Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

No One Lives

Message » 16 Oct 2013 14:23

Image

Année : 2012
Durée : 84 min
Réalisateur : Ryuhei Kitamura
Acteurs : Luke Evans, Adelaide Clemens, Lee Tergesen, Derek Magyar, America Olivo

Le Blu-ray Disc : Image /// Image

- Format vidéo :1080p24 (MVC) / [2.35]
- Pistes sonores : Anglais et Allemand DTS-HD Master Audio 7.1
- Sous-titres : Allemand

• Image : Ce transfert HD tiré d'une copie 16mm, qui conserve avec bonheur le grain texturant admirablement bien l'image, est d'une clarté épatante (surtout que le film se passe à 90% dans des lieux sombres) et délivre des détails pointus, des textures délicates, une palette colorimétrique saignante, des contrastes riches et des noirs aussi profonds que précis.
• Audio : Même si loin d'être mémorable, la VO (piste allemande non testée), d'une grande limpidité et d'une terrifiante précision, est soutenue par des voix fermes, par des basses équilibrées, par un score bien spatialisé et par une activité arrière qui ne fait pas de la figuration.
• La 3D : Mais qu'est-ce que c'est que cette 3D à la profondeur infime, à la sensation de volume absente et aux débordements/jaillissements inexistants ? Ah oui suis-je bête, il s'agit d'une conversion 3D allemande !

- Région : B (Allemagne)
- Éditeur : Sunfilm Entertainment
- Date de sortie : 02 octobre 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Annonce

Message par Google » 16 Oct 2013 14:23

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

XP3D (Paranormal Xperience 3D)

Message » 16 Oct 2013 17:56

Image

Année : 2011
Durée : 90 min
Réalisateur : Sergi Vizcaíno
Acteurs : Amaia Salamanca, Alba Ribas, Maxi Iglesias, Luis Fernández II, Úrsula Corberó

Le Blu-ray Disc : Image /// Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [1.85]
- Pistes sonores : Espagnol DTS-HD Master Audio 5.1 et Catalan DTS-HD Master Audio 2.0
- Sous-titres : Anglais

• Image : La définition est très bonne, le piqué cisèle les contours comme il se doit, les couleurs naturelles sont reproduites avec soin, les contrastes ont du mordant et le master ne souffre d'aucune pétouille.
• Audio : Sans démériter, la piste sonore 5.1 (2.0 non testée) n'est ni assez expressive (dynamique moyenne) ni assez enveloppante (ambiances peu présentes). Il n'en demeure pas moins que plusieurs effets balancés sur les enceintes avant et/ou arrière ne manquent pas de surprendre, que les voix sont efficacement spatialisées (celle du boogeyman qui se déplace d'une enceinte à l'autre) et que la musique sait se faire entendre.
• La 3D : Premier film espagnol tourné en 3D, "XP3D" peut se targuer de posséder un relief de bon niveau (malgré la présence d'un peu de ghosting) car la réalisation a clairement été pensée en 3D (les cadrages sont très étudiés). La fenêtre de profondeur comme la sensation de volume et le détachement des éléments semblent réalistes et ne se tassent jamais même lors des scènes sombres, les scènes tournées à travers le caméscope d'un des personnages multiplient les couches à l'écran, les morceaux du décor au premier plan (une cage accrochée au plafond) ainsi que les bustes et visages des protagonistes débordent très souvent du cadre (le long plan fixe sur le postérieur d'une des filles du groupe est plaisant) comme lors d'une scène où la brume semble s'inviter dans la pièce, et les quelques effets de jaillissement dont plusieurs projections produisent l'effet attendu.

- Région : B (Espagne)
- Éditeur : Sony Pictures Home Entertainment
- Date de sortie : 24 avril 2012

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

20 ans d'écart

Message » 17 Oct 2013 10:57

Image

Année : 2013
Durée : 92 min
Réalisateur : David Moreau
Acteurs : Virginie Efira, Pierre Niney, Gilles Cohen

Le Blu-ray Disc :

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.35]
- Pistes sonores : Français DTS-HD Master Audio 5.1 et Audio Description Dolby Digital 2.0
- Sous-titres : Français pour malentendants

• Image : Un superbe transfert HD dont la définition mordante, le piqué aiguisé, la profondeur de champ évidente, les couleurs chics, les contrastes léchés et la patine argentique flattent en permanence la rétine.
• Audio : Une piste sonore espiègle qui délivre sans sourciller des dialogues compréhensibles, des ambiances riches et une musique aérée en s'appuyant sur l'équilibre de la scène frontale, sur le soutien évident de la scène arrière et sur le répondant du canal LFE.

- Région : B (France)
- Éditeur : EuropaCorp
- Date de sortie : 10 juillet 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Sammy 2

Message » 17 Oct 2013 18:08

Image

Année : 2012
Durée : 92 min
Réalisateurs : Ben Stassen, Vincent Kesteloot
Doubleurs : Franck Dubosc, Elie Semoun, Fred Testot, François Damiens, Jérémy Prevost

Le Blu-ray Disc : Image /// Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [1.77]
- Piste sonore : Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Français pour malentendants

• Image : Malgré des dégradés parfois visibles et des noirs bruités à deux reprises, voilà un transfert HD haut de gamme dont la définition, les couleurs et les contrastes sont juste merveilleux.
• Audio : Une piste sonore soignée, joyeuse et immersive aux voix claires, aux effets bien localisés, aux ambiances aquatiques spatialisées avec soin, à la scène arrière riche et à la musique omniprésente.
• La 3D : Moins intense sur les jaillissements mais n'engendrant plus aucun windows conflict contrairement à son aînée, la 3D de "Sammy 2" parvient à s'ériger comme une des toutes meilleures du marché car la profondeur de champ en impose, la sensation de volume subjugue et les effets jaillissants enchantent. Ils enchantent parce que les débordements de forte intensité sont permanents (les décors comme plusieurs personnages s'étendent toujours en dehors des limites de l'écran) et permettent aux scènes de se jouer entre le spectateur et le mur de visionnage, mais aussi parce que les jaillissements (moins poussés contrairement à ceux extrêmes du premier opus) sont très nombreux avec des poissons et/ou autres espèces marines (mais pas seulement, cf cette scène mémorable où on survol une mouette qui se trouve à quelques centimètres de nos visages) qui nagent souvent dans la pièce de visionnage (surtout les deux murènes). Top de chez top !

- Région : B (France)
- Éditeur : StudioCanal
- Date de sortie : 15 décembre 2012

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Static

Message » 17 Oct 2013 23:58

Image

Année : 2012
Durée : 83 min
Réalisateur : Todd Levin
Acteurs : Milo Ventimiglia, Sarah Shahi, Sara Paxton

Le Blu-ray Disc : Image /// Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [2.34]
- Piste sonore : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Aucun

• Image : Nette, claire et détaillée lors des plans bien éclairés mais beaucoup moins lors des scènes sombres (80% du film), où les ombres ont tendance à grignoter les détails même si la palette colorimétrique volontairement très désaturée (proche du noir et blanc parfois) et le master immaculé n'ont rien à se reprocher.
• Audio : Une piste sonore bien équilibrée et pas avare en effets sonores effrayants dont les voix feutrées mais limpides, le dynamisme de la scène frontale et l'activité surround cohérente parviennent à construire un solide suspense auditif .
• La 3D : Si plusieurs plans ne souffraient pas de diaphonie et/ou d'artefacts lumineux désagréables (éclairage visible d'un œil mais pas de l'autre), cette 3D plus que décente avec une fenêtre de profondeur homogène, une perception d'espace et de volume naturelle et des débordements récurrents (arbres, mobiliers, têtes et bustes des personnages) n'auraient pas volé une note rehaussée d'un point.

- Région : A, B, C (États-Unis)
- Éditeur : Cinedigm
- Date de sortie : 08 octobre 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Age of Dinosaurs

Message » 18 Oct 2013 17:26

Image

Année : 2013
Durée : 87 min
Réalisateur : Joseph J. Lawson
Acteurs : Treat Williams, Ronny Cox, Jillian Rose Reed

Le Blu-ray Disc : Image /// Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [1.78]
- Pistes sonores : Anglais et Allemand DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Aucun

• Image : Ce transfert HD le plus souvent stable, claire, détaillé et bien définie malgré des plans à la mise au point défaillante ne souffre d'aucun défaut rédhibitoire mais le rendu télévisuel de l'image n'a vraiment aucun charme.
• Audio : Une VO (piste allemande non testée) frontale et assez plate qui ne fait que retranscrire un mixage au rabais où les coups de feu n'ont aucun impact, où les ambiances sont plus que limitées, où les effets surround sont rarissimes et où les basses sont atrophiées.
• La 3D : Cette conversion 3D allemande, une fois n'est pas coutume, est légèrement supérieure à celle effectuée par certains diffuseurs vidéo grâce à une perception de l'espace un peu plus probante et à l'absence d'effet bizarre mais reste bien évidemment passable avec une fenêtre de profondeur trop peu étendue et des jaillissements tout simplement inexistants.

- Région : B (Allemagne)
- Éditeur : Euro vidéo
- Date de sortie : 05 septembre 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Lord of the Elves (La Légende des Mondes)

Message » 18 Oct 2013 17:36

Image

Année : 2012
Durée : 87 min
Réalisateur : Joseph J. Lawson
Acteurs : Christopher Judge, Bai Ling, Sun Korng

Le Blu-ray Disc : Image /// Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [1.78]
- Pistes sonores : Anglais et Allemand DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Aucun

• Image : La luminosité, la clarté, la netteté, la richesse des détails et la brillance des couleurs sont irréprochables mais quelques plans du ciel souffrent de banding.
• Audio : Une VO (piste sonore allemande non testée) dont la limpidité de la frontale (qui permet de profiter pleinement du doublage amateuriste des nains), la présence du score, l'aération des ambiances, la petite activité de la scène arrière et la lourdeur des basses sont étonnantes pour un si petit budget.
• La 3D : Une conversion 3D allemande similaire à celle effectuée par certains diffuseurs vidéo (profondeur de champ qui manque d'envergure, détachement des éléments infime, sensation de volume négligeable et jaillissements inexistants), si ce n'est pour l'absence d'effet au rendu truqué. Totalement dispensable donc.

- Région : B (Allemagne)
- Éditeur : DTP Entertainment AG
- Date de sortie : 20 décembre 2012

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Empire State

Message » 19 Oct 2013 10:27

Image

Année : 2013
Durée : 94 min
Réalisateur : Dito Montiel
Acteurs : Liam Hemsworth, Dwayne Johnson, Michael Angarano, Emma Roberts

Le Blu-ray Disc :

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.39]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFQ) Dolby TrueHD 5.1 et Dolby Digital 2.0
- Sous-titres : Anglais et Français

• Image : Une définition nette, des détails fins, des couleurs précises, des noirs frappants, un grain qui sied bien à l'ambiance 80's du long-métrage, aucun artefact de compression mais des contrastes parfois un peu justes.
• Audio : Des pistes sonores (2.0 non testées) aux dialogues clairs, à la dynamique significative (les coups de feu claquent très forts), aux effets ambiants bien localisés à l'avant, sur les côtés et à l'arrière, et aux basses qui s'activent lorsque l'action le demande (l'explosion du fourgon blindé).

- Région : A, B, C (Canada)
- Éditeur : VVS Films
- Date de sortie : 03 septembre 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

The Big Parade (US)

Message » 20 Oct 2013 0:18

Image
The Big Parade (La grande parade) - King Vidor


Warner, 2013 (US)
BD-50, Zone Free
1.37, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 25844 kbps
English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1568 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
STF, amovibles

Ce test est basé sur le disque US mais l'édition française devrait utiliser le même Blu Ray.

Après le travail effectué sur les 4 films du coffret Gangster Classics, dont notamment une superbe copie de White Heat, Warner va encore plus loin dans le temps et attaque son catalogue muet avec comme titre test La grande parade.

Issue d'une restauration 4K, force est de constater que le résultat est très enthousiasmant tant il est impressionnant. On peut lire que la restauration a été faite à partir du négatif original (OCN), mais la présence de 2 types de plans, qualitativement, laisse supposer qu'il y a probablement eu une 2e source, à moins que l'OCN ait utilisé 2 types de matériel franchement différent.

En effet, 90% du film possède un rendu très net, défini, pour ne pas dire pointu. L'image est particulièrement stable, tant au niveau du cadre (les intertitres sont tellement stables qu'on peut se demander s'ils n'ont pas été recréés lors de la restauration) que du rendu (densité et contraste). On pourra constater par contre une minute soudainement bouchée à la 109e minute. Autrement, ces 90% sont quasi immaculés tant les défauts sont réduits à un minimum plus que négligeables. Quasiment aucune poussière, tâches et autres ne sont visibles, et hormis une poignée de légères rayures, rien à signaler.

Les 10% restants, par contre, semblent sortis d'une copie de bien moins bonne qualité. S'agit-il là de matériel moins bon utilisé pour le tournage ? De l'utilisation d'une copie de 2nde ou 3e génération ? En tout cas, cela se traduit par une chute drastique de la résolution et de la finesse de l'image, d'autant plus flagrante qu'elle tranche violemment avec l'autrement excellente qualité du Blu Ray.

Vu la qualité générale de la copie, on ne saurait en tenir spécifiquement rigueur, mais c'est tout de même suffisant pour être noté.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Exemple de plan inférieur :
Image

Exemple de la 109e minute bouchée :
Image

Le film étant muet, il est accompagné ici d'une partition de Carl Davis, présentée en stéréo. La partition est très efficace, et soutient parfaitement le film par sa composition. La piste retranscrit tout cela avec efficacité (il est dommage que ce ne soit que du stéréo, car en 5.1, ça aurait certainement dépoté), avec une belle ouverture du champ, une clarté impeccable, et une bonne reprise dans les graves notamment pour les instruments à vent.

Enfin, une petite note sur les bonus du film, relativement courts mais passionnants.

Evacuons ce que la France n'aura pas : le digibook US contient un excellent livret écrit par Kevin Bronlow. Celui-ci est plus consistant que la plupart des digibooks Warner, qui se contentent souvent de longues biographies des acteurs et du réalisateur, ainsi que 2-3 pages sur le tournage et la réception du film. Ici, on a droit à une longue synthèse de la création de La grande parade, depuis son casting jusqu'à sa réception, ainsi que le retour positif des vétérans US de la guerre 14-18 sur le film, en particulier sa 2e moitié.

Sur le disque, un seul bonus vidéo hormis la bande annonce d'époque du film, mais quel bonus formidable : un tour des studios MGM de Culver City (abritant aujourd'hui Sony Pictures) en 1925. Le document muet de 32 min est évidemment dans un état déplorable, mais nous montre quasiment tous les départements du studios, avec à chaque fois une courte présentation des gens les composant. On pourra ainsi voir quelques instants les décorateurs, les scénaristes, les réalisateurs, les acteurs et actrices, et même l'infirmière titulaire du studio ainsi que les électriciens.
Même si tout cela est évidemment à la gloire des studios MGM, montrés ici comme une énorme usine à rêves, c'est un document fabuleux que nous propose Warner.

Enfin, le film possède un commentaire audio de Jeffrey Vance, utilisant régulièrement des extraits d'entretiens avec King Vidor. Malheureusement, comme toujours avec Warner, le commentaire n'est pas sous titré ni en français, ni même en anglais.

Image : 9/10
Son : 9/10
Film : 9/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4787
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Test : Gatsby le magnifique 2D / VF

Message » 20 Oct 2013 18:06

opbilbo a écrit:Le test express du jour (en VF)

JVC X70RB + ISCANDUO + OPPO 103 AUDIOCOM SIGNATURE MZ sur 2m03 de base.

Échelle de notation principale de l'image : A++ > A+ > A > A- > B+ > B > B- > C+ > C > C- > D

Gatsby le magnifique*** (WB 2013) : (AVC) Format 2.40:1
blu-ray-dvd-et-programmes-3d/bd-gatsby-le-magnifique-version-2013-t30040548.html

Image

IMAGE A+
-Piqué/ Précision : Bon.
-Définition : Bonne dans l'ensemble.
-Niveau des noirs : Très bon
-Colorimétrie : Magnifique !
-Grain : Quasi nul la plupart du temps.
-Compression : Quasi invisible.
-DNR/EE : 0
-Banding : Quasi nul (test en deep color off et dithering on, scaler DC 36 bits, projecteur en 12 bits).
-Flicker : Pas vu.
-Homogénéité : Bonne (parfois une légère variation dans le grain mais qui reste très discrète).

SON VF 4.5/5
- Dynamique : -
- Voix (clarté) : -
- Spatialisation : -
- Effets surround (latéraux et/ou arrières) : -
- Basses : -


Le film : on en parle ici : 7eme-art/film-gatsby-le-magnifique-2013-t30020884.html?hilit=GATSBY

Genre: Drame
Durée: 142 minutes
Zone:
Doublage: oui
Langues: anglais DTS HD MA 5.1, français DD 5.1...
Sous-titres: anglais, français...
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Image


--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

A++ pour les images exceptionnelles

Les tests techniques viewtopic.php?p=177113606#p177113606

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44941
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 20 Oct 2013 18:12

Un grand merci déjà pour tous ces tests réalisés avec passion :thks: :ohmg:
BanditFrane
 
Messages: 4561
Inscription: 05 Sep 2008 10:40
Localisation: Haussynéma des Hauts de France

Breaking Bad : Saison 5.1 (FR)

Message » 21 Oct 2013 7:23

Image
Breaking Bad : Saison 5.1


Sony, 2013 (FR)
2 x BD-50, Zone Free
1.78, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen :
- 1er disque : épisodes 1 à 4 : 17855 kbps en moyenne
- 2e disque : épisodes 5 à 8 : 17995 kbps en moyenne
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3301 kbps en moyenne / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
French / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz / 640 kbps
STF, STA, amovibles

Même joueur joue encore.
Breaking Bad continue avec cette 1ere moitié de saison 5 à posséder une image assez contrastée. Le show possède en effet des plans parfois très beaux, très détaillés (que ce soit des extérieurs ou des gros plans sur les acteurs), et d'autres franchement moins fins. On continue de noter une franche propension à la fluctuation de grain, au banding, et une compression pas toujours invisible. Les plans en basse luminosité montrent parfois un léger bruit vidéo, et des noirs qui semblent bouchés par moment (mais c'est rare). Le point le plus positif reste certainement la restitution de la palette de couleurs du show, souvent très saturée, et qui est ici resplendissante. Mais pour le reste, c'est toujours aussi inconstant.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Côté sonore, c'est là aussi toujours la même chose, mais ici, c'est tant mieux. Les sons d'ambiance, la musique, les effets sonores plus bourrins, les dialogues, tout est retranscrit avec un soin dans la restitution du design sonore travaillé du show. La spatialisation est constante, et souvent très fine, sans jamais déséquilibrer la piste. L'ensemble du spectre sonore en profite, notamment les graves.

Image : 8.5/10
Son (VO) : 9.5/10
Saison : 9.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4787
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Mad Max 2

Message » 21 Oct 2013 18:46

Mad Max 2 : The Road Warrior de George Miller (1981).

(édition belge, coffret en métal en forme de bidon d'essence incluant les 3 films)

[url]http://www.amazon.fr/Mad-Max-Lintégrale-Mel-Gibson/dp/B00CTQQ1NI/[/url]

Image

Image : Très belle à part quelques plans granuleux ou au piqué moins bon.

Son : vu en VO DTS HD MA 5.1 : Tout bon, rien à voir avec le 1er Mad Max : puissant, dynamique, bien spatialisé, basses généreuses, ça met bien dans l'ambiance.
La VF est en dd 2.0. J'ai regardé un extrait en VF, le doublage du pilote d'hélico semble avoir été fait par Jacques Balutin.
edit : en effet ;
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Balutin#Cin.C3.A9ma_2

Bonus : commentaire non sous-titré et b-a en 16/9 non sous-titrée.

Menu fixe et muet. Pas de Java, donc reprise possible après avoir appuyé sur stop.

Film : Terrible, une référence dans le genre. Intense, assez violent mais pas choquant, un poil d'humour noir. Le film n'a pas pris une ride.

lien de ce test ;
http://www.homecinema-fr.com/forum/post177818461.html#p177818461
arnuche
 
Messages: 24331
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

The Wicker Man (UK)

Message » 22 Oct 2013 7:42

Image
The Wicker Man - Robin Hardy


Studio Canal, 2013 (UK)
2 x BD-50, Zone B
1.85, couleurs

Final Cut (93 min) (BD #1) :

1080p, AVC, débit vidéo moyen : 24999 kbps
English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
STA, amovibles

Theatrical Cut (88 min) (BD #2) :

1080p, AVC, débit vidéo moyen : 24999 kbps
English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
STA, amovibles

Director's Cut (100 min) (BD #2) :

576i, MPEG-2, débit vidéo moyen : 10052 kbps
English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
STA, amovibles

Vu uniquement le Final Cut.

The Wicker Man a eu une vie très compliquée. Maintes fois coupé, puis tout autant de fois remonté, de nombreux éléments du film ont disparu avant de ré-apparaître, parfois dans un bon état, parfois dans un bien moins bon.
Ici, pour le 40e anniversaire du film, Studio Canal et le réalisateur du film ont cherché un maximum d'éléments afin de proposer le film dans ce qui est aujourd'hui considéré comme le Final Cut, et qui se situe entre le montage cinéma anglais (tronqué à 88 min afin d'être couplé au Don't Look Now de Nicolas Roeg) et le Director's Cut (qui monte jusque 100 min).
Le Final Cut proposé ici correspond donc à un remontage effectué par Robin Hardy pour l'exploitation US du film, qui est majoritairement disponible en éléments originaux 35 mm. La bonne nouvelle, du coup, c'est que malgré les multiples remontages du film, ce Final Cut possède globalement 95% dans une excellente qualité, certains plans donnant l'impression d'avoir été tournés hier. La qualité de la restauration permet en effet de conserver une patine très naturelle, sans dégrainage sauvage ou autre, et surtout de faire ressortir les nombreuses couleurs très saturées du film. Voyez les vêtements des enfants, le vert de l'herbe ou des arbres, toutes les couleurs resplendissent, follement saturées. Le cadre a été stabilisé, tout comme le contraste et la saturation, et couplé à un nettoyage de fond efficace, la copie est du coup dans un excellent état.

Restent les 5% restants, tirés de matériel clairement faible, avec un rendu laiteux très pale accompagné d'un grain bien plus épais que le reste du film. 2 captures plus bas sont fournies à titre d'exemples pour ces instants.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Exemples des ajouts :
ImageImage

Le film est présenté avec une jolie piste stéréo, qui rend notamment justice aux très nombreuses chansons émaillant le film. La piste est très claire, et aussi très propre (pas de souffle ou de craquements à déplorer, même sur les ajouts), et possède une jolie dynamique, audible surtout en fin de film.

Image (Final Cut) : 9/10
Son : 8.5/10
Film : 10/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4787
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Jubal (US)

Message » 22 Oct 2013 7:43

Image
Jubal - Delmer Daves


Criterion, 2013 (US)
BD-50, Zone A
2.55, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 24997 kbps
English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
STA, amovibles

Fourni par Sony, la restauration 4K de Jubal n'a pas à rougir par rapport aux autres oeuvres, plus connues, restaurées par Sony. Si le matériel semble être assez variable dans son rendu, la qualité globale de la qualité est très bonne, voire même excellente pour la plupart des séquences en extérieur jour. Les principales réserves se situent sur une gestion des contrastes qui laisse à penser que pas mal de noirs sont bouchés (notamment une séquence dans la grange où les noirs paraissent trop profonds), et dans la-dite variabilité du matériel, avec une poignée de scènes très pâlichonnes, ainsi que des intérieurs moins probants que le reste du film.
Pour le reste, de très nombreux plans sont magnifiques, et l'ensemble du film est très bien rendu, avec un haut niveau de détails et une grande propreté et stabilité de l'image.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Excellente piste stéréo, dotée d'une belle amplitude. Claire, propre, vierge de distorsion, elle permet à la fois aux dialogues un excellent rendu, mais aussi aux effets sonores et surtout à la musique de profiter d'une dynamique agréablement surprenante pour un film de cet âge.

Image : 9/10
Son : 9/10
Film : 8.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4787
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message