Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

UGS - Muse edition

Message » 01 Fév 2015 20:34

Bonjour à tous,

Voici donc l’UGS MUSE édition.
Kezako ?

Alors suite aux bricolages que j’avais faits en assemblant des modules UGS avec un contrôleur de volume Dallas DS1882, le tout câblé a la main et qui donnait de super résultats, j’avais envie depuis un moment de finaliser le truc en créant une version propre sur un PCB dédié qui serait logiquement meilleur que mon proto wrappé à la main.
Le DS1882 est un très bon composant, un réseau d’atténuation tout simple et c’est cela qui me plaisait mais il ne permettait pas d’atténuer au-delà d’un peu plus de 60dB.

J’aurai pu ajouter un étage d’atténuation en amont afin de pouvoir aller au-delà de -60dB mais en regardant ailleurs j’ai repéré l'excellent JRC MUSE72320 qui dans la philosophie est la même chose tout en donnant plus de possibilités d’atténuation / gain. Ce MUSE me plaisait encore plus.
De plus j’ai lu pas mal de commentaires sur le web et le forum DIY audio expliquant qu’il était super bon + que c’était le contrôleur de volume utilisé dans le XP-30 PASS dont les tests sont hyper élogieux. Je me suis dit qu’avec le module UGS crée par Flat + en utilisant le MUSE en contrôle de volume que les résultats ne pouvaient être pas mauvais… (C’est même très très bon au final :mdr:).

Je me suis donc lancé, j’ai parlé de mon plan à mon ami du DIY Eric.D et l’idée lui a tout de suite plu donc il m’a accompagné dans la réalisation. Ses conseils ont été précieux, il a identifié certains problèmes et a choisi les meilleurs composants (le spécialiste du BOM ! :grad:).
Ca a pris un peu de temps car je n’avais jamais fait de PCB auparavant donc il a fallu que j’apprenne à dompter Kikad.

Bref après de longs mois de travail tout doucement durant le temps libre, souvent tard la nuit, je suis arrivé à une nouvelle carte MCU + 2 cartes préamplificateur droite et gauche.
Alors pour commencer, le système que nous avons développé Eric et moi est quasi plug and play dans un UGS AI. C’est-à-dire qu’on peut facilement upgrader un UGS AI avec ces nouvelles cartes.

La carte MCU d’abord :
    • A base de STM32F4 pour une programmation en C et parce que j’aime bien ces MCU ils sont tops.
    • On garde encodeur, leds, boutons, IR, VFD, interface trigger de l’UGS AI.
    • On ajoute un écran OLED (au choix à la place du VFD).
    • On ajoute un module WIFI (2 options au choix => Ackme à base de Broadcom ou TI CC3100) afin de contrôler l’UGS à distance en WIFI (télécommande appli smartphone) ou dans l’optique d’utiliser cette carte MCU dans un DAC (car je l’ai faite compatible FDA) pour du streaming audio WIFI vers I2S (Airplay par exemple).
    • Une interface I2S in/out avec horloge externe dédiée afin de ne pas avoir d’erreur sur la fréquence d’échantillonnage.
    • Deux oscillateurs I2S externes à 44100Hz ou 48000Hz pilotable par le MCU alimentés par un super LDO TI TPS7A4901.
    • Une EEPROM I2C pour stocker la configuration du système (un peu plus pratique qu’en Flash).
    • Une interface USB device afin d’utiliser le MCU en DFU et donc de ne pas avoir besoin de debugger pour le flasher (un simple câble mini USB suffit).
    • Des réseaux de transils afin de protéger les E/S trigger au cas où.

La carte est la première carte que j’ai faite, fonctionne du premier coup, il y a 2~3 bricoles à corriger dans une prochaine V2 mais vraiment rien de dramatique, surtout je saisirai l’occasion pour implémenter un double OLED car la verrine de l’UGS est tellement large que ça passe en largeur et donne du coup de super possibilités graphiques.

Niveau soft j’ai un système qui fonctionne, les outils fournis avec le STM32 sont très simples à utiliser (STM32 Cube MX) et facilitent grandement la création des drivers des interfaces de ma carte MCU.
Le driver OLED fonctionne et pour la partie graphique j’ai porté la librairie Adafruit GFX et aussi u8glib, mais seule Adafruit fonctionne pour le moment. Ça permet d’utilise des fonts avec 16 niveaux de gris et des primitives graphiques simples (ligne, cercle, rectangle, …).
Les boutons, l’encodeur, les LEDs, l’USB DFU, la télécommande IR fonctionnent (seulement RC5 pour le moment mais j’avais développé SIRC et NEC pour le FDA-1 donc il me faut juste les intégrer ici).
Le module WIFI Ackme fonctionne, je parviens pour le moment à me connecter à mon réseau perso et j’ai réussi à router la console UART dans une partie de l’écran OLED afin d’avoir un retour sur les commandes WIFI que j’envoie. J’aimerai cependant pouvoir le contrôler par la suite en SPI, j’attends la mise à jour firmware de cette carte supportant une communication via SPI.
Sinon il me reste à développer la partie I2S, le contrôle de l’interface trigger, l’écriture / lecture dans l’EEPROM, le driver VFD, le driver CC3100.

Les cartes préampli maintenant :
    • Un MUSE 72320 sur chacune des cartes monte en balanced qui accepte un module UGS ou bien aussi bien un module AOP (Eric en a déjà conçu un que nous devons essayer).
    • Possibilité d’ajouter un filtre passe bas en entrée et de réglage fin d’impédance du MUSE.
    • Ajout d’un relais en entrée afin de pouvoir mettre des capas (ou pas) dans le chemin du signal. On a droit à 3 choix de capa d’ailleurs (CMS, MKP ou cylindrique Mundorf).
    • Un effort tout particulier à faire des très bonnes alimentations en utilisant les super LDO TI TPS7A4901 et TPS 7A3001 (ces composants sont tout simplement fantastiques) et isolant complètement les parties analogiques et digitales (en gros l’interface MCU de contrôle de la partie réseau de résistances du MUSE) en utilisant des Si8630. Les masses analogiques et digitales sont du coup aussi complètement isolées via ce composant.
    • Si les TPS ne plaisent pas on peut toujours utiliser les cartes d’alimentation de l’UGS AI.
    • Des rails d’alimentation distincts analogiques / digitaux avec le filtrage qui va bien.
    • Optimisation de tous les signaux de contrôle afin de supprimer tout rebonds pouvant créer du bruit sur les alims (inclus logique combinatoire sur les bus SPI des MUSE et MAX).
    • Un filtre pour la mise à la terre.
    • Contrôle des relais au moyen de bus SPI via les MAX4820.
    • Relais 5V partout.
    • Ajout d’une deuxième sortie amplificateur indépendamment mutable (sur l’UGS AI elles sont en parallèle), ça c’est une super idée d’Eric et ça permet d’avoir 2 amplis derrière en parallèle ou pas.
    • Suppression de tous les clics et autres ploc à la commutation des relais ou au mute (ça j’en avais sur mon UGS AI, même après réglage offset et cela ne me plaisait pas). Ici on a un truc totalement silencieux, pas de bruit stressant dans les enceintes.
    • Et tout un tas de bricoles afin de rendre la carte robuste car au début j’ai cassé 2~3 LDO TI sur un mauvais debug.
    • En essayant de faire le meilleur routage avec de larges pistes et éviter les boucles de masse.

Concernant le contrôle des cartes préampli, tout le software indispensable est déjà prêt et l’essentiel fonctionne donc via la carte MCU (contrôle de volume, sélection des entrées, mute, bypass, capacité d’entrée, balanced/unbalanced).
Il me reste à implémenter les nouvelles fonctionnalités c’est à dire deuxième sortie amplificateur et contrôle de la carte sub de l’UGS AI. Ça ne va pas être très long.

Bon et les tests alors… Et bien pour commencer j’ai fait quelques mesures et tout est parfait, les alims ont un niveau de bruits tout simplement incroyable, sous le mV, mon oscilloscope ne sait pas mesurer… :o
J’ai un voltmètre de précision qui me dit qu’on est bien en dessous des 100uV...
Bref les signaux sont magnifiques sur le banc de test, sinus parfait, aucun bruit, découplage analogique / digital parfait, pas de bruit générés par les bus SPI qui bagottent, bref du tout bon.
Je vais continuer à passer quelques tests par la suite.

Et à l’écoute alors, et bien pour la première fois je me suis fait une séance d’écoute cet aprèm et c’est vraiment très bon. Facilement au niveau de mon montage à base de DS1882 avec encore un poil plus de tout. C’est beau. Tout est d’une clarté, les voix sont belles, le grave descend comme jamais, la spatialisation est excellente. Bref je suis heureux. :ko:
Beaucoup de bonnes émotions à chaud, il me faut écouter encore et je reviendrai vers vous.

Encore un énorme merci à Eric pour son aide sans oublier Flat pour son design original, sans ces deux la je n'aurais rien pu faire :ane: .

Voilà si certains sont intéressés il me reste quelques PCB et on peut même refaire une commande si la demande est la.
Il faudra le cas échéant que j'explique comment j'ai designe le système + les petites modifs faites par rapport a l'UGS AI si on veut le monter dans un châssis existant.
Et pis faut que je m'active sur le soft...

Quelques tof de la bête :

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Dernière édition par Alex_twn le 09 Mar 2016 1:43, édité 4 fois.
Alex_twn
 
Messages: 913
Inscription: 10 Nov 2008 6:02
Localisation: Taiwan
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Fév 2015 20:34

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Fév 2015 20:34

Bonsoir,

Ça y est nous y sommes, le recensement PCB est démarré et cela se passe la => http://www.homecinema-fr.com/forum/post178578362.html#p178578362 :)

EDIT:

La phase paiement CG vient de demarrer => http://www.homecinema-fr.com/forum/cg-en-cours/cg-pour-ugs-muse-t30062949.html
Dernière édition par Alex_twn le 07 Sep 2015 15:51, édité 2 fois.
Alex_twn
 
Messages: 913
Inscription: 10 Nov 2008 6:02
Localisation: Taiwan
  • offline

Message » 01 Fév 2015 20:34

Schema bloc
  • Carte controle:
    Image
  • Carte preamp:
    Image
  • Details alimentation
    Image

Schemas & PCB

Liens vers les BOMs

La surprise du chef
J'ai commence a en parler a demi mot dans divers messages et meme glisse une photo dans les PCB mais personne n'a rien remarque !! :mdr:
=> Notre cher Flat a encore frappe :ohmg:

Voyant le travail accompli pour cet UGS Muse et la nouvelle implementation qui permet d'utiliser 2 modules, il m'a très gentiment propose les gerber pour realiser un buffer simple a base de 2SK389 ayant la meme connectique que le module UGS donc connectable directement sur le support UGS aval de l'UGS Muse.
Une solution a essayer qui devrait donner de (très) bons résultats :wink:
J'ai commande une vingtaine de PCB pour faire des tests, je ne pouvais pas dans tous les cas les ajouter pour tout le monde car j'ai reçu les gerber après les paiements et je ne savais pas qui allait être intéresse, puis fallait refaire un recensement, etc...
Donc il y aura une autre CG pour ces PCB a faire au cas ou, si certains sont intéresses.

Je pourrai fournir quelques paires de PCB au cas ou sur la vingtaine que j'ai acheté.

Un enorme merci a Flat !! :bravo:

La bestiole

Image

Schemas & PCB

Programmation carte de contrôle
Pour programmer la carte de contrôle vous n'avez besoin que d'un simple câble mini USB et du fichier "UGSMusePreamp.dfu" que je fournis et qui est issu de la compilation du projet software UGS Muse. En fait le projet génère un .hex que je convertis ensuite en .dfu nécessaire a l'outil de mise a jour du firmware du STM32 via USB.
Justement, cet outil vous allez devoir le télécharger, il s'appelle Dfuse et se trouve la http://www.st.com/web/en/catalog/tools/FM147/CL1794/SC961/SS1533/PF257916, une fois téléchargé il vous faut l'installer.

A partir de la il faut insérer le jumper BOOT I/F (fermer le contact entre les 2 pins de P17) afin de placer le STM32 en mode DFU (en attente de mise a jour firmware via USB).
Vous connectez le câble USB entre votre PC et le connecteur mini USB P11 de la carte de contrôle et vous mettez le preampli sous tension (physiquement en branchant le câble secteur car la carte de contrôle est toujours alimentée. A ce propos, il est important de partir d'un état preampli débranché du secteur avant de positionner BOOT I/F et le câble USB sinon cela ne marche pas, le STM32 ne démarre pas en mode DFU).

Si tout se passe bien vous devriez voir votre PC faire une énumération USB, détecter le STM32 en mode DFU et installer automatiquement les drivers adéquat vu que vous avez installé Dfuse juste avant :wink:.

Une fois le STM32 reconnu en DFU et les drivers installés, il vous faut ouvrir Dfuse (Start => All Programs => ST Microelectronis => Dfuse => Dfuse demonstration) et dans la fenetre "Upgrade or Verify Action" cliquer sur "Choose" et dans la fenêtre qui s'ouvre sélectionner le fichier "UGSMusePreamp.dfu".
A partir de la vous cliquez sur "Upgrade" et hop voila c'est programmé. Simple non :).

Ensuite vous débranchez le preampli de nouveau, retirez le jumper sur BOOT I/F, retirez le câble USB, rebranchez le preampli, appuyez sur l'encodeur et hop ça démarre.

Description du soft de controle

UGSMusePreamp - Control v0.03

Tout ceci est aussi realisable avec une telecommande RC5, je met a jour la doc petit a petit.

Firmware v2.5

UGSMusePreamp v2.5 - Control Board v1.2

Notes: C'est la premiere version qui implemente toutes les fonctions. Il y a encore quelques bugs que je connais surtout sur le VFD, je corrigerais cela bientot.
Teste avec double OLED et VFD sur ma carte v1.1
Dernière édition par Alex_twn le 25 Oct 2016 10:48, édité 42 fois.
Alex_twn
 
Messages: 913
Inscription: 10 Nov 2008 6:02
Localisation: Taiwan
  • offline

Message » 01 Fév 2015 20:35

Tutoriel soudure CMS
Tout d'abord la méthode pour souder des composants CMS avec un boitier SOIC ou TQFP meme avec un pas fin style 0.65mm.
Ce qui suit est ma méthode, je ne pretend pas donner l'unique solution mais plutôt une aide pour ceux qui n'ont pas souvent soude de CMS, cette méthode marche a coup sur. Je tiens a preciser aussi que les PCB sont de très bonne qualité, résistent très bien a la temperature (j'ai martyrise un proto pour faire des dizaines d'essais avec soudure / dessoudure et je n'ai jamais rien arrache), de plus les pads sont finition or ce qui facilite grandement la soudure.

Il faut un bon fer mais pas forcement une panne fine, je recommande meme plutôt l'inverse, une grosse panne, on soude beaucoup mieux avec.
Si vous pouvez régler la temperature c'est mieux lorsque par exemple on soude les composants sur un gros plan de masse, chauffer un peu plus pendant un court instant aide. Voici le miens.

Image


Ensuite il faut de la soudure de qualité, ne prenez pas de soudure sans plomb, c'est plus difficile a utiliser, il faut chauffer plus fort... Je recommande de la bonne soudure avec plomb, voici ce que j'utilise, le pourcentage des elements constituant la soudure (étain, plomb, argent) est inscrit cela vous donnera une bonne reference pour trouver un equivalent.

Image


Ensuite il faut aussi de la tresse a dessouder comme celle ci par exemple.

Image


Tuto pour souder un MAX4820, ici U6:
On commence par étamer un des pads de l'empreinte a une des extrémité, c'est mieux (sur la photo en haut a gauche).

Image


Ensuite on positionne le MAX4820 soit avec le doigt soit avec une petite pince pour composants électroniques. Il n'est pas en face des pads sur la photo car je prenais la photo en meme temps mais il faut évidement que tout soit bien aligne.

Image

Image

Image


Ensuite tout en maintenant en place on vient faire fondre la soudure de l'étamage effectue afin d'immobiliser U6. Impossible de prendre une photo car j'avais besoin de mes deux mains mais voici l'operation terminée (si par hasard au premier positionnement en vérifiant on s'aperçois qu'il n'est pas parfaitement aligne sur ces pads, on fait fondre de nouveau la soudure et déplace légèrement U6).

Image


A partir de la on vient souder la pin de U6 diagonalement opposée afin d'immobiliser complètement le composant. Et puis une fois cela on soude toutes les autres pins sans se soucier de faire des courts circuits, aucun problème.

Image


Pour finir on vient supprimer l'excès de soudure mettant les pins en court circuit avec la tresse a dessouder (comme vous pouvez le constater sur cette photo la panne de mon fer est grosse, aucun problème avec cela)

Image


Et voila le boulot termine.

Image


Ensuite il faut souder sur ce composant son pad thermique car il en possède un. On retourne simplement le PCB et on chauffe le pad thermique tout en ajoutant de la soudure qui par capillarité va descendre dans les vias et aller souder le composant par le dessous. Pour faciliter cette operation, avoir une bonne soudure est important.

Image


Tuto pour souder une capacité ou resistance CMS, ici C32:
Meme technique, on étame un pad, on positionne le composant on soude le cote étamé et ensuite on termine par souder le deuxième pad.

Image


Tuto pour souder les LDO TI 7A4001 & 7A3001 ici U7:
Pour ces composants la, la soudure du pad thermique par capillarité ne fonctionne pas bien, j'ai essaye et le résultat est approximatif.
Donc pour ces composants la seulement il est nécessaire d'utiliser une station a air chaud. Voici la mienne.

Image


Et de la pate a souder.

Image


Alors ici on va commencer par chauffer le PCB quelques secondes afin que la pate a souder se depose facilement.

Image


Ensuite on etale un peu de pate a souder sans en mettre partout afin de pouvoir voir les pads et verifier que le composant est bien place a la prochaine étape. Vous voyez sur la photo que je n'ai pas fait cela très proprement mais aucun problème, a la chauffe tout va se passer correctement.

Image


On positionne ensuite le composant sur la pate, bien en face des pads, la il est important de s'appliquer.

Image


Ensuite on chauffe le tout gentiment a ~330 degrés en restant a 2~3 centimetres du composant. On attend que la soudure fonde, cela se voit très bien, le composant descend et se positionne parfaitement sur le PCB sur ces pads.

Image


On arrive a cela, c'est pas très joli mais on va arranger cela.

Image


On utilise de nouveau notre amie la tresse a dessouder comme pour U6 et on enlève tout ce qu'il y a en trop (si par hasard il manquait de la soudure n'ayant pas mis assez de pate sur les pads, aucun problème on ajoute de la soudure sur tous les pads avec le fer a souder et ensuite un coup de tresse pour nettoyer le surplus créant des court circuits).

Image


A partir de la un petit coup de bombe pour nettoyer les PCB et hop tout devient tres joli

Image


Pas besoin ici de souder par dessous le pad thermique, la pate aura fait son travail toute seule. On peut d'ailleurs le verifier en retournant le PCB et s'apercevant que l'étain est passe de l'autre cote au travers des vias par capillarité.

Voila vous connaissez toutes mes astuces, a vous de jouer :wink:
Dernière édition par Alex_twn le 25 Jan 2016 17:52, édité 4 fois.
Alex_twn
 
Messages: 913
Inscription: 10 Nov 2008 6:02
Localisation: Taiwan
  • offline

Message » 01 Fév 2015 20:35

Details d'implementation

Configuration a effectuer au moyen de goutte de soudure (solder bridge) sur DSEL0 & DSEL1
Carte controle version OLED => DSEL[1:0] = 3.
Carte controle version VFD Newheaven => DSEL[1:0] = 1.
Le VFD Noritake devrait fonctionner de la meme facon au moins pour le HW que le VFD Newheaven donc pas de configuration specifique pour le moment au niveau DSEL. Maintenant je n'en ai pas sous la main pour verifier donc si un pocesseur du Noritake me disait que cela ne marche pas, je debuggerai la sequence d'init et ensuite ajouterai une configuration de DSEL adequate. A vous de me dire.

Configuration a effectuer au moyen de 0Ohms ou si vous etes doues avec une goutte de soudure a nouveau (les pads sont espaces pour recevoir une 0R 0805, un peu plus delicas).
Carte preamp gauche => ADR[2:0] = 0.
Carte preamp droite => ADR[2:0] = 1.

Fermer aussi R38 a R43 sauf si implementation module opamp sur M1.

Pour les LDO super low noise (7A4901 & 7A3001), j'ai modifie uniquement sur ma carte les tensions d'alimentation et je suis maintenant a 15V vs. les schemas qui donnaient une tension de sortie de ~+/-16V. Cette modification que j'ai implementee n'est pas necessaire, c'est au choix, a vous de voir le plus pratique et / ou de faire vos tests. Evidemment ceci n'est valable qu'avec les alims 24V en plus (mode dual supply). Si vous n'avez qu'une seule tension pour UGS et Muse alors je recommande 16V min voire meme jusqu'a 18V histoire d'amener les UGS dans une zone plus preconisee. Dans tous les cas les polarisations seront a revoir (16V ou 18V).
Dernière édition par Alex_twn le 02 Fév 2016 19:13, édité 13 fois.
Alex_twn
 
Messages: 913
Inscription: 10 Nov 2008 6:02
Localisation: Taiwan
  • offline

Message » 01 Fév 2015 21:58

Pour suivi,
Très belle réalisation, bravo :ohmg:
Faame
 
Messages: 176
Inscription: 10 Juil 2014 17:59
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Fév 2015 20:17

De la belle ouvrage.
:ohmg:
Manu
Manu - agent masqué de l'entropie
"Il ne faut pas avoir peur du bonheur. Ce n'est qu'un bon moment à passer." R. G.
Jfet Test.zip etc.
MFC
 
Messages: 1922
Inscription: 26 Mai 2007 10:47
Localisation: Vienne (Freudie orientale)
  • offline

Message » 03 Fév 2015 1:03

Juste WOW :ohmg:
J'étais à la recherche de designs de Preamp DIY - en particulier à base Muse 72320 avec une topologie balanced ... je crois que je viens juste de tomber sur le meilleur, et de loin :bravo:

L'ajout d'une 2e sortie mutable c'est top, et notamment pour l'ajout d'un ampli casque en interne.

Je me permets de poser quelques questions :siffle:
- La première bête mais il faut demander: le source code sera ouvert ? :mdr:
- Est-ce que le muse est réelement transparent à 0db ou il faut envisager un bypass si on veut intégrer un dac qui a déjà son propre régulateur de volume ?
- Une petite idée sur le cout de la BOM sans condo ? du boitier usiné ?
- La sortie I2S du MCU supporte quelles fréquences d'échantillonage ? comment utilise concretement la sortie I2S du MCU en lecture ? (MPD ? UPNP, Squeezelite ?)
- Qu'est ce qu'il y a à l'arrière sur les multiples petites cartes ? du RS232 ?
- "le contrôle de l’interface trigger" <= tu prévois quoi ? y a t'il plusieurs trigger ?
- Les module AOP sont en 15v ? Ils ont le droit de consommer jusqu'à combien ?

- Honnêtement, je doute de mes skills pour monter un truc pareil... mais je suis super tenté.
Faudrait que je jette un oeil sur le topic de l'UGS AI pour y voir plus clair sur les "encodeur, leds, boutons, IR, VFD, interface trigger"

PS: mes condoléances pour les TPS 7A3301, j'en ai grillé quelques un aussi :)
GourouLubrik
 
Messages: 6
Inscription: 21 Sep 2012 15:49
  • online

Message » 03 Fév 2015 23:30

Salut GourouLubrik,

Je te remercie pour les compliments :wink:

Alors pour les réponses:
- A 0dB la résistance du MUSE est nulle mais il ne faut pas oublier qu'il y a l'UGS dans le chemin qui a lui du gain. La fonction bypass globale IN => OUT pourra t’être utile ici.
- Pour la BOM du proto c'est autour des 150 euros je dirai a la louche (relais, MUSE et 2-3 bricoles coutent cher), le boitier c'est du HIFI2000 et la façade vient d'une CG y'a un moment lorsqu'on s'est tous rué sur le design de Flat (UGS AI original). Pour le prix de la meca je ne sais plus...
- L'I2S du F4 supporte de 8KHz a 192KHz. Pour la lecture je n'ai pas encore trop avance la dessus, il y a beaucoup de librairies publiques disponibles mais il faut que je creuse, je me suis juste contente de prevoir le HW pour le moment.
- Pur les multiples petites cartes je te conseille d'aller voir le sujet sur l'UGS AI, tout cela vient de la, tu as trigger 4 entrees et 2 sorties si je me souviens bien + l'entree alimentation via un sub DB25 (elle est separee) + la carte subwofer.
- Les AOP seront alimentes par les LDO TI, je te conseille de regarder la spec pour connaitre le courant max. Dans le montage actuel les LDO sont regles a +/-16V.

En fait ca se monte plutot bien si on est soigneux et qu'on a un bon fer. Pas necessairement petit, je soude tres bien avec d'enormes pannes. Le seul truc un peu enquiquinant ce sont encore ces LDO avec plan de masse thermique. Il vaut mieux dans ce cas utiliser un pistolet a air chaud. Mais au final ils fonctionnent tellement bien et donnent des niveaux de bruits jamais vu que ca vaut le coup de perseverer.
En ajoutant les bonnes protections autour je n'en ai plus pete un seul.

Les MAX ont eux aussi un plan de masse thermique mais se soudent bien plus facilement, juste au fer classique en finissant par charger par dessous au travers des vias.

Alex.
Dernière édition par Alex_twn le 02 Fév 2016 14:25, édité 1 fois.
Alex_twn
 
Messages: 913
Inscription: 10 Nov 2008 6:02
Localisation: Taiwan
  • offline

Message » 04 Fév 2015 17:28

Merci pour tes réponses.

Je suis très agreablement surpris sur le prix de la BOM, je m'attendais à pire :)
La fonction bypass in/out je suis preneur... j'ai un certains penchant pour les dacs avec un préampli intégré.
Les ldo TI j'ai eu des implémentations proches de celles de référence pour les 2 qui étaient donné à 1a / 15v - il y a largement de quoi faire donc.
Pour les LDO à coupler à la masse, je vois ce que ça fait quand j'ai soudé des LME49610 assez similaires, qu'est ce que ça encaisse comme chaleur ce truc - je l'ai fini à coup de pistolet à air chaud :siffle:
J'avais jamais pensé à passer par les via pour souder - merci de l'astuce.

Je vais suivre la suite avec attention :love:
GourouLubrik
 
Messages: 6
Inscription: 21 Sep 2012 15:49
  • online

Message » 04 Fév 2015 19:27

Salut,

Juste pour eviter les confusions, je parlais du prix des composants pour les cartes preampli seulement j'ai oublie de preciser...
Je ne compte pas non plus les modules UGS sur les cartes car ca j'en ai en rab.

Si on compte l'UGS complet, la ca coute un peu plus cher... :mdr:

Alex.
Alex_twn
 
Messages: 913
Inscription: 10 Nov 2008 6:02
Localisation: Taiwan
  • offline

Message » 05 Fév 2015 4:17

Ouaou ! Que c'est beau ! Comme d'hab, du très bon boulot.
Je me lancerai bien dans l'aventure moi...
gregory_26
 
Messages: 986
Inscription: 22 Fév 2010 1:08
  • offline

Message » 05 Fév 2015 15:14

Super ! Félicitation :wink:
Gros fan des produits Flat Labs !!! de toutes manière y'a rien de mieu !!! :D tu me crois pas ??? tien regarde ICI 8)
ANGELILO
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4150
Inscription: 14 Aoû 2002 17:37
Localisation: Chacal's Land !
  • offline

Message » 06 Fév 2015 10:18

très gros travail et très intéressant, félicitations, tiens nous au jus. Maintenant tu me fais hésiter entre un Muse ou un dac8812 pour mon futur contrôle de volume multivoie :hein:
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
maxidcx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1740
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • offline

Message » 07 Fév 2015 11:17

planté de drapeau :P
franck660
 
Messages: 3299
Inscription: 17 Avr 2005 16:38
Localisation: Creuse
  • offline



Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message