Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: fabricedelille, joebil et 35 invités

Les discussions autour des diverses marques d enceintes, des packs, des mariages ampli/enceintes et de leurs positions

<< Les Enceintes Cinéma Pro >>

Message » 07 Aoû 2019 14:11

De mon coté , si il est trop tard et je ne peux pas visionné a ce niveau la , je ne regarde pas de film du coup ...
stephblues57
 
Messages: 3177
Inscription: 25 Nov 2011 17:01
Localisation: Verdun
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Aoû 2019 14:11

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Aoû 2019 14:13

@Kbil69 : parce que t'es fatigué toi parfois ???? :mdr:
adrien13
 
Messages: 3202
Inscription: 17 Oct 2008 9:51
Localisation: 34
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 15:05

kbil69 a écrit:Il y a 75dB pour messieurs et 75dB pour mesdames :ko:

Personnellement je ne regarde pas à quel niveau je suis avant de regarder un film, le volume est quasi toujours au même endroit pour me faire plaisir, et quand je regarde un film avec ma femme dans ma salle elle me dit:
- mais tu es sourd, c'est pas possible ...
- ah bon ? je trouve pas ...

:lol:


C'est une légende urbaine de mettre le volume à 00dB (à fond, pas sur mute) et de calibrer les gains à 75dB et ne plus toucher le potard durant un film ?


Quand tu calibres à 75dBC, c’est sur le nuit rose de l’ampli. Ensuite, il faudrait « théoriquement » écouter à 0dB sur l’ampli pour se retrouver sur la base du volume normalisé. Chez moi, c’est souvent impossible, je suis plus souvent à -10dB ou -15dB selon les pistes. Le niveau d’écoute n’est alors pas du tout à 75dB (sauf les dialogues), puisque tu as la dynamique totale de la piste (sauf chez Disney lol)


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Avatar de l’utilisateur
byron
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3984
Inscription: 16 Jan 2002 2:00
Localisation: Corse
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 15:13

adrien13 a écrit:@Kbil69 : parce que t'es fatigué toi parfois ???? :mdr:


Bein oui :mdr:

La configuration dans mon profil


Ecran: 3m 2.35 transonore Reference 4K+WB / VP: HC6000 / Préamp: Nakamichi 7.1 / Amplis: Yamaha 2*P2500S-P5000S-P7000S/ Source: PCHC
/ Egaliseur: Behringer DCX2496 / Enceintes: 7 GKF Eva-Sat avec surrounds doublées/ Caissons: 2*JBL 4645C
Avatar de l’utilisateur
kbil69
Staff Installations
Staff Installations
 
Messages: 38347
Inscription: 09 Nov 2003 1:52
Localisation: 69
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 15:14

byron a écrit:
kbil69 a écrit:Il y a 75dB pour messieurs et 75dB pour mesdames :ko:

Personnellement je ne regarde pas à quel niveau je suis avant de regarder un film, le volume est quasi toujours au même endroit pour me faire plaisir, et quand je regarde un film avec ma femme dans ma salle elle me dit:
- mais tu es sourd, c'est pas possible ...
- ah bon ? je trouve pas ...

:lol:


C'est une légende urbaine de mettre le volume à 00dB (à fond, pas sur mute) et de calibrer les gains à 75dB et ne plus toucher le potard durant un film ?


Quand tu calibres à 75dBC, c’est sur le nuit rose de l’ampli. Ensuite, il faudrait « théoriquement » écouter à 0dB sur l’ampli pour se retrouver sur la base du volume normalisé. Chez moi, c’est souvent impossible, je suis plus souvent à -10dB ou -15dB selon les pistes. Le niveau d’écoute n’est alors pas du tout à 75dB (sauf les dialogues), puisque tu as la dynamique totale de la piste (sauf chez Disney lol)


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk



On est d'accord, il y a la théorie et la pratique, c'est là où je voulais en venir :D

La configuration dans mon profil


Ecran: 3m 2.35 transonore Reference 4K+WB / VP: HC6000 / Préamp: Nakamichi 7.1 / Amplis: Yamaha 2*P2500S-P5000S-P7000S/ Source: PCHC
/ Egaliseur: Behringer DCX2496 / Enceintes: 7 GKF Eva-Sat avec surrounds doublées/ Caissons: 2*JBL 4645C
Avatar de l’utilisateur
kbil69
Staff Installations
Staff Installations
 
Messages: 38347
Inscription: 09 Nov 2003 1:52
Localisation: 69
  • offline

Message » 14 Aoû 2019 11:45

pour ceux qui cherche de quoi s’amuser:
https:/[Modéré - Article 6.2 de la charte]/1659477703.htm

un cinéma démantelé :cry:
nolem
 
Messages: 1402
Inscription: 23 Oct 2007 19:08
Localisation: Essonne
  • offline

Message » 14 Aoû 2019 12:24

byron a écrit:
kbil69 a écrit: Le niveau d’écoute n’est alors pas du tout à 75dB (sauf les dialogues)


C'est justement sur les dialogues que les 85 dB sont obtenus en moyenne. Pour ceux que le sujet intéresse et comprendre l'origine des 85 dB (c) slow SPL : http://www.lafontaudio.com/dossiers/85dB.htm
LGDS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2590
Inscription: 14 Nov 2002 22:18
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 21 Aoû 2019 10:14

kbil69 a écrit: Le niveau d’écoute n’est alors pas du tout à 75dB (sauf les dialogues)

byron a écrit:Chez moi, c’est souvent impossible, je suis plus souvent à -10dB ou -15dB selon les pistes. Le niveau d’écoute n’est alors pas du tout à 75dB (sauf les dialogues), puisque tu as la dynamique totale de la piste

LGDS a écrit:C'est justement sur les dialogues que les 85 dB sont obtenus en moyenne.

Je vois beaucoup de confusion dans tout cela.
Vous semblez tous confondre le niveau de référence (calibrage) avec le niveau d'écoute. Le calibrage qui s'effectue à l'aide des "presets internes" du préampli, sert à régler la machine pour positionner la plage dynamique. C'est un peu comme régler le ralenti d'une voiture.

Le niveau maximal admissible par le convertisseur est 0 dBFS (Full Scale), par définition. Le convertisseur est plein quand la valeur numérique crête du signal est FFFF...F. Ceci n'est pas réglable.
Le signal de référence généré pour le calibrage est conçu pour fournir à -20 dBFS en pro et -30 dBFS en usage domestique. Ceci correspond après calibrage à 85dBC en pro et 75 dBC en domestique.
Pourquoi cette différence ? Parce que lors de l'opération de calibrage, on sait que les HP d'un téléviseur supportent moins de niveau que ceux d'un grand multiplex.

Mais cela ne change rien au niveau d'écoute global car au cinéma les crêtes maximales seront 20 dB au dessus de 85 dBC (jamais atteints en réalité) et 30 dB au dessus de 75 dBC en domestique, ce qui revient au même.

Ensuite il y a le niveau effectif du son dans le film. Au mixage du film, le niveau sonore est laissé entièrement à la discrétion du réalisateur. Il sera faible, modéré, fort ou très fort selon l'action et le vouloir des personnes qui font le film. Cela n'a rien à voir avec le calibrage. C'est un choix artistique. La limite est de ne pas dépasser 0 dBFS à l'entrée du convertisseur.

A quel niveau doit-on écouter ?
Dans les cinémas, le technicien Dolby cale le processeur à "7" (sur 10) et le spectateur entend le film au niveau choisi par le réalisateur. S'il trouve le son trop fort, le projectionniste n'est pas responsable, c'est au réalisateur qu'il faut écrire ou bien boycotter ses films.
Chez soi, après calibrage des presets, le bouton de volume à 0, qui ne signifie pas "à fond" mais environ 20dB en dessous du maximum, situera l'écoute au même niveau que dans la salle de cinéma. Or, la norme dit que dans un salon (téléviseur) il est recommandé de régler le bouton de volume 6 dB en dessous de la référence. Dans une pièce dédiée, ce sera plutôt 0dB.

Cela signifie-t-il que le niveau d'écoute chez soi sera le même que dans la salle de cinéma ? Non, car un autre dispositif intervient: le Dialnorm. Pour la diffusion grand public (broascast et HC), Dolby ajuste le niveau sonore à la baisse, en fonction du niveau moyen des dialogues pour que ceux-ci soient à -31 dBFS c'est à dire 74dBC.
Autrement dit, si le niveau moyen des dialogues est déjà autour de -31 dBFS, le Dialnorm ne change rien. Si par contre, le niveau moyen des dialogues est à -18 dBFS (87 dBC), le Dialnorm va automatiquement baisser de 13dB tout le niveau du film (les dialogues et le reste aussi) pour protéger vos oreilles.
Evidemment, dans le cas particulier ou les dialogues étaient déjà à 74dB et les explosions à 100dB, le Dialnorm n'apporte rien.

C'est encore trop fort ?
Chacun est libre de faire ce qu'il veut. Si vous jugez que le réalisateur a un peu trop poussé le son, libre à vous de baisser le volume. D'autant plus qu'un autre phénomène vient se greffer. On ne perçoit pas un même niveau sonore, mesuré près du tympan, dans une petite salle que dans une grande. On accepte mieux un niveau élevé dans un grand volume. C'est psychologique, mais on doit en tenir compte. Cela tient aussi au contexte environnemental. On supporte 102 dBA (environ 110dBC) sans broncher dans une discothèque alors que 74 dBC chez soi semble insupportable.
Cherchez pas docteur, c'est la tête...

J'ai remarqué que la majorité des home-cinéphiles règlent le volume 10dB en dessous de la référence. Cela met les dialogues à 64 dB. C'est mieux pour les oreilles et pour les voisins.
Dans une pièce réellement silencieuse, c'est parfait. Par contre, si la pièce est bruyante, on risque de perdre les bas niveaux. Si le projecteur est dans la pièce, son bruit résiduel étant généralement de 45 dBC à 1 mètre (*) ou même 40 dBC à 2 mètres, la dynamique audible sera limitée à 105 -10 -40 = 55dB ce qui est souvent inférieur à la plage dynamique du film.

(*) Il y a toujours un écart notable entre le bruit annoncé par le fabricant et celui mesuré in situ.
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 21 Aoû 2019 11:38, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2734
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Aoû 2019 10:32

J'ai l'impression qu'il peut y avoir un petit amalgame entre la "valeur" du signal (électrique) et la "valeur" d'écoute (oreille).

En effet, il est discuté d'un Full scale à FFF..FF en dBFS qui est une valeur signal et à la fois une valeur dBC qui est, d'après ce que j'ai compris, un valeur oreille (voir exemple discothéque).

Or, une full scale ne détermine en rien la valeur d'écoute. Tout dépend la puissance de l'ampli entre les 2 (et du rendement des enceintes, de la distance d'écoute, et ...). Certes, au ciné, cela doit être super bien calibré mais dans nos ciné à la maison, cela n'est pas toujours le cas

En home, on peut voir à la fois des ampli de 50W (ampli HC) et des 1000W en pro; ce qui fait une différence non négligeable au niveau de l'écoute (surtout si les 50W sont sur un rendement d'enceinte de 88db et les 1000W sur des 105 db). Le full scale numérique dans ce cas n'apporte pas du tout la même ... surdité ;)

La configuration dans mon profil


Hifi Monitoring : PC Fanless | Lynx Hilo | Hifiman HE-560 | Atc 20Asl | Rythmiks
HC Semi-Pro : Yamaha RX-A | DBx Venu | Crown THX | DIY | Rythmiks
fred-ql
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3662
Inscription: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Message » 21 Aoû 2019 11:01

fred-ql a écrit:J'ai l'impression qu'il peut y avoir un petit amalgame entre la "valeur" du signal (électrique) et la "valeur" d'écoute (oreille).
En effet, il est discuté d'un Full scale à FFF..FF en dBFS qui est une valeur signal et à la fois une valeur dBC qui est, d'après ce que j'ai compris, un valeur oreille (voir exemple discothéque).
Or, une full scale ne détermine en rien la valeur d'écoute. Tout dépend la puissance de l'ampli entre les 2 (et du rendement des enceintes, de la distance d'écoute, et ...). Certes, au ciné, cela doit être super bien calibré mais dans nos ciné à la maison, cela n'est pas toujours le cas
En home, on peut voir à la fois des ampli de 50W (ampli HC) et des 1000W en pro; ce qui fait une différence non négligeable au niveau de l'écoute (surtout si les 50W sont sur un rendement d'enceinte de 88db et les 1000W sur des 105 db). Le full scale numérique dans ce cas n'apporte pas du tout la même ... surdité ;)

Non, en cinéma et HC, la puissance des amplis, le rendement des enceintes et la distance n'ont aucune influence sur le niveau d'écoute.

Que vous ayez une 2CV ou une Ferrari, vous roulerez à 50km/h en ville. C'est pareil pour le niveau d'écoute.

Le calibrage consiste à régler le niveau d'écoute pour que -30 dBFS produise 75dBC au point d'écoute quel que soit le matériel utilisé.


Prenons 2 exemples concrets:
Si l'ampli est un intégré, on agira sur les presets internes pour avoir 75dBC avec le bouton de volume au repère "0".
Si l'ampli est séparé, on règlera son bouton de volume, toujours avec le volume du préampli à "0".

Si votre ampli fait 50 watts, les enceintes sont éloignées et leur rendement faible, les presets seront peut-être au max.
Si l'ampli fait 1000 watts, les enceintes sont des JBL pro écoutées à 2 mètres, les presets seront sans doute au mini.
Dans les deux cas, le niveau d'écoute sera rigoureusement le même.

Par contre, il faudra peut-être changer un composant de la chaîne pour avoir une plage de réglage plus confortable.
Le rôle de la certification THX est de s'assurer que les équipements assurent un équilibre cohérent pour une utilisation confortable en regard du volume de la pièce (et pas de garantir une qualité meilleure qu'un produit non certifié comme beaucoup l'imaginent).
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 21 Aoû 2019 11:27, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2734
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Aoû 2019 11:18

autant pour moi, j'avais mal lu quant à la corrélation

Le calibrage consiste à régler le niveau d'écoute pour que -30 dBFS produise 75dBC au point d'écoute quel que soit le matériel utilisé.


:thks:

La configuration dans mon profil


Hifi Monitoring : PC Fanless | Lynx Hilo | Hifiman HE-560 | Atc 20Asl | Rythmiks
HC Semi-Pro : Yamaha RX-A | DBx Venu | Crown THX | DIY | Rythmiks
fred-ql
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3662
Inscription: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Message » 21 Aoû 2019 11:41

Hier je suis allé voir le dernier Fast & Furious, enfin pour moi il aurait dû s'appeler Hobbs & Shaw tout court, bref ...
Salle IMAX de Carré de Soie à Lyon pour la faire découvrir à mes enfants.

Le son était vraiment fort, très fort, c'est limite pour les oreilles, pourtant j'aime quand ça pète pour des films "bourrins".
Niveau basses, je suis resté sur ma faim, il n'y avait pas le fameux coup d'uppercut qui vous remue les tripes, pourtant les scènes d'actions et d'explosions ne manquent pas dans ce film.
On était placé tout en haut au milieu sur le 5ème rang.

J'ai essayé de regarder derrière le très grand écran incurvé pour voir les enceintes, je ne suis pas arrivé à les voir, il me semble que la scène frontale était loin derrière l'écran, vraiment loin.

La configuration dans mon profil


Ecran: 3m 2.35 transonore Reference 4K+WB / VP: HC6000 / Préamp: Nakamichi 7.1 / Amplis: Yamaha 2*P2500S-P5000S-P7000S/ Source: PCHC
/ Egaliseur: Behringer DCX2496 / Enceintes: 7 GKF Eva-Sat avec surrounds doublées/ Caissons: 2*JBL 4645C
Avatar de l’utilisateur
kbil69
Staff Installations
Staff Installations
 
Messages: 38347
Inscription: 09 Nov 2003 1:52
Localisation: 69
  • offline


Retourner vers Enceintes HomeCinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message