Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: chuinouvo, dauchinen, domin, killi13011, laurent martiarena, led balloon, wopr et 42 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Les URGENCES à l’hôpital...

Message » 05 Nov 2018 12:23

Vous avez assez bien résumé le pourquoi de la congestion des services d'urgence en France....

Mais pourquoi alors ne pas changer la gestion de l'accueil des patients ? Pourquoi laisser entrer tout et n'importe quoi aux urgences qui devraient être réservées aux cas vraiment urgents et non pas à la bobologie..

Il suffirait d'obliger les Médecins généralistes (à travers des maisons médicales) ouvertes 24h sur 24 à effectuer un premier tri, à continuer à savoir faire des points pour les bobos de base et ainsi prendre en charge 90% de la clientèle des urgences ( ce serait beaucoup plus intéressant que de leur imposer le tiers payant généralisé qui les submerge d'administratif et déresponsabilise les patients qui n'ont rien à payer).

Ensuite, il faut que l'accès aux urgences dans un Hopital ne puissent se faire que par un SAS d'entrée qui ne laisse passer que les véhicules spécialisés ou les patients ayant une ordonnance préalable d'un Médecin généraliste officiant dans la maison médicale de garde et ayant déjà fait le tri...

Et enfin, comme dans les hopitaux militaires (et oui ils ne sont pas si cons comme on voudrait parfois nous le faire croire), il faut mettre en première ligne aux urgences des Médecins coordonnateurs expérimentés capables de faire un diagnostic rapide et donc répartir les patients pour leur prise en charge dans les différents service en fonction de leur pathologie... Il n'y a pas plus débile que le système français des Urgences ou les Internes (les moins expérimentés donc) sont laissé en première ligne et livrés à eux mêmes....
Dernière édition par marius30 le 05 Nov 2018 12:26, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


lecteur Luxman D08U, serveur SOtM sMS 1000 Eunashu + sPS 1000 alim, Dac Lampizator golden gate, ampli Ypsilon Phaeton SE , enceintes JEAN MAURER 370 F, câbles Plénitude évidence + Ypsilon , meubles Woodlink.
marius30
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 390
Inscription Forum: 01 Mar 2010 19:51
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Nov 2018 12:23

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Nov 2018 12:26

Salut,

j'aime bien le sujet, je l'ai mis en favoris,
j'ai quelques expériences récentes,

je vous lis et je reviens plus tard,
philou9178
 
Messages: 5711
Inscription Forum: 24 Nov 2006 12:59
Localisation: Essonne 91- Squatteur épisodique Paris Stade Jean Bouin et Saint Denis Stade de France
  • offline

Message » 05 Nov 2018 12:36

Pour les médecins généralistes, je pense que RMSK sera le mieux placé pour répondre.
Beaucoup d'anciens dans ma ville ont été remplacés par des jeunes qui ne veulent plus faire autant d'heures. Mon ancien qui était excellent et écoutait parfaitement les patients faisait 8h-19h voire 20h. Je comprends que c'est énorme.

Pouvons nous avoir plus de médecins en ville ? Pour les infirmières, c'est codifié. Débile là aussi.

Et pour l'organisation des CH, faut demander à BTK qui bossait sur le sujet (en fait bossait pour les cliniques afin de descendre les CH). Pour les CH, on va vers une crise majeure avec l'organisation des nouveaux blocs. L'infirmière doit en faire encore plus et passer d'un bloc à un autre et même remplacer les aides soignants pour installer les malades. Les porter. Cela craque de partout. Mais on veut faire de l'optimisation financière avant tout. Les anciens osent le dénoncer. Les jeunes chir pensent que cela est génial. Dur pour une infirmière d'être compétente sur tous les domaines (du zizi à l'oeil en passant par le digestif ou l'épaule) tout en devant porter des patients et n'avoir plus le temps de souffler.

A voir si demain des robots pourraient permettre de bien aider.
Keron
 
Messages: 20691
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 05 Nov 2018 12:55

marius30 a écrit:...
Il suffirait d'obliger les Médecins généralistes (à travers des maisons médicales) ouvertes 24h sur 24 à effectuer un premier tri, à continuer à savoir faire des points pour les bobos de base et ainsi prendre en charge 90% de la clientèle des urgences ( ce serait beaucoup plus intéressant que de leur imposer le tiers payant généralisé qui les submerge d'administratif et déresponsabilise les patients qui n'ont rien à payer).
....

Je ne crois pas que ça marche
Un médecin généraliste qui pratique la médecine de ville c'est un premier métier.
Un médecin urgentiste, un vrai, c'est amha un autre métier qui n'a rien à voir.
Je pense qu'il ne sont pas interchangeables.

Expérience vécue (déjà raconté):
Ma fille de 5 mois qui se balade autour de 40° de fièvre, je l'emmène chez le généraliste: (médecin expérimenté) : pas grave, c'est une petite rhino, d'ailleurs elle fait ses dents!.
En sortant, pris d'une inspiration subite, je fonce aux urgences (à E. H, dit grange blanche pour les lyonnais) et là je fais du foin jusqu'à ce que le médecin urgentiste arrive. Et là, au bout de deux petits tests: "méningite à pneumos".
Dans ce que tu proposes, ça se serait passé comment ?
A+
Dernière édition par Robert64 le 05 Nov 2018 12:59, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4710
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 05 Nov 2018 12:55

Les robots pour remplacer la médecine de ville ce n'est même plus de la science fiction. Il faut juste que les mentalités évoluent et qu'on accepte que le diagnostic soit établi par un algorithme qui automotisera même la paperasse. De toute façon vu ce que ce métier est devenu c'est ce qui leur pend au nez.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 05 Nov 2018 12:56

C'est quoi les CHIRS ????
philou9178
 
Messages: 5711
Inscription Forum: 24 Nov 2006 12:59
Localisation: Essonne 91- Squatteur épisodique Paris Stade Jean Bouin et Saint Denis Stade de France
  • offline

Message » 05 Nov 2018 12:57

Keron a écrit:Le mieux, pour comprendre la situation est d'aller bosser une semaine aux urgences pour comprendre que le problème n'est pas l'organisation mais le manque de moyens humains et matériels. ....

Ce n'est vraiment pas l'impression que j'ai eue. Des choses toutes cons, par exemple la tenue hospitalière. Toutes les personnes présentes, à part celles ayant un logo sur leur "polo" ont un badge totalement illisible. Moralité, tu vois 50 personnes passer devant toi, aucune n'est "qualifiée" vue la rapidité de leur passage, aucune n'est "concernée", je ne dis même pas "impliquée". Dans le même temps, on voit des vigiles dont on se demande ce qu'ils font là et des flics. Ca c'est dingue, mais sur les 2 bonnes heures passées en soins, il y en avait tout le temps, accompagnant de dangereux criminels (ça sautait aux yeux) à trois par "criminel". Que faisaient-ils là? Mystère et boule de gomme. Autre point, plein de monde donc et pas mal qui causaient entre eux et pas vraiment de pathologies!

A titre de comparaison, j'ai subi une opération en urologie il y a deux ans, l'organisation du service paraissait autrement méthodique. Les patients (plutôt nombreux) étaient encadrés, accompagnés, traités avec égard.

Sincèrement, les urgences, ça m'a vraiment fait peur en cas de gros problème...
phil974
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8438
Inscription Forum: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • offline

Message » 05 Nov 2018 12:58

Keron a écrit:Pour les médecins généralistes, je pense que RMSK sera le mieux placé pour répondre.
Beaucoup d'anciens dans ma ville ont été remplacés par des jeunes qui ne veulent plus faire autant d'heures. Mon ancien qui était excellent et écoutait parfaitement les patients faisait 8h-19h voire 20h. Je comprends que c'est énorme.

Pouvons nous avoir plus de médecins en ville ? Pour les infirmières, c'est codifié. Débile là aussi.

Et pour l'organisation des CH, faut demander à BTK qui bossait sur le sujet (en fait bossait pour les cliniques afin de descendre les CH). Pour les CH, on va vers une crise majeure avec l'organisation des nouveaux blocs. L'infirmière doit en faire encore plus et passer d'un bloc à un autre et même remplacer les aides soignants pour installer les malades. Les porter. Cela craque de partout. Mais on veut faire de l'optimisation financière avant tout. Les anciens osent le dénoncer. Les jeunes chir pensent que cela est génial. Dur pour une infirmière d'être compétente sur tous les domaines (du zizi à l'oeil en passant par le digestif ou l'épaule) tout en devant porter des patients et n'avoir plus le temps de souffler.

A voir si demain des robots pourraient permettre de bien aider.



Il est évident que,à l'heure ou la majorité de la population fait 35 h par semaine, on ne peut pas demander à certains d'en faire plus de 48...

Pour cela il faut privilégier le regroupement de la Médecine de ville afin de pouvoir avoir des Médecins disponibles en effectuant des roulements dans la journée et la semaine (l'exercice libéral individuel est obsolète)..

La configuration dans mon profil


lecteur Luxman D08U, serveur SOtM sMS 1000 Eunashu + sPS 1000 alim, Dac Lampizator golden gate, ampli Ypsilon Phaeton SE , enceintes JEAN MAURER 370 F, câbles Plénitude évidence + Ypsilon , meubles Woodlink.
marius30
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 390
Inscription Forum: 01 Mar 2010 19:51
  • offline

Message » 05 Nov 2018 13:02

La majorité de la population, peut-être. Mais à niveaux d'études, statut et de revenus comparables je connais pas grand monde aux 35h qui veut partir en week-end le vendredi midi.

C'est devenu la norme faute de concurrence.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 05 Nov 2018 13:03

Robert64 a écrit:
marius30 a écrit:...
Il suffirait d'obliger les Médecins généralistes (à travers des maisons médicales) ouvertes 24h sur 24 à effectuer un premier tri, à continuer à savoir faire des points pour les bobos de base et ainsi prendre en charge 90% de la clientèle des urgences ( ce serait beaucoup plus intéressant que de leur imposer le tiers payant généralisé qui les submerge d'administratif et déresponsabilise les patients qui n'ont rien à payer).
....

Je ne crois pas que ça marche
Un médecin généraliste qui pratique la médecine de ville c'est un premier métier.
Un médecin urgentiste, un vrai, c'est amha un autre métier qui n'a rien à voir.
Je pense qu'il ne sont pas interchangeables.

Expérience vécue (déjà raconté):
Ma fille de 5 mois qui se balade autour de 40° de fièvre, je l'emmène chez le généraliste: (médecin expérimenté) : pas grave, c'est une petite rhino, d'ailleurs elle fait ses dents!.
En sortant, pris d'une inspiration subite, je fonce aux urgences (à E. H, dit grange blanche pour les lyonnais) et là je fais du foin jusqu'à ce que le médecin urgentiste arrive. Et là, au bout de deux petits tests: "méningite à pneumos".
Dans ce que tu proposes, ça se serait passé comment ?
A+


La même chose est réalisable en ville... Penser au diagnostic d'une Méningite fait partie de la formation de base d'un Médecin généraliste..

Il s'agit plus d'un problème de formation que d'un problème d'organisation, l'examen clinique d'une méningite à pneumocoques n'est pas tout à fait le même que celui d'une banale rhino....

La configuration dans mon profil


lecteur Luxman D08U, serveur SOtM sMS 1000 Eunashu + sPS 1000 alim, Dac Lampizator golden gate, ampli Ypsilon Phaeton SE , enceintes JEAN MAURER 370 F, câbles Plénitude évidence + Ypsilon , meubles Woodlink.
marius30
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 390
Inscription Forum: 01 Mar 2010 19:51
  • offline

Message » 05 Nov 2018 13:22

Je pars pour une hospitalisation, je vous raconterai... :hehe:
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 05 Nov 2018 14:18

marius30 a écrit:...
La même chose est réalisable en ville... Penser au diagnostic d'une Méningite fait partie de la formation de base d'un Médecin généraliste..

Il s'agit plus d'un problème de formation que d'un problème d'organisation, l'examen clinique d'une méningite à pneumocoques n'est pas tout à fait le même que celui d'une banale rhino....

Pour en connaitre quelques uns, les médecins qui s'orientent vers les urgences, ce n'est pas qu'un problème de formation. C'est aussi une tournure d'esprit bien particulière.
Le problème des urgences, comme celui de l'hopital en général, est un problème de moyens, humains et matériels.
Il a quelques années, de fins politiques ont maintenu pour les concours d'admission un numérus clausus totalement irréaliste. Résultat: pour une consultation d'un spécialiste, c'est 6 à 8 mois de délai, donc, solution de facilité: les urgences.
En fait, on voudrait un système de santé performant, mais on ne veut pas en payer le prix.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4710
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 05 Nov 2018 14:54

Ils sont partis du principe qu'avec moins de médecins il y aurait moins de dépenses :zen: .

Ils ont juste oublié que réduire l'offre dans un système concurrentiel ne pouvait qu'engendrer des abus (multiplication des dépassements d'honoraires) et une baisse de la qualité de service (réduction des horaires, allongement des délais pour obtenir un rdv, diminution de la durée de consultation, aiguillage vers les urgences dès que ça se complique un peu ...). Et évidemment les dépenses ont continué d'augmenter.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 05 Nov 2018 16:32

poilau a écrit:Ils sont partis du principe qu'avec moins de médecins il y aurait moins de dépenses :zen: .

Ils ont juste oublié que réduire l'offre dans un système concurrentiel ne pouvait qu'engendrer des abus (multiplication des dépassements d'honoraires) et une baisse de la qualité de service (réduction des horaires, allongement des délais pour obtenir un rdv, diminution de la durée de consultation, aiguillage vers les urgences dès que ça se complique un peu ...). Et évidemment les dépenses ont continué d'augmenter.

J'ai retrouvé dans les minutes d'une conf' ce document intéressant: il montre qu'une personne (c'est bien sûr une moyenne), coûte en frais médicaux pendant les 4 derniers mois de sa vie plus des 3/4 du total, et c'est peu dépendant de l'âge. Donc si tout le monde acceptait d'offrir 4 mois de vie (les derniers, pas toujours extra), on réglerait le problème.
Chiche?

Sante.jpg


A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4710
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 05 Nov 2018 16:39

Oui rien d'étonnant, et rien de choquant non plus. Tu cotises toute ta vie pour tes derniers mois.

Mais on comprend mieux pourquoi les autorités veulent tellement promouvoir l'euthanasie :-? .
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message