Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Goldmund: famille Telos

Message » 26 Juin 2010 11:28

alain70 a écrit:
popette59 a écrit:J'irai même plus loin : si je ne dis pas de bêtise, les convertisseurs analogique/numérique (A/D converters ou ADC) sont plus simples à rendre excellents que les DACs... de là à dire que même avec une source analogique comme une platine vinyle on risque d'être meilleur avec un préamp numérique qui convertit à l'entrée et qui se "débrouille" en numérique après pour faire les corrections sans perte... il n'y a qu'un pas !



Je récapitule: le signal analogique est donc numérisé pour être ensuite "ré -analogisé" ? :o


Dans le cas d'une source analogique, donc principalement la platine vinyle ou la radio (encore que les radios deviennent numériques aujourd'hui avec internet et bientôt la radio numérique), oui. ça ne pose pas de problème si le convertisseur analogique => digital est bon.
Ni Dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

la popette est passée en mode furtif...
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Juin 2010 11:28

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Juin 2010 11:30

FDRT a écrit:
popette59 a écrit:Maintenant, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à ce qu'on soit plus naturel avec un préampli numérique qu'avec un préampli analogique, si l'on part d'un signal numérique lui aussi (cd ou ordi), puisque toutes les corrections (de volume, filtre etc) se font dans le domaine numérique avec bien moins de perte que dans le domaine analogique.

J'irai même plus loin : si je ne dis pas de bêtise, les convertisseurs analogique/numérique (A/D converters ou ADC) sont plus simples à rendre excellents que les DACs... de là à dire que même avec une source analogique comme une platine vinyle on risque d'être meilleur avec un préamp numérique qui convertit à l'entrée et qui se "débrouille" en numérique après pour faire les corrections sans perte... il n'y a qu'un pas !

Bref, le Metis 10 était pensé au départ pour faire partie d'un pack (dont je suis très content) mais il gagne à être connu avec d'autres petits copains... comme souvent avec Goldmund d'ailleurs !


Il est de notoriété publique que l'atténuation numérique n'est pas sans perte. Elle peut même être audiblement beaucoup plus destructrice d'information que l'atténuation analogique.

Et, tant que l'on restera avec les taux d'échantillonnage à 16/44.1, ce sera le cas ! :wink:

C'était trop beau ! :mdr:


Tu peux développer ? Quels sont les facteurs qui provoquent une destruction de qualité dans une atténuation numérique ? Et quels sont les problèmes posés par le 16/44.1 que ne posent pas les résolutions supérieures ?
Ni Dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

la popette est passée en mode furtif...
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 26 Juin 2010 12:13

C'est simple, en numérique, plus on atténue, plus on réduit la plage dynamique disponible. Sur les premiers db, cela n'est pas (trop) problèmatique, ensuite cela s'entends passablement ... Sans parler de l'augmentation des bruits de quantification variables.

Un essai, trés simple lorsque l'on a une source PC, est de comparer l'atténuation numérique au niveau du PC et le même niveau en analogique avec un bon préampli (comme le SPL par exemple). Il n'y aura aucune différence audible sur les premiers décibels d'atténuation mais au delà de 10 ou 15 db d'atténuation, cela commence à être audible. AU delà de 30 db, c'est la cata en numérique. Tout devient plus plat.

Si tu augmente l'échantillonnage, tu augmente dans certaines proportions la plage dynamique et, comme la dynamique du système, du signal et tes oreilles vont devenir plus limités que celle théorique de l'échantillonnage, cela ne sera pas audible jusqu'à un niveau plus élevé d'atténuation.

Cordialement
FDRT
Merlin TSM-Mxe + BK XXLS400 avec antimode 8033C, Halo P23 en bi-amplification verticale, SPL 2Control, Source FDR Lab Galaxy, Filtre secteur FDR Lab PF-II, Cables Mogami et Eupen GNLM 2.5 ou Olflex 110 1.5 en secteur
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 26 Juin 2010 12:15

Il y a eu beaucoup d'explication et de démonstration à ce sujet sur le forum. Les responsables en étaient de mémoire, cquest et Pio.

Fait une recherche... :wink:
Merlin TSM-Mxe + BK XXLS400 avec antimode 8033C, Halo P23 en bi-amplification verticale, SPL 2Control, Source FDR Lab Galaxy, Filtre secteur FDR Lab PF-II, Cables Mogami et Eupen GNLM 2.5 ou Olflex 110 1.5 en secteur
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 26 Juin 2010 12:59

Mais cela n'est plus dommageable si on travaille en 24bits, n'est-il pas ? Dans ce cas ce n'est pas un problème pour les préamps Goldmund qui montent en 24bits à l'entrée dans le dsp ou dont les convertisseurs analogique=> digital convertissent en 24/96 direct.
Ni Dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

la popette est passée en mode furtif...
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 26 Juin 2010 14:13

popette59 a écrit:Mais cela n'est plus dommageable si on travaille en 24bits, n'est-il pas ? Dans ce cas ce n'est pas un problème pour les préamps Goldmund qui montent en 24bits à l'entrée dans le dsp ou dont les convertisseurs analogique=> digital convertissent en 24/96 direct.


Non: c'est seulement moins un pb, et encore, seulement si les calculs de rectification sont précis et que l'échantillonnage est bien fait (en soit, 24 bits, c'est seulement la possibilité d'une plus grande plage dynamique). Ensuite tout dépend des atténuations à réaliser: si par ex (ce qui arrivent souvent, disons sous 150Hz) elles dépassent 12 ou 15db, on retrouve des pbs, surtout qu'on travaille plus en atténuant qu'en augmentant. D'où le fait que certains correcteurs ne corrigent pas le grave, et d'où le fait que ça n'exclut nullement de traiter passivement la pièce. C'est ce qui explique le sentiment de son aseptisé qu'on a parfois avec ce type de démarche, c'est le tassement de dynamique.

Ensuite, si tu numérises un signal analogique en 24/192, tu peux considérer que le AD est "transparent" — mais pas que c'est "mieux" une fois numérisé. Donc: il n'y a aucun avantage de ce genre sauf pour la correction de pièce — et pour éviter les hum et les buzz sur une installation sensible.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
dub
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 27910
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
  • offline

Message » 26 Juin 2010 14:56

La question n'étant pas de savoir si c'est mieux une fois numérisé (ce qui serait un non-sens, au mieux on ne peut que conserver intacte l'info sortant du vinyle, pas l'améliorer), mais si c'est mieux que l'on opte pour une chaîne numérique ou pour une chaîne analogique, donc d'examiner le résultat en sortie d'enceinte et pas en sortie de numérisation. Car la numérisation en sortie d'une platine n'a d'intérêt qu'en fonction du traitement qui est appliqué ensuite au signal, dans la mesure où justement on peut alors faire de la correction acoustique active. :idee:

Si en fin de compte on ne perd pas d'info à la numérisation, et qu'on gagne en adaptation au local en bout de chaîne, alors on a amélioré le résultat... c'est ça le but final, non ?
Ni Dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

la popette est passée en mode furtif...
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 26 Juin 2010 15:04

je viens juste d'argumenter sur ton second point, le "en fin de comte".
Sinon: tu es à nouveau en chasse d'un up grade? :idee: :wink:

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
dub
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 27910
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
  • offline

Message » 26 Juin 2010 16:07

Sans compter que les problèmes de quantification sont d'un ordre de grandeur identique en 24/96 qu'en 16/44. :wink:
Merlin TSM-Mxe + BK XXLS400 avec antimode 8033C, Halo P23 en bi-amplification verticale, SPL 2Control, Source FDR Lab Galaxy, Filtre secteur FDR Lab PF-II, Cables Mogami et Eupen GNLM 2.5 ou Olflex 110 1.5 en secteur
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 26 Juin 2010 16:09

popette59 a écrit:Si en fin de compte on ne perd pas d'info à la numérisation, et qu'on gagne en adaptation au local en bout de chaîne, alors on a amélioré le résultat... c'est ça le but final, non ?


Il suffit de tester pour se faire son opinion et, mon opinion est faite ! :wink:
Merlin TSM-Mxe + BK XXLS400 avec antimode 8033C, Halo P23 en bi-amplification verticale, SPL 2Control, Source FDR Lab Galaxy, Filtre secteur FDR Lab PF-II, Cables Mogami et Eupen GNLM 2.5 ou Olflex 110 1.5 en secteur
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 28 Juin 2010 14:35

La mienne aussi :idee: La technique c'est un peu déprimant : quelle que soit la voie choisie on peut avoir des résultats heureux ou malheureux. J'ai une chaîne entièrement numérique et pour rien au monde je ne changerais de système.

Question upgrade, pour répondre à dub, si je devais upgrader j'augmenterais le nombre d'enceintes et/ou de caissons pour améliorer encore l'adaptation à la pièce d'écoute et supprimer les "ventres" et les "creux" dans le grave, et diminuer l'impact des rebonds, et de plus ça me permettrait je pense d'augmenter la puissance et le niveau d'écoute, juste suffisant sur certains enregistrements. Sinon, j'aimerais bien une source numérique aussi performante que ma zardoz mais plus versatile, j'entends par là l'accès aux fichiers de résolution supérieure à 16/44.1.

Enfin rien ne presse, les fichiers haute résolution ne sont pas légion pour le moment ; c'est pas avec le catalogue Linn Records que je vais acheter le dernier Vanessa Paradis en 24/96. :lol: Et comme les artistes polo-alémano-unijambo-hispanisants-jazzo-baroques m'intéressent peu... :roll: :mdr:
Ni Dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

la popette est passée en mode furtif...
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 28 Juin 2010 14:40

Ah, j'ai lu ton explication dub : tu parles d'atténuations au-delà de 15dB ? C'est gigantesque ! Les atténuations que l'on a pratiquées avec Jeff sur le spectre des Metis ne dépassaient que rarement 1 ou 2 dB... et ça suffisait pour gommer des fréquences indésirables, amplifiées par la pièce ou autre. Je veux bien croire qu'à des atténuations de 15dB on ait des soucis sur le rendu "naturel" de l'écoute... mais chez moi on en est (très) loin...

Quant au grave, le problème est différent puisque les Metis coupent aux alentours de 50Hz, je ne sais plus trop comment est caractérisée la pente de la coupure mais bon, là où la Metis n'est plus performante c'est le sub qui prend le relais.
Ni Dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

la popette est passée en mode furtif...
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 28 Juin 2010 19:02

popette59 a écrit:Ah, j'ai lu ton explication dub : tu parles d'atténuations au-delà de 15dB ? C'est gigantesque ! Les atténuations que l'on a pratiquées avec Jeff sur le spectre des Metis ne dépassaient que rarement 1 ou 2 dB... et ça suffisait pour gommer des fréquences indésirables, amplifiées par la pièce ou autre. Je veux bien croire qu'à des atténuations de 15dB on ait des soucis sur le rendu "naturel" de l'écoute... mais chez moi on en est (très) loin...


C'est gigantesque — mais très courant! Maintenant, si la pièce est déjà bien équilibrée à l'avance, effectivement (mais alors on a d'autant moins besoin de correction)

Quant au grave, le problème est différent puisque les Metis coupent aux alentours de 50Hz, je ne sais plus trop comment est caractérisée la pente de la coupure mais bon, là où la Metis n'est plus performante c'est le sub qui prend le relais.


Donc pas de correction dans le grave: or c'est là que les problèmes sont les plus difficiles à résoudre. Mais en même temps c'est aussi ce qui évite les atténuations les plus drastiques.
Bref: on est toujours obligé de choisir un compromis, et voilà tout.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
dub
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 27910
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
  • offline

Message » 28 Juin 2010 20:13

popette59 a écrit: Sinon, j'aimerais bien une source numérique aussi performante que ma zardoz mais plus versatile, j'entends par là l'accès aux fichiers de résolution supérieure à 16/44.1.


Est ce que tu as déjà essayé l'entrée usb de ton metis. En comparaison de la rosita??
mercure
 
Messages: 304
Inscription: 09 Avr 2008 9:20
  • offline

Message » 28 Juin 2010 22:16

Oui, et à ma déception ma zardoz permet un meilleur résultat que l'entrée usb. Par contre, lors d'un test chez Jeff, sur le Mimesis 16, l'entrée usb s'est révélée meilleure que la rosita oméga. Pourtant le chip usb est censé être le même entre le Metis et le mim 16 ; l'alim est différente par contre (alims séparées pour chaque entrée dans le 16).
Ni Dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

la popette est passée en mode furtif...
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés