Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Univers TV, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 33 invités

Tout sur les projecteurs vidéo à matrices ( LCD, DMD, DILA, ... ) 1080i/1080P

Projecteurs Laser (LDP)

Message » 05 Jan 2008 16:36

ajds a écrit:D'un autre coté c'est compréhensible. Mon VP est juste au dessus de ma tête, j'oses pas imaginer ce qui se passerait s'il était laser et qu'un problème technique fasse que le laser soit dévié de sa trajectoire normale !


Je suis dans le même cas que toi....Vive langoisse pendant que tu es censé te "détendre" devant un bon film lol !

Don sinon pour aller un plus loing, il faut savoir que les grands fabricants se concèrtent tous pour bien paufiner le lancement de cette nouvelle technologie. Mon "bel-oncle" ma expliqué qu'à lépoque (8-10ans), ils ont lancés les VP à lampe beaucoup trop top. Résultat : les lampes grillaient très rapidement, Les VP s'encrassaient à une vitesse folle, le bruit était très présent ect...La vidéoprojection grand publique étatit morte-née, et c'est en partie celà qui explique qu'aujourd'hui, malgré une technologie maitrisée, l'accent commercial est mis sur les écrans plutot que sur la vidéoprojection, et qu'il n'y a guerre qu'une poignée de français pour s'y interesser.

Devant les avantges que présente la projection laser (durée de vie de plusieurs dizaines de milliers d'heures, image quasi parfaite, développement industriel plutôt économique); la stratégie est donc d'attendre, et de proposer au grand publique un produit déjà très éprouvé et parfaitement au point pour ne pas reproduire les erreurs d'antant.
En clair, la génération de projecteurs laser est destinée à concurrencer directement les écrans, et nous verrons dans nos grandes surfaces autant des uns que des autres (si le lancement est réussi bien sur). Avantage pour le consommateur : le prix bien sur lol ! (mais aussi la perte du sentiment d'appartenir à une petite classe de la population au fait des choses..M'enfin...)

Voili voilou, donc on nous prend pas toujours pour des saucissons, et l'intéret des grandes firmes est quand même bien souvent lié au notre....Il ne faut pas oublier que si les consommateurs n'adhèrent plus, la firme n'est plus...
TYCO
 
Messages: 104
Inscription Forum: 09 Juil 2007 10:48
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Jan 2008 16:36

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Jan 2008 2:47

vivement que cette technologie au laser arrive et ce sera peu etre le graal
fullhd 4K
 
Messages: 111
Inscription Forum: 03 Juil 2007 11:53
  • offline

Message » 07 Jan 2008 20:35

Lors du CES 2008, Novalux va faire une démonstration technologique d'un projecteur laser.

Il s'agit d'un JVC HD100 dans lequel ils ont remplacé la lampe par des lasers !

http://www.photonicsonline.com/content/ ... TCOOKIE=NO
ajds
 
Messages: 11017
Inscription Forum: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 07 Jan 2008 21:55

ajds a écrit:D'un autre coté c'est compréhensible. Mon VP est juste au dessus de ma tête, j'oses pas imaginer ce qui se passerait s'il était laser et qu'un problème technique fasse que le laser soit dévié de sa trajectoire normale !


Dark Maul en direct dans le salon entrain de te couper en deux :lol: :oops: :mdr:

La configuration dans mon profil


Hifi : PCH A500, ONKYO PR-SC5009, InterM, DITTON66 Studio Monitor, NAKAMICHI RX202, BX300 , HC : JVC RS55, PCH A500+Oppo93+DMP-400, K+H O300 & O310+Hermes2, SidneyAR12 (Hypex400),Philps65OLED873, Little DOTII+BLON B20.Chanteur:ContreTénor
Avatar de l’utilisateur
gbaya
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4246
Inscription Forum: 14 Avr 2003 18:47
Localisation: niort
  • offline

Message » 08 Jan 2008 0:28

ajds a écrit:Lors du CES 2008, Novalux va faire une démonstration technologique d'un projecteur laser.

Il s'agit d'un JVC HD100 dans lequel ils ont remplacé la lampe par des lasers !

http://www.photonicsonline.com/content/ ... TCOOKIE=NO


j'attendais le led , mais bon le laser ça doit assurer aussi voir mieux , wait and see , ce qui serait bien de savoir , c'est le diffrentiel de prix avec un HD100 classique ... :wink:
Avatar de l’utilisateur
manureva45
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 842
Inscription Forum: 07 Oct 2004 21:07
Localisation: loiret
  • offline

Message » 08 Jan 2008 0:46

manureva45 a écrit:
ajds a écrit:Lors du CES 2008, Novalux va faire une démonstration technologique d'un projecteur laser.

Il s'agit d'un JVC HD100 dans lequel ils ont remplacé la lampe par des lasers !

http://www.photonicsonline.com/content/ ... TCOOKIE=NO


j'attendais le led , mais bon le laser ça doit assurer aussi voir mieux , wait and see , ce qui serait bien de savoir , c'est le diffrentiel de prix avec un HD100 classique ... :wink:


Ba vu que là on en est au stade des protos ça doit être énorme...! En tout cas ce qui est sur c'est que cette technologie sera économique à grande échelle, et comme le but des fabricants est de faire du VP laser un produits pour tous, d'ici quelques années on devrait ^connaître des baisse de prix significatives...
TYCO
 
Messages: 104
Inscription Forum: 09 Juil 2007 10:48
  • offline

Message » 08 Jan 2008 1:03

fullhd 4K a écrit:vivement que cette technologie au laser arrive et ce sera peu etre le graal


HHaaarrrgGG , j'espere que non cela signifirait la fin du hc :lol:
Avatar de l’utilisateur
manureva45
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 842
Inscription Forum: 07 Oct 2004 21:07
Localisation: loiret
  • offline

Message » 25 Jan 2008 14:08

Si elle a autant de qualités, cette technologie a alors un énorme défaut: le client va rester plus de 10 ans sans changer d'appareil.
mcarre1
 
Messages: 5988
Inscription Forum: 24 Mai 2003 22:14
Localisation: 06
  • offline

Message » 26 Jan 2008 13:04

mcarre1 a écrit:Si elle a autant de qualités, cette technologie a alors un énorme défaut: le client va rester plus de 10 ans sans changer d'appareil.


Tu changes ta télé tous les 10 ans toi?? :lol: :wink:

Si oui de toutes les manières cela n'empèche pas cette insdustrie de faire son beurre ! :mdr:

Cordialement

Stéph.
HCPASS
 
Messages: 1912
Inscription Forum: 25 Juil 2001 2:00
Localisation: Saint Herblain (44)
  • offline

Message » 28 Jan 2008 18:03

manureva45 a écrit:
ajds a écrit:Lors du CES 2008, Novalux va faire une démonstration technologique d'un projecteur laser.

Il s'agit d'un JVC HD100 dans lequel ils ont remplacé la lampe par des lasers !

http://www.photonicsonline.com/content/ ... TCOOKIE=NO


j'attendais le led , mais bon le laser ça doit assurer aussi voir mieux , wait and see , ce qui serait bien de savoir , c'est le diffrentiel de prix avec un HD100 classique ... :wink:

Le LED c'est super mais réservé aux petites tailles... (moins de 20 pouces).
C'est idéal pour les écrans d'appareils photo, les cadres photos numériques, téléphone, GPS, PDA, Laptops, etc.
Le laser sera beaucoup moins cher pour les grandes tailles je pense : TV et projecteurs.
Christophe CHEREL
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 12558
Inscription Forum: 06 Juil 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 31 Jan 2008 17:49

ajds a écrit:D'un autre coté c'est compréhensible. Mon VP est juste au dessus de ma tête, j'oses pas imaginer ce qui se passerait s'il était laser et qu'un problème technique fasse que le laser soit dévié de sa trajectoire normale !


Les lasers pouvant potentiellment causer des incendies sont calssifiés comme faisant parti de la catégorie IV et V il s'agit de laser laser CO2 par exemple, ou laser excimère, rien a voir avec ce qui est utilisé dans les VP, donc pas de risque d'incendie.
Bien entendu aucun industriel ne serait assez idiot pour travailler sur des laser de la sorte.

Pour faire fondre du plastique ou du metal il faut des puissances relativement consequentes plusieurs millier de watts , par exemple pour couper une tole de 2 cms: il faut entre 5 et 6kw, la machine coute plus d'une milion d'euro, pese 5 a 8 tonnes...
C'est pas demain la veille que votre VP fera un trou dans le mur mdr :lol:

donc le seul risques des VP c'est que le laser frappe la retine de l'utilisateur, mais en aucun cas il n'y de risque d'incendie...

Dans le domaine de la projection la puissance des lasers se compte en milliwatts...
hiroko
 
Messages: 344
Inscription Forum: 22 Mar 2006 12:53
  • offline

Message » 31 Jan 2008 19:00

Finalement c'est rassurant pour la sécurité vis-à-vis des risques d'incendie, mais pas du tout pour ce qui est des risques corporels.
Si le laser bouffe ta rétine, là c'est bien terminé pour le HC :mdr:
Alors est-ce la raison pour laquelle cette techno risque de ne jamais voir le jour sur les VP :(
Squale972
 
Messages: 396
Inscription Forum: 24 Aoû 2007 17:34
  • offline

Message » 31 Jan 2008 19:51

Justement ce qui m'inquiète plus c'est les conséquences sur la rétine, mais à long terme. Rien que sur le court terme, de simples pointeurs lasers de poche destinés à montrer les constellations dans le ciel sont déjà soumis à réglementation, à cause du trafic aérien (des pilotes auraient été affectés par ces lasers). De même si on reprend l'historique des chirurgies au laser de la cornée, on s'aperçoit qu'au début les risques de cécité pendant et après opération étaient bien réels.

Je connais bien ce dernier aspect pour avoir exercé comme opticien, et d'ailleurs je ne suis pas prêt de me faire opérer au laser. A l'origine, il était question de n'opérer que des personnages âgées, tout simplement parce qu'on n'avait aucun recul sur cette technologie, et qu'en cas de problème à terme, il "valait mieux" que ce soient des personnes qui "auraient moins besoin" de leur vue qui soient affectées que de jeunes actifs. Or quand un marché connaît un énorme potentiel et qu'il n'est pas exploité, on trouve inévitablement des petits malins qui contournent les obstacles juridiques pour pouvoir y pénétrer. C’est ainsi que les opérations laser ont pullulé, alors même qu'on ne sait toujours pas à l'heure actuelle quelles seront les conséquences dans une dizaine ou vingtaine d'années. A titre d'exemple, les premiers sujets opérés au laser ont subit une perte de vision environ un mois après l'opération, parfois jusqu’à cécité complète pendant trois mois. Ce phénomène a été étudié et on nomme ce voile le "haze". Cependant, personne n'avait été en mesure d'en anticiper l'existence avant opération (encore moins les conditions d'apparition), et pour cause, à moindre d'être devin. En partant de ce principe, comment pourrait -on affirmer sans détour que d'autres phénomènes analogues (ou non d'ailleurs) ne risquent pas d'apparaître avec le temps?

Le pire c'est qu'en principe, on devrait pouvoir compter sur les médecins, en l'occurrence les ophtalmos, pour tirer la sonnette d'alarme ou tout au moins tempérer cet engouement, éthique oblige, mais en pratique il faut bien amortir l'acquisition d'un tel équipement, que l'ophtalmo lambda se doit d'acquérir puisque ses concurrents projettent de le faire quand ils n'en ont pas déjà (question de pseudo-crédibilité : ça fait plus compétent d'être mieux équipé). Résultat j'ai même vu des ophtalmos venir en magasin pour me proposer personnellement une opération! Sachant que du point de vue déontologique une opération chirurgicale est un acte qui ne doit être prescrit qu'en cas de nécessité, ça en dit long... Bien évidemment ce n’est pas une généralité mais la proportion concernée est hélas loin d’être négligeable, d’ailleurs il n’était pas rare qu’un client m’en parle ; l’un d’eux m’avait montré une fois toute une décharge à signer, incluant risques de cécité et même... de décès (ça reste une opération).

Pour autant que je sache la situation n'a pas tellement évolué, ce qui n’est pas très étonnant vu que chaque cas reste à l'appréciation du médecin... mais cette réalité s'étend sur 20 ans, soit depuis qu'on opère au laser. Les études officielles concernant les tout premiers opérés devraient donc voir le jour sous peu, et on saura alors quelle aura été l'ampleur des risques que des médecins ont pris sciemment pendant tout ce temps.

Pour conclure, si je me permets ce petit hs ce n'est pas pour dire "attention, les projos lasers vont vous tuer les yeux". Les technologies évoluent, les connaissances aussi, et le marché du laser dans le domaine vidéo présente un potentiel si énorme qu'on peut supposer que tout sera mis en oeuvre pour proposer des appareils sans risque, car le moindre incident pourrait lui être fatal (comme il pourrait l'être "accessoirement" au consommateur). Mais le problème reste entier : nouvelles technologies, nouveaux risques, et dans un même domaine on ne saurait pourtant comparer sans recul les incidences à long terme d'une chirurgie de quelques secondes au laser et celles de X heures de projection laser... C'est un peu comme pour les téléphones portables et les risques non établis de cancer liés à leur proximité. A moins que tout ceci passe inaperçu suffisamment longtemps : après tout on parle d'une technologie naissante, or pour qu'un médecin auscultant un patient atteint d'un trouble oculaire pense à lui demander "vous avez un projecteur laser?" il faudrait qu'elle soit démocratisée, soit implémentée depuis un bail... Autrement dit, le consommateur pourrait être soumis à un risque.
ngc1976
 
Messages: 3450
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 31 Jan 2008 19:53

Squale972 a écrit:Finalement c'est rassurant pour la sécurité vis-à-vis des risques d'incendie, mais pas du tout pour ce qui est des risques corporels.
Si le laser bouffe ta rétine, là c'est bien terminé pour le HC :mdr:
Alors est-ce la raison pour laquelle cette techno risque de ne jamais voir le jour sur les VP :(


Ou alors un instaurer un permis vidéo-projecteur avec la taxe sécurité sociale qui va avec ? 8)

Je me suis déjà téléporté dehors
dufy
 
Messages: 1395
Inscription Forum: 01 Avr 2003 3:03
  • offline

Message » 31 Jan 2008 20:18

Ohm ciné a écrit:Justement ce qui m'inquiète plus c'est les conséquences sur la rétine, mais à long terme. Rien que sur le court terme, de simples pointeurs lasers de poche destinés à montrer les constellations dans le ciel sont déjà soumis à réglementation, à cause du trafic aérien (des pilotes auraient été affectés par ces lasers). De même si on reprend l'historique des chirurgies au laser de la cornée, on s'aperçoit qu'au début les risques de cécité pendant et après opération étaient bien réels.

Je connais bien ce dernier aspect pour avoir exercé comme opticien, et d'ailleurs je ne suis pas prêt de me faire opérer au laser. A l'origine, il était question de n'opérer que des personnages âgées, tout simplement parce qu'on n'avait aucun recul sur cette technologie, et qu'en cas de problème à terme, il "valait mieux" que ce soient des personnes qui "auraient moins besoin" de leur vue qui soient affectées que de jeunes actifs. Or quand un marché connaît un énorme potentiel et qu'il n'est pas exploité, on trouve inévitablement des petits malins qui contournent les obstacles juridiques pour pouvoir y pénétrer. C’est ainsi que les opérations laser ont pullulé, alors même qu'on ne sait toujours pas à l'heure actuelle quelles seront les conséquences dans une dizaine ou vingtaine d'années. A titre d'exemple, les premiers sujets opérés au laser ont subit une perte de vision environ un mois après l'opération, parfois jusqu’à cécité complète pendant trois mois. Ce phénomène a été étudié et on nomme ce voile le "haze". Cependant, personne n'avait été en mesure d'en anticiper l'existence avant opération (encore moins les conditions d'apparition), et pour cause, à moindre d'être devin. En partant de ce principe, comment pourrait -on affirmer sans détour que d'autres phénomènes analogues (ou non d'ailleurs) ne risquent pas d'apparaître avec le temps?

Le pire c'est qu'en principe, on devrait pouvoir compter sur les médecins, en l'occurrence les ophtalmos, pour tirer la sonnette d'alarme ou tout au moins tempérer cet engouement, éthique oblige, mais en pratique il faut bien amortir l'acquisition d'un tel équipement, que l'ophtalmo lambda se doit d'acquérir puisque ses concurrents projettent de le faire quand ils n'en ont pas déjà (question de pseudo-crédibilité : ça fait plus compétent d'être mieux équipé). Résultat j'ai même vu des ophtalmos venir en magasin pour me proposer personnellement une opération! Sachant que du point de vue déontologique une opération chirurgicale est un acte qui ne doit être prescrit qu'en cas de nécessité, ça en dit long... Bien évidemment ce n’est pas une généralité mais la proportion concernée est hélas loin d’être négligeable, d’ailleurs il n’était pas rare qu’un client m’en parle ; l’un d’eux m’avait montré une fois toute une décharge à signer, incluant risques de cécité et même... de décès (ça reste une opération).

Pour autant que je sache la situation n'a pas tellement évolué, ce qui n’est pas très étonnant vu que chaque cas reste à l'appréciation du médecin... mais cette réalité s'étend sur 20 ans, soit depuis qu'on opère au laser. Les études officielles concernant les tout premiers opérés devraient donc voir le jour sous peu, et on saura alors quelle aura été l'ampleur des risques que des médecins ont pris sciemment pendant tout ce temps.

Pour conclure, si je me permets ce petit hs ce n'est pas pour dire "attention, les projos lasers vont vous tuer les yeux". Les technologies évoluent, les connaissances aussi, et le marché du laser dans le domaine vidéo présente un potentiel si énorme qu'on peut supposer que tout sera mis en oeuvre pour proposer des appareils sans risque, car le moindre incident pourrait lui être fatal (comme il pourrait l'être "accessoirement" au consommateur). Mais le problème reste entier : nouvelles technologies, nouveaux risques, et dans un même domaine on ne saurait pourtant comparer sans recul les incidences à long terme d'une chirurgie de quelques secondes au laser et celles de X heures de projection laser... C'est un peu comme pour les téléphones portables et les risques non établis de cancer liés à leur proximité. A moins que tout ceci passe inaperçu suffisamment longtemps : après tout on parle d'une technologie naissante, or pour qu'un médecin auscultant un patient atteint d'un trouble oculaire pense à lui demander "vous avez un projecteur laser?" il faudrait qu'elle soit démocratisée, soit implémentée depuis un bail... Autrement dit, le consommateur pourrait être soumis à un risque.

Excellente intervention.
Merci pour ce HS qui mériait sa place dans cette discussion.
Pour résumer, il va falloit attendre au moins 5-10 ans avant d'être certain que cette techno est vraiment sans risque pour nos beaux yeaux :mdr:
Encore que voilà 10 ans que le GSM existe, et les scientifiques ne sont toujours pas d'accords ou ne veulent pas s'accorder sur les risques réels de son utilisation sur le corps humain.
Squale972
 
Messages: 396
Inscription Forum: 24 Aoû 2007 17:34
  • offline


Retourner vers Projecteurs HD

 
  • Articles en relation
    Dernier message