Modérateurs: Staff Installations, Staff DIY, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 4 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la domotique

Le post de l'installation électrique : logement, pièce HC

Message » 17 Juil 2008 14:53

J'ouvre un post généraliste sur l'installation électrique d'un logement ( maison, appartement ) et de la salle dédié HC/ Hifi pour tenter de faire une synthèse et de répondre aux questions.


Une installation électrique se compose comme ceci :


** La partie appartenant à EDF, scellée et qu'on n'est pas sensé modifier :

--Le cable EDF arrive et passe d'abord dans le coupe circuit ( boitier scellé contenant des fusibles de protection ).

--Ensuite le cable passe dans le compteur de consommation.

--Ensuite le cable passe dans le disjoncteur de branchement.
Ce disjoncteur sert à couper le courant dans tout le logement.
Il sert aussi à régler la puissance maximum qui sera délivré au client. Par exemple si on a un abonnement monophasé 6kW, le disjoncteur sera réglé
à 30 ampère maxi ( 9kW--> 45A, 12kw --> 60A ...). Si on consomme plus de 6kW, cela disjonctera.
Le disjoncteur de branchement peut aussi avoir une fonction différentielle, exemple c'est marqué dessus 500mA. Cela veut dire que s'il y a une fuite de courant de plus de 0,5 ampère, le disjoncteur se déclenchera.
Si le disjoncteur est différentiel, il peut avoir la fonction sélectif S ( = à déclenchement retardé ), si toute l'installation électrique est protégé par des interrupteurs différentiels. En cas de fuite de courant, l'interrupteur différentiel est sensé se déclencher tout de suite. Le disjoncteur différentiel qui a aussi répéré la fuite, attend 50ms avant de se déclencher pour laisser l'interrupteur différentiel se déclencher en premier. Comme cela il y aura une coupure de courant seulement dans les circuits protégés par l'interrupteur différentiel et pas dans tout le logement.

A noter généralement le coupe circuit + le compteur + le disjoncteur de branchement sont sur ce qu'on appelle un panneau de comptage ou de controle


** La partie privée où on fait ce que l'on veut ( en respectant les normes )

Au niveau des bornes de sorties du disjoncteur de branchement commence la partie privée.
On branche deux gros fils sur les 2 bornes de sortie du disjoncteur de branchement et ses deux fils alimentent le tableau de répartition principal ( = le tableau électrique ).
Du tableau de répartition principal, on repart vers un ou plusiers tableaux de répartition divisionnaires
Pour faire son tableau il suffit de respecter la norme


Je rajouterai par rapport à la norme pour fignoler :
- Prévoir des gros cables souples à cosses pour amener le courant aux interrupteurs différentiels ( ou mieux les nouvelles barres hager KCN )
-Remplacer les interrupteurs différentiels 40A 30ma type A et AC par des 63A 30mA type A. En effet les interrupteurs différentiels ne sont pas auto protégés.
-Mettre un parafoudre électrique ( protection globale type II ) et un parafoudre téléphonique dans tous les cas.
-Mettre un parafoudre protection fine ( type III ) sur la ligne alimentant notre cher matos hifi
- Mettre une protection contre les sous tension et sur tension
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online

Annonce

Message par Google » 17 Juil 2008 14:53

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Juil 2008 14:57

Le tableau electrique est trés rudimentaire !
Le disjoncteur différentiel est une vieillerie (quoique différentiel) , différentiel de 650 mA. Protection des circuits par fusibles.


Attention de bien utiliser les bons termes pour ne pas faire de confusion :

Ce que tu appelles le tableau électrique :
Partie scellée par EDF : Coupe circuit ( boitier de fusible de protection ) --> compteur de consommation --> disjoncteur de branchement = panneau de comptage ou de controle


Partie privée t'appartenant :
le tableau de répartition principal ( improprement appelé le tableau électrique )
tes tableaux de répartition secondaire branchés sur le tableau de répartition principal





Deux notions à bien comprendre :

La protection des personnes :
il faut limiter le courant pouvant passer à travers une personne.
C'est la fonction différentielle qui fait cela. Ton disjoncteur de branchement est réglé à 650mA ( 0,65A )
Cela veut dire qu'il envoie par exemple 40 ampères par son fil de phase rouge. Tant que dans son fil de neutre bleu
il revient 40A +/- 0.65A il ne se déclenche pas. Si on sort de cette fourchette, cela veut dire que du courant est passé ailleurs
( à travers une personne ) et cela disjoncte.
La fonction différentiel est assuré par le disjoncteur de branchement différentiel ( protection grossière 500mA ) et
par les interrupteurs différentiels ( partie privée ) ( proctection fine 30mA )


La protection du matériel :
On limite le courant pouvant passer à travers l'installation électrique pour éviter court circuit et surchauffe.
Par exemple un porte fusible de 16ampère laissera passer 3600 watt maximum.
Maintenant on remplace les portes fusibles par des disjoncteurs divisionnaires, ils sont plus sûrs.

Enfin il existe aussi des disjoncteurs divisonnaires qui ont aussi une fonction différentiel.
Comme le disjoncteur de branchement qui peut aussi avoir une fonction différentiel
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online

Message » 17 Juil 2008 14:59

Le tableau electrique est trés rudimentaire !
Le disjoncteur différentiel est une vieillerie (quoique différentiel) , différentiel de 650 mA. Protection des circuits par fusibles.



Partie scellée par EDF : coupe circuit, compteur de consommation et disjoncteur de branchement ( et non pas disjoncteur différentiel comme tu dis ).
Le disjoncteur de branchement a ou n'a pas la fonction différentielle.
Si le disjoncteur de branchement a la fonction différentielle, il a ou n'a pas la fonction sélectivité ( déclenchement retardé ).

Ton disjoncteur de branchement a la fonction différentielle réglé à 650mA ( 0,65 A ) . Actuellement c'est plutôt 500mA ( 0,5A ).
Ce qui change c'est qu'on considère qu'une tension de défaut doit avoir maximum 50Volt.
U = R * I < 50 Volt
Tension de défaut = Résistance de la prise de terre * valeur de la fonction différentielle < 50 volt

Dans un disjoncteur récent R * 0,5 < 50Volt donc R résistance de la prise de terre < 100 ohms

Chez toi R * 0,65 < 50Volt donc R résistance de ta prise de terre < 76 ohms

Donc déjà ta prise de terre doit avoir une résistance inférieure à 76 ohms.
( Sauf si EDF te change ton disjoncteur de branchement et qu'il te mettre un réglé à 500mA, dans ce cas prise de terre maxi 100 ohms )
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online

Message » 17 Juil 2008 15:04

Dans le cadre de travaux à la maison (en particulier une salle HC dédiée)
je vais avoir besoin de le déplacer et dans la foulée je veux refaire le dit-tableau au norme actuelle.
Le disjoncteur différentiel est bien évidemment plombé. Donc si je ne m'abuse je n'ai pas le droit d'y toucher.
Je dois donc contacter EDF pourqu'il le déplace c'est bien cela ?



Oui c'est plombé, seulement EDF peut y toucher


A tout hasard J'ai le droit de refaire un tableau prêt à être alimenté par EDF et qu'ils plomberont ou je dois les contacter pour qu'ils gérent eux même le changement de différentiel


Ce que tu appelles "tableau" est je pense le panneau de comptage ( coupe circuit --> compteur de consommation --> disjoncteur de branchement )
C'est EDF qui le fournit et qui l'installe.

Ce que tu peux faire c'est installer ton tableau de répartition principal ( improprement appelé le tableau électrique ) à côté ou plus loin et
tirer deux gros câbles de neutre et de phase en attente jusqu'à l'endroit prévu pour l'installation du nouveau panneau de comptage par EDF

Si tu refait tes tableaux de répartition en protégant tout les circuits par des interrupteurs différentiels, demandes à EDF un disjoncteur de branchement S sélectif ( à déclenchement retardé ).
Ne pas oublier que c'est bien beau de refaire les tableaux électriques mais que si des fils sont anciens ( isolant craquelé ) ou sous dimensionné, l'installation n'est pas entièrement sécurisé.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online

Message » 17 Juil 2008 23:10

alors pour préciser mes interrogations ! :) Effectivement mon disjoncteur de branchement est un differentiel, il est plombé et n'est pas selectif. C'est bien mon tableau principal que je souhaite refaire :) Le coupe circuit et le compteur sont dans un coffre à l'extérieur de la maison.

Ce disjoncteur là je n'ai pas le droit d'y toucher si j'ai bien suivi ton propos. Mais c'est à EDF de m'en fournir un nouveau ou je peux tout preparer y compris ce disjoncteur qu'ils relieront et plomberont ou si je pose un disjoncteur différentiel selectif, EDF posera un autre disjoncteur à coté ?? Désolé si je ne suis pas trés clair

Enfin vaut il mieux cabler la salle HC à partir de ce tableau pincipal ou tirer un circuit protégé par un différentiel fin et faire un tableau secondaire dans la partie technique de la salle HC ?
Philoups71
 
Messages: 179
Inscription: 17 Juin 2008 20:44
Localisation: Saône et Loire
  • offline

Message » 18 Juil 2008 1:25

Philoups71 a écrit: Effectivement mon disjoncteur de branchement est un differentiel, il est plombé et n'est pas selectif. C'est bien mon tableau principal que je souhaite refaire :) Le coupe circuit et le compteur sont dans un coffre à l'extérieur de la maison.
Ce disjoncteur là je n'ai pas le droit d'y toucher si j'ai bien suivi ton propos. Mais c'est à EDF de m'en fournir un nouveau ou je peux tout preparer y compris ce disjoncteur qu'ils relieront et plomberont ou si je pose un disjoncteur différentiel selectif, EDF posera un autre disjoncteur à coté ?? Désolé si je ne suis pas trés clair


Le disjoncteur de branchement appartient à EDF, il est plombé, on ne peut pas y toucher.
C'est EDF qui en fournit un nouveau et qui reprend l'ancien.
Tu ne peux pas fournir le disjoncteur de branchement pour le faire poser par EDF.

En sortie du disjoncteur de branchement EDF, tu fais ce que tu veux ( dans le respect de la norme ), c'est la partie privée.
Donc en sortie du disjoncteur de branchement EDF, tu peux très bien aller vers un deuxième disjoncteur différentiel sélectif à toi.
Mais cela ne servira à rien du point de vue de la sélectivité.
Si une fuite de courant apparait, ton deuxième disjoncteur différentiel sélectif à toi attendra bien les 50ms pour se déclencher.
Mais le 1er disjoncteur de branchement EDF se déclenchera tout de suite et donc plus de courant dans toute la maison au lieu que seul un interrupteur différentiel se déclenche.
Donc pas de sélectivité dans l'installation donc cela ne sert à rien de mettre un 2e disjoncteur sélectif.



Attention EDF rechigne à changer le disjoncteur de branchement et ne le fait que lorsque c'est vraiment nécessaire ( en tout cas c'est comme cela par chez moi ).
Si c'est juste une augmentation de puissance que tu demandes, EDF viendra juste modifier le réglage sur le disjoncteur de branchement ( sauf si la puissance demandé est en dehors de la plage de réglage, dans ce cas changement obligatoire ).
Pour obliger EDF à changer le disjoncteur, bien préciser que l'on refait toute l'installation électrique avec des interrupteurs différentils 30mA partout et donc que l'on veut la fonction sélectif sur le disjoncteur.






Philoups71 a écrit: Enfin vaut il mieux cabler la salle HC à partir de ce tableau pincipal ou tirer un circuit protégé par un différentiel fin et faire un tableau secondaire dans la partie technique de la salle HC ?


Cablage de la salle HC à partir du tableau de répartition principal :
il faut tirer au moins 3 ou 4 gaines avec 3 fils de 2.5mm2 + au moins 2 gaines avec 3 fils de 1.5mm2. Donc beaucoup de gaine. En plus si tu as une grande longueur entre le tableau et la salle, il va y avoir une perte de tension dans les fils

Cablage par un tableau secondaire dans la salle HC : meilleur solution à mon avis. On ne tire qu'une gaine avec 3 fils de 6mm2 ou 10mm2. Donc moins de gaine. En plus si tu as une grande longueur entre le tableau et la salle, il va y avoir moins de perte de tension dans les fils en 10mm2 que dans les fils en 2,5mm2 de la solution précédente. De plus meilleure évolutivité, tu peux rajouter un circuit dans la salle HC en te raccordant au tableau secondaire tout proche.

La gaine avec les 3 fils de 10mm2 on peut appeler cela un cable de puissance, cela veut dire que ce cable est seulement protégé par le disjoncteur de branchement différentiel ( dans ce cas, il doit être différentiel le disjoncteur de branchement sinon on peut quand même s'en sortir avec un cable protégé des chocs... ). Si cela saute dans ton tableau principal, au moins cela ne sautera pas dans le tableau secondaire.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online

Message » 25 Oct 2008 0:17

Au niveau de l'équipement pour tableau électrique, au vu de mon expérience :

- Hager en premier.
La qualité de fabrication des produits est au dessus.
Exemple : griffe d'accrochage des disjoncteurs divisionnaires en métal ( en plastique ailleurs ), contact plus franc au basculement... .

- Legrand et Merlin Gerin deuxième ex aequo.
Legrand est une marque axé grand public et donc plus facile à trouver mais moins de références.
Merlin Gerin est plus axé équipement pro ce qui fait que le catalogue comporte beaucoup plus de références et en cas de besoin particulier on peut trouver son bonheur.

Après il y a plein d'autres marques mais sur le marché français, ces trois marques là sont vraiment au dessus en qualité.
Je conseillerai donc de rester sur Hager, Legrand ou Merlin Gerin.
Merlin Gerin est un peu moins cher donc c'est un bon choix pour le rapport qualité/prix.

A fuir les marques 1er prix comme Nalto de chez Brico Depot (made in China ).

Après il y a le milieu de gamme comme ABB, Siemens, AEG.
A la limite ABB c'est jouable mais bof.


Les tableaux précablés sont pour les néophytes, c'est exactement la même chose en prémonté.
Dès que l'on s'y connaît un peu, il vaut mieux monter son tableau soi même car il correspondra exactement à ses besoins.
En plus sur les tableaux précablés, ils emploient souvent des équipements avec les spécifications les plus basses ( interrupteur différentiel de type AC et pas de type A ...).



Au niveau des prix, il ne faut pas être effrayé par les prix plein pot que l'on voit chez Castorama ou Leroy Merlin.
Tu peux aller chez un fournisseur pro ( CEF, AGEI, Coaxel, Rexel ) si tu as une grosse liste à acheter tu auras un petit rabais ( pas autant qu'un artisan qui achète pour x millier d'euro par an ).
Le mieux c'est d'avoir un pote électricien qui achète pour toi.
Ensuite il y a du neuf sur Ebay à prix intéressants, toutefois attention aux contrefaçons.

Et il y a aussi l'achat en Allemagne. En effet là bas le marché est plus concurrentiel.
Exemple :
Interrupteur différentiel Hager en France référence CDA743F 75€TTC chez un marchand internet sérieux.
Interrupteur différentiel Hager en Allemagne référence CDA240D 30€TTC chez un marchand internet sérieux ( référence différente mais produit identique )
A noter que pour freiner l'achat à l'étranger , souvent les références changent entre l'Allemagne et la France.

Pour le bricolage, le comparateur de prix allemand le plus complet que j'ai trouvé c'est http://www.preisroboter.de
En Allemagne, on trouve beaucoup plus de Hager que de Legrand et Merlin Gerin.
Donc si on choisit de s'équiper en Allemagne, choisir la marque Hager pour son installation électrique.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online

Message » 25 Oct 2008 0:18

A ma connaissance, il y a 5 types d'interrupteurs différentiels :

-- Type AC, protège seulement contre les courants de défaut de type alternatif.
Le plus répandu car le moins cher. Il peut être installé partout dans la maison sauf sur cuisinière, plaque de cuisson et lave-linge.

-- Type A protège contre les courants de défaut de type alternatif et contre les courants de défaut de type pulsé ( alternatif ayant une composante continue )
Obligatoire sur le circuit spécialisé de la cuisinière, de la plaque de cuisson et du lave-linge. Conseillé partout ailleurs.
Moins souvent monté car plus cher que les type AC.

-- Type Hi ( Haute Immunité ) ou HPI ( Haut Pouvoir Immunitaire ). C'est identique au type A mais en plus ils ont une immunisation complémentaire contre les déclenchements intempestifs.
Utile pour les alarmes, les congélateurs, les lampes de vidéo projecteurs . Il peut être aussi monté sur tous les circuits.
Plus cher que le type A.


-- Type réenclenchement automatique. Après un déclenchement, l'interrupteur teste le circuit aval et si le défaut a disparu, il se réenclenche tout seul.
Utile pour congélateur, bâtiment isolé.
Modèle apparu récemment, encore peu employé car encore plus cher que le type HI.

-- Type B. Je le cite que pour information. Protège contre les courants de défaut de type alternatif et de type pulsé et de type continu.
Pas utilisé dans l'habitation mais dans l'industrie ( exemple en triphasé, des équipements tels que variateurs de vitesse ou alimentations sans interruption )


L'inscription 30mA : l'interrupteur se déclenche dès qu'il y a une fuite de courant de 30 milli ampère.

L'inscription 40A ou 63A : l'interrupteur différentiel accepte au maximum un courant de 40A ou 63A , au dessus il peut ne plus fonctionner normalement.
En effet il n'est pas auto protégé contre les surintensités ( contrairement au disjoncteur différentiel).
Donc si on veut garder une bonne marge de sécurité prendre des modèles 63A ( mais plus cher que les 40A ).

Je conseillerai d'éviter les type AC et de mettre des types A partout. C'est mieux pour la sécurité.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online

Message » 25 Oct 2008 0:32

Dimensionnement des fils conducteurs :
Dernière édition par sonatine le 09 Nov 2008 0:43, édité 1 fois.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online

Message » 25 Oct 2008 12:12

blackfoots38 a écrit:Quel Cable Electrique et Diamètre à mettre pour installation HomeCinema ????
J'ai enterré une gaine rouge de D:60mm environ 15/20 mêtres partant de mon garage ou il y à le tableau électrique général
et contournant la maison par le jardin pour arriver dans ma nouvelle pièce H.C. ou je mettrais un Tableau

Puissance désirée dans la salle HC : Bein comme tout le monde : Videoprojecteur- Ampli- Preampli- Lecteur DVD Lumiere au plafond (Beaucoup de lumieres) - Chauffage Clim Reversible

Mon compteur Electrique ,celui ou L'EDF relève le Compteur Jour Nuit ?? il est à 2/3 mêtres vue de nez du Tableau Electrique général . En fait il y à le Compteur Electrique dans une logette Boitier Fermé ensuite à gauche ma porte D'entrée et encore à gauche mon garage d'ou part mon Tableau Electrique Général


Dans ton cas ( si tu es bien en monophasé ), la section de tes fils vont dépendre de 3 choses :
- la longueur ici 20m

- la puissance désirée dans la salle HC : matériel HC disons 3000W + lumière disons 2000W + climatisation réversible disons 2000 W = 7 000 Watt environ.
7000 Watt / 200 Volt = 35 ampères

- si ton tableau électrique général est collé au panneau de contrôle ( = disjoncteur de branchement EDF + compteur EDF ) ou pas.
S'il n'est pas collé, il faut connaître la distance.
Ici apparement ton compteur ( où EDF relève ta consommation ) n'est pas collé à ton tableau électrique général ( son vrai nom est tableau de répartition principal ) mais situé à 3m.

Donc d'après ce document download/file.php?id=58167&mode=view
35A n'y figure pas donc on prend l'ampèrage juste au dessus soit 45 ampères ( soit 9000W ) ,
longueur 20m mais comme ton tableau électrique général n'est pas collé au compteur, il faut multiplier par deux soit 40m.
40m ne figure pas dans le tableau 2 on prend juste au dessus 56m
Au final pour 45A et 56m on a une section de 25mm2.

A la limite si on prend toujours 45A mais une longueur de 18m soit 36m
Dans le tableau 2 pour 45A et 36m on a une section de 16mm2.

Donc préférer le 25mm2.
Si tu es vraiment juste sur le budget, prendre du 16mm2.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online

Message » 25 Oct 2008 15:08

Bonjour

Merci infiniment mon cher Sonatine pour tes explications :o

Donc si je prends du 16 mm2 ou 25mm2 , il faut le prendre en 3 fils séparés ?? c'est à dire le neutre , la phase et la Terre

ou prendre 2 fils phase et neutre et Fabriquer une nouvelle terre près de la nouvelle Salle H.C.

Désolé pour ces questions qui doivent te paraitre :oops:

Gérard
blackfoots38
 
Messages: 1456
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Nord isere 20km LYON

Message » 25 Oct 2008 15:36

Tu n'as pas le droit d'avoir plusieurs prises de terres indépendantes dans le même logement.
Si tu as plusieurs prises de terres, elles doivent toute être reliées entre elle pour être au même potentiel électrique.

Deux solutions :

-- Solution 1 sans nouvelle prise de terre :
Depuis ton tableau électrique général et vers la salle HC, tu tires un câble rigide R02V ( gaine noire ) contenant 3 fils : terre, neutre, phase, de chacun 16mm2 ou 25mm2.
Dans ton tableau électrique de la salle HC, tu branches sur la barette répartiteur de terre : le fil 16mm2 de terre venant du tableau principal et les fils de terre 2,5mm2 1,5mm2 de ta salle HC.

-- Solution 2 avec nouvelle prise de terre :
-- Tu fabriques une nouvelle terre près de la salle HC.
Depuis ton tableau électrique général et vers la salle HC, tu tires un câble rigide R02V ( gaine noire ) contenant 3 fils : terre, neutre, phase, de chacun 16mm2 ou 25mm2.
Dans ton tableau électrique de la salle HC, tu branches sur la barette répartiteur de terre : le fil de 16mm2 de la nouvelle prise de terre, juste à côté le fil 16mm2 de terre venant du tableau principal, puis les fils de terre 2,5mm2 1,5mm2 de ta salle HC.

Les 2 solutions sont presque pareil.
J'aurais un penchant pour la solution 2 car la pollution électrique de la maison aurait tendance à s'écouler dans l'ancienne prise de terre. La nouvelle prise de terre récupérant moins la pollution de la maison.
Ceci est valable à condition que la résistance de la nouvelle prise de terre soit égale ou supérieure à la résistance de l'ancienne prise de terre.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online

Message » 25 Oct 2008 16:24

OK Merci pour ces mines d'info :D

Je note tous sur un bloc note

Quand j'en serais à la phase d'électricité , j'aurai fait un bon bout de chemin de ma nouvelle pièce
et si je cale , je sais que toi tu es calé en Electricité :wink:

Gérard
blackfoots38
 
Messages: 1456
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Nord isere 20km LYON

Message » 10 Nov 2008 20:04

Bonjour,

Je viens de mettre ce post en favori, sur les conseils de herve502.
Assez nouveau sur ce forum, je me lance dans la construction de ma "petite" salle dédiée (ai un post sur le sujet).

Pour les questions d'electricité, notemment de tableau de répartition secondaire, herve502 ma tout de suite aiguillé vers toi.

J'ai parcuru ce post attentivement, et je dois dire que pour une fois, l'electricité ne m'a pas paru étanche :mdr:
Ceci dit, et ce afin d'enflammer le quartier :o au moment ou je pousserai le disjoncteur principal sur 1, je préfère m'assurer auprès du professeur que j'ai tout compris.

Application numérique :mdr:

- Tableau de répartition principal dans le garage, collé au disjoncteur de branchement et compteur.
- Salle home ciné juste au dessus, mais futur tableau secondaire à l'opposé de la salle => distance 15m maxi
- Puissance dont on a tous besoin dans nos salles: je me base sur l'exemple que tu as pris 7000W, soit 35A. Dans le tableau 2 je prends la valeur au dessus soit 45A

=> ca me donne du 10²

J'ai bon, hein? :P

- Donc je tire un cable R02V de 15m en 10² entre le tableau principal et le tableau secondaire
- sur le tableau principal, je branche ce cable sur... euh... :oops: un interrupteur différentiel. quel ampérage?
(type A conseillé, pas de marque 1er prix, pourtant y a un brico dépot pas loin :wink: )

j'avoue être un peu mélangé entre un disjoncteur et un interrupteur différentiel (le second faisant office du premier avec en plus la fonction différentielle c'est ca?)

- Sur le tableau secondaire, je branche l'autre bout de ce cable sur... euh... :oops: également un interrupteur différentiel ou pas?

Désolé de mes questions stupides :oops:
Le jour ou j'attaque l'electricité (pas pour tout de suite, je n'en suis qu'aux balbutiements) je compte avoir de l'aide, je te rassure

Merci de ton avis éclairé, sans aucun jeu de mots :mdr:

Fadaduweb
fadaduweb
 
Messages: 225
Inscription: 02 Nov 2008 18:21
Localisation: Oise, zone Beauvais
  • offline

Message » 10 Nov 2008 22:54

fadaduweb a écrit:
- Tableau de répartition principal dans le garage, collé au disjoncteur de branchement et compteur.
- Salle home ciné juste au dessus, mais futur tableau secondaire à l'opposé de la salle => distance 15m maxi
- Puissance dont on a tous besoin dans nos salles: je me base sur l'exemple que tu as pris 7000W, soit 35A. Dans le tableau 2 je prends la valeur au dessus soit 45A
=> ca me donne du 10²


Oui c'est bon 10mm2.


fadaduweb a écrit::
- Donc je tire un cable R02V de 15m en 10² entre le tableau principal et le tableau secondaire
- sur le tableau principal, je branche ce cable sur
- Sur le tableau secondaire, je branche l'autre bout de ce cable sur...


Regardes le dessin en pièce jointe " Branchement câble R02V de 15m en 10² "
La règle c'est un seul fil par borne.

En sortie du disjoncteur de branchement :
(1) Un seul gros fil de phase qui va se brancher sur la réglette de répartition de phase du tableau principal ( idem pour le neutre ).
(2) Depuis cette réglette de répartition, sur la borne d'à côté tu fais partir ton fil de 10mm2 de phase vers la réglette de répartition de phase du tableau HC ( idem pour le neutre ).

(3) Pour la terre, tu arrives du piquet de terre. Le fil de terre est branché sur une borne de la réglette de répartition de terre du tableau principal.
Depuis cette réglette, sur la borne d'à côté, tu repars vers la réglette de répartition de terre du tableau HC.


fadaduweb a écrit:j'avoue être un peu mélangé entre un disjoncteur et un interrupteur différentiel (le second faisant office du premier avec en plus la fonction différentielle c'est ca?)


Dans une habitation il y a 2 sortes de protection électrique :

** La protection du matériel. Ici il faut limiter l'ampérage pour éviter court circuit, incendie...
C'est le rôle des disjoncteurs.
Il y a le gros disjoncteur de branchement EDF, par exemple pour un abonnement 12kW, ampérage maxi 60A. Si l'installation de la maison pompe plus de 60A, cela disjoncte toute la maison.

Puis il y a les disjoncteurs divisionnaires ( anciennement les portes fusibles ). Il y a un disjoncteur divisionnaire par circuit.
On met un disjoncteur divisionnaire de 20A maxi pour un circuit de prises électriques ( maxi 8 prises sur le circuit ).
On met un disjoncteur divisionnaire de 16A maxi pour un circuit d'éclairage ( maxi 8 points d'éclairages sur le circuit).
Si on dépasse 20A sur un circuit de prises ( environ 4600 Watt ) cela disjoncte ce circuit ( et pas toute la maison ).


** La protection des personnes. Ici il faut limiter le courant de fuite pour que les personnes ne se fasse pas électrocuter.
C'est le rôle de la fonction différentiel.
Le principe c'est de dire qu'on va couper l'alimentation dès qu'il y a une fuite de courant supérieure à par exemple 30 milli-ampère ( 0,03 ampère ).
Soit l'appareil de protection n'a que la fonction différentiel, on l'appelle interrupteur différentiel.
Soit l'appareil de protection a la fonction différentiel + la fonction disjoncteur, on l'appelle disjoncteur différentiel, disjoncteur différentiel divisionnaire.


L'interrupteur différentiel ( ou le disjoncteur différentiel ) sait en permanence combien il "envoie" de courant par sa borne de phase.
Il faut qu'il y ait le même courant qui "revienne" par sa borne de neutre.
Par exemple pour un interrupteur différentiel 30ma, s'il passe dedans du 20A, tant qu'il "revient" 20A à +/- 0,03 ampère c'est bon. En dehors cela coupe car cela veut dire que du courant est parti ailleurs ( dans une personne par exemple ).
Quand on parle d'interrupteur différentiel 40A 30mA, cela veut dire que l'interrupteur peut être abimé s'il passe plus de 40A.
Un disjoncteur différentiel 40A 30ma ne sera pas abimé s'il passe plus de 40A, il disjonctera.

Le disjoncteur de branchement EDF peut avoir une fonction différentiel ( généralement réglé à 500mA ).

Regardes la pièce jointe "branchement-tableau" pour savoir comment brancher un tableau électrique.
Le 1 rouge et le 1 bleu ce sont les 2 fils qui repartent vers ton tableau HC
Arrivée DB en noir , ce sont les 2 gros fils qui arrivent du disjoncteur de branchement et qui vont dans le tableau de répartition principal.
R en orange ce sont les réglettes de répartition
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • online


Retourner vers Domotique