Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Tests HCFR 4K Ultra HD par le loup celeste

Message » 30 Juin 2020 16:19

Suspense historique avec la Grande Guerre en toile de fond, 1917 repose sur une prouesse technique (un ingénieux faux plan-séquence unique) qui s'illustre véritablement en 4K Ultra HD (Édition FR - Universal). Traumatisé par les tranchées, le Blu-ray (fade et peu détaillé en comparaison) ne parvient pas à surmonter l'enjeu qui se joue (sauf du côté des pistes sonores où il s'arme des mêmes atouts... c'est-à-dire un mixage 3D enveloppant qui dépêche son corps aérien et fait parler la poudre lorsque nécessaire) là où son homologue UHD est en pleine possession de ses moyens (piqué de folie, étalonnage pensé pour les versions HDR, hautes luminances mieux écrêtées, éclairages d'un naturel déconcertant). Déployant de magnifiques images (2.39 - DI 4K - HDR10+ - Dolby Vision) et développant une très immersive bande-son (VO Dolby Atmos - VF Dolby Digital Plus 7.1) qui nous plongent en plein cœur du no man's land (mais pas que !), les capacités du support se révèlent sans réserve pour sortir victorieuses du conflit militaire.

Note artistique : 9.5 // Qualité vidéo : 10 // Qualité audio : 10

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Juin 2020 16:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Juil 2020 23:19

Polar stylisé à la mise en scène ultra-léchée qui parvient à marier romantisme et scènes d'action renversantes à la John Woo, Crying Freeman est forcé de tuer, non sans une larme de remords (le grain étrangement monochromatique laisse poindre une texture argentique parfois grossière), en 4K Ultra HD (Édition DE - Turbine). Beaucoup plus détaillé, découpé (cf. la profondeur accrue des contrastes) et richement coloré sans avoir à souffrir d'une quelconque remontée de bruit vidéo (à-côté, l'image du Blu-ray français apparaît comme terriblement molle, fade et sale !), ce transfert UHD (2.39 - DI 4K - HDR10) est aussi élégant (des sources lumineuses plus raffinées) que son mystérieux assassin. Malheureusement privée d'un mixage 3D, la bande-son (VO DTS-HD MA 5.1 et DTS-HD MA 2.0) en impose évidemment moins que celle des (grosses) productions actuelles mais profite quoi qu'il arrive d'une répartition très précise des effets/ambiances (les coups de feu et autres explosions lors des fusillades) et d'un score follement envoutant à l'ampleur certaine. Pour les fans de cette œuvre culte des 90's dont l'absence de VF et STFR n'est pas un problème, l'achat est vivement conseillé.

Note artistique : 8.5 // Qualité vidéo : 8.5 // Qualité audio : 8.5

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 03 Juil 2020 9:06

Chers lecteurs,

Le mois passé aura (enfin) vu la réouverture des cinémas. En effet, et malgré les contraintes sanitaires toujours en vigueur, les exploitants ont pu reprendre leur activité le lundi 22 juin avec une quarantaine de films à l’affiche.

Dans le même temps, les (nombreuses) éditions vidéo reportées lors du confinement ont pu retrouver le chemin des étalages. Néanmoins, la faute à des retards de production qui n’ont pu être rattrapés, certains steelbooks sont encore en attente de parution. Mais un peu de patience, ils arrivent !

Enfin, comment évoquer le mois de juin sans mentionner la sortie 4K Ultra HD évènement des films Star Wars rattachés à la saga des Skywalker (les épisodes I à IX) ? De ce fait, l’équipe s’est attelée à la tâche en passant au crible les disques de plusieurs opus (mais pas tous)… avec en « bonus » ceux des deux spin-off.

Que la force de la lecture soit avec vous !

P.S. : Profitez-bien de la saison estivale, on se revoit début septembre.

Brice_le loup celeste
HCFR – Juillet / Août 2020

>>> Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD – 07 et 08/2020 (cliquer) <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 04 Juil 2020 16:18

Il y a bien longtemps (en 1977), dans une galaxie lointaine, très lointaine, Star Wars, épisode IV: Un nouvel espoir devenait un monumental succès mondial en plus de marquer une génération entière de spectateurs. En 2020, plus de 40 ans après sa sortie, cette œuvre maîtresse du genre fait peau neuve en 4K Ultra HD (Édition UK - Disney) grâce aux pouvoirs de la Force (surcroit de définition incroyable, détails retrouvés par milliers, palette colorimétrique plus sobre et réaliste, contrastes réajustés, sources lumineuses étincelantes, spatialisation plus ouverte et canaux aériens engagés). Et malgré des artifices (l'usage « soigné » de DNR afin de canaliser la patine argentique) pour homogénéiser l'image (2.39 - DI 4K - HDR10) avec la prélogie, et le faible volume d'enregistrement de la bande-son (VO Dolby Atmos - VFF Dolby Digital Plus 7.1) qui n'en reste pas moins dynamique au besoin, le présent disque pulvérise le Blu-ray (l'aspect visuel traficoté et ultra-hétérogène n'est plus qu'un mauvais souvenir) en même temps que la première Étoile de la Mort.

Note artistique : 8 // Qualité vidéo : 9 // Qualité audio : 8

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 05 Juil 2020 10:08

À l'heure de la retraite, Mike Lowrey et Marcus Burnett font un come-back réussi dans Bad Boys for Life, un buddy cop movie délicieusement anachronique où ils semblent encore plus résister à l'épreuve du temps et (presque) des balles grâce à la certification IMAX Enhanced du présent 4K Ultra HD (Édition CH - Sony). Renfilant pour l'occasion leurs plus beaux costumes (clarté incroyable, définition exemplaire, détails affinés, couleurs plus chaudes et énergiques, néons boostés et contrastes intenses) et se passant une tracklist hip-hop toujours adaptée à l'ambiance (accélérations acoustiques à la moindre incartade, spatialisation constamment engagée, effets pyrotechniques qui défilent de partout), ils continuent de se la jouer « à l'ancienne » en fonçant dans le tas et en tirant sur tout ce qui bouge... même si l'image (2.39 - DI 2K - HDR10) qui est proche de la perfection (hormis un lissage douteux lors du passage dans la clinique) et la bande-son (VO DTS:X - VFF DTS-HD MA 5.1) qui n'use par contre pas beaucoup des canaux en hauteur (hors scène d'action finale) en plus de marquer une différence entre pistes sonores (dynamique plus énervée en anglais et basses plus imposantes en français), sont quant à elles ultra-modernes.

Note artistique : 7.5 // Qualité vidéo : 9.5 // Qualité audio : 9.5

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 09 Juil 2020 9:10

Buddy movie rapide et mignon où le mythique hérisson bleu entre en action, Sonic, le film tient mieux la route en 4K Ultra HD (Édition FR - Paramount) après une séance d'échauffement en Blu-ray. S'appuyant sur des visuels travaillés (2.39 - DI 4K - HDR10 - Dolby Vision) et une bande-son revigorante (VO Dolby Atmos - VF Dolby Digital 5.1), la présente édition donne un bon coup de pep's (détails augmentés, couleurs plus audacieuses, contrastes enrichis, plage dynamique élevée très efficace, immersion 3D tourbillonnante et dynamique pleine d'énergie) à la mascotte de Sega.

Note artistique : 6.5 // Qualité vidéo : 9.5 // Qualité audio : 9.5

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 09 Juil 2020 15:15

Série B crétine mais terriblement fun à l'arrière-goût des 90's, Bloodshot est un plaisir coupable où l'arme de destruction massive interprétée par « baboulinet » n'a jamais besoin d'être rechargée en 4K Ultra HD (Édition UK - Sony). Armé d'une image sur-stylisée (2.39 - DI 4K - HDR10) et d'une bande-son de référence apte au carnage (VO Dolby Atmos - VFF DTS-HD MA 5.1), les accros de l'action devraient être ravis... surtout que les améliorations vis-à-vis du Blu-ray sont aussi visibles (netteté encore plus élevée, implémentation marquante du HDR et palette colorimétrique qui explose) qu'audibles (« bulle » immersive de tous les instants et basses ultra-physiques).

Note artistique : 7 // Qualité vidéo : 9.5 // Qualité audio : 10

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 10 Juil 2020 9:09

Space opéra à l'ambiance solennelle et aux scènes d'action anthologiques (le bataille de Hoth) habité par la grandeur de la Force, Star Wars, épisode V: L'Empire contre-attaque nous emmène encore plus haut dans les étoiles en 4K Ultra HD (Édition UK - Disney). Tirée une fois encore d'un nouveau scan 4K / 16-bit, l'image (2.39 - DI 4K - HDR10) y apparaît pourtant comme moins homogène que celle de l'épisode IV, la faute à une gestion plus aléatoire du grain argentique 35 mm (usage moins discret de DNR). Néanmoins, la définition (un niveau de détails beaucoup plus prononcé), la palette colorimétrique (les dérives bleutées du précédent Blu-ray ne sont plus du voyage), les contrastes (plus équilibrés) et les sources lumineuses (les étoiles sont plus brillantes que jamais) ont fait un immense bond en avant... dans l'hyperespace. Et si le son (VO Dolby Atmos - VFF Dolby Digital Plus 7.1) se doit d'être un peu poussé pour s'immerger comme il se doit au cœur de la Guerre, le nouveau mixage 3D qui croule sous une multitude d'effets et/ou ambiances (la poursuite dans le champ d’astéroïdes et les bruits du marais sur Dagobah exploitent pleinement la scène de hauteur) est restitué avec autant d'aplomb (dynamique suffisamment audacieuse et basses décemment vigoureuses) que de finesse. Pour les fans, l'acquisition de cette édition pourra se faire les yeux fermés, la Force guidant votre geste !

Note artistique : 9.5 // Qualité vidéo : 8 // Qualité audio : 8.5

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 14 Juil 2020 17:35

Dénouement de la trilogie à la hauteur de l'immense saga créée par George Lucas, Star Wars, épisode VI: Le Retour du Jedi a l'air et sonne mieux que jamais en 4K Ultra HD (Édition UK - Disney) même si le côté obscur de la Force y reste offensif (structure argentique « muselée » et volume d'enregistrement un peu bas). Tirée d'un récent scan 4K, l'image (2.39 - DI 4K - HDR10) prend néanmoins le dessus sur son homologue HD (écart important de la définition, découverte d'une multitude de détails, flamboyance des sources lumineuses) en faisant confiance à son instinct (cf. la pureté des contrastes et la sobriété retrouvée des couleurs). Et maximisant au mieux sa nouvelle scène de hauteur (comme avec les rugissements du Rancor et des vaisseaux), la bande-son (VO Dolby Atmos - VFF Dolby Digital Plus 7.1) se révèle nettement plus enveloppante que par le passé (une spatialisation savamment étudiée) tout en conservant la dynamique et les basses qui poussent bien (la poursuite en speeder bike en est un très bon exemple). Pour qui souhaite fêter la victoire de l'Alliance rebelle sur l'Empire galactique, l'achat de cette édition est vivement recommandé !

Note artistique : 8.5 // Qualité vidéo : 8 // Qualité audio : 8.5

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 14 Juil 2020 23:53

Si la surprise n'est plus au rendez-vous, The Boy: La Malédiction de Brahms brocante l'horreur gothique contre l'horreur psychologique... ici bien vernie ! Et comme il est important de faire le bon choix lorsque l'heure d'acheter une poupée de collection est venue, le 4K Ultra HD (Édition DE - Capelight) s'impose de lui-même grâce à une image plus harmonieuse (2.39 - DI 2K - HDR10), même si à peine meilleure en ce qui concerne la résolution, puisque moins granuleuse (une compression plus solide) et déballant des contrastes et couleurs (plus chaudes) mieux confectionnés. Par contre, et c'est bien dommage au vu de certains passages, pas de dissemblance du côté de la bande-son (VO DTS-HD MA 5.1). Toujours est-il qu'elle reste merveilleusement atmosphérique (une spatialisation bichonnée), profite d'une dynamique très appréciable et joue de basses pesantes.

Note artistique : 6.5 // Qualité vidéo : 9 // Qualité audio : 9

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 15 Juil 2020 14:28

Pur film d'exploitation des 70's réalisé par Lucio Fulci, L'Enfer des zombies vieillit étonnamment bien et semble défier la mort avec ce 4K Ultra HD (Édition US - Blue Underground) dont les qualités audiovisuelles sont justes exceptionnelles ! Très loin d'être décomposée malgré quelques poussières, l'image (2.40 - DI 4K - HDR10 - Dolby Vision) profite d'une superbe restauration 4K (la même que celle exploitée pour le Blu-ray de 2018) où l'augmentation instantanée des détails (cf. la netteté des arrière-plans), le luxe grandi des couleurs (les primaires tropicales), la robustesse accrue des contrastes (la richesse des ombres) et la plus grande précision des sources lumineuses (notamment les flammes lors du final), sautent à la gueule... comme le grain argentique 35mm parfaitement restitué ici. Et incroyable mais vrai, la bande-son (VA Dolby Atmos - VO DTS-HD MA 7.1 - VFF Dolby Digital 1.0) s'est vue pour l'occasion remixée en 3D (sans renier ses racines mono) pour que le chaos insulaire soit plus efficace et immersif (véritable ouverture du paysage sonore) que jamais... surtout que l'intensité dynamique y est inespérée. Avons-nous donc là l'édition définitive de ce classique du cinéma bis horrifique ? Oh que oui ! Si seulement tous les films de catalogue pouvaient sortir de terre dans un tel état de conservation...

Note artistique : 7 // Qualité vidéo : 9.5 // Qualité audio : 8.5

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 15 Juil 2020 17:42

Très controversé à sa sortie, le slasher malsain à l'extrême violence graphique Maniac (1980) atteint son plein potentiel en 4K Ultra HD (Édition US - Blue Underground). Répugnante à souhait pour sortir à la recherche d'une proie, la très rugueuse image (1.85 - DI 4K - HDR10 - Dolby Vision) déambule la nuit avec une aisance supérieure (même si elle utilise le même balayage 4K 16 bits) à celle du précédent Blu-ray (apparence organique décuplée, couleurs plus frappantes, netteté relevée, noirs plus naturels, éclairages urbains mieux découpés) malgré les limites de la source (une captation 16 mm peu piquée à la granularité d'une grande densité). Quant aux hurlements nocturnes, la solide bande-son (VO Dolby Atmos - VFF Dolby Digital 2.0) s'efforce de les intensifier grâce à un nouveau mixage 3D, aussi équilibré que dynamique, qui élargit sensiblement la scène sonore (effets de hauteur compris). Si vous voulez mettre la main sur l'édition définitive de ce film culte du cinéma d'horreur transgressif, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Note artistique : 7 // Qualité vidéo : 8.5 // Qualité audio : 8.5

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 16 Juil 2020 17:52

Magnifique hommage sur les super-héros, Les Indestructibles est un festival ininterrompu de références, de gags et d'actions qui passe à la vitesse supérieure (juste celle du dessus) en 4K Ultra HD (Édition US - Disney). Enfilant son plus beau costume, avouons-le un peu suranné (cf. l'animation vieillissante), l'image (2.39 - DI 2K - HDR10) sort victorieuse de son duel avec son homologue HD... mais son succès, franchement modéré (les détails sont à peine plus raffinés), n'est dû qu'à l'intervention des procédés HDR/WCG qui lui donnent un regain de vitalité du côté des couleurs (les primaires sont plus vibrantes). Et avec son ouïe surhumaine, le nouveau mixage 3D de la bande-son (VO Dolby Atmos - VFQ Dolby Digital 5.1 EX) est plus vivant qu'auparavant (l'activité surround a été enrichie et la scène aérienne vient régulièrement à la rescousse) mais aussi, et c'est malheureusement une constance dans l'équipe de Super Mickey, moins puissant (dynamique et basses décevantes) ! Donc avant de partir sauver le monde, posez-vous la question suivante : Ai-je vraiment besoin d'un nouvel équipement ?

Note artistique : 8 // Qualité vidéo : 8 // Qualité audio : 8

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 07 Aoû 2020 12:13

Avec The Gentlemen, le cinéaste britannique Guy Ritchie opère un retour aux sources jubilatoire entre action et humour anglais. Digne héritière de Snatch: Tu braques ou tu raques, cette comédie mafieuse poilante au scénario bien ficelé voit s'affronter à coups de pétoires et de dialogues savoureux des gangsters old-school en col blanc interprété par un casting cinq étoiles. Et quoi de mieux qu'un 4K Ultra HD (Édition US - Universal) pour être sapé comme jamais ? Rien, si ce n'est peut-être se rendre dans un magasin Burberry ! On retrouve donc l'élégance anglaise avec une image au charme discret (2.39 - DI 4K - HDR10) et une bande-son au flegme certain (VO Dolby Atmos). Et vis-à-vis de son confrère HD, au final loin d'être mal fringué, les performances visuelles du présent Ultra HD Blu-ray ont une classe supérieure (netteté accrue, textures affinées, couleurs plus audacieuses, contrastes affermis, éclairages vivifiés), ce qui n'est pas le cas de la partie sonore puisque les deux disques arborent le même mixage 3D... en tout point jouissif (spatialisation impressionnante, dynamique sportive, profondeur constante, effets impactants, environnements animés, composante aérienne subtile, BO bien balancée). Prêts à obtenir les faveurs de Mickey Pearson ?

Note artistique : 8.5 // Qualité vidéo : 9 // Qualité audio : 9.5

Image

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 22 Oct 2020 14:45

Chers lecteurs,

Depuis le confinement, les salles obscures et le secteur de l’édition vidéo traversent une crise sans précédent. La baisse générale de fréquentation, la fermeture des salles, les sorties reportées des grosses productions américaines (voire annulée pour Mulan qui sera disponible directement sur la plateforme Disney+), les ventes qui s’écroulent, les nouveautés qui arrivent au compte-gouttes et la montée en puissance des offres dématérialisées en sont la preuve. En vérité, la crise sanitaire aura accéléré le passage du grand au petit écran… avec la domination de la SVOD et le rapide déclin du marché physique !

Dans ce contexte plus que difficile, il est de notre devoir de retourner au cinéma et de continuer à acheter des disques (4K Ultra HD, Blu-ray et DVD) pour que les exploitants et les éditeurs vidéo puissent recommencer à « respirer ». Sans notre aide, l’avenir ne tendra plus que vers un flux dématérialisé où l’acte cinéphile ne sera qu’un lointain souvenir !

Et pour vous assister dans cette noble tâche, nous avons mis la main sur plusieurs éditions UHD dont vous trouverez les tests ci-après. Le contenu de ce mois-ci est certes léger, mais les semaines à venir devraient s’accompagner de nombreuses sorties à ne rater sous aucun prétexte comme Beetlejuice (le 16/09), Full Metal Jacket (le 23/09), Spartacus et Psychose (le 30/09), 300 et Les Enfants du Temps (le 07/10), la trilogie Retour vers le futur (le 21/10), V pour Vendetta (le 03/11), La Haine et Total Recall (le 18/11), etc. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire !

En vous souhaitant une bonne lecture.

Brice_le loup celeste
HCFR – Septembre 2020

>>> Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD – 09/2020 (cliquer) <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8515
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message