Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Tous sur les casques et écouteurs

Les intras Kennerton

Message » 02 Juil 2015 17:51

Bonjour,

Les balades de fin de matinée et de début d'après-midi n'étant pas recommandées aux vieux mélomanes, j'en ai donc profité pour mener de nouveaux essais avec les IEM Kennerton Algiz et le Focal Spirit Professional en phase de rodage.

Déjà, une première grosse surprise à laquelle je ne m'attendais pas vraiment autant. Le Spirit Pro étant livré avec un câble avec interrupteur pour un usage avec baladeurs et Smartphones, j'avais commencé son rodage avec celui-ci. Toutefois, comme le boîtier contient également un câble spiralé beaucoup plus long que Focal conseille d'utiliser couramment en raison d'une meilleure qualité et de meilleures performances.
J'ai donc commencé par écouter les pistes retenues sur le CD des Chants d'Auvergne de Canteloube dans l'excellente interprétation de Maria Bayo (Auvidis/Valois) avec le câble le plus court pour l'ensemble de la première session d'écoute.

Celles-ci étant les 1 (Chants des pays basques/Lurraren Pian), 6 (Chants d'Auvergne/La Pastoura als camps), 7 (Baïlèro), 8 (trois bourrées), 9 (Pastourelle) et 10 (La Delaïssada).

Ensuite, j'ai remplacé le câble court équipé d'une petite commande, par le câble en spirale de 4 mètres conseillé par le fabricant en raison de sa qualité supérieure et des meilleures performances qu'il doit permettre.

Conseil très judicieux qu'il sera très vivement recommandé de suivre à la lettre.

Parce que si je m'attendais à entendre une légère différence en utilisant l'un ou l'autre de ces deux câbles. Celle que j'ai entendue m'a vraiment surpris par son ampleur et l'amélioration des performances que le câble spiralé provoque.

Une assise orchestrale supérieure encore, des timbres, une voix beaucoup plus riches, un message musical tout en délié qui semble avancer plus rapidement, avec plus de rythme mais tout en souplesse.

Même si j'évitais les câble avec télécommande pour des raisons évidentes de l'effet négatif que celle-ci peut provoquer sur le transfert du signal sonore. Je dois avouer que c'est bien la première fois que je constate une amélioration aussi spectaculaire en remplaçant le câble avec télécommande par un autre. D'ailleurs, la différence entre les deux câbles joints avec le Sennheiser Momentum On Ear est très loin d'être perceptible.

Ce qui me permet de signaler que les Algiz sont également livrés avec deux câbles, dont le meilleur s'il est plus gros, lourd et un peu plus rigide ne doit pas avoir été choisi par hasard.

Mais, comme le sujet n'est pas noter tous ces casques et leurs câbles, dont les modèles à arceaux cités ne serviront qu'à situer, étalonner le Kennerton et accessoirement mon Velvet. Passons au verdict.

En retenant l'assise sonore, la qualité de reproduction, l'équilibre général de la bande passante comme référence. On retrouve le Stax SR-207/SRM727 II, Les Beyer DT911, Focal Spirit Pro et Algiz, tous alimentés par l'ampli de casque Creek.

Si j'ajoute le respect, la fidélité des timbres des instruments et de la voix. Il ne reste que les Stax, Focal et Algiz.

Le Velvet se trouve donc malheureusement (en tout cas pour celui qui le possède) écarté par ses concurrents du jour, en raison d'une reproduction sonore étriquée* et beaucoup moins naturelle. Dans le sens ou les instruments sont bien moins crédibles et paraissent être des versions dont le format physique est inférieur à celui de ceux reproduits par les autres casques.

La session suivante organisée autour des pistes 1 (Haendel/Royal Fireworks/Alfredo Bernardini), 2 (Satie/Morceaux en forme de poire par Alexandre Tharaud et Eric Le Sage), Bach (concerto italien/Friedrich Gulda), 4 (Brahms/andante sostenuto de la symph. n°1/Berliner Philh. Karajan), 6 (Moussorgski/Sans soleil -sur la rivière-/Evgueni Nesterenko (basse) et Vladimir Kraïnev, piano) et 7 (Tchaïkovski/Le jour rayonne/Marjana Lipovsek et E. Leonskaja) présentes sur le CD des Diapason d'Or de février 2009, confirme le verdict précédent.

Je peux même ajouter que si les IEM Algiz se montrent à leur avantage sur l'ensemble de ces extraits musicaux. Y compris pendant la reproduction de la symphonie de Brahms étonnamment crédible avec ces intras (belles masse orchestrale et ligne de contrebasses). Ils semblent avoir été vraiment étudiés pour reproduire la piste 6 de ce duo russe interprétant Moussorgski.

Aussi, vous l'aurez certainement déjà compris, j'ai beaucoup aimé le niveau de performance sonore de ces Algiz et ce qu'il propose.

En passant du Focal S-P ou du Stax SR-207 à ces IEM Kennerton, je n'ai jamais ressenti la moindre frustration occasionnée par la perte d'un des éléments principaux indispensables à la reproduction d'une bonne et belle musique.

Cela, après avoir trouvé les bons embouts et sans avoir utilisé le second jeu de canules qui permet certainement d'utiliser un filtre acoustique différent.

Je verrais donc se terminer l'escapade maritime de ce Kennerton avec quelques regrets demain matin. :wink:

Toutefois, pour la balade, il me restera encore le Focal Spirit Professional, le Momentum OE (au moins jusqu'au 11 où il devrait partir sur d'autres oreilles plus juvéniles), et le Velvet que j'avais déjà commencé à ne réserver qu'à l'écoute de certaines musiques.

Un dernier mot au sujet du problème des Algiz que j'avais signalé au début à l'écoute de certaines voix.

Comme il ne s'est jamais produit hier et ce matin en n'utilisant que des CD. Il est fort probable qu'il provienne des copies de CD personnels qui se trouvent dans la bibliothèque de mon iBasso DX50, pourtant effectuées en Flac 16bits/44,1 khz. :idee:

N'ayant qu'une expérience limitée, parcellaire de ce type de produit et ne connaissant pas vraiment bien les concurrents auxquels il va se confronter. Je me contenterai seulement d'indiquer que j'ai essayé d'être le plus rigoureux possible dans le déroulement des essais effectués et, objectif dans la rédaction de leur compte-rendu.

Enfin, pour ce qui me concerne, de tous les "écouteurs" que j'ai parfois longuement utilisé depuis l'avènement des walkman Sony de toutes sortes. Ces IEM Algiz sont, et de très loin les meilleurs, ceux qui m'ont donné le plus de plaisir à l'écoute des nombreuses extraits musicaux que je leur ai proposé de reproduire.

Aussi, à nouveau merci à Pierre de m'avoir permis de faire cette belle expérience. :thks: :D

So, good luck to them. :bravo:


Bonne soirée.


* comme ce n'est pas le cas, je ne veux pas dire en cela que l'espace sonore est réduit, mais, que les sonorités paraissent se dégager des transducteurs à armature équilibrées avec moins d'ampleur et de souffle que celles proposées par le driver électrodynamique des Algiz.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Juil 2015 17:51

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Juil 2015 18:01

waoh! Ça c'est du CR — merci ajr! :bravo:
en plus ça fait envie! :love:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30065
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 02 Juil 2015 18:09

Merci ! :thks: :D

Envie des Algiz ? Du Focal S-Pro ? :wink:

Des deux ? :wink:
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 02 Juil 2015 18:10

+1
On peut dire que c'est un vrai test, relaté avec clarté et sensibilité! Merci ajr :thks:

En plus d'avoir envie de ces intras, j'ai très envie de savoir faire un test et son compte rendu comme tu le fais....

Bonnes écoutes.
Avatar de l’utilisateur
hyucca
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 518
Inscription: 12 Mai 2014 17:36
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 02 Juil 2015 18:14

Ainsi que toutes les excellentes musiques écoutées dans de si belles conditions et, même bues avec modération. Peut-être que les bouteilles de Tokay Pinot gris grande réserve :love: offertes il y a quelques jours par des voisins alsaciens ont participé au résultat. :idee:
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 02 Juil 2015 18:19

ajr a écrit:Merci ! :thks: :D

Envie des Algiz ? Du Focal S-Pro ? :wink:

Des deux ? :wink:


des 2 !! :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30065
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 02 Juil 2015 20:31

Bonsoir,

J'ai semble-t-il identifié l'origine du problème que j'avais constaté sur les voix de quelques-uns des fichiers Flac présents sur le DX50.

En effet, même si son soucis du détail permet de saisir une très légère "coquetterie" à certains endroits (très légère sibilance). L'altération entendue sur les Algiz n'étant pas reproduite par le Focal S-Pro et ne se manifestant pas avec l'Algiz lorsqu'il est utilisé sur la chaîne Hifi avec ampli de casque Creek.

Aussi, j'émets l'hypothèse suivante: en raison de l'impédance du Kennerton et de sa sensibilité (100 ohms/100 db), l'association DX50/Algiz DX50 n'est peut-être pas idéale, celui-ci ayant du mal à l'alimenter ? :idee:

Il serait d'ailleurs intéressant de refaire les mêmes écoutes en reliant un ampli externe au DX50 ou le DX90 et autres DAP HDG.

Parce qu'en l'état d'origine du DX50, même si celle de Sofie von Otter s'en tire sans dégâts (Grieg), les Algiz ne peuvent pas vraiment bien reproduire les voix très bien connues de J. Brel (Jojo), Barbara (Nantes), Eric Bibb, Snow Patrol (Chasing cars) et Maria Creuza (Vinicius de Moraes/A Felicidade).



Bonne soirée.


PS: avant de remettre les Algiz dans leur étui, j'ai vérifié les deux jeux de canules, qui sont en fait, des pré-embouts en métal, ou prolongateurs de canules qui se vissent sur celles-ci. On remarque que ces cylindres dorés comportent une petite grille ronde, qui à l'instar des façades en tissus présentes sur les enceintes pour protéger les HP, doit avoir comme fonction première (?) d'empêcher l'intrusion de particules de cérumen.
Toutefois, comme les canules du Velvet ne comportent pas ce genre de protection. Il est fort possible que Kennerton ait poussé le soucis du détail jusqu'à prévoir ce système permettant de pouvoir offrir deux prolongateurs équipés d'un système de protection comportant des grilles différentes (composition/densité), mais, fonctionnant également comme un filtre acoustique passif.
Ce qui permettrait aux utilisateur d'Algiz d'avoir accès à deux rendus sonores légèrement différents et d'adopter celui qui a leur préférence.
Si c'est le cas, il s'agit d'un bon point supplémentaire à mettre à l'actif du fabricant et de ceux qui ont conçu ces IEM Algiz.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 04 Juil 2015 19:15

ajr a écrit:Il est fort possible que Kennerton ait poussé le soucis du détail jusqu'à prévoir ce système permettant de pouvoir offrir deux prolongateurs équipés d'un système de protection comportant des grilles différentes (composition/densité), mais, fonctionnant également comme un filtre acoustique passif.
Ce qui permettrait aux utilisateur d'Algiz d'avoir accès à deux rendus sonores légèrement différents et d'adopter celui qui a leur préférence.
Si c'est le cas, il s'agit d'un bon point supplémentaire à mettre à l'actif du fabricant et de ceux qui ont conçu ces IEM Algiz.


Bonjour à tous,
Bonjour André,

Oui, c'est bien le cas.
Kennerton a prévu ce changement possible de canules pour modifier un peu la sonorité des intras et je trouve ça très bien.
Personnellement, c'est avec le jeu de canules aux filtres plus denses que je préfère les Algiz.
Je perds un chouia en détails mais ils sont plus doux et à mon oreille plus équilibrés.

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 04 Juil 2015 21:00

Bonsoir,

C'est donc probablement avec ceux là que j'ai mené l'essai des Algiz. :idee:

Dans ce cas, évitant de tomber dans un lyrisme qui peut parfois nous tromper. :wink:

Je ne peux que confirmer que la reproduction du piano est vraiment très crédible, ainsi que celle de la masse orchestrale de la 1ère symphonie de Brahms écoutée en une version Karajan.
Que les sonorités des piccolos, violons, guitare des concertos de Vivaldi étaient très délicatement reproduites (vrai délice auriculaire).

D'ailleurs, j'arrête là, sinon, on va croire que je suis sponsorisé par Kennerton. :hehe: Alors que, je le rappelle, qu'en IEM, j'utilise un Velvet.


Bon week-end.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 05 Juil 2015 13:40

Bonjour à tous,
Bonjour André,


Pour en revenir aux problèmes que tu as rencontrés avec la reproduction de certains fichiers Flac, sur des voix et avec ton DAP.
Je pense en fait que les 100 ohms d'impédance des Algiz sont leur principal point faible.
Cette haute impédance (100 ohms) est exigeante pour l'ampli et l'amène dans ses limites lors d'un besoin instantané d'énergie.
C'est ce qu'il se passe lorsqu'une soprano pousse la voix lors d'un air d'opéra, par exemple, ou que des coups de tambours surviennent pendant un crescendo d'orchestre.
L'alimentation doublement sollicitée, pour satisfaire une brusque demande d'énergie d'un coté et par ailleurs, pour transférer cette grande quantité d'énergie à une charge qui fait opposition, s'écroule.
Et cet "écroulement" de l'alim se manifeste à l'écoute par de la distorsion, de l'écrêtage nettement audible.
D'un autre coté, c'est aussi peut-être grâce à cette impédance élevée que les Algiz sont si musicaux; en tout cas, Kennerton a fait ce choix d'une impédance élevée pour satisfaire des critères purement musicaux.

C'est mon explication.
Ce qui ne veut pas dire que ce soit la bonne ou la seule.
Un ampli nomade en supplément du lecteur résoudra à mon sens ce souci.

Ce qui est sûr pour moi, parce que j'écoute les Algiz en ce moment plus longtemps et plus souvent que mes autres casques à cause de la chaleur, c'est qu'avec mes DAP Calyx M ou Astell & Kern AK100 II, je ne rencontre jamais de problèmes de distorsion, même si parfois je dois monter le volume assez haut pour satisfaire mon besoin en niveau SPL.

Pierre
Dernière édition par Pierre PAYA le 05 Juil 2015 14:19, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 05 Juil 2015 14:15

Bonjour,

Pierre, me voila rasséréné par cette explication pour laquelle je te remercie.

Explication et expériences avec les superbes Calyx et AK-100 II qui confirment que le iBasso DX50 n'est pas la meilleure association à proposer aux Algiz.

D'ailleurs, comme tu l'as certainement aussi constaté, ce Kennerton s'était magnifiquement bien comporté lorsque je l'avais utilisé sur la chaîne Hifi avec ampli de casque Creek.

A ce que tu as signalé à propos des altérations qui peuvent survenir lorsqu'il n'y a pas assez de "jus" pour alimenter ce casque. J'ajoute que j'ai constaté que cet aspect a également comme autre conséquence de faire beaucoup plus ressortir de tous petits défauts (enregistrement ?) qui sont pourtant également perceptibles avec tous les autres casques utilisés pour ces essais.

Enfin, puisque nous avons évoqué la présence de cette sorte de petits tamis ronds qui servent de filtre acoustique passif (que certains appellent damper). A moins que cela ne puisse provoquer l'intrusion de particules de cérumen qui pourrait contrarier ensuite son fonctionnement ?
On peut peut-être également considérer que le retrait de ces damper pourrait permettre à ce Kennerton d'offrir une troisième formule sonore d'écoute. Certainement, plus transparente mais aussi moins douillette (dans le sens de confortable et non pas chatouilleuse ou trop sensible). :idee:


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 05 Juil 2015 14:25

ajr a écrit:On peut peut-être également considérer que le retrait de ces damper pourrait permettre à ce Kennerton d'offrir une troisième formule sonore d'écoute. Certainement, plus transparente mais aussi moins douillette (dans le sens de confortable et non pas chatouilleuse ou trop sensible). :idee:


Oui, absolument André, j'en suis certain.

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 19 Jan 2016 18:45

Bonsoir,

Comme je viens de le signaler sur le sujet Kennerton présent dans la section - casques sédentaires -, la réception d'un petit ampli Stax SRM-252S en fin de matinée, m'a permis de constater que ce que les réserves que j'avais formulées cet été au sujet de l'incompatibilité entendue entre les IEM Algiz et mon DAP iBasso provenait certainement d'un malencontreux oubli de ma part.

Parce que si j'avais évoqué l'impédance de 100 ohms des Algiz ou la relative faiblesse de l'amplification du DX50. Comme j'avais constaté que je n'obtenais pas un volume suffisant en branchant mon DX50 à l'ampli Stax. Il m'est revenu à l'esprit que le iBasso comporte un curseur qui permet d'obtenir trois niveaux de sortie différents. Bas, moyen et haut.

Puis, comme après l'avoir placé sur haut, je suis parvenu à obtenir un bon niveau de sortie avec le casque Stax SR-207, ne positionnant plus le bouton de volume que sur midi/13 heures (contre au moins 3 h auparavant).

J'en déduis que le passage du niveau de sortie -moyen- à -haut- sur le DX50, aurait certainement permis aux Algiz de s'entendre correctement avec ce baladeur.

J'espère donc que les Algiz et DX50, accepteront mes excuses, pour avoir formulé un doute sur le couple qu'ils pouvaient former. :oops:


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 26 Jan 2016 18:12

Bonjour,

Comme je n'ai vu aucun test des IEM Jimo et que cleriensis vient de publier un CR dans la section - casques sédentaires -. Voici le lien, qui permettra à ceux qui seraient intéressés par ce nouveau casque qui fonctionne sous le principe de deux transducteurs électrodynamiques, de constater qu'on se trouve en présence d'un très sérieux candidat.

casques-sedentaires-f1483/casques-kennerton-fischer-audio-inside-t30059943-2865.html

De plus, il est en promo jusqu'au 16 février prochain. Et, comme la saint Valentin c'est le 14 ! :idee: :P


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 26 Jan 2016 21:49

merci ajr ! effectivement je n'avais pas vu qu'il y avait un topic intras kennerton !!

Je vais donc faire un petit CR des Algiz ici...

Laissons un peu les jimo de côté et penchons nous sur les Algiz :

Côté ergonomie, c'est pas parfait, ils ont tendance à pencher du fait de leur longueur importante, du coup en balade pour mes oreilles c'est un peu galère à faire tenir..... côté fabrication c'est sérieux aussi, l'usinage est moins impressionnant que sur les jimo, mais ça respire quand même la qualité. Le cable est lui aussi de très belle qualité, mais pas du tout adapté pour un intra nomade... beaucoup trop lourd et rigide ce qui accentue le fait que les intras se barrent à la moindre secousse ( notamment quand on marche ).. perfectible tout ça. Côté isolation on est correct mais ils laissent quand même passer pas mal de bruit extérieur donc si on écoute à volume raisonnable et que l'on se trouve dans un environnement bruyant ( métro, bus etc... ) ce n'est pas optimal, là dessus les Jimo s'en sortent beaucoup mieux. Le bon point c'est qu'il y a un cable avec micro pour les addicts du telephone, on perd beaucoup en qualité sonore, les intras perdent environ 1 db de sensibilité ( comme ils sont assez gourmands c'est embêtant ) et le son est nettement moins défini, comme si on reculait de plusieurs rangs... mais presque plus naturel, je vais y venir plus tard... bref on ne sait pas trop où kennerton veut situer son produit ? des intras sont-ils fait pour être sédentaires ?? car dans ce cas précis de figure pour tirer la quintessence des algiz ils faut avoir un cable trop lourd pour de la balade et pas trop bouger... autre petit défaut ergonomique il n'y a pas de marque qui permette de facilement repérer la droite et la gauche.. sur le jimo non plus mais il ont une forme excentrée qui permet de ne pas se tromper de sens.. sur les algiz il n'en ait rien et en plus le R/L est écrit en tout petit sur le cable, il faut avoir une bonne vue pour avoir des algiz, sinon une chance sur deux de se tromper, ce n'est pas dramatique mais c'est un petit détail qui sur des intras de cette gamme est très dommage..

Côté son. C'est très bien... moins dans mes goûts. Disons que je reproche à ces intras des colorations qui seront justement très prisées par d'autres. Le médium est assez rond très délicat il semble bien linéaire ( là où avec les jimos il est légèrement en retrait ), un bas médium ( autour de 140 hz ) légèrement en avant, un infra grave un peu à la peine mais très équilibré, un grave mieux tenu et plus défini que les jimos, un quasi sans faute dans ce registre, disons que les intras n'essaient pas d'en mettre plein la vue sur un domaine qu'ils ne maitrisent pas. Le haut du spectre est très fluide, je crois qu'on peut dire que c'est propre à la technologie d'un driver avec membrane face au armatures équilibrées. Il y a clairement un pic à 6 khz qui ajoute un surcroit d'acuité de "définition" par rapport au Jimo, c'est ce que je regrette, il y a un rendu un peu artificiel notamment sur des pupitres de cordes ou sur un quatuor... ça renforce fortement les sifflantes sur de la chanson enregistrée avec des micros de proximité, bref c'est pas un point très positif pour moi. Quand on passe avec l'autre cable avec micro, on perd ce pic qui rend un son plus naturel mais le grave perd beaucoup en définition et l'image est beaucoup plus floue... ça me coute à dire moi qui suis très cablo-sceptique, mais la différence est énorme, peut-être est-ce du d'avantage à l'insertion du micro qu'aux composants du cable eux-même ? avec le cable Hifi l'image est très cohérente, une très belle réussite.

En clair ce sont d'excellents intras qui souffrent d'un manque d'ergonomie et d'une signature typée qui peut en rebuter certains vu leur prix quand même élevé. Le rendu sonore est de haut volée, très défini, un grave très convaincant, un médium assez parfait et une coqueterie ennuyeuse pour moi tout là haut. Il faut noter que leur positionnement nomade est moins évident que les jimos, ils sont nettement plus gourmants et le cable adapté à la balade avec micro change radicalement les performances des intras... là dessus il faut revoir des choses messieurs de kennerton, c'est trop dommage.

voici le graph qui à mon sens donne un résultat très naturel aux algiz.

Capture d’écran 2016-01-26 à 20.44.22.png



Merci à Pierre pour le prêt de ses deux paires d'intra.. pour moi c'est clair, je commande des Jimo !!!

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 3825
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes



Retourner vers Casques et écouteurs nomades

 
  • Articles en relation
    Dernier message