Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ucdfan et 20 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

DAC Haut de Gamme : lequel choisir ?

Message » 30 Nov 2011 12:23

on sait tous que l'on est pas entre adultes ici :lol:
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Nov 2011 12:23

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Nov 2011 12:28

:mdr: :mdr: :mdr: :grr: :grr: :ohmg: :charte: :ko: :ane: :zen: 8) :D
Mahler
 
Messages: 12953
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 30 Nov 2011 12:29

NOIR a écrit:Là où je m'inquiète c'est quand je vois au fil du temps qui passe sortir des électroniques très typées en terme de sonorités pour se démarquer des autres. Cela ne va pas dans le sens de la qualité et déforme tout jugement que l'on peut avoir par la suite.


Ok,

100% d'accord. Mais je pense que la Haute-fidélité, à la base, promets des choses qu'elle ne peut pas tenir. Haute-fidélité à quoi ??? C'est la seule question amha, la seule. Quels sont tes sentiments visà vis de ce message par exemple :

viewtopic.php?f=1356&t=29935557&p=175893291&hilit=haute#p175893291

J'ai pas raison ???
Il y a coloration et coloration. Le tout est de ne pas tomber dans la caricature et surtout d'éprouver du plaisir à ce que l'on écoute.
Mais ça ça ne se quantifie pas (ou alors si : d'une façon hormonale et cognitive :idee: :wink: ; quel programme... ouais !! :mdr: )

David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 30 Nov 2011 12:31

DaveStarWalker a écrit:
NOIR a écrit:Là où je m'inquiète c'est quand je vois au fil du temps qui passe sortir des électroniques très typées en terme de sonorités pour se démarquer des autres. Cela ne va pas dans le sens de la qualité et déforme tout jugement que l'on peut avoir par la suite.


Ok,

100% d'accord. Mais je pense que la Haute-fidélité, à la base, promets des choses qu'elle ne peut pas tenir. Haute-fidélité à quoi ??? C'est la seule question amha, la seule. Quels sont tes sentiments visà vis de ce message par exemple :

viewtopic.php?f=1356&t=29935557&p=175893291&hilit=haute#p175893291

J'ai pas raison ???
Il y a coloration et coloration. Le tout est de ne pas tomber dans la caricature et surtout d'éprouver du plaisir à ce que l'on écoute.
Mais ça ça ne se quantifie pas (ou alors si : d'une façon hormonale et cognitive :idee: :wink: ; quel programme... ouais !! :mdr: )

David :wink:


au signal enregistré sur le support qui te sert à écouter , tout simplement

cela on sait le faire et même très bien. pas besoin d'avoir des électroniques qui surjouent. On a déjà bien assez des enceintes et du local pour s'occuper :wink:
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 30 Nov 2011 12:36

NOIR a écrit:on sait tous que l'on est pas entre adultes ici :lol:


plus de 30ans d'audiophilie et même pas sous CURATEL... :ane:
captaincaverne
 
Messages: 1770
Inscription: 22 Nov 2007 15:17
Localisation: Alpes Maritimes
  • offline

Message » 30 Nov 2011 12:39

Ça c'est parcque on ne t'a pas privé d'iode, même au fond de ta grotte. :mdr:
Mahler
 
Messages: 12953
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 30 Nov 2011 12:49

NOIR a écrit:
DaveStarWalker a écrit:
NOIR a écrit:Là où je m'inquiète c'est quand je vois au fil du temps qui passe sortir des électroniques très typées en terme de sonorités pour se démarquer des autres. Cela ne va pas dans le sens de la qualité et déforme tout jugement que l'on peut avoir par la suite.


Ok,

100% d'accord. Mais je pense que la Haute-fidélité, à la base, promets des choses qu'elle ne peut pas tenir. Haute-fidélité à quoi ??? C'est la seule question amha, la seule. Quels sont tes sentiments visà vis de ce message par exemple :

viewtopic.php?f=1356&t=29935557&p=175893291&hilit=haute#p175893291

J'ai pas raison ???
Il y a coloration et coloration. Le tout est de ne pas tomber dans la caricature et surtout d'éprouver du plaisir à ce que l'on écoute.
Mais ça ça ne se quantifie pas (ou alors si : d'une façon hormonale et cognitive :idee: :wink: ; quel programme... ouais !! :mdr: )

David :wink:


au signal enregistré sur le support qui te sert à écouter , tout simplement

cela on sait le faire et même très bien. pas besoin d'avoir des électroniques qui surjouent. On a déjà bien assez des enceintes et du local pour s'occuper :wink:


"Surjouent"... c'est vraiment de mon point de vue un problème de définition, d'autant que cette définition tend à être très personnelle j'ai l'impression :wink:

Ceci dit pour le local, la pièce : c'est un vrai serpent de mer... Idem pour la correction active (quand on est dans une pièce à vivre et que madame veille à ce qu'elle le reste :mdr: ) (et elle a raison) : si c'est pour remplacer des problèmes par d'autres...
Et les essais in situ ne sont pas évidents... quand c'est possible. Et quand c'est possible, si c'est avec un pro (conseillé pour une vraie et bonne calibration), il faut aligner des $$$ (normal...) pour, peut-être, ne pas retenir.

Sinon, on est d'accord : "au signal enregistré sur le support qui te sert à écouter , tout simplement". Du coup, ce message de poussi_pousse me semble irréaliste au possible (message qui m'avait fait réagir : "le but de tout système hifi : reproduire le plus fidèlement possible dans les enceintes ce qu'il y avait devant le micro. ")

David :wink:
Dernière édition par DaveStarWalker le 30 Nov 2011 12:51, édité 1 fois.
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 30 Nov 2011 12:50

DaveStarWalker a écrit:100% d'accord. Mais je pense que la Haute-fidélité, à la base, promets des choses qu'elle ne peut pas tenir. Haute-fidélité à quoi ???


À force de répéter, ça va peut-être finir par rentrer, c'est ce qu'écrivait P. Loyer en… 1956… :

"Illusion de croire que, grâce à la haute fidélité, on va faire entrer l'orchestre chez soi, alors que les responsables de la matière musicale n'ont aucune donnée sur les conditions réelles d'écoute dans un local où la configuration et la nature des parois modifient très largement le caractère de l'oeuvre."

" ne pas oublier qu'un certain snobisme s'est attaché à un monde jadis très fermé, celui des "HI-Fi Men", le risque tenant au caractère éphémère d'une mode qui, par certains côtés, favorise le commerce, mais compromet singulièrement la véritable signification de "label de qualité"#."

(#Il parle de label de qualité auditive bien sûr)

L'article s'appelait "l'art de s'équiper en haute-fidélité", voici les derniers conseils qui ont plus de 50ans mais terriblement d'actualité :

" Le phonocapteur le plus fidèle se reconnaît au maximum de puissance supportable (sans réduction de la bande de fréquences transmises) avec le minimum de fatigue auditive"

"Le meilleur phonocapteur se reconnaît à la clarté de l'audition (directement liée à un taux faible d'intermodulation) et à la dynamique maximum."

Il concilie subjectivité et objectivité dans l'écoute, ce qui est l'évidence même… :roll:

Et celui que je préfère : :mdr:

"Il n'est pas recommandé, sauf cas de force majeure, de commander son équipement au vu seulement des dépliants publicitaires, car sous sa forme actuelle la publicité paraît bien impuissante à respecter les nuances qui caractérisent un degré aussi élevé de la communication humaine."
poussi_pousse
 
Messages: 640
Inscription: 17 Sep 2009 14:05
Localisation: Ct-Fd / Gergovie Val d'Allier

Message » 30 Nov 2011 12:57

DaveStarWalker a écrit:....
Ceci dit et d'une manière générale : chacun à son expérience et son parcours. Toi comme moi comme nous tous, et nous tentons tous, avec nos mots, de les relater ici. Mais ce qui je pense agace voire blesse certains contributeurs (estampillés "subjectivistes" apparemment ?) c'est la négation systématique de leurs expériences, parfois très diverses et longues. Du coup, il ne faut pas s'étonner qu'à la longue :

1) Ces personnes le prennent mal et donc réagissent mal,
2) Finissent par ne plus poster


C'est vrai, Dave mais ça marche dans les deux sens. Beaucoup (pas tous) de ces "subjectivistes de grande expérience" sont eux aussi incapables d'imaginer une seconde que leurs "ennemis objectivistes" :lol: puissent avoir une démarche cohérente en dehors de l'envie et du dénigrement. Il y a peut-être parmi ceux là des gens qui ont autant voire plus d'expérience qu'eux en Hi Fi et qui ont peut être largement les moyens de s'offrir du THDG et ne le font pas pour de bonnes raisons. Donc la négation et le dénigrement de l'expérience de ces gens là est aussi largement pratiquée (voir ce qui se dit à propos des tests ABX)

DaveStarWalker a écrit:...
(et là je pense que c'est in fine le but de ce traitement : j'espère avoir tort.)
...

Tu aurais peut-être pu éviter ce procès d'intention
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4478
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 30 Nov 2011 12:59

poussi_pousse a écrit:
DaveStarWalker a écrit:100% d'accord. Mais je pense que la Haute-fidélité, à la base, promets des choses qu'elle ne peut pas tenir. Haute-fidélité à quoi ???


À force de répéter, ça va peut-être finir par rentrer, c'est ce qu'écrivait P. Loyer en… 1956… :

"Illusion de croire que, grâce à la haute fidélité, on va faire entrer l'orchestre chez soi, alors que les responsables de la matière musicale n'ont aucune donnée sur les conditions réelles d'écoute dans un local où la configuration et la nature des parois modifient très largement le caractère de l'oeuvre."

" ne pas oublier qu'un certain snobisme s'est attaché à un monde jadis très fermé, celui des "HI-Fi Men", le risque tenant au caractère éphémère d'une mode qui, par certains côtés, favorise le commerce, mais compromet singulièrement la véritable signification de "label de qualité"#."

(#Il parle de label de qualité auditive bien sûr)

L'article s'appelait "l'art de s'équiper en haute-fidélité", voici les derniers conseils qui ont plus de 50ans mais terriblement d'actualité :

" Le phonocapteur le plus fidèle se reconnaît au maximum de puissance supportable (sans réduction de la bande de fréquences transmises) avec le minimum de fatigue auditive"

"Le meilleur phonocapteur se reconnaît à la clarté de l'audition (directement liée à un taux faible d'intermodulation) et à la dynamique maximum."

Il concilie subjectivité et objectivité dans l'écoute, ce qui est l'évidence même… :roll:

Et celui que je préfère : :mdr:

"Il n'est pas recommandé, sauf cas de force majeure, de commander son équipement au vu seulement des dépliants publicitaires, car sous sa forme actuelle la publicité paraît bien impuissante à respecter les nuances qui caractérisent un degré aussi élevé de la communication humaine."


Bonjour poussi_pousse,

Ben oui, d'où ma remarque sur cette tirade, de toi :

"le but de tout système hifi : reproduire le plus fidèlement possible dans les enceintes ce qu'il y avait devant le micro. "

désolé mais c'est complètement irréaliste...

Ou alors il y a une "vrai-fausse" solution : chercher des appareils qui "interprètent" le signal des support, par rapport à des prises de son qui très souvent sont caricaturales par rapport à un évènement live non amplifié (voir mon message viewtopic.php?f=1356&t=29935557&p=175893291&hilit=haute#p175893291). Appareils qui semblent donner l'impression d'un évènement live et non de la reproduction d'un signal.
Le noeud gordien, c'est ICI qu'il se noue. MAis évidemment ce n'est pas une solution intellectuellement satisfaisante. Mais subjectivement, au niveau du plaisir d'écoute, elle l'est parfois (voir souvent?).
C'est comme Captainecavern qui "confessait" ici préférer les dac "un peu sucrés". Je le comprends complètement.

David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 30 Nov 2011 12:59

Robert64 à écrit:
Commençons par le câble secteur.
Corrigeons déjà le problème de vocabulaire. Un régime est dit harmonique quand les stimulis sont sinusoïdaux. Ici je suppose que vous vouliez dire à peu près le contraire, c’est à dire un « régime où il y a des harmoniques »
Maintenant, examinons un cas simple que je prends au hasard :
Soit un ampli de disons 200 W, alimenté par un transfo de 500 VA, avec une alim comprenant un redresseur et une capa en tête, ce qui est le cas le plus répandu.
Un transformateur d’alimentation, outre sa puissance et son rapport est défini par sa chute de tension à la puissance nominale, due à la résistance des enroulements et aussi à la self de fuite primaire/secondaire.
Un transfo de bonne qualité a une chute d’environ 4%. En ramenant les variables côté primaire, on trouve : chute de tension : 230 x 0,04 = 9,2 V et à 500 VA, soit 500/230 = 2,17 A
Pour un transfo de bonne facture, cette chute est répartie moitié/moitié (à peu près) entre la résistance et la self, soit 6,5 V pour chaque (non, il n’y a pas d’erreur dans l’addition !)
Si je regarde la résistance, sa valeur sera : R = 6,5/2,17 = 3 Ohms
Pour la self, c’est aussi une impédance selfique de 3 Ohms, soit une self de 3/(2 x 50 x pi) =9,5 mH
Le câble secteur que je mets en série aura, s’il est très mauvais (fil type Scindex en 2,5mm² pour une longueur de 1,50m), une résistance de 21 mOhms et une self de 4 µH (environ)
S’il est très bon, on doit pouvoir descendre à 13 mOhms et 2 µH (avec des tressages bien choisis)
Donc on en est à regarder l’influence de la variation de 0,008 Ohms et série avec 3 Ohms et de 2µH, en série avec 9500 µH (et on ne compte pas l’impédance du réseau)

Et les harmoniques ?
Ils sont dus principalement au fait que le temps de conduction des diodes est différent de la demi-période. On trouve en amplitude (calculs à votre disposition), pour 200 W :
1,36 A à 50 Hz, 1,1A à 150 Hz, 0,7 A à 250 Hz, 0,32 A à 350 Hz, 0,1 A à 450 Hz, et au-delà c’est négligeable.
A ces fréquences, les résistances sont constantes (pour 2,5mm², l’effet de peau ne se manifeste qu’à partir de 7,5 KHz environ) et les selfs aussi.
Donc, les tensions qui apparaissent aux bornes des câbles sont toujours largement négligeables par rapport à ce qui se passe dans le transfo.


Bonjour,

Vos calculs sont intéressants mais ne permettent pas de faire apparaitre l'influence que peut avoir le câble secteur sur nos appareils. A mon tour de vous donner un exemple pour étayer mon point de vu.
Avant cela, je tiens à préciser que mes recherches dans ce domaine ont commencées quand je me suis aperçu que le câble secteur de mon ampli Karan changeait l'équilibre tonal de la reproduction sonore dans une proportion importante. Entre le câble secteur fourni avec l'appareil et ceux que je fabrique (PUB informative).
Prenons un petit système dont les caractéristiques sont les suivantes (je suis plutôt électronicien que électrotechnicien):
Câble secteur: R=15mohm , L=4uH
Transfo 220V/9V: Rp=348 , Lp=100H , Rs=0,1 , Ls=244 mH , coèf de couplage KT=0,995
pont de diodes 1N4001
Condensateur de filtrage 4700uF
Charge: transistor 2N3055 monté en CC (linéaire) sur charge de 5 ohms attaqué par une source sinus 1Khz

L'idée est de regarder l'influence du câble secteur sur l'alimentation du transistor. Je ne vais pas détailler les mesures pour ne pas surcharger ce message.
Résultats: Il y a une différence d'environ 10db sur l'harmonique 1 donc 1Khz présente sur l'alimentation quand on supprime le câble secteur.

Ma conclusion:
le câble secteur influence le fonctionnement de nos appareils.
Cette influence est t'elle audible, plus ou moins cela dépend des appareils.

Edité non conforme à la charte- noir si Robert64 n'est pas intéressé par mon travail, faites le moi savoir je resterai dans les généralités.

Patrick
legato
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 432
Inscription: 04 Déc 2008 0:17
Localisation: région parisienne

Message » 30 Nov 2011 13:06

Robert64 a écrit:
DaveStarWalker a écrit:....
Ceci dit et d'une manière générale : chacun à son expérience et son parcours. Toi comme moi comme nous tous, et nous tentons tous, avec nos mots, de les relater ici. Mais ce qui je pense agace voire blesse certains contributeurs (estampillés "subjectivistes" apparemment ?) c'est la négation systématique de leurs expériences, parfois très diverses et longues. Du coup, il ne faut pas s'étonner qu'à la longue :

1) Ces personnes le prennent mal et donc réagissent mal,
2) Finissent par ne plus poster


C'est vrai, Dave mais ça marche dans les deux sens. Beaucoup (pas tous) de ces "subjectivistes de grande expérience" sont eux aussi incapables d'imaginer une seconde que leurs "ennemis objectivistes" :lol: puissent avoir une démarche cohérente en dehors de l'envie et du dénigrement. Il y a peut-être parmi ceux là des gens qui ont autant voire plus d'expérience qu'eux en Hi Fi et qui ont peut être largement les moyens de s'offrir du THDG et ne le font pas pour de bonnes raisons. Donc la négation et le dénigrement de l'expérience de ces gens là est aussi largement pratiquée (voir ce qui se dit à propos des tests ABX)

DaveStarWalker a écrit:...
(et là je pense que c'est in fine le but de ce traitement : j'espère avoir tort.)
...

Tu aurais peut-être pu éviter ce procès d'intention
A+


Comme je le disais : j'espère avoir tort.

J'ai tort donc ? :wink:

Sinon, évidemment +10000 à ce que tu écris, sauf que les termes que tu utilises en disent long. "ennemis" ? fichtre. Je ne suis pas dans cet état d'esprit. Et toi non plus, c'est certain. Qui ici est dans cet état d'esprit ? Qu'ils se découvrent :idee: :wink:
Ensuite la démarche cohérente existe des 2 côtés, et elle commence par des essais chez soi, pour déterminer ce qui nous plait le mieux.
Les ABX ensuite : ce n'est pas la panacée, loin de là, pour des raisons bien précises qui ont été discutées, discutées, discutées. Mais apparemment, chacun reste sur ses positions d'une façon inconciliable (illusion de ma part ???). D'ailleurs, on verra ce que cela donnera chez Igor, pour tester le protocole même, courant de l'année prochaine.
Négation et dénigrement : oui, c'est clairement à éviter. Mais la chère est faible il faut croire, et les raccourcis, de part et d'autre, sont une facilité dont on peine à se passer. Humains à près tout :idee: :zen: :wink:

David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 30 Nov 2011 13:10

DaveStarWalker a écrit:
poussi_pousse a écrit:
DaveStarWalker a écrit:100% d'accord. Mais je pense que la Haute-fidélité, à la base, promets des choses qu'elle ne peut pas tenir. Haute-fidélité à quoi ???


À force de répéter, ça va peut-être finir par rentrer, c'est ce qu'écrivait P. Loyer en… 1956… :

"Illusion de croire que, grâce à la haute fidélité, on va faire entrer l'orchestre chez soi, alors que les responsables de la matière musicale n'ont aucune donnée sur les conditions réelles d'écoute dans un local où la configuration et la nature des parois modifient très largement le caractère de l'oeuvre."

" ne pas oublier qu'un certain snobisme s'est attaché à un monde jadis très fermé, celui des "HI-Fi Men", le risque tenant au caractère éphémère d'une mode qui, par certains côtés, favorise le commerce, mais compromet singulièrement la véritable signification de "label de qualité"#."

(#Il parle de label de qualité auditive bien sûr)

L'article s'appelait "l'art de s'équiper en haute-fidélité", voici les derniers conseils qui ont plus de 50ans mais terriblement d'actualité :

" Le phonocapteur le plus fidèle se reconnaît au maximum de puissance supportable (sans réduction de la bande de fréquences transmises) avec le minimum de fatigue auditive"

"Le meilleur phonocapteur se reconnaît à la clarté de l'audition (directement liée à un taux faible d'intermodulation) et à la dynamique maximum."

Il concilie subjectivité et objectivité dans l'écoute, ce qui est l'évidence même… :roll:

Et celui que je préfère : :mdr:

"Il n'est pas recommandé, sauf cas de force majeure, de commander son équipement au vu seulement des dépliants publicitaires, car sous sa forme actuelle la publicité paraît bien impuissante à respecter les nuances qui caractérisent un degré aussi élevé de la communication humaine."


Bonjour poussi_pousse,

Ben oui, d'où ma remarque sur cette tirade, de toi :

"le but de tout système hifi : reproduire le plus fidèlement possible dans les enceintes ce qu'il y avait devant le micro. "

désolé mais c'est complètement irréaliste...

Ou alors il y a une "vrai-fausse" solution : chercher des appareils qui "interprètent" le signal des support, par rapport à des prises de son qui très souvent sont caricaturales par rapport à un évènement live non amplifié (voir mon message viewtopic.php?f=1356&t=29935557&p=175893291&hilit=haute#p175893291). Appareils qui semblent donner l'impression d'un évènement live et non de la reproduction d'un signal.
Le noeud gordien, c'est ICI qu'il se noue. MAis évidemment ce n'est pas une solution intellectuellement satisfaisante. Mais subjectivement, au niveau du plaisir d'écoute, elle l'est parfois (voir souvent?).
C'est comme Captainecavern qui "confessait" ici préférer les dac "un peu sucrés". Je le comprends complètement.

David :wink:



C'est surtout une vrai mauvaise solution si on veut aller dans le sens de la fidélité. :o
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 30 Nov 2011 13:12

legato a écrit:...

L'idée est de regarder l'influence du câble secteur sur l'alimentation du transistor. Je ne vais pas détailler les mesures pour ne pas surcharger ce message.
Résultats: Il y a une différence d'environ 10db sur l'harmonique 1 donc 1Khz présente sur l'alimentation quand on supprime le câble secteur.

Ma conclusion:
le câble secteur influence le fonctionnement de nos appareils.
Cette influence est t'elle audible, plus ou moins cela dépend des appareils.

Bonjour,
Pas compris là : quand vous supprimez le câble secteur, vous le replacez par quoi ?
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4478
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 30 Nov 2011 13:13

NOIR a écrit:
DaveStarWalker a écrit:
poussi_pousse a écrit:
DaveStarWalker a écrit:100% d'accord. Mais je pense que la Haute-fidélité, à la base, promets des choses qu'elle ne peut pas tenir. Haute-fidélité à quoi ???


À force de répéter, ça va peut-être finir par rentrer, c'est ce qu'écrivait P. Loyer en… 1956… :

"Illusion de croire que, grâce à la haute fidélité, on va faire entrer l'orchestre chez soi, alors que les responsables de la matière musicale n'ont aucune donnée sur les conditions réelles d'écoute dans un local où la configuration et la nature des parois modifient très largement le caractère de l'oeuvre."

" ne pas oublier qu'un certain snobisme s'est attaché à un monde jadis très fermé, celui des "HI-Fi Men", le risque tenant au caractère éphémère d'une mode qui, par certains côtés, favorise le commerce, mais compromet singulièrement la véritable signification de "label de qualité"#."

(#Il parle de label de qualité auditive bien sûr)

L'article s'appelait "l'art de s'équiper en haute-fidélité", voici les derniers conseils qui ont plus de 50ans mais terriblement d'actualité :

" Le phonocapteur le plus fidèle se reconnaît au maximum de puissance supportable (sans réduction de la bande de fréquences transmises) avec le minimum de fatigue auditive"

"Le meilleur phonocapteur se reconnaît à la clarté de l'audition (directement liée à un taux faible d'intermodulation) et à la dynamique maximum."

Il concilie subjectivité et objectivité dans l'écoute, ce qui est l'évidence même… :roll:

Et celui que je préfère : :mdr:

"Il n'est pas recommandé, sauf cas de force majeure, de commander son équipement au vu seulement des dépliants publicitaires, car sous sa forme actuelle la publicité paraît bien impuissante à respecter les nuances qui caractérisent un degré aussi élevé de la communication humaine."


Bonjour poussi_pousse,

Ben oui, d'où ma remarque sur cette tirade, de toi :

"le but de tout système hifi : reproduire le plus fidèlement possible dans les enceintes ce qu'il y avait devant le micro. "

désolé mais c'est complètement irréaliste...

Ou alors il y a une "vrai-fausse" solution : chercher des appareils qui "interprètent" le signal des support, par rapport à des prises de son qui très souvent sont caricaturales par rapport à un évènement live non amplifié (voir mon message viewtopic.php?f=1356&t=29935557&p=175893291&hilit=haute#p175893291). Appareils qui semblent donner l'impression d'un évènement live et non de la reproduction d'un signal.
Le noeud gordien, c'est ICI qu'il se noue. MAis évidemment ce n'est pas une solution intellectuellement satisfaisante. Mais subjectivement, au niveau du plaisir d'écoute, elle l'est parfois (voir souvent?).
C'est comme Captainecavern qui "confessait" ici préférer les dac "un peu sucrés". Je le comprends complètement.

David :wink:



C'est surtout une vrai mauvaise solution si on veut aller dans le sens de la fidélité. :o


Je suis d'accord. 100% D'accord.

Mais expérience vécue : le plaisir d'écoute ne va pas toujours de paire avec la fidélité.

La nature humaine est tordue tandis que le "coeur à des raisons que la Raison ne connait pas". C'est comme cela. Ensuite on l'accepte ou pas...

David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline


Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message