus proche de ce que perçoit l’œil en situation réelle, lorsqu'on regarde dehors.

Même si l'on s'y fait au fur et à mesure des minutes qui passent, personnellement je ne suis pas certain que ce soit l'option visuelle que je préfère.A vouloir apporter à l'image une lisibilité de tous les instants, elle y perd de son identité cinématographique.

L'image Dolby Vision (et traitement Sony oblige : caméra, captation, étalonnage) est globalement plus dense. La colorimétrie a un étalonnage choisit, qui sert l'ambiance et les plans du films. Une tonalité tirant très subtilement vers le jaune ou vert, en fonction des moments. Des noirs plus denses et plus profonds, même si certaines nuances proches des IRE les plus faibles affichent un peu moins de micro-détails qu'avec la version IMAX. L'image en Dolby Vision est plus organique, dans le bon sens du terme, avec le petit plus de sensation de "matière" extrêmement plaisante sur les textures. Les éclairage sont globalement moins nuancés, mais pas moins ajustés : ils montrent exactement ce qui doit être montré et de la façon dont cela doit être montré, et ne cherche pas à fabriquer de la lisibilité partout à tout prix.

Bref, et tu l'auras compris, ma préférence va à l'image Dolby Vision, plus cinéma, plus organique, plus identitaire, tout en restant très soignée et maîtrisée, et que l'on sent travaillée au service du film lui-même.

L'image IMAX Enhanced à d'indéniables qualités, le travail est extrêmement propre et efficace, mais de la façon dont je la perçois, elle sert plus un rendu visuel qu'une œuvre cinématographique.

Au final :

Ce label IMAX Enhanced n'est pas du flan. Il y a un vrai travail derrière. Le résultat est probant, mais peu ne pas plaire à tout le monde. L'avantage que j'y vois est le potentiel technique et de savoir faire. Le label en est à ses débuts, il a encore le temps de s'améliorer, d'orienter son identité visuelle. Au pire, Ia touche "IMAX Enhanced" apportera un étalonnage différent qui séduira un autre publique avec d'autres attentes/préférences de rendu... et au mieux la
maîtrise de cet étalonnage pourra sûrement sublimer certains films dans le futur. Donc cela reste positif.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8316
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 14 Jan 2020 12:15

Je vais suivre ce sujet, du très gros potentiel son & image!

La configuration dans mon profil


Pré-ampli Marantz AV8802, Ampli Rotel RMB-1077, Enceintes KLIPSCH 2 x RF35, 1 x RC35, 2 x RS35 + 1 x RS25, Caisson de basse XTZ 1x12, Egaliseur Dspeaker Antimode 8033, Projecteur JVC-X35 / Benq W5700
Lecteur Oppo101/ Pana DP-UB820, Ecran fixe Sinelux 270
fredbi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3764
Inscription Forum: 11 Avr 2002 2:00
Localisation: Entre Chambery et Grenoble...
  • offline

Message » 14 Jan 2020 15:57

fredbi a écrit:Je vais suivre ce sujet, du très gros potentiel son & image!


Idem pour moi :bravo:
dkhome
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 590
Inscription Forum: 08 Jan 2017 17:54
  • offline

Message » 17 Jan 2020 10:49

Je vous ai à l'œil ! :ane:

La configuration dans mon profil


Mû par ces deux passions que sont le cinéma et les jeux vidéo, mes nombreuses années de participation sur HCFR en ont forgé une troisième pour les gouverner toutes... le partage ! Membre du groupe « Testeur BD / UBD »
Avatar de l’utilisateur
chkops
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3840
Inscription Forum: 01 Mar 2011 11:55
Localisation: En face de mon GZ
  • offline

Message » 22 Jan 2020 18:55

en imax enhanced Image
indiana7557
 
Messages: 261
Inscription Forum: 28 Juin 2011 13:02
Localisation: Haute Savoie
  • offline

Message » 22 Jan 2020 21:05

Je l'avais mentionné dans le 1er post mais merci indiana7557. :thks:

Et en restant du côté de l'éditeur Sony Pictures, Charlie's Angels à paraître le 10 mars (aux States) sera labellisé IMAX Enhanced. Bad Boys For Life et Jumanji: Next Level devraient au passage suivre le même chemin. :wink:

Extrait du communiqué de presse (traduit par Google) :
CHARLIE'S ANGELS a une durée d'environ 118 minutes et est classé PG-13 pour l'action / la violence, le langage et certains éléments suggestifs. L'édition IMAX® Enhanced 4K Ultra HD ™ features propose un contenu remasterisé numériquement présenté avec une plage dynamique élevée et un son DTS: X® pour une expérience de divertissement à domicile plus immersive.
Fichiers joints
254572_medium.jpg
254572_medium.jpg (21.88 Kio) Vu 5439 fois

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8316
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 23 Jan 2020 1:58

Encore une annonce de l'éditeur Sony Pictures...

... le 4K Ultra HD du drame biographique Un ami extraordinaire sera lui aussi certifié IMAX Enhanced lors de sa parution (aux States) le 18 février prochain.

Extrait du communiqué de presse (traduit par Google) :
SPECS

4K Ultra HD: Fonctionnalité: 2160p Ultra High Definition 1.85: 1 | Audio: 12,1 DST: X MA

L'édition IMAX® Enhanced 4K Ultra HD ™ propose un contenu remasterisé numériquement présenté avec une plage dynamique élevée et un son DTS: X® pour une expérience de divertissement à domicile plus immersive.
Fichiers joints
257434_medium.jpg
257434_medium.jpg (21.97 Kio) Vu 5425 fois

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8316
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 23 Jan 2020 12:56

Du coup, j'ai du mal à comprendre : c'est quoi l'intérêt de cet IMAX enhanced, vu qu'il est appliqué à un format et des films qui font déjà très bien tout ce qu'il propose ?
HDR10+/DV, DTS:X, etc, l'UHD fait cela très bien tout seul.
Je lis "la touche "IMAX Enhanced" apportera un étalonnage différent qui séduira un autre public avec d'autres attentes/préférences de rendu... et au mieux la maîtrise de cet étalonnage pourra sûrement sublimer certains films dans le futur."
Sauf que l'étalonnage... n'a évidemment pas à être différent, et encore moins à séduire à un autre public. L'UHD est là pour refléter les intentions d'origine et capturer au maximum des éléments que le SDR ne permettait pas. Si l'IMAX Enhanced fait mieux ou différemment, les seules questions qui me viennent sont :
- pourquoi l'UHD de base n'était pas capable à l'origine de faire cela, puisque techniquement, ce sont les mêmes bases et les mêmes outils ?
- si les étalonnages sont différents, lequel est le plus fidèle ?
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5699
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 25 Jan 2020 15:40

tenia54 a écrit:Du coup, j'ai du mal à comprendre : c'est quoi l'intérêt de cet IMAX enhanced, vu qu'il est appliqué à un format et des films qui font déjà très bien tout ce qu'il propose ?

L'intérêt pour DTS et Imax : tenter de lutter face à un Dolby écrasant en salle et à domicile (c'est pas gagné).
Pour le consommateur, là c'est je pense encore pire et je te rejoins. Mais ça fait joli un label, du genre THX :mdr:
Stream
 
Messages: 81
Inscription Forum: 11 Nov 2011 12:33
  • offline

Message » 25 Jan 2020 16:40

tenia54 a écrit:(...) Je lis "la touche "IMAX Enhanced" apportera un étalonnage différent qui séduira un autre public avec d'autres attentes/préférences de rendu... et au mieux la maîtrise de cet étalonnage pourra sûrement sublimer certains films dans le futur." (...) si les étalonnages sont différents, lequel est le plus fidèle ?


Nous en avons longuement discuté avec Arkhnaten, et il est évident que l'étalonnage vidéo validé lors de la sortie salle est différent de celui que l'on trouve sur un UBD certifié IMAX Enhanced... même si la remasterisation numérique développée par IMAX est réalisée sous la direction des réalisateurs.

Pourquoi ? Parce que pour offrir une expérience proche de celle d'un vrai cinéma Imax (dixit les instigateurs de ce programme), les couleurs sont retravaillées pour paraître plus réalistes et un DNR maison (réduction précise du bruit et du grain) est appliqué. Que recherche IMAX ? Que l'image diffusée par nos diffuseurs vidéo soient aussi réalistes que si nous regardions à travers une fenêtre ! Il y a donc un vrai travail derrière, pour un choix de restitution supplémentaire... qui prend néanmoins la place du visuel cinéma d'origine ! Le problème s'il en est, c'est que les 4K Ultra HD certifiés IMAX Enhanced n'incorporent que l'étalonnage IMAX, au détriment des choix artistiques originaux. Il sera d'ailleurs intéressant de voir le rendu du drame biographique Un ami extraordinaire, capté pour info en super 16 (des images granuleuses donc).

Quant aux pistes IMAX DTS:X, c'est une variante du codec mise au point par IMAX et DTS pour délivrer un son plus immersif et puissant, grâce à des basses plus profondes et une gamme dynamique plus étendue. Le but étant d'avoir la restitution sonore la plus musclée permise par son équipement HC (qui pour rappel, doit être compatible IMAX Enhanced).

Sur le papier, les contenus IMAX Enhanced veulent offrir la meilleure expérience visuelle et sonore possible à domicile. Dans les fais, même s'il parait évident que l'image et le son seront toujours flatteurs, il faudra accepter que le résultat soit différent des intentions originelles... puisque la photographie comme le mixage auront été retravaillés par IMAX et DTS.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8316
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 25 Jan 2020 16:49

Sauf erreur il y a aussi le ratio de l’image qui va permettre d’avoir une image plein écran, genre Aquaman qui est en plein écran et j’ai e beaucoup, c’est plus immersif pour moi.
olivierQC
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4868
Inscription Forum: 23 Avr 2003 14:01
Localisation: Montreal
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD