Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 18 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

L'utilité du vinyl à notre époque

Message » 11 Sep 2011 19:42

J'écoute beaucoup de jazz et de pop.

J'aimerai comprendre un truc, dans tout ce que j'écoute en album CD, les vinyls n'existent pas, je m'explique...
Dans le jazz moderne, tous les albums ne sont pratiquement dispo qu'en CDs, très peu d'albums sont dispo en vinyls.

J'adore le vinyl, je préfére le vinyl au CD, mais je regrette amérement :cry: qu'il y ai très peu de choses de nos jours trouvable en vinyl ou très très cher (minimum 25€ un LP neuf, ça tourne en moyenne dans les 40€)

Quel est l'utilité de posséder une platine vinyl à notre époque si pratiquement aucune nouveauté ou album de ces 10 dernières années ne sort en vinyl ? :wtf:
Une platine vinyl c'est bien si on posséde une collection de disques "d'avant" mais concernant aujourd'hui (les albums, ...), vous faites comment ?
Comment consommez-vous la musique ?
scoland25
 
Messages: 96
Inscription Forum: 26 Mai 2011 21:49
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Sep 2011 19:42

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Sep 2011 20:55

J'avoue ne pas écouter de jazz, mais en pop rock, la plupart des albums sortent encore en vinyle et ce, malgré la dématérialisation. On ne les trouve pas forcément en magasin mais le site des artistes les proposent toujours en commande.
Je préfère l'objet vinyle à l'objet CD et j'achète encore quelques galettes noires pour cette raison. Mais je me procure toujours les fichiers en numérique non compressé en parallèle, car je n'ai jamais eu de platine vinyle (Barthé Rotofluid actuellement) capable de rivaliser avec la qualité sonore de mes sources CD, sauf exception lorsque le mastering est foiré.
Pour moi, le vinyle c'est surtout pour écouter les disques que j'ai acheté par le passé, donc.
misterme
 
Messages: 1779
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 11 Sep 2011 22:41

Mouais le vinyl... :hein: .... J'ai beaucoup donné à l'époque, et si il y a une chose que je ne regrette pas c'est le passage au cd, lui même à l'agonie d'ailleurs.

Les problèmes de mise en oeuvre des platines disques sont énormes, les contraintes mécaniques, les affres des cellules qui s'adaptent mal au bras, les risques de ripper sur les sillons, les craquements, bien content de ne plus connaitre ça !
Comme source vintage, comme on entretient une vieille Porsche 911, ok, mais bon pas pour tous les jours.

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuforce STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7661
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 11 Sep 2011 23:08

D'accord le vinyl est un retour en arrière sur le plan technique et pratique.
Par contre si le prix de disques plus élevés ou leur rareté pouvait me guérir de mes achats compulsifs et me faire passer plus de temps sur chaque disque.
Redonner une valeur à l'objet aussi bien matériellement qu'artistiquement, alors que lors de promo 4 cd à 20 euros, je me fais livrer par carton :roll:
Je ne parle même pas de la dématérialisation, on ne possède rien en fait, au moins une certaine quantité de cd sous blister me font honte, alors des fichiers sur un ordinateur :roll:
Je vais peut-être me racheter une platine pour revenir à la vraie valeur des choses, heu en fait non, pas le courage :mdr:
Kishizo
 
Messages: 1151
Inscription Forum: 23 Mar 2009 18:18
  • offline

Message » 12 Sep 2011 8:41

Comme c'est bien dit Kishizo :oldy:

Je me rappels de mon ancien chef qui me disait à propos de son premier vynil.
Carlos Santana : Abraxas
Image
qu'il tournait presque 24h/24 sur la platine à en rendre dingue ses parents...
Loug
 
Messages: 3328
Inscription Forum: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Lugdunum
  • offline

Message » 12 Sep 2011 10:26

un vynil, c'est joli , y' a le coté collection, c'est même pas pour écouter en fait...mais ça fait craquer des fois (..)
et puis les vieux deep purple, maiden (faut voir la gueule que ça a), ou king crimson et autres yes sur ma bibliothèque, ça se remploace par quoi ? un alignement de bluray collector? bof..
Dernière édition par Ginzu le 12 Sep 2011 10:28, édité 1 fois.
Ginzu
 
Messages: 3585
Inscription Forum: 24 Sep 2005 10:54
  • offline

Message » 12 Sep 2011 10:26

Bonjour,

Un nouveau sujet presque identique vient de s'ouvrir dans la rubrique - sources hifi -.
Aussi, si j'utilise toujours une platine TD, c'est seulement parce que j'avais conservé un peu plus de 200 LP, plus quelques 45 tours parmi les disques de la grande époque de ce support de musique.
De plus, même s'il m'est arrivé récemment d'en acheter quelques-uns (collection de Jazz Altaya distribuée dans les points presse ou par souscription), il y a un point auquel je souscris sans réserve, car, sauf cas de force majeure, je ne pourrais plus revenir à une utilisation quotidienne du vinyle.
Disques trop fragiles et encombrants. Obligation d'intervenir pour passer de la face A à la face B (pas trop cool comme disent les jeunes, en cours de symphonie par exemple).
Je pourrais également souscrire à l'intéressante mise en condition préalable à toute écoute offerte par l'utilisation du LP en faisant allusion au cérémonial qui la précéde.

Il n'en demeure pas moins qu'une platine TD aidée d'un boîtier (Ion dans mon cas) et d'un logiciel permet de numériser les vinyles de façon presque parfaite, afin de pouvoir ensuite profiter de certains LP qui ne sont difficiles à trouver sous la forme CD, voire plus disponibles (exemple le très bon LP - Wings - de Michel Colombier) sur un baladeur ou PC etc.

Car, je dois faire ici l'aveu de ne jamais avoir emmené auparavant mes vinyles à la montagne ou à la mer et de toujours les avoir abandonnés pendant les vacances. :roll:

Ils ne semblent pas pourtant m'en avoir tenu rigueur, puisqu'ils ont fourni les prénoms de mes petites-filles. :wink:

Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 25965
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 12 Sep 2011 11:08

En fait tout dépend du style de musique, et du pays dans lequel tu te trouves.

Les Japonais sont de gros consommateurs de vinyles, et une forte communauté y est implantée. Il n'est ps rare de voir des presses spéciales Japon : il faut donc fouiller un peu partout... Ok, c'est laborieux, mais quelle joie une fois le disque reçu !

En nouveauté pure, c'est vrai qu'il n'y a pas de commune mesure avec le CD, en ce qui concerne le rythme des sorties...

Pour ce qui est du retour en arrière sur le plan technique, je suis pas certain. On parle de quoi exactement svp ?

bye :D
CapatainDigi
 
Messages: 33
Inscription Forum: 30 Juin 2011 16:43
  • offline

Message » 12 Sep 2011 11:31

Depuis un peu plus d'1 an je me suis mis à écouter énormément de jazz.

J'ai toujours cru que 100% des disques de jazz et de musique classique sortaient en vinyl et en CD à la fois.
Si je pensais ça c'est parceque beaucoup de mélomanes de musique classique et de jazz écoutent du vinyl et le préférent au CD.

D'après mon expérience, que ce soit neuf en magasin (Fnac, Virgin) ou sur des sites webs (amazon.fr, amazon co uk, ...) ou d'occasion sur des sites spécialisés de musique rare (GEMM, Discogs, CD and LP, ...) il n'y a pratiquement rien en nouveauté vinyl, voir en album de ces 10 dernières années.
En jazz par exemple j'ai en tête Manu Katché, Gretchen Parlato, Erin Bode, Dominique Fillon, certains albums de Fourplay, ... Tous ces artistes de jazz ne sortent leurs albums qu'en CD, peu importe le label ou la major dans le monde (voir sur Discogs les différentes éditions de par le monde).

Même chose pour la Pop, le dernier album de Dido qui est sorti il y a 3 ans maintenant il me semble n'a jamais été édité en vinyl (et ce peu importe les éditions éncore une fois), même chose pour Keane, Thirteen Senses, ...
Tous les albums de Radiohead et de Coldplay par exemple sont trouvable en vinyle.
Je suis à la recherche d'albums d'Angus & Julia Stone en vinyl et je galére, à moins de mettre plus de 60€ et encore... :roll:

Pour trouver des albums de Miles Davis ou consorts des années 60 y a de quoi faire mais en ce qui concerne la musique de notre époque, y a pratiquement rien en vinyl.
Et quand tu trouves l'album en vinyl, il faut être capable de mettre dans les 50€ un album, ça fait réfléchir ... :wink:
Dernière édition par scoland25 le 12 Oct 2011 22:43, édité 1 fois.
scoland25
 
Messages: 96
Inscription Forum: 26 Mai 2011 21:49
  • offline

Message » 12 Sep 2011 12:19

Vous hallucinez par rapport au tarifs des vinyls mais je dirais que c'est peanuts en comparaison des prix des sacd, je ne parle pas de trucs rares comme la sandwich des Beatles ou le beat beat beat des stones mais de disques quelconques.
Riffhard
 
Messages: 2946
Inscription Forum: 04 Nov 2010 19:35
  • offline

Message » 12 Sep 2011 13:23

A priori le mastering vinyl et CD n'est pas le même donc il n'est pas supprenant que les nouveautés ne soient pas éditées en vinyl, je pense en plus qu'à produire un CD coûte beaucoup moins cher qu'un vinyl.
Loug
 
Messages: 3328
Inscription Forum: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Lugdunum
  • offline

Message » 12 Sep 2011 14:28

Et que dire des problèmes et du coût liés au transport afin que le vinyle arrive à destination en bon état ?

Bien que le port soit par exemple gratuit chez amazon, les risques encourus ne semblent pas négligeables.

Je ne sais pas d'ailleurs si je prendrais le risque d'effectuer une commande de LP durant la période des fortes chaleurs ?

Quant aux vinyles d'occasion, ceux que j'avais donnés à une personne venue débarrasser un canapé et deux fauteuils en cuir, ont certainement fait le bonheur des personnes qui ont pu les récupérer, car ils ont toujours été choyés et étaient en parfait état.
Enfin, jusqu'au moment de quitter mon domicile. :wink:

Ce qui est loin d'être le cas de grande majorité de ceux que j'ai pu ensuite écouter à une époque dans - certaines - boutiques spécialisées. Car, au moment du grand "nettoyage" des vinyles, certains LP emplilés n'importe comment étaient plutôt bons à mettre au rebut que sur nos platines TD.

Vu vos retours d'expérience, il semblerait donc que la marché de l'occasion (évidemment pas celui de la récup.) soit maintenant débarrassé de ces très nombreuses galettes en très mauvais état.

Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 25965
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 12 Sep 2011 17:39

Kishizo a écrit:D'accord le vinyl est un retour en arrière sur le plan technique et pratique.

CapatainDigi a écrit:Pour ce qui est du retour en arrière sur le plan technique, je suis pas certain. On parle de quoi exactement svp ?

Bonne question merci de l'avoir posé, je me sens visé ou alors j'ai envie d'y répondre :mdr:
Mon postulat de base n'est pas démontré, je vais m'y employer de ce pas :oldy:
Hé bien non, je n'en ai fichtrement aucune idée, ce n'est pas beau de prendre les copains forumeurs les doigts dans le pôt de confiture CapatainDigi, tal ? Faux ami :evil: :wink:

Je me souviens d'un article dans la revue du son qui proposait un match au sommet entre un transport et converto séparé du haut de gamme de chez Accuphase et une platine vinyl d'également très haut de gamme. Les journalistes donnaient la victoire à la platine vynil, je ne sais plus s'ils s'appuyaient sur des mesures objectives ou du purement subjectif.Je dois encore avoir le numéro je vais y jeter un oeil. Enfin bon ce n'a guère plus de valeur que les comparo dans les revues automobiles, cela n'engage qu'eux.

Par contre le bon sens commun plaide davantage pour un avantage technologique du dernier né le cd à égal budget, bon je veux bien reconnaître que l'argument n'est pas décisif loin de là.

De toute façon, ce n'est pas l'avance technologique de l'un sur l'autre qui va faire que l'auditeur y prendra plus de plaisir. Une télé écran plat Hd de dernière génération si elle permet de marquer la différence avec une plus vieille télé sur un programme filmé aux petits oignons en Hd, ne garantie pas une meilleure qualité pour un programme de moindre définition, parfois c'est dégueulasse avec des effets d'escalier, une mauvaise mise à l'échelle de l'électronique, il me semble. Je donne encore le baton pour me faire battre sur un tel forum, je ne suis pas un spécialiste mais assez tête brûlée, qui veut me calibrer ?

Un disque enregistré au top aujourd'hui avec l'esthétique sonore à la mode a plus de chances de donner une plus grande satisfaction sur une platine cd. A l'inverse un album des Rolling Stones justement, c'est déjà moins sûr ?

C'est comme les remasterisations, est ce qu'on y gagne toujours ?
Dernièrement j'ai écouté sur Deezer une version "améliorée" du Morrison Hotel des Doors, album que j'aime beaucoup très blues rock et qui demande un son un peu crade. Hé bien j'ai été déçu, je préfère mon plus vieux cd.
Si même entre cds l'on préfère une esthétique sonore à une autre alors entre une platine vinyl et cd, je pense que chacun doit faire son choix sans se préoccuper de qui a la meilleure technologie, son bon plaisir doit être seul guide. (c'est beau, non :lol: )

Le plus important n'est pas le matos, s'il est en bon état de marche, mais les croquettes que l'on donne à son fidèle compagnon, qu'il soit mange disques ou cds. Sans bonnes croquettes, pas de bon compagnon :grad:

Dans un cas nourir la bête est plus onéreux et le choix des aliments moins grand, mais on l'aime et il faut faire des sacrifices par passion, l'amour est déraisonnable :zen:

Un ange passe, ce moment est d'une grande beauté :ohmg: :ane:
Kishizo
 
Messages: 1151
Inscription Forum: 23 Mar 2009 18:18
  • offline

Message » 12 Sep 2011 17:43

Hormis le coté fun, vintage, sympa, éducatif du vynil, (mes enfants étaient éberlués quand ils m'observaient religieusement mettre un 33t) je ne vois vraiment pas ce qui peut sauver le support, qui devra par définition supporter la contrainte mécanique du diamant sur le sillon (dixit Gainsbourg), qui rend le support HS à la dixième lecture (ou la 20, ou la 30è ça ne change pas le raisonnement).

J'admet le culte de l'objet, j'ai gardé tous mes 33t. et jeté ma platine disque.... :hehe:

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuforce STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7661
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 12 Sep 2011 18:56

perso , j ai une platine parce que j ai une petite collection de 300 vinyles , il m arrive d en acheter de temps en temps , par contre je suis depuis le début la collection de jazz altaya , mais perso je prends plus de plaisirs a l écoute du cd .
il m est arrivé d écouter certains de mes lp sur des platines bien plus haut de gamme que la mienne dans des magasins spécialisés et je retrouve toujours les défauts " propres" a l écoute vinyle !
guss 33
 
Messages: 3757
Inscription Forum: 06 Déc 2009 11:15
Localisation: bordeaux
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD