Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Catalogue général des disques (classique et jazz)

Message » 05 Oct 2009 19:42

corsario a écrit:C'est amusant, hier soir en feuilletant des Diapasons et des Classica pour retrouver une référence je me disais : "Ah, mais si tout ça était en ligne avec un moteur de recherche performant !..."

Moi, ça fait 5 ans que je me le dis ! Les guides papier, c'est bien, mais statiques, chers (il faut racheter la dernière édition pour la MAJ), avec un seul critère de recherche (index du bouquin)... etc.
syber a écrit:Pour ce qui est de Diapason et de Classica, ils ont une telle aura en France qu'ils pourraient tirer des revenus de leurs données en les mettant en ligne et en pointant vers des sites de commerce en ligne ou de téléchargement légal. Ils pourraient même devenir plate-forme de téléchargement légal, pourquoi pas ? C'est à creuser !

Tu as raison, mais ce n'est pas demain la veille ! Il n'y a pas de stratégie, pas d'argent ! Ce sont des filiales de groupes de presse traditionnelle. Diapason est l'exemple parfait de l'entreprise engluée dans le passé, qui n'a pas de stratégie. La dernière innovation remonte à une quinzaine d'années : le CD des Diapasons d'Or inclus dans la revue. Aucun site Web jusqu'à... il y a 3-4 ans ! Depuis lors, un site Web squelettique dans la moindre valeur ajoutée ! A leur décharge, ils ont changé de groupe deux fois en moins de dix ans (Excelsior > Emap > Mondadori).

corsario a écrit:Classica l'a fait et a eu du nez sur ce coup, beaucoup moins frileux que Diapason : ils ont fait Qobuz.
Malheureusement le site est hyper lourd, hyper lent, le moteur de recherche est une catastrophe de lenteur et de bug. Dommage.

En plus c'est un vrai bordel. Si vous avez de la chance, et si vous savez qu'il existe, vous trouverez le répertoire des CD de A à Z. Mais ensuite ? Bonne chance ! :mdr:

Ce n'est pas Classica qui a fait Qobuz, c'est Yves Riesel, le patron d'Abeille Musique ! Classica n'est qu'un partenaire, comme Diapason est un partenaire de DiapasonCd.com (DistrArt Musique).

Qobuz n'est pas un moteur de recherche. Pas plus que Allmusic.com. En revanche, j'aime assez Qobuz qui apporte deux innovations :
- il mêle boutique et magazine,
- il essaie de proposer presque toujours du lossless quand les autres grandes boutiques ne proposent que du mp3

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1590
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Oct 2009 19:42

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Oct 2009 20:02

syber a écrit:Ah ! J'igorais que Classica était derrière Qobuz !

... Ben j'suis content d'avoir des idées réalistes :lol: :wink:

Je dois avoir un ou deux albums de chez eux ... je n'ai pas donné suite, sans trop avoir réfléchi aux causes de cette désaffection. Un peu lent effectivement. Peut-être un peu compliqué à utiliser : il faut télécharger un soft spécifique avant de télécharger les albums ; n'y arrivant pas, j'avais fini par télécharger les titres un par un ça allait plus vite.

Si tu as Firefox, ce qui va le plus vite, c'est le plugin DownThemAll. Tu règles le filtrage sur /wma_lls/ et DownThemAll te télécharge tout seul toutes les pistes WMA lossless.

syber a écrit:La politique MP3/FLAC n'est pas claire dans mon esprit et je veux pouvoir trouver impérativement du Lossless.

Ça, ce n'est pas de leur faute ! ils proposent beaucoup plus souvent que les autres du lossless, mais il faut l'accord de l'éditeur du disque et certains renâclent :(

syber a écrit:Et puis le prix : 9,99 € pour un album c'est correct ; c'est grosso modo le prix du CD sur la marketplace amazon en incluant les frais de port, sans délai de livraison. Proposer le même CD en FLAC à 12,99 €, c'est limite à mon avis.

Bien souvent, un CD d'occasion sur Amazon MarketPlace est l'offre légale la moins chère (port compris). Et, pour ce qui est des grands enregistrements du passé, il faut parfois se tourner vers la copie illégale :wink: La cible du téléchargement légal est étroite : nouveautés ou consommateurs pressés.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1590
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 05 Oct 2009 20:44

corsario a écrit:Et ce n'est pas du FLAC d'ailleurs, c'est de l'ALAC ou du WMA :roll:

Je leur ai envoyé un e-mail à ce sujet en leur disant que WMA lossless avait un mauvais taux de compression et m'obligeait à faire une conversion WMA Lossless vers FLAC pour économiser de place sur mon disque dur. Ils m'ont répondu rapidement et longuement. Je cite quelques extraits :
Sur notre site, nous avons choisi d'offrir pour nos clients achetant la qualité Lossless, deux formats de compression sans perte (WMA Lossless et ALAC) et ce pour leur faciliter l'utilisation des fichiers sans avoir recours à des plugins ou codec supplémentaire dans les cas les plus courants.
Compte tenu de la nature des fichiers, vous pouvez donc les transformer dans n'importe quel format "sans perte" de votre choix avec plusieurs outils gratuits du marché (cf. plus bas).
Les logiciels en question étaient dbpoweramp (Windows seulement), Max (Mac OS X uniquement) et Switch. Personnellement, j'utilise Winamp Pro qui permet en une seule passe de convertir et renommer tous les fichiers, le tout en 3-4 min pour un CD.

enigmatik a écrit:Autre point négatif pour Qobuz pas de Flac, que des format "commerciaux", ce qui à mes yeux constitue un véritable frein

Même si c'est une perte de temps, la conversion vers le FLAC est facile et sans perte. Le vrai frein, c'est plutôt les tags qui sont vraiment basiques de chez basique d'après mon expérience. S'il n'y a que 2-3 pistes, on peut se les palucher. Sinon, je fais une image iso du CD à partir des fichiers WMA Lossless, puis un rip-compression FLAC avec import automatique des tags Gracenote. Avec un peu de malchance, il faut reprendre à la main les tags de GraceNote :evil: ... mais c'est très rare tout de même. :wink:

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1590
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 05 Oct 2009 20:50

oui, pas facile de proposer le téléchargement légal ...


Il y a un mécanisme de commerce qui est propre à Internet et qui à été mis en évidence par un journaliste américain il y a quelques années : La Longue Traine. C'est tout à fait remarquable car il va à l'encontre des raisonnements du commerce traditionnel et des analyses de type Pareto ou ABC (J'ai bien écrit C, hein ! Pas X :lol: ).

Tout ça pour dire que Qobuz me semble un peu les fesses entre deux chaises et adresse un marché très petit en l'état actuel de son offre. On sait que les ventes de CD "Classique" et "Jazz" représentent grosso modo 8% des ventes (disons 5% pour le classique et 3% pour le Jazz, histoire de fixer les idées et si ma mémoire ne me fait pas défaut). A mon sens, il n'y a pas de raison que ces ratios soient profondément bouleversés en changeant ou en créant un nouveau canal de distribution. Qobuz se retrouve, se retrouverait si je comprend bien leur offre, sur une niche de niche : leur clientèle seraient composée d'une partie des 8% des acheteurs de CD, particulièrement intéressés par les nouveautés, équipés d'un ordinateur pour lire la musique avec une faible ou pas de compression du tout.

Dans mon esprit, ce n'est pas exactement ce que j'imaginais en parlant de Classica et Diapason mettant en ligne leur immense base de données (existe t-elle sous format numérique, au fait ? ) et proposant soit de pointer vers des sites commerçant, soit de créer une plateforme de téléchargement. Je pensais plutôt à une offre illustrant de ce mécanisme de "Longue Traine" qui permettrait à l'internaute de trouver une foultitudes d'articles rares dans le commerce traditionnel. Plus facile à dire qu'à faire pour des raisons de moyens (Amazon à perdu de l'argent pendant des années) et de capacité à négocier avec les éditeurs ! J'imagine bien l'inquiétude chez certains éditeurs qui possèdent les droits de fonds de catalogues qu'ils ne souhaitent pas mettre sur le net et en perdre quelque part la maîtrise.

Bon, en attendant, je continue d'acheter mes CD en provenance de la Nouvelle-Zélande et du Pérou. Grâce à la MarketPlace d'Amazon, ils sont moins chers qu'à la FNAC. :lol: :roll:

Et je continue de scruter le net à la recherche de Blog et de Sites qui proposent des enregistrements historiques en téléchargement gratuit et légal. Je n'ai pas encore trouvé la formule de téléchargement qui me convienne réellement : Une sorte d'Amazon.com encore plus grand, en français, couplé aux bases de Diapason, Classica et Jazz Magazine et en Lossless.

Quoi ? Exigeant, moi ? :lol:
Dernière édition par syber le 05 Oct 2009 21:35, édité 2 fois.
syber
 
Messages: 11856
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 05 Oct 2009 21:25

Comment ne pas citer ce travail de titan... http://www.ls3-5a-forum.com/cgi-bin/yab ... 41;start=0
Loug
 
Messages: 3366
Inscription Forum: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Chez Ri
  • offline

Message » 05 Oct 2009 21:35

gailuron a écrit:
syber a écrit:Pour ce qui est de Diapason et de Classica, ils ont une telle aura en France qu'ils pourraient tirer des revenus de leurs données en les mettant en ligne et en pointant vers des sites de commerce en ligne ou de téléchargement légal. Ils pourraient même devenir plate-forme de téléchargement légal, pourquoi pas ? C'est à creuser !

Tu as raison, mais ce n'est pas demain la veille ! Il n'y a pas de stratégie, pas d'argent ! Ce sont des filiales de groupes de presse traditionnelle.


gailuron a écrit:
corsario a écrit:Classica l'a fait et a eu du nez sur ce coup, beaucoup moins frileux que Diapason : ils ont fait Qobuz.
Malheureusement le site est hyper lourd, hyper lent, le moteur de recherche est une catastrophe de lenteur et de bug. Dommage.

En plus c'est un vrai bordel. Si vous avez de la chance, et si vous savez qu'il existe, vous trouverez le répertoire des CD de A à Z. Mais ensuite ? Bonne chance ! :mdr:

Ce n'est pas Classica qui a fait Qobuz, c'est Yves Riesel, le patron d'Abeille Musique ! Classica n'est qu'un partenaire, comme Diapason est un partenaire de DiapasonCd.com (DistrArt Musique).


Alors il faudrait savoir gailuron, un coup ce sont des filiales de groupe de presse et un coup c'est Abeille Musique suivant comment ça t'arrange :wink:

En fait c'est les deux, je suis bien d'accord (Classica + Yves Riesel). Si tu as suivi l'histoire depuis le début, tu as vu que Classica était intéressé très tôt par le téléchargement légal sur internet (cf leur dossier "Internet : comment télécharger de la musique", novateur à l'époque - oct. 2006 - dans un magazine de musique classique en plus, quand Diapason pleurait sur la dématérialisation que bouh c'est vilain pas beau, les zolis CD on les aime tant et le mp3 c'est si laid).

Qobuz a d'abord été une version en ligne de Classica avec un peu de téléchargement. Cf cette news de début 2008 par exemple : "Qobuz est né".
Qobuz est né : Sous ce nom énigmatique se cache le lancement par le Groupe l'Express, via l'équipe de Classica, du site premier site à vocation éditoriale, collaborative et marchande (avec le téléchargement payant) et en grande partie consacré à la musique classique et au jazz (avec une touche "d'electronics").


Qobuz a donc véritablement trois facettes depuis le début : Editoriale (C'est Classica en ligne, avec des blogs en plus), Collaborative (avec des espèces de forums assez mal fichus, comme le reste) et Téléchargement (avec un Yves Riesel visionnaire également). Et Yves Riesel a pris la tête du site Qobuz dans son ensemble dont il est le directeur de publication.

Pour l'argent c'est partagé : Qobuz est une filiale de la société anonyme LyraMediaGroup (qui détient aussi Abeille Musique) qui a conclu un partenariat capitalistique et rédactionnel avec le groupe de L'Express/Roularta (éditeur de Classica) (ça c'est d'ailleurs un autre problème : quand je recevais la newsletter de Qobuz j'avais le logo de l'Express et il y a des liens vers les rubriques "Loisir" et autre de l'Express sur le site. Quand je m'étais inscrit sur Qobuz, je n'avais pas demandé à me rapprocher de Christophe Barbier (Directeur adjoint de la rédaction de l'Express) !! :evil:

Tout ça pour dire que Classica est vraiment impliqué dans Qobuz, et que ça n'a rien à voir avec diapasonCD qui est un service minimum. Il ya une vision de Classica qui a mené à Qobuz, tous les rédacteurs de Classica rédigent des blogs sur Qobuz, toutes les critiques de Classica depuis 2008 sont en lignes, etc.

Ce qui est vraiment dommage c'est que les développeurs du site web soient des burnes :P , et que ce soit L'Express/Roularta qui tienne Classica par les couill.. :evil:

Et j'ai peur que Qobuz ne périclite à cause de ça. Parce que si tout le monde fuit comme nous, qui auriont du être ses clients naturels, et ben....

Qobuz a été ma plus grande attente de ces dernières années, et ma plus grande déception...
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 05 Oct 2009 21:42

syber a écrit:Tout ça pour dire que Qobuz me semble un peu les fesses entre deux chaises et adresse un marché très petit en l'état actuel de son offre. On sait que les ventes de CD "Classique" et "Jazz" représentent grosso modo 8% des ventes (disons 5% pour le classique et 3% pour le Jazz, histoire de fixer les idées et si ma mémoire ne me fait pas défaut).

Euh, tout dépend de la date à laquelle tu te places ! Depuis quelques années, la part du classique dans les ventes physiques ne cesse d'augmenter. Rien que sur 2008/2007, je crois que les ventes de CD chutent globalement de 14% tandis que le classique glisse d'un peu plus de 1% ! La part du classique approche les 9-10% actuellement.

syber a écrit:A mon sens, il n'y a pas de raison que ces ratios soient profondément bouleversés en changeant ou en créant un nouveau canal de distribution. Qobuz se retrouve, se retrouverait si je comprend bien leur offre, sur une niche de niche : leur clientèle seraient composée d'une partie des 8% des acheteurs de CD, particulièrement intéressés par les nouveautés, équipés d'un ordinateur pour lire la musique avec une faible ou pas de compression du tout.

Je ne sais pas si les choses sont aussi figées que ça. J'observe que tout le monde écoute de la musique sur ordinateur, même des plus de 70 ans (pas tous, c'est sûr, mais de plus en plus). Une des limites à la pénétration du classique chez les jeunes a toujours été le prix : pas de 45t, pas de single, et des disques (33t ou CD) souvent plus chers que des albums de musique plus commerciale. Le téléchargement légal ou illégal peut changer la donne. J'ai l'impression (peut-être fausse) de voir chez les 15-25 ans un plus grand éclectisme que dans les décennies précédentes. :idee:

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1590
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 05 Oct 2009 22:09

Dans un marché des ventes du CD support physique qui est en forte baisse, si la part des ventes de CD "Classiques" augmentent de 1%, il faut à mon sens l'interpréter comme une chute relative plus faible que pour les autres musiques. et peut-êre y voir le signe justement que ce segment de client est attaché au support physique et est peu attiré par la dématérialisation.

Ecouter de la musique sur ordinateur est une chose, mais ensuite si l'on veut être intéressé par une offre de téléchargement de "Classique" Lossless, encore faut-il faire partie des amateurs de "Classique", qui ont un ordinateur, un ordinateur branché sur une chaine HiFi, chaine HiFi qui permette de profiter du Lossless. Mon iTunes est branché sur deux chaines : la première, citée dans ma signature est qui est d'une qualité légendaire sur au moins une filière d'un forum et unanimement reconnue par moi-même pour être exceptionnelle et la seconde qui est une mini-chaine Denon avec une paire de Monitor JPW. Sur la seconde, la différence entre le MP3 256 kpps et le 320 Kbps est faible ; réelle mais faible. Quel est l'intérêt pour ceux qui n'ont que ce type d'équipements bien suffisant pour apprécier l'artistique d'une oeuvre de passer au Lossless ... on peut se poser la question. Une niche de niche de niche ...


L'accès au "Classique" n'est une question de prix ; il s'agit là d'une vieille lune qui revient sans cesse (pléonasme :lol: ).

L'accès tarifé au "Classique" est moins cher que l'accès à la "Variété". Un CD de "Classique" coûte le même prix qu'un CD de Beyoncé ou de Madonna ; voire moins cher ! J'étais la semaine dernière en concert de Musique de Chambre pour 12 € ; des solistes de grande valeur artistique et qui enregistrent (Trio Talweg). Je vais bientôt écouter la 5° de Tchaïkowski dirigé par Mariss Janson au Théâtre des Champs-Elysées pour 40 €. Combien coûte un concert d'une vedette de Variété de portée similaire à celle de Mariss Janson dans son domaine : 2 à 4 fois plus cher ! Sans aucun problème !

Si mon cas peut-être d'une quelconque portée générale, si je n'écoutais pas de "Classique" étant jeune et plus particulièrement adolescent, c'est d'une part parce que mes parents n'en écoutaient pas et que je ne pouvais donc pas m'inventer facilement un modèle qui n'existait pas sous mes yeux, d'autre part parce que ce n'est pas une musique qui s'adresse spontanément aux émotions que l'on ressent lorsque l'on est jeune : je pense aux effets de la rythmique puissante par exemple qui est peu courante en "Classique".

En revanche, je te rejoins sur les ados et le téléchargement (je n'ose préciser si il est légal ou illégal). Il leur permet de s'ouvrir plus facilement aux musiques diverses. Si une minorité à cette curiosité d'esprit et peut ainsi s'y épanouir, c'est bien.
Dernière édition par syber le 05 Oct 2009 23:39, édité 1 fois.
syber
 
Messages: 11856
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 05 Oct 2009 23:37

syber a écrit:Quel est l'intérêt pour ceux qui n'ont que ce type d'équipements bien suffisant pour apprécier l'artistique d'une oeuvre de passer au Lossless ... on peut se poser la question. Une niche de niche de niche ...

Qobuz propose aussi du mp3, et à des prix compétitifs.

syber a écrit:L'accès tarifé au "Classique" est infiniment moins cher que l'accès à la Variété. Un CD de "Classique" coûte le même prix qu'un CD de Beyoncé ou de Madonna ; voire moins cher ! J'étais la semaine dernière en concert de Musique de Chambre pour 12 € ; des solistes de grande valeur artistique (Trio Talweg). Je vais bientôt écouter la 5° de Tchaïkowski dirigé par Mariss Janson au Théâtre de Champs-Elysées pour 40 €. Combien coûte un concert d'une vedette de Variété de portée similaire à celle de Mariss Janson dans son domaine : 2 à 4 fois plus cher ! Sans aucun problème !

Je parlais seulement de musique enregistrée. Pas de musique vivante, dont le prix peut varier énormément selon la taille de la formation, les subventions, le type de place...
Et puis, je vois mal un ado aller spontanément à un concert classique à moins d'y être entrainé par un prof ou sa famille :roll: Tandis qu'écouter gratuitement ou à moindre prix quelques morceaux pour tester, c'est plus facile ... et plus discret :wink:

syber a écrit:En revanche, je te rejoins sur les ados et le téléchargement (je n'ose préciser si il est légal ou illégal). Il leur permet de s'ouvrir plus facilement aux musiques diverses. Si une minorité à cette curiosité d'esprit et peut ainsi s'y épanouir, c'est bien.

Personnellement, je suis venu au classique vers l'âge de 15 ans dans les années 70 grâce à l'abondante discothèque de mon père, non pas parce qu'il était un modèle, au contraire... :P Mais parce que je pouvais lui emprunter en cachette des disques pour les écouter sans que ça ne me coûte rien, ni en argent, ni en justification vis-à-vis de mon entourage. :wink: Aujourd'hui, grâce au Net, les ados peuvent s'affranchir à la fois de la culture familiale et du quand dira-t-on !

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1590
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Retour au sujet

Message » 05 Oct 2009 23:39

On a dérivé du sujet, je crois. Ma question était : existe-t-il un catalogue général des disques classiques (et/ou jazz) sous forme de base de données multi-critère avec des éléments qualitatifs ?

La réponse provisoire semble être : aucune base de données francophone, peut-être du côté anglophone...

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1590
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 06 Oct 2009 0:08

Ben tu vois on se rejoint :D . Le principal frein à la diffusion de la musique "Classique", c'est l'éducation.
syber
 
Messages: 11856
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message