Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Choix ampli pour Hifi et 7.1 : A, AB ou D?

Message » 16 Déc 2008 10:18

Salut,
voici mon expérience d'écoute (j'ai jamais fait d'ampli en DIY) :
- L'UCD c'est pas mal, mais je trouve qu'il y a mieux (voir plus loin)
- Le Gemincore est, à mes oreilles, supérieur à l'UCD
- Un bon classe AB (qui en général et s'il est bien conçu fonctionne en classe A sur les 1ers pourcentage de sa puissance) est meilleur encore.

Là où c'est flagrant pour moi, c'est dans la toute 1ère octave, évidemment il faut des enceintes capables de la reproduire pour s'en rendre compte.
Ceci risque d'en faire hurler certains, mais vraiment je ne comprends pas cette réputation qu'a la classe D pour les caissons... Effectivement à moindre coût on sort un module capable du Kw voire plus, mais s'il en manque un bout en bas... :roll: Je préfère (et de loin) un ampli "pro" en classe H capable de la même puissance pour le même prix, mais qui te "déssoude la baraque" si besoin.

Ce qui amène certaines questions concernant ton projet :
le 7.1 qui risque de devenir du 9.1, c'est pour de la musique multi-canaux (SACD ou DVDaudio) ou uniquement pour du HC ? Si c'est cette dernière hypothèse (ce que je pense), as-tu déjà écouté ce qui sort des enceintes "surrounds" ?

Tout ceci pour dire que AMHA, tu veux sortir un char d'assaut pour tuer un moustique. Sur les frontales je garderais bien ton CDC, mais pour les surrounds y'a moyen de voir moins gros.

Je tourne actuellement avec des enceintes DIY (genre GKF) avec des 38cm en frontales alimentées par un classe AB de 2 x 250 W sur le bas et un tout petit ampli classe AB de 2 x 45 W pour le haut, les surrounds (de petites JBL avec des 15 cm) elles se contentent de la partie ampli de l'intégré HC (donné pour 120 W, mais AMA s'il en sort 60 c'est le bout du monde), pour le HC et uniquement pour le HC, j'ai aussi un caisson DIY alimenté par un classe H de 500 W. J'ai testé mon 2 x 250 W des frontales ponté en mono (700 W théoriques) sur le caisson, le classe H l'enterre littéralement malgré son déficit de 200 W...

Concernant le comparo UCD/Gemincore/classe AB, il s'est déroulé il est vrai sur une paire d'enceintes avec des 38cm (demandant beaucoup de courant), et le UCD n'était pas à la fête sa petite alim (300VA) le pénalisant dans cet exercice. Sur le médium/aigu il n'y avait pas une énorme différence avec le Gemincore, ce dernier étant, pour moi, quand même un poil plus dynamique.

Je résume ma pensée, un classe AB ou H (très puissant) pour le caisson, un classe AB entre 100 et 200 W pour les frontales (le bas, le haut pouvant se contenter de moins de puissance), et soit des classes AB soit des UCD pour les AR. Mais ce n'est que mon avis. :wink:

Edit : voir aussi si tu ne peux pas prendre que la partie ampli là :
viewtopic.php?f=1061&t=29894875
L'imagination est plus importante que le savoir. A. Einstein.
| Managing Director EDV and Artistic Director; by appointment. |
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. Coluche.
ToniOsX
 
Messages: 1555
Inscription: 15 Aoû 2006 12:40
Localisation: Dans le GROLAND du haut, à gauche...
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Déc 2008 10:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Déc 2008 12:29

Bah, je vais être limité au niveau des alims de toute façon... :-?

je pense faire un module identique marchant sur +/-60V pour tous les canaux, histoire de fournir environ 200W sous 8 ohms quand l'alim est dispo.

ensuite pour les 3 voies frontales en biamplification, j'aurai 6 modules avec 3 alim+filtrage actif. donc 3 transfos 500VA

pour les 3 surronds gauches, 1 alim 500VA, idem pour les 3 surround droits. peut être une tension plus faible sur ces voies qui seront moins demendeuses. surtout pour économiser en transfo+capa.

Ca fait donc 5 transfo 500VA.

puissance totale sur chacune des voies fontales, partage de l'alim sur les surrounds.

Merci pour le lien, mais je ne compte plus trop partir sur une approche d'ampli AB, 12 amplis à connecter, ca commence à faire de la chaleur à dissiper et vu le prix des radiateurs...
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3023
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 16 Déc 2008 12:43

J'utilise un ampli classe AB avec un courant de repos de 2mA, j'ai juste une petite plaque d'alu pour dissiper...disons que la classe D reste plus simple mais dans mon cas précis pas vraiment plus économique :wink:

Y'a les Tripath aussi, un peux moins chere que les ucds! ...Disons que 10ucd ça commence à couter pas mal!!!
sdf
 
Messages: 4061
Inscription: 09 Jan 2003 16:22
Localisation: Toulouse

Message » 16 Déc 2008 13:56

sdf a écrit:...Disons que 10ucd ça commence à couter pas mal!!!


Ahhh... je vois que l'on ne se suis pas... :idee:

Je ne compte pas commander 12xUCD400 (400W/4ohms, 200W/8ohms).

Je compte réaliser des circuits similaires aux UCD400. 8)

J'ai trouvé le schéma de l'UCD2K, j'ai la note d'application philips, j'ai les publications de l'auteur (faut que j'envoi un mail à NXP pour savoir si l'utilisation DIY du principe breveté ne pose pas pb, mais en principe non), ca fait plusieur jours que je m'imprègne du concept... et j'ai travaillé plusieurs années sur la commande des mos de puissance dans des applications de plusieurs MHz et kW (alimentations des magnétrons des missiles air-air du rafale, commande de membranes piezo éléctrique de haut parleur en haute tension ). Donc l'adaptation du principe ne me fait pas peur. Faut seulement que je remonte mon labo dans ma nouvelle maison que j'aurai en Février. D'ici là, je me renseignais. Y'aura un proto dispo premier semestre 2009 de toute façon.

Je sais pas si la réalisation finale sera DIY, ce sera à base de composants montés en surface (à cause des delais de quelques nanosecondes à respecter), en circuit double face et avec un peu de "haute tension" (120V min entre les deux rails).

En composants, c'est un cout inférieur à 15-20€ par ampli, hors alimentation. Je ferai la CAO et les pcb moi même.

Donc ce sera bien moins cher que le DIY à base de modules. :mdr:
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3023
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 16 Déc 2008 14:32

Tu as le schéma original complet de l'ucd2k ?
sdf
 
Messages: 4061
Inscription: 09 Jan 2003 16:22
Localisation: Toulouse

Message » 16 Déc 2008 14:42

sdf a écrit:Tu as le schéma original complet de l'ucd2k ?

j'ai un schéma d'UCD (qui semble en pont, les indications ne semblent pas claires) mais il ne correspond pas forcément au module Hypex. pas idée pour l'instant si il correspond au 2k ou pas. en tout cas chez Hypex, y'a que le 2k en pont.

voir le lien que j'ai indiqué page 1 : http://monitor.espec.ws//files/164_688.pdf

faudra un peu creuser dans ce site Russe, y'a plein de choses (et vive altavista pour la traduction...)

Y'a pas un as d'internet qui peut me dire à quoi correspond ce lien d'ailleur (quoi dans le site pointe dessus???)
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3023
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 16 Déc 2008 19:25

Nexus.6 a écrit: Avec la classe D, cela devient trivial.. le design devient de la communtation et ca se rapproche de ce que je faisais au boulot il y a longtemps quand je faisais des alim à découpage de puissance...

Pas si trivial que cela . Il faut obtenir une très grande précision des instants de commutation de l'étage de sortie,toute dispersion se traduisant par une distorsion harmonique importante Il est facile de faire un modulateur précis ,par contre il faut faire très attention aux dispersions normales des temps de commutation des interrupteurs de sortie.
De plus ,contrairement aux amplis analogiques,les amplis en commutation n'ont aucune réjection des variations de tension d'alimentation.
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3890
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 16 Déc 2008 19:41

Robert64 a écrit: Il faut obtenir une très grande précision des instants de commutation de l'étage de sortie,toute dispersion se traduisant par une distorsion harmonique importante Il est facile de faire un modulateur précis ,par contre il faut faire très attention aux dispersions normales des temps de commutation des interrupteurs de sortie.


Oui, faut pas faire un design trop dispersif. Maitriser le temps de commutation on et le temps de commutation off de chaque MOS, ainsi que le temps mort entre les deux.

C'est aussi un compromis entre consommation des drivers, performances CEM, consommation des MOS a cause des conductions simultannées.

Bon, pas si trivial que ça, mias faut savoir en effet à quoi on se frotte. J'ai remplis à une époque des poubelles de MOSFET qui mouraient instantanément... qu'ils me pardonnent!
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3023
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 18 Déc 2008 0:14

je viens de voir le topic :mdr:


comment ca ils chauffent mes amplis???
très franchement les tests sur le coté déja monté (donc 4amplis sur le radiateur) sont assez concluants...
Ils ont tourné toute une journée avec un géné de bruit arbitraire en entrée a la limite de la saturation et tous chargés sur des résistances de 4ohms.

Ben a la fin de la journée c'est chaud mais pas a s'en bruler. Je dirais 40°C max :mdr:
Et pour ce qui est du cout... On est a bien moins de 100€ :mdr:

Mais je suis le topic avec ferveur je suis curieux de voir ce que ca va donner, ca m'intéresse aussi...

A bientot!
Plus tu pédales moins fort, moins tu avances plus vite...
rockeurfoo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 347
Inscription: 04 Sep 2006 18:25
Localisation: aire sur l'adour (40)
  • offline

Message » 18 Déc 2008 10:52

rockeurfoo a écrit:Ils ont tourné toute une journée avec un géné de bruit arbitraire en entrée a la limite de la saturation et tous chargés sur des résistances de 4ohms


Et à la limite de la saturation tu as quelle tension crête en sortie? Tu as un oscilloscope pour controler?

Vais jeter un coup d'oeil sur ton topic... :P
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3023
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 19 Déc 2008 0:20

Je ne sais plus exactement mais c'est autour de 70 crete a crete il me semble.
Je dois refaire des mesures plus précises bientot donc je te dirais ca plus en détails (avec des copies de scope si tu veux :mdr: )
Plus tu pédales moins fort, moins tu avances plus vite...
rockeurfoo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 347
Inscription: 04 Sep 2006 18:25
Localisation: aire sur l'adour (40)
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message