Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Alimentation "Parfaite"...

Message » 27 Mar 2003 15:55

J'ouvre un topic sur un des elements les plus importants d'un ampli : L'alimentation

Le but est de faire un condensé de tout les astuces que vs connaissez pour faire la meilleure alim possible...(je sais c'est utopique mais bon...:-))

Donc voilà les divers elements que j'ai pu récupérer à droite et à gauche :

(Tout ce qui est marqué en rouge sont des commentaires perso...)

Je vire au fur et à mesure tout ce qui est jugé inutile...

LE (LES) TRANSFOS :

- Faire une alimentaion double pont
- Filtrage en PI
- Mettre un réseau d'amortissement sur les sorties du transfo : par exemple, 10 Ohms(plusieurs watts) + 100 à 200nF en série, le tout en // sur chaque secondaire, et éventuellement aussi au primaire


REDRESSEMENT :

- Avoir un pont de redressement pour chaque rail d'alimentation
- Prendre des diodes schottky
-Des petites capa (10 à 47nF) en // sur chaque diode de redressement, afin de limiter les pics de tension lorsqu'elles se bloquent (Afin de réduire les parasites rayonnés par l'alim)
- Prévoir une self à air (pour ne pas saturer à fort courant) entre ponts de diodes et capa, ou plutot entre deux jeux de capa, pour éliminer la "ronflette" secteur


LE FILTRAGE :

- Choisir les capa chimiques de façon à minimiser la résistance série équivalente (parfois, 2 en // donne de meilleurs résultats qu'une seule de capacité double)
- Rajouter des capa plastiques en // sur les gros condos chimiques, qui ont la facheuse tendance à être "lents"...Et bien viser leurs emplacements sous risque de créer des circuits LC bien résonants...
Est-ce nécessaire sur les condos C154, réputés très bon ?
- Filtrage composé de nombreuses capas en //, et y mettre en plus 1nF en // sur chaque capa (plus de finesse dans l’aigu)
- Découpler la sortie avec de nouvelles capas de filtrages en // puis des mkp en // sur chaques capas chimiques Je ne sais pas ce que veut dire mkp d’ailleurs…
- Faire un filtre du type rc avec une 10 ohms et un bon 100µf pour éliminer toute ronflette
- Mettre des capa plastique de 100 à 200nF entre 0V et les tension d'alim, pour améliorer le comportement dynamique global de l'alim
- Rajouter des capas chimiques de plus faible valeur au plus près des étages de puissance, si possible choisies dans les capa très bonnes en dynamique (black gate, Elna, par ex)


LA STABILISATION :


- Régulation, pas avec une zener(car pas assez rapide), schéma à base d'ampli OP et Fet de puissance qui va bien.
- Reguler les étages d’entrée :
Le mieux est d'ajouter 2 petits transfos dont les secondaires sont en serie avec les secondaires des transfos pour les etages de sorties puis de redresser et stabiliser ou reguler les tensions obtenues, ou mettre deux petits transfo avec des tensions de secondaire plus élevées, c'est à peu près pareil, mais ça permet de mieux découpler les deux alims...


LE CABLAGE :

- Faire des câblages très court et de forte section entre les éléments de l'alim,
- Utiliser du fil de câblage style 4mm2 de section en monobrin
- Pour les transfos, diriger les fils de sorties des transfos les uns en face des autres pour éliminer les rayonnements magnétiques


Voilà, je crois qu'il y a déjà pas mal à dire là-dessus :D


Guillaume
Dernière édition par yaumeguy le 30 Mar 2003 22:49, édité 3 fois.
yaumeguy
 
Messages: 1790
Inscription: 14 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Mar 2003 15:55

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Mar 2003 17:45

pour les résistances, il ne vaut mieux pas en mettre sous peine d'augmenter l'impédance de l'alimentation qui doit etre aussi faible que possible.

elles amortiront l'ondulation résiduelle mais elles vont également écréter les forts appels de courant, ce qui n'est pas vraiment souhaitable...

Les selfs par contre ont une impedance tres faible pour le courant continu et elle augmente fortement avec la frequence ce qui fait qu'elles seront a meme de réduire l'ondulation résiduelle efficacement.

Concernant le redressement, je penses que des diodes rapides peuvent etre benefiques car elles limitent le pic de tension lors du retournement.

pour la séparation de l'alimentation + et - de chaque voie, je doute que ca ait une quelconque utilité
apolon34
 
Messages: 2176
Inscription: 24 Mar 2003 15:57
Localisation: Rouen (76)

Message » 27 Mar 2003 20:12

Salut.
Pour les transfos il faudrait des doubles enroulement secondaires,comme ça chaque tension est redressée par un ont de diodes,les diodes doivent étre à faible Vf pour avoir le moins de pertes possible,la vitesse est sans importance à ce niveau(100 Hz) mais celles qui ont le plus faible Vf sont les Schottky,le malheur c'est que leurs tension de service sont faible et trés cher donc :cry:
Preferer celles à montage sur vis/écrou (plus cher :cry: )
Le réseau RC ne sert pas,ni la self sauf ampli en vrai classe A.

"On peut voir que les C154 10000µF 63V on un ESR et une impédance plus élevée que les C154 22000µF...

J'avoue ne pas comprendre quelqu'un pourrait-il m'expliquer ? "

Normal,la capacité et l'intensité sont en relation avec la resistance série.

"J'ai entendu dire que la stabilisation de l'alim n'avait aucun impact sur le rendu sonore, si ce n'est que cela pouvait rendre l'alim à la traîne lors de fort appels de courant... "

L'alim régulée c'est le TOP,mais il faut qu'elle soit de qualité,donc beaucoup d'ampéres et rapide(donc pas avec une zener,j'ai un schéma à base d'ampli OP et Fet de puissance qui va bien).

"- Reguler les étages d’entrée : Là je ne comprends rien au charabia (pour moi) qui suit..."

Pour pouvoir saturer l'étage de sortie il faut que la tension de commande(driver) soit plus élevée,surtout pour des MosFets (5 volts).
Si l'étage de sortie est à +- 50 volts ,les drivers doivent étre à +-55 volts.
Soit on fait une autre alim à partir d'autres transfos,soit on rajoute en serie avec l'alim principale 2 petits transfos de 2x9 volts, une autre méthode moins cher consiste à realiser un multiplicateur de tension (avec des diodes et des condos) suivi de régulateurs pour obtenir la tension désirée.

Il y a un trés bon article de D.Jacovopoulos (série Hexorciste) sur les alims régulées qui explique bien le comportement des grosses capas.
Dés que je peux,je mets tout en ligne.
Amicalement, Mao
Samsara
 
Messages: 4736
Inscription: 20 Avr 2000 2:00
  • offline

Message » 28 Mar 2003 12:29

Mon avis...

Redressement
2 diodes monté en forward pour 2 enroulements pour sortir le côté positif et le même pour le négatif.
Inconvénient : 4 enroulement pour générer + et - Vcc
Avantages : peu de perte, moins de parasites, DeltaU faible.
Inconvénients : 4 enroulements secondaires par transfo.

Filtrage
Il faut mieux avoir 2 capas de 10000uF qu'une seule de 22000uF. D'autant que la tolérance est souvent pour les chimiques de -10 à +40%...
Ajouter toujours des capa papier et plastique (1 ou 10uF et de 100 à 470nF) pour filtrer les parasites.

Liaison
Cuivre pur à recouvrir de peinture une fois terminé pour éviter l'oxydation.

Soudure
Eviter de souder au maximum, la soudure ne conduit pas assez le courant.
Sinon, il faut que les éléments a souder soient très proches.

Cependant, on trouve aujourd'hui des alims à découpage de grande qualité et surtout qui découpe à plus de 500KHz... (Un pote travaille pour EuroCopter)
Recherche et Développement en Audio.
Blade
 
Messages: 1092
Inscription: 08 Nov 2002 22:43
Localisation: 84
  • offline

Message » 28 Mar 2003 14:20

Je suis preneur de toute info sur alim a decoupage.
But avoue :) bi-amplification grave et medium/aigu a base de LM3886 et TDA729x.
But inavouable :D piloter l'alim a decoupage avec le signal numerique issu du decodeur (ampli 100% numerique).
Atohm dzharis: raaaaaah lovelyyyy!
yoghourt
 
Messages: 1148
Inscription: 12 Mar 2003 2:56
Localisation: Pas loin de Grenoble
  • offline

Message » 28 Mar 2003 20:11

Quelques principes:

Secteur:
Filtre secteur RF + mise en tension progressive.

Redressement:
torique ou doubleC
un couple enroulement/pont de diodes par tension (+ et -)

Filtrage seul :
3000uF/A ou filtre en pi.

Filtrage et régulation:
1000uF/A en entrée + 1000uF/A en sortie d'alim.
diodes de roues libres pour les décharges de capa.
protection cc.

Yves
YvesM
 
Messages: 1259
Inscription: 28 Aoû 1999 2:00
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 02 Avr 2003 19:06

excellente idée ce post

on pourrait avoir des idées pour réguler une tension de disons +30V acceptant disons 20A :lol:
Johnix
 
Messages: 1233
Inscription: 10 Oct 2002 15:32
  • offline

Message » 05 Avr 2003 20:58

yep interessant :p

mais des sch ca le ferait mieu :p
UltimateX86
 
Messages: 3615
Inscription: 27 Oct 2002 21:13

Message » 05 Avr 2003 22:28

icemaker
 
Messages: 1272
Inscription: 02 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Avr 2003 2:30

:evil:
Dernière édition par JFG67 le 27 Mai 2004 8:04, édité 1 fois.
JFG67
 
Messages: 643
Inscription: 04 Sep 2002 0:24
  • offline

Message » 09 Avr 2003 18:37

Je suis en train de monter mon ampli à base des modules TDA 7294 et je me demande si je ne devrais pas gossir mon alim.

Aujourd'hui, elle est composé d'un transfo torique 300VA 2*18V 2*8A + 2 pont de diode 35A + 6 condos BHC Aerovox de 15000µF chacun.
Une fois redressé et filtrée la tension continue n'atteint que 25.9V ce qui est très bon pour driver des enceintes 4 ohms mais un peu juste pour du 8 ohms (le TDA encaisse 40V sous 8ohms).
En effet, je suis à +/- 2*30W sous 8ohms avec mes enceintes actuelles.

Je suis donc décidé à acheter un autre transfo torique de 500VA 2*25V 2*10A histoire d'avoir +/- 35V une fois redressé et filtré.
Par contre, niveau condos, j'hésite...
J'ai donc déjà 90000µF de filtrage en BHC Aerovox + 4*4700µF philips montés en snap-in sur le circuit imprimé.
Ce qui fait 108800µF.
J'ai peut-être la possibilité d'avoir 2 BHC Aerovox de 47000µF chacun pour 25€ pièce, ce qui porterait le filtrage total à 202800µF.
Cela vaut-il la peine?

Il est vrai que mes enceintes actuelles ne sont pas trop difficile à driver (mon yamaha RXV420 2*65W avec 36400µF se débrouille pas mal) mais j'aimerais investir plus tard dans des enceintes plus haut de gamme et souvent aussi plus exigentes sur l'amplification.

Bref, ce que je désirerais, ce sont des conseils, témoignages et autres expériences.
Merci d'avance.
vipecs
 
Messages: 726
Inscription: 28 Sep 2001 2:00
Localisation: Valence

Message » 10 Avr 2003 20:29

alim à decoupage !
dTsLover
 
Messages: 38
Inscription: 01 Avr 2003 21:44
  • offline

Message » 11 Avr 2003 10:07

:evil:
Dernière édition par JFG67 le 27 Mai 2004 8:14, édité 1 fois.
JFG67
 
Messages: 643
Inscription: 04 Sep 2002 0:24
  • offline

Message » 11 Avr 2003 10:37

et dans l'ampli GRAND MOS de selectronique ils utilise kel mos ?
dTsLover
 
Messages: 38
Inscription: 01 Avr 2003 21:44
  • offline

Message » 11 Avr 2003 10:46

vipecs a écrit:Je suis en train de monter mon ampli à base des modules TDA 7294 et je me demande si je ne devrais pas gossir mon alim.

Aujourd'hui, elle est composé d'un transfo torique 300VA 2*18V 2*8A + 2 pont de diode 35A + 6 condos BHC Aerovox de 15000µF chacun.
Une fois redressé et filtrée la tension continue n'atteint que 25.9V ce qui est très bon pour driver des enceintes 4 ohms mais un peu juste pour du 8 ohms (le TDA encaisse 40V sous 8ohms).
En effet, je suis à +/- 2*30W sous 8ohms avec mes enceintes actuelles.

Je suis donc décidé à acheter un autre transfo torique de 500VA 2*25V 2*10A histoire d'avoir +/- 35V une fois redressé et filtré.
Par contre, niveau condos, j'hésite...
J'ai donc déjà 90000µF de filtrage en BHC Aerovox + 4*4700µF philips montés en snap-in sur le circuit imprimé.
Ce qui fait 108800µF.
J'ai peut-être la possibilité d'avoir 2 BHC Aerovox de 47000µF chacun pour 25€ pièce, ce qui porterait le filtrage total à 202800µF.
Cela vaut-il la peine?

Il est vrai que mes enceintes actuelles ne sont pas trop difficile à driver (mon yamaha RXV420 2*65W avec 36400µF se débrouille pas mal) mais j'aimerais investir plus tard dans des enceintes plus haut de gamme et souvent aussi plus exigentes sur l'amplification.

Bref, ce que je désirerais, ce sont des conseils, témoignages et autres expériences.
Merci d'avance.


vous ne croyez pas que vous pousser un peu dans l'exces la ??

100000 µF pour un 2 voie a TDA7294, je trouve cela completement inutile.

LED utilise des 22000 µF par voie pour de la classe A, alors 50000 µF pour de la classe AB ....

a mon avis, 10000 µF par voie suffisent largement, surtout pour un integre 7294.

au dela, vaut mieux passer a autre chose au niveau de l'amplification.
bebert1900
 
Messages: 809
Inscription: 27 Déc 2001 2:00
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message