Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Pianistes de légende

Message » 07 Juil 2008 16:49

fredicol a écrit: ... Tout d'abord parce que les extraits sont à 80% des rééditions. Sofronitzky, Ormandy, Mravinsky, Serkin... Je suis partagé. Partagé entre ma joie de voir se tourner pour des raisons sûrement plus ou moins nobles un monde musical vers ce qui sont, pour moi, les plus beaux enregistrements jamais réalisés et entre ma déception d'avoir l'impression qu'il n'y a plus rien d'intéressant depuis ! Essayer de nous faire passer ça comme des nouveautés... alors que la plupart des enregistrements datent des années 60 !


Autre façon de décrire les mêmes impressions ... :D

Le Jazz est mort, le Rock est mort ... mais ont évolué vers d'autres courants musicaux actuels.

Le Classique est mort et on attend la relève ! Et la demande du public est pourtant là ! En tout cas la mienne ! :D Si tu crois que celà me fait plaisir de n'écouter QUE des disques de personnes mortes ! :lol:

Est-ce que celà doit passer par une génération d'interprètes plus accessibles ou rendus plus accessibles ? Est-ce que celà doit passer par une évolution de la forme musicale ? Je n'en sais trop rien.
Dernière édition par syber le 07 Juil 2008 16:56, édité 1 fois.
syber
 
Messages: 11847
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Juil 2008 16:49

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Juil 2008 17:02

syber a écrit:
fredicol a écrit: ... Tout d'abord parce que les extraits sont à 80% des rééditions. Sofronitzky, Ormandy, Mravinsky, Serkin... Je suis partagé. Partagé entre ma joie de voir se tourner pour des raisons sûrement plus ou moins nobles un monde musical vers ce qui sont, pour moi, les plus beaux enregistrements jamais réalisés et entre ma déception d'avoir l'impression qu'il n'y a plus rien d'intéressant depuis ! Essayer de nous faire passer ça comme des nouveautés... alors que la plupart des enregistrements datent des années 60 !


Autre façon de décrire les mêmes impressions ... :D

Le Jazz est mort, le Rock est mort ... mais ont évolué vers d'autres courants musicaux actuels.

Le Classique est mort et on attend la relève ! Et la demande du public est pourtant là ! En tout cas la mienne ! :D Si tu crois que celà me fait plaisir de n'écouter QUE des disques de personnes mortes ! :lol:

Est-ce que celà doit passer par une génération d'interprètes plus accessibles ou rendus plus accessibles ? Est-ce que celà doit passer par une évolution de la forme musicale ? Je n'en sais trop rien.


Mais la relève est là ! La faute aux médias et aux programmateurs qui se font confiance les uns les autres sans prendre de risque. Et puis je ne te parle pas des conflits d'intérêt... Si untel est programmé là, il ne peut pas jouer chez l'autre. Si machin a écrit du bien de celui-ci, il faut que je puisse en dire du mal... Très français tout ça.

Certes, les médias ne cherchent pas assez au fond des choses, ne prennent pas assez de risque. Mais c'est très français ! Il suffit de regarder outre-manche ce qui se passe avec l'Ensemble 360 à Sheffield par exemple !!! En France aujourd'hui, tu as deux solutions pour un artiste :

1) fermer ta gueule et être le cabot d'un "puissant" pour être programmé et édité. Mauvais piano ? Tu la fermes. Technicien de merde ? Tu souris. Un programmateur dit une contre-vérité ? Au pire, tu acquiesces, au mieux, tu te fais tout petit. Et c'est tout le monde qui en pâtit, le public en premier !

2) Entreprendre. Mais combien d'artistes savent le faire ? Il faut innover, savoir remplir la paperasse, trouver des lieux, des pianos, manager des équipes, bien s'entourer, savoir déléguer. Entreprendre quoi. Pour cela, il faut apprendre, connaître, relever des défis, trouver du temps et des moyens.
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 07 Juil 2008 17:35

Que les médias ne prennent pas assez de risques qu'en France est franchement farcesque...

J'ai entendu récemment au disque trois excellents jeunes pianistes — je pèse mes mots : Neuburger, Tchetouev, Tokarev... Pour les amateurs de marques : le premier joue sur Yamaha, le second sur Fazioli, et le troisième sur Steinway... Trois jeunes musiciens qui ont largement l'envergure des anciens sans cesse réédités parce que cela ne coûte presque rien, sauf pour le consommateur évidemment...
ghozze
 
Messages: 1090
Inscription Forum: 03 Jan 2008 12:12
  • offline

Message » 07 Juil 2008 17:39

ghozze a écrit:Que les médias ne prennent pas assez de risques qu'en France est franchement farcesque...

J'ai entendu récemment au disque trois excellents jeunes pianistes — je pèse mes mots : Neuburger, Tchetouev, Tokharev... Pour les amateurs de marques : le premier joue sur Yamaha, le second sur Fazioli, et le troisième sur Steinway... Trois jeunes musiciens qui ont largement l'envergure des anciens sans cesse réédités parce que cela ne coûte presque rien, sauf pour le consommateur évidemment...


C'est ton avis. J'ai le mien. Des pianistes plus intéressants que ceux-là, j'en connais une bonne dizaine. Tokharev, jamais entendu parler. C'est pas "Aïoli" mais Fazioli :mdr:

Quant à Neuburger, c'est lui qui a enregistré le disque Czerny puisque tu le cites...
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 07 Juil 2008 20:04

Bon, j'ai dû nettoyer le sujet à cause de l'attitude d'un forumeur qui n'a pas dû lire la charte qu'il a pourtant signée.

Ghozze a donc eu un carton jaune.

Je rouvrirais ce message plus tard.



Alain, staff oeuvres

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 08 Juil 2008 7:20

Filière rouverte

Ghozze n'a pas le droit de participer à ce sujet.

Alain, staff son

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 08 Juil 2008 7:31

Chouette, c'est ouvert.

Si Neuburger est la reléve, je préfére l'arriere garde. Je l'ai entendu à la Rocque l'année derniére dans une sonate de Beethoven, l'appassionata si je me rapelle bien. J'avais bercé le début de mon été avec les magnifiques sonates d'Yves Nat. Dur le Neuburger, trés dur de le voir se regarder joué et multiplier les effets là où il faut simplement jouer.
Aprés il y eu un sonate de Brahms, comme je ne connais pas le piano de Brahms (trop parfait pour moi), je ne peu rien dire.

Il me semble un peu hasardeux aujourd'hui avec les capacités du montage numérique de juger de la valeur d'un pianiste au disque. (avis de béotien)

Francois
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 08 Juil 2008 8:04

Bien sur qu'il est rouvert :wink:


Une mauvaise interprétation qu'elle soit montée ou pas... reste une mauvaise interprétation.

Ce que le montage peut produire, c'est un enregistrement débarrassé des fausses notes et approximations, mais ce n'est pas cela qui rend une interprétation intéressante... Le numérique peut y ajouter une chose l'accélération des tempos sans changer la hauteur des notes !

Pour le reste, le montage numérique n'est pas plus performant que le montage analogique avec une bonne paire de ciseaux... il est surtout tellement plus coûteux que l'on évite, sauf si l'on a un studio intégré pour cela dans la maison de disques ou beaucoup d'argent à perdre, d'y recourir pour monter "note à note" une interprétation !

Certains artistes sont plus convaincants sur disques qu'en récital : c'est moins leur talent qui peut être en jeu que le fait qu'en public ils sont, pour des raisons diverses, pas au mieux de leur forme;

Tu parles de Nat : il avait tellement le trac qu'il a fini par arrêter de jouer en public. Sa femme, Elise, m'avait raconté qu'un jour, il s'était caché sous une pile de costumes dans les coulisses d'un opéra pour n'avoir pas à monter sur scène :o

Une interprétation de Nat, montée et corrigée de toutes les fausses notes qu'il faisait, est magnifique !

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 08 Juil 2008 8:13

Au sujet trac, un pianiste qui me donne une impression de malaise quand il est en concert, c'est JH Heisser.

Francois
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 08 Juil 2008 10:02

Le montage numérique a tué le disque. Quand on monte, on perd forcément quelque chose : tempo, intensité, couleur, conduite. Et puis de savoir que l'on peut monter est également une horreur. Un ingénieur avec qui je travaillais m'a même raconté qu'un jour, ils avaient dû piocher sur un autre disque pour combler un passage qu'une artiste n'arrivait à jouer !!!!!!! :evil:

Vous voyez jusqu'où, si cela est vrai, peut aller la malhonnêteté intellectuelle. L'engouement du milieu pour certains est une énigme, comme cette fille, tenue pour une Déesse dans le milieu, qui fait 75% des disques d'Intrada et pratiquemment tous les disques Mirare et qui n'est apparemment pas foutue d'enregistrer un piano correctement ! Une énigme...

Pourquoi le live est-il mort ? C'était tellement plus intéressant. Il y a ceux qui ont le trac mais il y a ceux aussi qui sont des bêtes de scène et que le studio tue...

Ce que je peux vous dire est qu'un nouveau label (français) va se mettre à faire de très bonnes prises de son et qu'il va également se lancer dans le live d'ici le mois de novembre avec quelques découvertes et des artistes de renommée internationale qui ont compris (enfin !) ce qu'il était possible de faire...
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 08 Juil 2008 10:11

La possibilié de bidouiller une prise n'est-il pas devenu la régle ?

Combien d'éditeurs ont le courage de le dire. A par lyrinx et encore par article interposé ou Krevine disant clairement qu'un de ses lives est un collage de plusieurs lives.

François
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 08 Juil 2008 10:35

fredicol a écrit:Le montage numérique a tué le disque. Quand on monte, on perd forcément quelque chose : tempo, intensité, couleur, conduite. Et puis de savoir que l'on peut monter est également une horreur. Un ingénieur avec qui je travaillais m'a même raconté qu'un jour, ils avaient dû piocher sur un autre disque pour combler un passage qu'une artiste n'arrivait à jouer !!!!!!! :evil:


Pauvre numérique ! On l'accuse de tous les maux, même quand il n'y est pour rien !

Tout ceci n'a rien à voir avec le numérique !

Et des bouts d'autres interprétations (voire des copies d'autres passages de la même...) incorporés au montage : ça se fait depuis que la bande magnétique est utilisée en studio : soit depuis la fin des années 1940 !

Par parenthèse : le montage n'a pas tué le disque, le montage a fait le disque. Le disque n'est pas le live... dans l'idée même du disque de studio, il y a l'idée d'une réalisation maîtrisée : les fausses notes n'ayant jamais amélioré une interprétation, comme le disait le chef d'orchestre Antal Dorati...

Le disque en tant que média indépendant du concert, a été porté à un grand degré de perfection formelle par les grands directeurs artistisques des années 1950 chez EMI et Decca pour ce qui est de la musique classique. Et on recourrait aux montages et pas qu'un peu !

Que ce système ait été dévoyé, sans aucun doute. Mais le live aussi l'a été : on publie désormais n'importe quoi aussi qui a été réellement capté en concert public...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 08 Juil 2008 10:37

frgirard a écrit:La possibilié de bidouiller une prise n'est-il pas devenu la régle ?

Combien d'éditeurs ont le courage de le dire. A par lyrinx et encore par article interposé ou Krevine disant clairement qu'un de ses lives est un collage de plusieurs lives.

François


Il suffit de lire les pochettes de disques... quand un live a trois dates d'enregistement, il ne peut qu'être un montage des concerts et des générales du concert... Et cela figure très souvent !

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 08 Juil 2008 11:40

Je pensais que le montage numérique permettait de monter beaucoup plus souvent et plus facilement que le montage analogique... d'où un recours beaucoup plus fréquent. Tu n'as pas l'air de te choquer d'emprunts à d'autres disques ?

Pour le live, on publie n'importe quoi mais on publie de moins en moins de choses et certains artistes - bien meilleurs en concert qu'en studio - mériteraient que l'on publie davantage de leurs concerts.
fredicol
 
Messages: 1806
Inscription Forum: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 08 Juil 2008 11:40

Le disque Lyrinx dont je parlais est celui-ci :
Katia Skanavi "Live au Théâtre National de Marseille La Criée : Oeuvres pour piano de Schumann, Rachmaninov, Haendel, Schubert et Chopin" La dame ayant eu des soucis en concnert, certaines imperfections ont été refaite.

C'est vrai que dire que le numérique a tué le disque, c'est un peu fort.

Francois
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message