Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Pourtant que la chanson est belle: aimez-vous Jean Ferrat?

Message » 15 Mar 2007 16:51

Merci dub ,

oui merci de remettre Ferrat en nos mémoire , même si perso je n'ai jamais arrété d'écouter :wink:

Et dans le genre "contestataire" de ces ann"es 80 je vous conseille le moins connu Castelhemis

http://www.chansonrebelle.com/decouvert ... lhemis.htm

http://www.paroles.net/artis/3777

http://mornelune.free.fr/castelhemis/

Image

@+

Chris 8)

La configuration dans mon profil


On n'a pas toujours tort d'avoir raison tout seul !!
Avatar de l’utilisateur
pépi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6284
Inscription Forum: 06 Fév 2003 14:38
Localisation: Gard (30)
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Mar 2007 16:51

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Mar 2007 18:09

N.B. je repose ma question:

cela vaut-il le coup de s'offrir aussi l'intragle Barclay — en plus de la "Ferrat 2000" de chez Temey?

Au fait, soit dit en passant, c'est aussi disponible en volumes séparés si l'on en croit le site:
http://www.jean-ferrat.com/temeybleu.html

En particulier les volumes "Aragon" 8)

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35069
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 15 Mar 2007 19:29

Bonsoir,
C'était le temps,
c'était le temps de la rengaine,
c'était le temps où les chanteurs avaient de la voix...
:mdr:

ça me rappelle ma jeunesse, tout ça. Je dois avoir un coffret de Ferrat... mais comme je n'écoute plus de vinyl... mais d'en parler... je sens la nostalgie m'étreindre. Une époque où l'on croyait encore à quelque chose, où l'on pouvait rêver d'un monde meilleur. Allons, papy, ça sera sûrement dans une autre vie.
:mdr:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 15 Mar 2007 20:50

papinova a écrit:ça me rappelle ma jeunesse, tout ça. Je dois avoir un coffret de Ferrat... mais comme je n'écoute plus de vinyl... mais d'en parler... je sens la nostalgie m'étreindre. Une époque où l'on croyait encore à quelque chose, où l'on pouvait rêver d'un monde meilleur. Allons, papy, ça sera sûrement dans une autre vie.
:mdr:


Au nom de l'idéal qui nous faisait combattre — et qui nous pousse encore à combattre aujourd'hui:

il n'est pas si nostalgoique que ça le Ferrat — plutôt le genre: je persiste et signe, me semble-t-il.

Sinon:

mais qu'attends-tu pour ressortir tes 33t?! 8)

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35069
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 16 Mar 2007 9:06

La première fois que j'ai vraiment écouté du Ferrat, c'était dans la bouche de mon petit frère qui préparait le spectacle de Noël de son école avec "Nuit & Brouillard" (les gamins avaient 10 ans et ne comprenaient même pas ce qu'ils chantaient :roll: ). Le soir du spectacle, j'avais les larmes aux yeux...
Je me suis ensuite offert 1 K7 "best of" de lui...

Parmi mes préférées: "Ce qu'on est bien mon amour", "Mourir au soleil", "Nous dormirons ensemble", "La Montagne", "On ne voit pas le temps passer", "Je vous aime"...
J'avoue ne pas trop adhérer à ses idées -donc chansons- politiques...

Il a également écrit pas mal de chansons (toutes ?) pour Isabelle Aubret. Mais je ne connais quasiment pas...
Dernière édition par christelle 31 le 16 Mar 2007 12:22, édité 1 fois.
christelle 31
 
Messages: 7791
Inscription Forum: 09 Juin 2004 18:46
Localisation: Toulouse, Occitanie
  • offline

Message » 16 Mar 2007 9:31

christelle 31 a écrit:Parmi mes préférées: "Ce qu'on est bien mon amour", "Mourir au soleil", "Nous dormirons ensemble", "La Montagne", "On ne voit pas le temps passer", "Je vous aime"...


C'est pas dans l'ordre :o :
Ce qu'on est bien mon amour, On ne voit pas le temps passer, Je vous aime,
Nous dormirons ensemble puis Mourir au soleil à La Montagne


la c'est mieux :D
chris
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 11934
Inscription Forum: 27 Aoû 2004 20:56
  • offline

Message » 16 Mar 2007 10:03

Christian a écrit:C'est pas dans l'ordre :o :
Ce qu'on est bien mon amour, On ne voit pas le temps passer, Je vous aime,
Nous dormirons ensemble puis Mourir au soleil à La Montagne


la c'est mieux :D


Pas assez accrobatique !! :mdr:
christelle 31
 
Messages: 7791
Inscription Forum: 09 Juin 2004 18:46
Localisation: Toulouse, Occitanie
  • offline

Message » 16 Mar 2007 10:04

Sa biographie marque Jean Ferrat, né Jean Tenenbaum, qui a dû porter l'étoile jaune en 1942 (il avait une douzaine d'années) et dont le père est mort à Auschwitz!…

Nuit et brouillard est une chanson engagée — même encore maintenant (cf. Ferrat "soupçonné" de quasi négationisme: http://www.jean-ferrat.com/armenie.html ) — qui lui a valu d'être interdit d'onde pendant des années.

Qu'il ait des idées politiques, profondément ancrées dans son enfance et sa personalité est une chose. Mais il me paraît difficile de l'y réduire. J'ajoute que je vois beaucoup plus une expression du «romantisme révolutionnaire» dans ses textes:

J'ai tremblé devant la colère
Des va-nu-pieds des paysans
Renversant l'ordre millénaire
Dans la fureur et dans le sang
J'ai vu la terreur apparaître
Les châteaux partir en fumée
Les délateurs régner en maîtres
Dans une France sans pitié

(Bicentenaire)

Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
Et dont vous usurpez aujourd'hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre
Ma France

…/…

Leurs voix se multiplient à n'en plus faire qu'une
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
En remplissant l'histoire et ses fosses communes
Que je chante à jamais celle des travailleurs
Ma France

(Ma France)

Et encore l'une des plus récentes (je préfère cette expression à "l'une des dernières"):

Ainsi donc ainsi donc
Contre la faim contre la haine
Contre le froid la cruauté
De la longue quête incertaine
Pour affirmer sa dignité
Ainsi donc ainsi donc
Il nous faudrait tout renier
De la bataille surhumaine
Que depuis l'âge des cavernes
L'homme à lui-même s'est livré
Ne tirez pas sur le pianiste
Qui joue d'un seul doigt de la main
Vous avez déchiffré trop vite
"La musique de l'être humain"
Et dans ce monde à la dérive
Son chant demeure et dit tout haut
Qu'il y a d'autres choix pour vivre
Que dans la jungle ou dans le zoo
Qu'il y aura d'autres choix pour vivre
Que dans la jungle ou dans le zoo



Que ça le mène au bord du manque de lucidité — juste au bord: lisez bien le texte, en particulier les deux derniers couplets — c'est possible:

Et maintenant Cubain pauvre comme Cuba
Je suis libre et ma femme a la couleur du sable
S'il n'y a rien à manger on danse la conga
Mais les chiens restent sous la table

Cuba, Cuba, Cuba sí
Cuba, Cuba sí
Cuba, Cuba, Cuba sí
Cuba, Cuba... sí

Adieu Cuba adieu mon rêve à la peau brune
Mes éperons d'argent sonnent sur tes galets
Et mon cheval rêvé qui renifle la lune
Piétine déjà l'eau salée

Que je devienne un jour un vieux singe ridé
Que le ciel de Cuba se brise comme verre
Je sais que l'on peut vivre ici pour une idée
Mais ceci est une autre affaire

Cuba, Cuba, Cuba sí… etc


Le ciel de Cuba se brise, Adieu Cuba, adieu mon rêve: mais on peut vivre ici bas pour une idée. De même, relire le texte du Bilan (ça doit dater de 1980) est aussi une précaution à prendre.

L'opposition de la réalité (vévue comme un mal, une matière qui résiste) avec l'idéal (le produit de la liberté individuelle, l'élan de la liberté intérieure) s'exprime ici sous l'une des formes de la conscience tragique. Au lieu de se convertir en "sentiment tragique de l'existence" (à la Miguel de Unamuno), il s'exprime en une négation active de l'ordre du monde au nom de l'idéal. Protester contre le monde devient en somme une attitude existentielle nécessaire permettant de décrire et de juger un cours de l'histoire qui n'en finit pas d'avoir tort.
Les anciens combattant de 14-18 ont fourni à ceux de 40 un modèle du "plus jamais ça"; les résistants de 40-45 ont fourni à la génération d'après un modèle de sacrifice héroïque pour "changer le monde"; la génération qui a fait 68 a sans doute vécu sur ce modèle illusoire-romantique beaucoup plus qu'on ne le dit habituellement. Et il y a bien des chances que ce modèle "autre" offre encore aujourd'hui bien de la puissance de séduction. Difficile, en somme, d'en "vouloir" à Ferrat d'avoir été du côté des persécutés, des pauvres et des victimes, que ce soit pour 39-45, pour l'Indochine et l'Algérie, voire aussi pour les autres formes de domination…


Cela dit, ça n'est pas tant cet aspect-là qui me plaît chez Ferrat, que celui de la poésie quotidienne ou de la poésie des choses de tous les jours:

Lorsque s'en vient le soir

Lorsque s'en vient le soir qui tourne par la porte
Vivre à la profondeur soudain d'un champ de blé
Je te retrouve amour avec mes mains tremblées
Qui m'es la terre tendre entre les feuilles mortes
Et nous nous défaisons de nos habits volés

Rien n'a calmé ces mains que j'ai de te connaître
Gardant du premier soir ce trouble à te toucher
Je te retrouve amour si longuement cherchée
Comme si tout à coup s'ouvrait une fenêtre
Et si tu renonçais à toujours te cacher

Je suis à tout jamais ta scène et ton théâtre
Où le rideau d'aimer s'envole n'importe où
L'étoile neige en moi son éternel mois d'août
Rien n'a calmé ce cœur en te voyant de battre
Il me fait mal à force et rien ne m'est si doux

Tu m'es pourtant toujours la furtive passante
Qu'on retient par miracle au détour d'un instant
Rien n'a calmé ma peur je doute et je t'attends
Dieu perd les pas qu'il fait lorsque tu m'es absente
Un regard te suffit à faire le beau temps

Lorsque s'en vient le soir qui tourne par la porte
Vivre à la profondeur soudain d'un champ de blé
Je te retrouve amour avec mes mains tremblées
Qui m'es la terre tendre entre les feuilles mortes
Et nous nous défaisons de nos habits volés


On trouverait aussi des chansons de Jean Coulonge chantées par Ferrat allant dans ce sens. Il y a là une inspiration commune avec Brassens (Pauvre Martin, pauvre misère: il y a une chanson de Ferrat reprenant ça, je n'arrive plus à remettre la main dessus), ou avec des chansons de Ferré (La vie d'artiste par exemple), et bien sûr Brel. Cette inspiration, me semble-t-il, renvoie à une autre veine (non moins romantique!!!) que l'on trouve dans la chanson réaliste: le fait de grandir en l'esthétisant la vie quotidienne et populaire. Raison pour laquelle je faisais allusion à Richepin. Certes, il y a romantisme ici, mais non pas le romantisme de la conscience d'opposition ou de la révolution. Celui qui, au contraire affirme la valeur de la vie "spontannée", "naturelle", le goût en somme de la vie telle qu'elle surgit en sa saveur première, dans le peuple, avant toute hypocrisie ou reformulation artificielle.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35069
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 16 Mar 2007 12:22

Vachement romancé, non ?

Ferrat est communiste jusqu'au bout des doigts avec lesquels il écrit ses chansons... Ca n'a jamais été un secret !
Y'a qu'à voir ses vraies inspirations: Aragon, Federico Garcia Lorca.....

Une bio de Ferrat pas si "fleur bleue" que ça...

HS: Tiens, une chose que je ne savais pas: c'est lui qui a écrit "mon vieux" à Daniel Guichard...
christelle 31
 
Messages: 7791
Inscription Forum: 09 Juin 2004 18:46
Localisation: Toulouse, Occitanie
  • offline

Message » 16 Mar 2007 12:29

Autant pour moi... il semble qu'il ait retourné un pan de sa veste:

Jean Ferrat soutient José Bové
mardi 20 février 2007 15h17

Jean Ferrat aurait pu chanter « Que la campagne est belle ! » Le chanteur ardéchois a fait son choix pour l'élection présidentielle en jetant son dévolu sur José Bové.

Dans un entretien récent au journal Le Parisien, le chanteur a confirmé son soutien au leader altermondialiste en ces termes : « Je l'estime. C'est un militant dans l'âme qui va au bout de ses convictions (...). Il me semble le seul aujourd'hui à pouvoir rassembler la gauche antilibérale et, au-delà, le peuple ». Jean Ferrat, qui a débuté sa carrière dans les 1950 en adaptant en chanson « Les Yeux d'Elsa » de Louis Aragon, a toujours été un chanteur engagé. Il a longtemps été proche du parti communiste. Il a cette fois choisi de troquer le bulletin communiste contre celui de l'altermondialiste. « Marie-George Buffet a de grandes qualités, mais il aurait fallu jouer l'ouverture jusqu'au bout et sortir de la défense stricte de l'appareil », explique Jean Ferrat, qui connaît la chanson.
Frédéric Frangeul


Source: EUROPE1
christelle 31
 
Messages: 7791
Inscription Forum: 09 Juin 2004 18:46
Localisation: Toulouse, Occitanie
  • offline

Message » 16 Mar 2007 12:35

christelle 31 a écrit:
Christian a écrit:C'est pas dans l'ordre :o :
Ce qu'on est bien mon amour, On ne voit pas le temps passer, Je vous aime,
Nous dormirons ensemble puis Mourir au soleil à La Montagne


la c'est mieux :D


Pas assez accrobatique !! :mdr:


c'est pas elmer food beat non plus :mdr:
chris
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 11934
Inscription Forum: 27 Aoû 2004 20:56
  • offline

Message » 16 Mar 2007 12:40

Christian a écrit:
c'est pas elmer food beat non plus :mdr:


Mais vous êtes fou !!! :roll: :lol:
christelle 31
 
Messages: 7791
Inscription Forum: 09 Juin 2004 18:46
Localisation: Toulouse, Occitanie
  • offline

Message » 16 Mar 2007 12:45

christelle 31 a écrit:Vachement romancé, non ?

Ferrat est communiste jusqu'au bout des doigts avec lesquels il écrit ses chansons... Ca n'a jamais été un secret !
Y'a qu'à voir ses vraies inspirations: Aragon, Federico Garcia Lorca.....

Une bio de Ferrat pas si "fleur bleue" que ça...


Mais ça n'est pas un secret d'Etat et qui te dis le contraire?? :o

Ça et que Sardou soit pour la peine de mort, on le sait… La belle affaire.

Mais qu'est-ce que ça peut faire? Il y a belle lurette que je ne me soucie plus de savoir ce que les gens croient, et que je me dis que l'importance c'est surtout ce qu'ils sont et ce qu'ils font.
Or, je n'ai pas le sentiment que Ferrat se limite à un supporter de George Marchais (:lol:) — ni que l'on puisse réduire Aragon par exemple à l'incroyable "poème" (qui passe le surréalisme) dans lequel il célèbre le retour de Maurice Thorez d'union soviétique en le peignant à bicyclette! :mdr:
Il y a aussi les poèmes à Elsa. Pour Ferrat, c'est la même chose. Il y aussi d'autres aspects à prendre en compte.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35069
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 16 Mar 2007 16:26

christelle 31 a écrit:HS: Tiens, une chose que je ne savais pas: c'est lui qui a écrit "mon vieux" à Daniel Guichard...


Petite nuance...

"Mon vieux" a été co-écrit par Daniel Guichard, Michèle Senlis et Jean Ferrat.


A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3795
Inscription Forum: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 16 Mar 2007 18:13

dub a écrit: Nuit et brouillard est une chanson engagée — même encore maintenant (cf. Ferrat "soupçonné" de quasi négationisme: http://www.jean-ferrat.com/armenie.html ) — qui lui a valu d'être interdit d'onde pendant des années.

Cdlt :wink:

Dub,

mais que vient faire ce lien....?

Tu partages donc cette opinion ?


Pour moi, Nuit et brouillard est un superbe hommage à tous les déportés de la dernière guerre quelques soient leurs races et religions.

Interdit d'onde, c'est vrai, mais son disque c'est très bien vendu, je dois toujours avoir mon Super 45t de 1963.


A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3795
Inscription Forum: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message