Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Henri Tachan — et si la chanson disait quelque chose?

Message » 23 Aoû 2006 10:04

Bonjour dub,
A cette époque, un mec qui exprimait ce qu'on ressentait, nous les soixante-huitards, outre Brel, Brassens, c'était du p'tit lait. Il nous donnait une sacrée émotion. Au bord des larmes que j'étais. Rarement un chanteur m'avait fait cet effet, et je ne cultive pas le culte de la personnalité, loin de là. S'il n'avait été que rebelle encore... mais il faisait aussi dans la tendresse (entre l'amour et l'amitié et j'en passe) et il savait alterner ces deux sentiments qui me sont si chers. J'ai presque 60 balais et j'en parle encore avec émotion. Je l'avais un peu perdu de vue, persuadé qu'il avait raccroché. Alors, tu parles si je suis content de pouvoir le redécouvrir à travers ce forum et des passionnés plus jeunes que moi. J'avais été le voir aussi à l'Olympia, après 80.
Merci donc à toi d'en parler aussi "bien".
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Aoû 2006 10:04

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Aoû 2006 11:07

papinova a écrit:Bonjour dub,
A cette époque, un mec qui exprimait ce qu'on ressentait, nous les soixante-huitards, outre Brel, Brassens, c'était du p'tit lait. Il nous donnait une sacrée émotion. Au bord des larmes que j'étais. Rarement un chanteur m'avait fait cet effet, et je ne cultive pas le culte de la personnalité, loin de là. S'il n'avait été que rebelle encore... mais il faisait aussi dans la tendresse (entre l'amour et l'amitié et j'en passe) et il savait alterner ces deux sentiments qui me sont si chers. J'ai presque 60 balais et j'en parle encore avec émotion. Je l'avais un peu perdu de vue, persuadé qu'il avait raccroché. Alors, tu parles si je suis content de pouvoir le redécouvrir à travers ce forum et des passionnés plus jeunes que moi. J'avais été le voir aussi à l'Olympia, après 80.
Merci donc à toi d'en parler aussi "bien".


A mes yeux, Tachan représente une transition:
son premier disque a été préfacé par Brel — et on sait aussi qu'il discutait avec Ferré, Brassens etc etc… C'est je pense un contemporain de Debronckart (qui est mort beaucoup trop tôt) ou, parallèlement, d'un chanteur comme Pierre Tisserand qui avait commencé par écrire des chansons pour Reggiani (en même temps qu'un certain Moustaki qui s'est lui aussi (re)mis à chanter vers 69 (je laisse de côté le premier album). Idem Béranger et quelques autres encore. Certains aussi ont "commencé" par la chanson "fantaisiste" (comme si Bobby n'était pas un grnad parmi les grands), et nous ont offert de véritables bijoux (tient: le 33t en Public "Les Spermatozoïdes" de Rciet Barrier — au fait toujours vert le pappy: il vient de nous sortir un nouveau disque! Furieusement Heureux!!)

Et puis, il y a eu les années 70 — ce qui est une période faste pour la chanson, je trouve. De plus jeunes — de Dautin à Wetterwald en passant par Beaucarne, Servat, Annegarn, Le Forestier etc… — dont la caractéristique commune a été de "dire des choses". Plus ou moins adroitement — avec plus ou moins de de provoc', c'est une autre histoire. Certains n'ont, à mon goût (qui se discute), donné que dans le genre contest song. En un sens: Font & Val (ceux qui n'ont jamais écouté la chanson "On s'en branle" ne savent pas ce qu'ils perdent) sont l'un des sommets de ce genre là (oui, bon OK: je connais aussi l'autre aspect et les autres suites de l'histoire! Ça n'empêche pas d'apprécier la provocation). On apprenait dans Charlie Hebdo où on pouvait aller les écouter et quels disques venaient de sortir (d'où le petit Tachan illusté sorti aux éditions du Square).

Mais d'autres ont allié ça à de la chanson de genre. A mon goût, Béranger, Dautin, Tachan, Debronckart, Moustaki, Beaucarne sont de cet ordre là. Brel, Brassens — comme auteurs qui ont réussi à "incarner" ou camper des personnages sur scène, mais aussi et tout aussi grands: Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Piaf (on oublie trop souvent je trouve l'influence de la chanson réaliste), Barbara, et même Gréco etc - sont aussi des sources pour ces chanteurs là.

C'est assez curieux qu'on les connaisse si peu — et qu'on fasse une telle fête à des chanteurs, que j'apprécie beaucoup mais qui somme toute, n'ajoute pas grand chose d'original ou de nouveau en la matière. OK caricaturer le petit truc en plastique qui va vient bien pour y mettre le gobelet de café, chanter les amours de la chauve souris et du parapluie, railler en autodérision les filles de 73 qui faisaient des exposés sur le Ché, ou… On voit ce que je veux dire je suppose… :lol: C'est très agréable - mais c'est pas spécialement nouveau. Et pas spécialement percutant.

Rien qui ait la force de provocation des derniers vers du Gorille de Brassens. Rien qui vienne provoquer un brin dans le style de Magouille Blues ou de Mamadou m'a dit — ou de "La Chasse" — ou ou de la Malmariée (de Dautin) — ou du Métèque… A part les Wampas évidemment: mais ça n'est pas le même genre. C'est comme si la chanson ne participait plus à ce type de provocation. La preuve? Lequel d'entre vous a entendu Dautin à la radio récemment? ou Tachan, ou Barrier, ou Tisserand, ou… etc Que je sache, ils ne sont pas tous morts (sur l'air de "Saint Eloi n'est pas mort", reprendre: "Car ils chantent encore!" :lol:).

Enfin bref, à part si on lit Chorus avec attention, on ne risque pas beaucoup d'en entendre causer.

En dehors de ça, ne faisant pas partie de la génération de 1945/1950, j'apprécie beaucoup les chansons en question. Mais je n'ai aucune nostalgie pour cette période. A franchement parler… Je n'ai pas trouvé qu'avoir 20 ans dans les années 80 était fort réjouissant. A bien y penser, les élus de la génération précédente, et la société qui en a résulté, ont étrangement occulté la possibilité de la révolte — dans la mesure où c'est quasiment devenu une obligaiton de service de faire de la dénonciation, et où celles de Coluche et celles de l'abbé Pierre sont très souvent mises en regard l'une de l'autre, le tout allié à une tolérance de bonne éducation, ça ne m'étonne pas des masses que la révolte soit tombée en désuétude.

En gros, l'appellation "soixante-huitard" permet de se débarrasser du problème soit en se disant que ce sont de vieilles rêveries pour adolescent boutonneux atardés (ça permet d'être réac sans complexe tout en étant dans le vent), soit en adoptant une attitude de dénonciation-qui-cherche-à-faire-bouger-les-choses super à la mode (ce qui permet d'être révolutionnaire et petit-bourgeois en même temps)… Sûr qu''à ce compte, Tachan paraît un OVNI.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35082
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 11:42

Et ben, dub, c'est presque de la poésie que tu nous fais là. J'ai aimé cette génération de chanteurs/contestataires dont tu parles mais nos mômes s'en tapent comme de leur première chemise. C'est peut-être de notre faute après tout. Oh et puis, je me dis parfois : qu'ils se démerdent comme on l'a fait. Nos parents nous ont-ils influencé ? NON.
Je ne m'enorgueillis pas du terme soixante-huitard, je citais juste la période. Quant à l'embourgeoisement dont tu parles, c'est évident, encore que chacun a sa définition de la chose. Mon embourgeoisement à moi est plutôt d'être un contemplatif. Je me vois mal monter au créneau maintenant. Ce qui ne m'empêche pas de faire travailler mes neurones, enfin ce qu'il en reste.
Et surtout, surtout... je ne pense pas qu'au fric (bien que j'y fasse attention). J'ai quand même l'impression que tout est basé là-dessus et que le but de notre société est d'écraser la gueule de l'autre et ça, ça me consterne.


:wink:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 11:43

dub a écrit:Plus ou moins adroitement — avec plus ou moins de de provoc', c'est une autre histoire. Certains n'ont, à mon goût (qui se discute), donné que dans le genre contest song. En un sens: Font & Val (ceux qui n'ont jamais écouté la chanson "On s'en branle" ne savent pas ce qu'ils perdent) sont l'un des sommets de ce genre là (oui, bon OK: je connais aussi l'autre aspect et les autres suites de l'histoire! Ça n'empêche pas d'apprécier la provocation). On apprenait dans Charlie Hebdo où on pouvait aller les écouter et quels disques venaient de sortir (d'où le petit Tachan illusté sorti aux éditions du Square).


+1
Font & Val ont fait bien d'autres petits trésors (et quelques trucs plus douteux aussi). Le sketch de "L'aumonier militaire" est un de mes grands souvenirs aussi, dans la veine coluchienne pure et dure. Par contre, leurs expériences artistiques ultérieures sont beaucoup moins réussies. J'avais eu l'occasion de voir la troupe de Font et c'était catastrophique. Et ne parlons pas de la carrière extra-artistique de Font.
Connais tu Daniel Vivoux et son innénarrable album "Les pets de la dame au clebs", dans le style gaulois potache? Ou bien Castelhémis dans le style troubadour soixante-huitard?

Mais d'autres ont allié ça à de la chanson de genre. A mon goût, Béranger, Dautin, Tachan, Debronckart, Moustaki, Beaucarne sont de cet ordre là. Brel, Brassens — comme auteurs qui ont réussi à "incarner" ou camper des personnages sur scène, mais aussi et tout aussi grands: Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Piaf (on oublie trop souvent je trouve l'influence de la chanson réaliste), Barbara, et même Gréco etc - sont aussi des sources pour ces chanteurs là.


+10
On pourrait rajouter Escudéro, Mama Béa, Ribeiro, Le Bihan (qu'est il devenu)...et ma mémoire continue à me laisser tomber. Pourtant que de souvenirs et d'émotions, des extraits de textes copiés sur mes classeurs d'étudiant, des rencontres autour d'une gratte...

C'est assez curieux qu'on les connaisse si peu — et qu'on fasse une telle fête à des chanteurs, que j'apprécie beaucoup mais qui somme toute, n'ajoute pas grand chose d'original ou de nouveau en la matière. OK caricaturer le petit truc en plastique qui va vient bien pour y mettre le gobelet de café, chanter les amours de la chauve souris et du parapluie, railler en autodérision les filles de 73 qui faisaient des exposés sur le Ché, ou… On voit ce que je veux dire je suppose… :lol: C'est très agréable - mais c'est pas spécialement nouveau. Et pas spécialement percutant.

+100
Dans un autre style, j'ajouterai que certains textes de l'époque de Lavilliers (période Barbares), Thiéfaine ou autres n'ont pas à rougir aujourd'hui.

Rien qui ait la force de provocation des derniers vers du Gorille de Brassens. Rien qui vienne provoquer un brin dans le style de Magouille Blues ou de Mamadou m'a dit — ou de "La Chasse" — ou ou de la Malmariée (de Dautin) — ou du Métèque… A part les Wampas évidemment: mais ça n'est pas le même genre. C'est comme si la chanson ne participait plus à ce type de provocation. La preuve? Lequel d'entre vous a entendu Dautin à la radio récemment? ou Tachan, ou Barrier, ou Tisserand, ou… etc Que je sache, ils ne sont pas tous morts (sur l'air de "Saint Eloi n'est pas mort", reprendre: "Car ils chantent encore!" :lol:).

+1000
Et c'est bien de siter Didier Wampas, il est à sa place.
Heureusement qu'il reste quelques irréductibles regroupés autour de poste émetteur de radio locales (malheureusement confidentielles) pour entretenir la flamme.

En gros, l'appellation "soixante-huitard" permet de se débarrasser du problème soit en se disant que ce sont de vieilles rêveries pour adolescent boutonneux atardés (ça permet d'être réac sans complexe tout en étant dans le vent), soit en adoptant une attitude de dénonciation-qui-cherche-à-faire-bouger-les-choses super à la mode (ce qui permet d'être révolutionnaire et petit-bourgeois en même temps)… Sûr qu''à ce compte, Tachan paraît un OVNI.

+1E6 :lol:

Eric
Le Blaireau
 
Messages: 940
Inscription Forum: 21 Juin 2003 7:21
Localisation: Limoges
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 11:56

papinova a écrit: nos mômes s'en tapent comme de leur première chemise. C'est peut-être de notre faute après tout. Oh et puis, je me dis parfois : qu'ils se démerdent comme on l'a fait. Nos parents nous ont-ils influencé ? NON.


Entre les gens qui ont la soixantaine — ceux qui, comme moi, ont la quarantaine, — et ceux, comme mes étudiants qui ont la vingtaine, je pense qu'il y a une sorte de malentendu.

Les premiers avaient eu des parents qui avaient été collabo ou résistants — ils avaient été embarqués de force pour l'Alagérie ou leurs grands frères — et certains avaient porté les valises. Ceux de mai 68 avaient un héritage anti-fasciste et révolutionnaire à assumer.

Ceux de la quarantaine n'ont même pas eu besoin de voter tonton: ils l'ont eu en paquet cadeau avec le bonux lave plus blanc des radio même plus pirates parce que libres… Franchement, à entrer aux jeunesses giscardiennes (dirigées alors par Raffarin!), se révolter n'était pas facile. Qu'est-ce que tu veux te révolter contre des soixante-huitard? A part le machin hilarant de Merci Bernard ou le fils des baba (joués par Villeret et Tony Marshall) se fait banquier à Dreux, je vois mal! :lol:

Ceux de la vingtaine sont totalement révoltés, ça, je le vois. Mais vu qu'il n'y a aucun moyen pour eux de gagner leur vie avant l'âge de 25 ans — et encore, à condition d'être précaire, ils sont dans une dépendance totale vis-à-vis des précédents (avant, y'avait la guerre ou des trucs de ce genre là, maintenant, y a le chomedu — c'est sans comparaison, mais pas forcément un "progrés" à tout point de vue). Ce qui est sans exemple dans le passé: c'est pour ça qu'ils nous rentrent dedans autant qu'ils peuvent. Et je serais eux, j'en ferais encore plus. Mais tout en étant infiniment plus inquiet que ceux d'avant…


Mon embourgeoisement à moi est plutôt d'être un contemplatif. Je me vois mal monter au créneau maintenant. Ce qui ne m'empêche pas de faire travailler mes neurones, enfin ce qu'il en reste.


Bienvenue au club: on est déjà deux, ce qui n'est pas si mal… J'étais déjà pas très chaud pour l'action il y a 20/25 ans, mais alors maintenant, c'est encore pire! Même un club de pétanque ne recueillerait pas mon adhésion…

Et surtout, surtout... je ne pense pas qu'au fric (bien que j'y fasse attention). J'ai quand même l'impression que tout est basé là-dessus et que le but de notre société est d'écraser la gueule de l'autre et ça, ça me consterne.
:wink:


Ce que je trouve le plus frappant, pour en revenir à la chanson:
il y a des gars qui se gagnent des sommes catastrophiques! De 40 à 50 millions d'euros en une année (cf. les pdg d'Axa, de Total etc — la chose est connue). Qu'on y songe un peu: 2 millénaires de salaire! En un an! ça pétrifie si on y réfléchie: un tel écart de revenu est réelleement une chose intéressante à considérer. Je ne vois pas comment ces deux types d'individus pourrait avoir quoi que ce soit de commun dans leur mode de vie, de pensée etc. Ça aussi c'est une grosse différence entre aujourd'hui et vaant. Je n'ai pas le sentiment qu'entre les grands bourgeois et les clodos d'antant il y avait autant d'écart qu'entre le golden stock option man et le SDF de maintenant.

Je trouve tout à fait frappant que la chanson n'en parle pas — et que ça soit si peu un thème de réflexion (ça l'est mais pas tant qu'on le pense).

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35082
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 12:00

Un post sur Tachan!!!! Alors la je bondis de suite sur mon clavier. :D
Mais que rajouter de plus aux dernières réponses de Dub et Papinova. Tout est dit.
Je voudrais juste dire en plus que Tachan est toujours présent sur scène. Je l'ai encore vu l'année dernière à Grenoble et il y a deux ans à Avignon. Toujours des spectacles décapants avec sa fougue et sa hargne habituelle. :lol:
Je suis comme vous très attaché aux chansons à texte et je voudrais vous suggérer un site qui les réunit tous :

http://www.chansonrebelle.com/index.htm

En espérant que tous ces grands redonnent aux gens le sens de la critique et donc de la révolte nécessaire et indispensable contre le monde pourri vers lequel on avance à grands pas. :evil:
Car leurs textes sont toujours d'actualité, n'en déplaise à tous nos chers dirigeants.
La semaine dernière je suis allé voir Michel Bühler au festival de musique du Dévoluy et là aussi c'est du tout bon. Je vous conseille entre autre la chanson "Les Boeufs".
Mais ne rêvont pas, le but de nos maitres est de les faire taire ou de les faire ignorer.
La Star Academy ça c'est bien, et au moins pendant que le peuple est scotché devant on peut gouverner tranquille. :evil:
LePoulpe
 
Messages: 138
Inscription Forum: 11 Juin 2002 21:49
Localisation: Hautes-Alpes
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 12:11

EB87 a écrit: Le sketch de "L'aumonier militaire" est un de mes grands souvenirs aussi, dans la veine coluchienne pure et dure. Par contre, leurs expériences artistiques ultérieures sont beaucoup moins réussies.


Oui — et sur scène. Le genre: "à bas l'éducation nazi-onale"! Ça et la chanson: "moi qui ai connu les deux pédagogies, celle des cons prétentieux et celle des culs bénis,… une seule solutio: fermez tous les bahuts"… Je continue à me demander si l'adoption de cette idée par nombre d'enseignants que je connais est réellement toujours au bénéfice de leurs élèves. Mais ça me remplis toujours de rigolade de réécouter ces trucs là (et mes enfants aussi!).

J'avais eu l'occasion de voir la troupe de Font et c'était catastrophique. Et ne parlons pas de la carrière extra-artistique de Font.


Eh oui… :roll:
Sûr qu'on a eu l'air vraiment con il y a dix ans de ça! Ça s'en donnait à coeur joie dans la presse d'extrême droite…
Cela dit, et non pas pour minimiser, mais parce que je n'aime vraiment pas la dénonciation unilatérale (ce que je ne t'impute pas évidemment: mais j'en connais qui…!):
http://www.lemague.net/dyn/article.php3?id_article=412

Connais tu Daniel Vivoux et son innénarrable album "Les pets de la dame au clebs", dans le style gaulois potache? Ou bien Castelhémis dans le style troubadour soixante-huitard?


Le premier oui — et c'est un introuvable que je n'ai malheureusement plus! Le second non.



On pourrait rajouter Escudéro, Mama Béa, Ribeiro, Le Bihan (qu'est il devenu)...et ma mémoire continue à me laisser tomber. Pourtant que de souvenirs et d'émotions, des extraits de textes copiés sur mes classeurs d'étudiant, des rencontres autour d'une gratte...


Ah oui la liste est longue! Et c'est vrai qu'il y avait aussi ça:

la guitare! ça a été quelque chose d'extrêmement important (j'ai commencé à en tâter vers 10/12 ans). Un vrai trait d'union entre la génération de Brassens et Félix Leclerc (tonton Georges remontait même jusqu'à Tino Rossi!) et les suivantes.

Dans un autre style, j'ajouterai que certains textes de l'époque de Lavilliers (période Barbares), Thiéfaine ou autres n'ont pas à rougir aujourd'hui.


Le Thiéfaine délirant de l'Ascenceur de 22h436 — que j'avais eu en cadeau en 33t: oui! Dans la même veine que le Dautin de la Méduse. Au même moment que le Gotainer de "Saturax le guitariste fou".
Lavillier — oui, j'aime aussi (et même Bashung si ça se trouve). Là le problème, c'est que les déconnades de Font & Val me reviennent systématiquement en tête quand j'en écoute (:lol:).

Et c'est bien de siter Didier Wampas, il est à sa place.
Heureusement qu'il reste quelques irréductibles regroupés autour de poste émetteur de radio locales (malheureusement confidentielles) pour entretenir la flamme.


J'aime assez aussi: cela dit — pour moi, c'est plutôt du rock que de la chanson — ce qui évidemment n'a rien d'une critique. C'est comme si la chanson, confisquée qu'elle est par des grandes maisons de disques, s'auto-aseptisait - à la différence du rock.

Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'il n'y a pas de chanson de bonne qualité.
Dans les chanteurs les plus récents, par exemple, il y a Vincent Baguian: deux disques en… 10 ans… Mais quels disques… Juliette, elle aussi, a fait des choses formidables. Etc

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35082
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 12:12



Super Merci! :D

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35082
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 12:18

Le premier oui — et c'est un introuvable que je n'ai malheureusement plus! Le second non.


Le second est bien loin d'être introuvable, il a été reédité un best of en CD (

http://www.amazon.fr/gp/product/B000066G83/ref=pd_bxgy_img_b/403-4637487-8349235?ie=UTF8)

Pour le 1er...j'ai bazardé tous mes 33t pour me payer ma première platine laser :( :evil: . Jeune et con 8)

Eric
Le Blaireau
 
Messages: 940
Inscription Forum: 21 Juin 2003 7:21
Localisation: Limoges
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 12:25

EB87 a écrit:
Le premier oui — et c'est un introuvable que je n'ai malheureusement plus! Le second non.


Le second est bien loin d'être introuvable, il a été reédité un best of en CD (

http://www.amazon.fr/gp/product/B000066G83/ref=pd_bxgy_img_b/403-4637487-8349235?ie=UTF8)

Pour le 1er...j'ai bazardé tous mes 33t pour me payer ma première platine laser :( :evil: . Jeune et con 8)

Eric


Et le second, c'est comment?

(N.B. moi, en plus, même jeune, j'étais déjà vieux! Mais beau! :lol:)

Bon sinon, pour découvrir Tachan, je trouve que le double 33t en publice de 1982: Disc Az 5 443 — est vraiment bien. On y trouve presque toutes les meilleures de ses chansons.

Il y en a actuellement 5/6 exemplaires (dont un ou deux en état excellent) chez cdandlp — donc si le coeur vous en dit!…

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35082
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 13:33

Ah, je suis très content de vous lire. Vous réagissez au quart de tour. Des mecs de ma génération qui partagent ce genre de délire, je n'en connais plus. Le dernier, j'en ai les larmes aux yeux, est mort entre noël et jour de l'an 2005... 55 ans. Je suis triste et je ne m'en remets pas. Mais bon, je ne veux pas lénifier. Mais vraiment sympa cette discussion. Je ruminais dans mon coin et je ne savais plus à qui en parler. Bien, les mecs, ça me touche. Bon, je ne vais pas jouer la vieille peau qui se lamente mais j'aurai l'oeil sur votre sujet.

:wink:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 13:38

papinova a écrit:Ah, je suis très content de vous lire. Vous réagissez au quart de tour. Des mecs de ma génération qui partagent ce genre de délire, je n'en connais plus. Le dernier, j'en ai les larmes aux yeux, est mort entre noël et jour de l'an 2005... 55 ans. Je suis triste et je ne m'en remets pas. Mais bon, je ne veux pas lénifier. Mais vraiment sympa cette discussion. Je ruminais dans mon coin et je ne savais plus à qui en parler. Bien, les mecs, ça me touche. Bon, je ne vais pas jouer la vieille peau qui se lamente mais j'aurai l'oeil sur votre sujet.

:wink:


Saleté de Camarde! :x :evil: Sûr que cette espèce de jeu de chaises musicales qu'est la vie (disait l'un de mes oncles à 85 ans!) n'est pas spécialement toujours drôle. Le moment de se rapasser deux ou trois chansons de Brassens ou d'un autre.

En fait, on est plus nombreux à aimer ce genre de choses qu'on ne peut le croire — et de tous les âges. L'an passé — signe de sénilité grandissante chez moi? — je suis tombée sur une étudiante qui se souvenait de la fin d'un vers de Boby Lapointe que j'avais oublié! La honte! :oops:
Inutile de vous dire que je te me vous l'ai saquée celle-là! :lol:

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35082
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 13:58

papinova a écrit:Ah, je suis très content de vous lire. Vous réagissez au quart de tour. Des mecs de ma génération qui partagent ce genre de délire, je n'en connais plus. Le dernier, j'en ai les larmes aux yeux, est mort entre noël et jour de l'an 2005... 55 ans. Je suis triste et je ne m'en remets pas. Mais bon, je ne veux pas lénifier. Mais vraiment sympa cette discussion. Je ruminais dans mon coin et je ne savais plus à qui en parler. Bien, les mecs, ça me touche. Bon, je ne vais pas jouer la vieille peau qui se lamente mais j'aurai l'oeil sur votre sujet.

:wink:


Tu sais, j'ai pas encore tout à fait ton age (15 de moins 8) ) mais c'est toute mon adolescence et surtout, quand je fais découvrir Castelhémis, Escudéro ou Béranger à mon fiston de 18 ans et qu'il les pompe dans son lecteur mp3 ou les repique à la gratte, je suis vachement fier.

Et super merci pour ton lien, c'est génial. Que de souvenirs ont afflués d'un coup.

Tiens, j'ai encore une colle. J'avais un 33t blanc d'un type qui chantait "L'Indien" entre autre, et une chanson sur Rannucci. J'ai oublié le nom :cry:
Dub a déjà gagné un canard empaillé, est-il prêt à le remettre en jeu? :mdr:

Eric
Le Blaireau
 
Messages: 940
Inscription Forum: 21 Juin 2003 7:21
Localisation: Limoges
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 14:08

EB87 a écrit: J'avais un 33t blanc d'un type qui chantait "L'Indien" entre autre, et une chanson sur Rannucci. J'ai oublié le nom :cry:
Dub a déjà gagné un canard empaillé, est-il prêt à le remettre en jeu? :mdr:

Eric


Il y a un 45t de Pierre Tisserand où il chante une chanson intitulée L'indien — sur l'autre face, l'autre chanson s'intitule Même (je ne me souviens plus de quoi elle cause)…

Mais là, pour le canard, je crois que je repasserai! De toute façon, je crois que j'aurais préféré en plastique pour prendre mon bain avec… :lol:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35082
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 23 Aoû 2006 14:36

Super ton lien, le poulpe et merci. Un moment de pur bonheur ! Je vais me garder ça sous le coude.
:lol:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message