Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

L'utilité du vinyl à notre époque

Message » 12 Sep 2011 22:02

Riffhard a écrit:Vous hallucinez par rapport au tarifs des vinyls mais je dirais que c'est peanuts en comparaison des prix des sacd, je ne parle pas de trucs rares comme la sandwich des Beatles ou le beat beat beat des stones mais de disques quelconques.


Le SACD y encore moins de titres qu'en vinyl.
J'achète souvent du vinyl, n'hésite pas à me donner les bonnes adresses, les bons sites où les vinyls ne sont pas chers. :wink:
Pour avoir 1500 vinyls à la maison, je te garantie que pour le prix de 1 album en vinyl tu en as au moins 5 voir 6 en CD.

Trouve moi l'album "Down the way" de Angus & Julia Stone en vinyl et pas cher, l'album est sorti l'année dernière en CD et vinyl.
scoland25
 
Messages: 96
Inscription Forum: 26 Mai 2011 21:49
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Sep 2011 22:02

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Sep 2011 11:15

Que répondre devant une telle confusion cd, sacd manque de mots dans les phrases et surtout mauvaise analyse dans la réponse quand je note " disques quelconques " ?...
Je vais m'abstenir.
Riffhard
 
Messages: 2946
Inscription Forum: 04 Nov 2010 19:35
  • offline

Message » 13 Sep 2011 12:04

.
Dernière édition par scoland25 le 30 Oct 2011 13:00, édité 1 fois.
scoland25
 
Messages: 96
Inscription Forum: 26 Mai 2011 21:49
  • offline

Message » 13 Sep 2011 12:30

Pendant que tu cherches "Down the way" de Angus & Julia Stone à un prix correct en vinyl, je n'arrive pas à trouver une version cd du deux titres qui va sortir de Lana del Rey :evil: :mdr:
Cette petite peste me rend dingue, juste une "Limited edition 7 inch picture disc vinyl" avec dédicace de l'artiste sur les cent premiers exemplaires :cry:
http://strangerrecords.bigcartel.com/pr ... -pre-order

Et pour les digitaux, que dalle, ça n'existe plus les cds singles :wtf:

Image

Je commence à me demander si je ne vais pas m'acheter une platine d'entrée de gamme.

Le cd pour le tout venant et le vinyl pour les petits plaisirs du collectionneur 8)
Kishizo
 
Messages: 1151
Inscription Forum: 23 Mar 2009 18:18
  • offline

Message » 13 Sep 2011 13:49

scoland25 a écrit:Pourquoi s'abstenir ?

Tu dis que les vinyls ne coutent pas cher par rapport à des SACD.

C'est trop facile de dire que les vinyls ne coutent rien et de ne pas réussir à le prouver.
Sur quoi tu te bases ?
Par sa rareté c'est le disque physique le plus cher.
Bien évidemment c'est plus facile d'écouter un album sur deezer ou de le récupérer je ne sais où, que d'acheter le disque à plus de 40€ en vinyl.

Envoi des liens vers des news en vinyl pas cher.
Démontre-moi que je me trompes, à moins que les arguments te manquent :hehe:

On va faire simple " sticky fingers " zipper original de 71 au hasard sur eBay $40 maxi en lp, le sacd $60
deep purple " machine head 3€ dans n'importe quelle brocante, le sacd 40€ en réédition.
Sur discgogs dépêche mode black celebration le lp $10, le sacd $100
toujours sur dicgogs carole king " tapestry " le lp $5 maxi, le sacd une affaire à moins de $70
je vais pas faire plus longtemps la démonstration car comme je l'ai dis ce ne sont que des disques quelconques. Donc au risque de te déplaire une nouvelle fois, les sacd sont plus chers que leurs versions vinyls.
Riffhard
 
Messages: 2946
Inscription Forum: 04 Nov 2010 19:35
  • offline

Message » 13 Sep 2011 14:09

Ce n'est pas qu'une histoire de techno SACD/CD/Vinyl, c'est une histoire de nombre de copies.
Certains albums sont remasterisés par de petits labels et commercialisés en SACD, XRCD, K2HD, ... du coup assez chers.
C'est même le corps de métier d'une boite comme FIM (First Impression Music)

Mais nombre d'albums sortent en SACD en même temps que le CD pour pas plus cher.

Ensuite les prix sur le marché de l'occaz sont les prix demandés, je ne suis pas sûr qu'ils trouvent preneur.
Loug
 
Messages: 3357
Inscription Forum: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Chez Ri
  • offline

Message » 13 Sep 2011 15:33

Tout à fait d'accord avec toi Loug, il vaut mieux se précipiter sur le sacd dés qu'il sort pour avoir un prix correct, seul bémol les shm sacd ou même à leur sortie ça claque de suite les 4200 yens ( en gros 40€ sans le shipping ) enfin pour ce que je suis en train de me refaire comme les stones années CBS et black sabbath, pour ce prix la on a quand même le replica vinyl :ane:
Riffhard
 
Messages: 2946
Inscription Forum: 04 Nov 2010 19:35
  • offline

Message » 14 Sep 2011 10:39

Des titres sur vinyles sont malheureusement inexistant en version numérique.
Un autre truc que je trouve saoulant, c'est de devoir racheter en numérique , une oeuvre que j'ai déjà en vinyle.
Je vais essayé de digitaliser ceux que je possède et écouter le résultat.

Techniquement, plus rien ne le justifie.
Historiquement, on en a encore besoin.
Avatar de l’utilisateur
vacheatuba
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 515
Inscription Forum: 23 Mai 2011 17:57
Localisation: Thouare, 44
  • offline

Message » 14 Sep 2011 11:14

c'est vrai que tout nouveau LP sorti devrait être accompagné d'un CD ou d'un lien pour télécharger les fichiers sons. Certains LP sont sortis comme ça, mais c'est pas la majorité. En 2011 les éditeurs devraient avoir compris que malgré notre amour pour le son du vinyle, on veut aussi écouter les même morceaux dans la voiture ou sur iPod ou en haute qualité numérique.
Question délicate: est-il répréhensible de télécharger de la musique gratuitement à partir du moment où l'on possède l'original sur vinyle?
misterme
 
Messages: 1915
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 14 Sep 2011 11:23

On touche là un problème qui est au coeur des débats légaux actuels liés à la dématérialisation des oeuvres.

Achète-t-on une oeuvre ou bien un support ?

Mais si on continue le fil va partir en sucette
Avatar de l’utilisateur
vacheatuba
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 515
Inscription Forum: 23 Mai 2011 17:57
Localisation: Thouare, 44
  • offline

Message » 14 Sep 2011 11:40

Pardon d'avoir posé cette question.
Il faut tout de même reconnaître qu'on achète bien à la fois un support et une œuvre, même si la part de cette dernière est majoritaire dans le prix de vente. La dématérialisation étant une illusion (la musique ne flotte pas dans l'air, elle est toujours stockée quelque part), on n'est pas près de résoudre le problème de la répartition de l'argent récolté sur les ventes, et donc par extension le problème du cadre légal d'acquisition d'une œuvre musicale...
misterme
 
Messages: 1915
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 14 Sep 2011 12:24

vacheatuba a écrit:Des titres sur vinyles sont malheureusement inexistant en version numérique.
Un autre truc que je trouve saoulant, c'est de devoir racheter en numérique , une oeuvre que j'ai déjà en vinyle.
Je vais essayé de digitaliser ceux que je possède et écouter le résultat.

Techniquement, plus rien ne le justifie.
Historiquement, on en a encore besoin.

Je dirais plutôt que certaines remasterisations ( pas toutes malheuresement ) non seulement en valent la peine mais enterrent le vinyl original, à ce niveau même sans passer par la dématérialisation, le cd sera nécessaire par rapport à un vinyl craquant et perdant d'intansité à chaque passage, mais tout cela est subjectif...
Riffhard
 
Messages: 2946
Inscription Forum: 04 Nov 2010 19:35
  • offline

Message » 14 Sep 2011 13:06

vacheatuba a écrit:On touche là un problème qui est au coeur des débats légaux actuels liés à la dématérialisation des oeuvres.
Achète-t-on une oeuvre ou bien un support ?
Mais si on continue le fil va partir en sucette

[HS ON]
On a le droit de copier un CD à partir du moment où on l'a acheté.
Et il me semble avoir lu que c'était aussi valable pour le téléchargement...
on achèterait un contenu et non un support.

Corolaire, quand un CD est devenu illisible (rayure... ) peut on demander un neuf à l'éditeur?
[HS OFF]
Loug
 
Messages: 3357
Inscription Forum: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Chez Ri
  • offline

Message » 14 Sep 2011 14:19

Bonjour,

@vacheatuba, après avoir laissé mon boîtier - Ion usb recorder - dans un placard pendant plusieurs mois, j'ai entrepris cet été de numériser une partie de mes LP pendant la période des fortes chaleurs.
Ce boîtier (ou d'autres identiques) est certainement une des meilleures formules actuelles d'un bon rapport qualité/prix, sur lequel on branche les deux câbles cinch qui partent de la platine TD (ce qui fait qu'on ne passe par par les composants de la chaîne Hifi, mais qu'on utilise la cellule phono de la platine), puis en usb sur un PC.

Deux logiciels sont disponibles, le plus simple et rapide à utiliser, EZ converter, utilisant exclusivement iTunes, ainsi que le très connu Audacity.

Ce boîtier contient deux positions, phono et line. Il peut également enregistrer toutes sortes de signaux analogiques via line (ex: minicassettes, bandes magnetophone etc).

A partir de mes LP, encodés en MP3 320 kbits/s (pour des raisons de compatibilité avec l'ensemble de mes lecteurs) qui sont en très bons pour les pires ou excellent état, le résultat est très bon.
Evidemment, un petit craquement peut se faire entendre au début du sillon lorsqu'il n'y a pas de modulation sur deux ou trois LP qui ont beaucoup servi. Mais, c'est très rare et ce tout petit problème peut être très facilement résolu avec des logiciels comme Audacity. Puis, comme ce bruit se trouve en dehors du signal sonore, son traitement ne pourra donc pas l'altérer en rabotant certaines fréquences.

Une belle opération au final, surtout pour des LP devenus introuvables, même en CD (ex: certains Gilbert Laffaille, le Wings de Michel Colombier, un LP de la chanteuse canadienne Mélanie etc).
Mais elle prend beaucoup de temps.
Je conseillerais donc de la réserver aux longues journées et soirées d'hiver pluvieuses et froides. Ou comme dans mon cas, aux très chaudes journées d'été.

Opération de numérisation qui à elle seule justifierait le titre de ce topic : utilité du vinyl à notre époque. :wink:

Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 26902
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 14 Sep 2011 15:20

Moi, je ne comprends pas l'intérêt de numériser les disques vinyles dont les fichiers audio sont disponibles par ailleurs. C'est une perte de temps et la qualité n'est, dans 90% des cas, pas comparable. Je parle en connaissance de cause pour l'avoir fait par le passé. Il faut faire derrière tout un boulot d'EQ, et de réduction de bruit, d'édition des morceaux pour retirer les blancs et découper par plages. Sans compter l'utilisation d'un maximizer pour aligner le niveau phono au son des CDs. Un travail qui est différent pour chaque vinyle.
Moi, quand je suis en voiture ou avec un baladeur, il me faut un son qualité CD. Les craquements et crachotements je les supporte quand j'ai choisi de poser une galette noire sur la platine. Je me mets en condition, j'ai mon petit rituel avec pochette en main pour écouter un 33tours. Mais sorti de ça, j'avoue que l'écoute des CD ou fichiers, c'est pour moi un autre délire. Je suis dans une autre attente et un autre état d'esprit.

Pour résumer: le vinyle c'est cool parce que la pochette, parce que la platine, parce que le son chaud et rond, parce que l'effet nostalgie du format. Mais le vinyle c'est pas cool quand ça joue dans la cour du CD et des fichiers numériques, ça craque, c'est sous défini, ça a une dynamique tassée.
C'est comme scanner les vieilles photos d'un album: ça sera jamais aussi agréable à regarder sur l'ordi qu'en tournant les pages de l'album, qu'on les ai retouché ou pas...
misterme
 
Messages: 1915
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD