Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: electrochoc et 30 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Traîné sur le bitume

Message » 18 Aoû 2019 10:47


Traîné sur le bitume

Provenance : France // Support : Blu-ray // Éditeur : Metropolitan Vidéo // Date de sortie : 03 août 2019

Résolution : 1920x1080 // Cadence : 24p // Format : 2.40 // Encodage : AVC
Gamut : BT.709 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 8 bit

Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres : Français

Image

Image

À l'image des autres films de Craig Zahler (Bone Tomahawk en 2015 et Section 99 en 2017), Traîné sur le bitume est une œuvre à combustion lente qui prend le temps de planter son décor et de présenter ses personnages (dans un calme relatif) avant d'embrayer sur un dernier acte où la violence (sèche et « bisseuse ») peut enfin éclater. Hors-norme, ce polar noir à la croisée des genres (western urbain, drame social et film choral) et aux ruptures de ton brutales (de l'humour à l'horreur) ne cesse de serrer les tripes et peut compter sur sa touche « indé » et ses acteurs habités (ils sont tous au meilleur de leur forme) pour se démarquer du tout-venant de la production cinématographique. Audacieuse et pessimiste, cette peinture rugueuse de l'Amérique des marges nous assène une grosse claque dans la gueule.

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l'image Expert)

Même si la compression a parfois du mal à suivre lors des scènes plongées dans la pénombre (quelques artefacts de compression), ce transfert HD restitue de fort belle manière les partis pris esthétiques tranchés du chef op Benji Bakshi. La définition est d'une grande précision, le niveau de détail est acéré (un peu moins lors des éclairages à contre-jour), les couleurs sont splendides, les contrastes sont tranchants et les noirs particulièrement denses. Un style néo-noir plaisant au possible. Il est juste regrettable que ce titre ne sorte pas en 4K Ultra HD alors qu'il a été capté en 8K avant d'être finalisé en 4K !

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X pour la VO et la VF)

S'il faut attendre la dernière heure (c'est à ce moment-là que les fusillades et les effets multicanaux entrent en jeu) pour que le mixage prenne de l'ampleur et que toutes les enceintes fassent parler la poudre, ces pistes sonores à la spatialisation solide (cf. les ambiances) et aux dialogues parfaitement restitués (le doublage de la VF est soigné) est d'une grande homogénéité.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7279
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message