Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: 52gege, jeanlouis.22 et 20 invités

Toutes les enceintes HiFi

Club des possesseurs de Dali

Message » 04 Sep 2016 15:02

Affaire à suivre...peu de déceptions chez ce fabricant Danois...

ilsagno
ça n'arrive qu'aux vivants !
ilsagno
 
Messages: 1961
Inscription: 30 Nov 2010 18:30
Localisation: 83 & 05
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Sep 2016 15:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Sep 2016 15:51

Hello,

Donc comme promis un petit CR des Dali Opticon 8, écoutées chez Elecson avant-hier.
A ma demande, elles étaient alimentées par un Marantz PM-11S3, puisque c'est l'ampli que je possède. Toujours pour cadrer à peu près avec ce que j'ai à la maison, la source était une bibliothèque FLAC sur ma clé USB, lue avec Audirvana sur un Macbook via un DAC ADL Furutech.
Les Opticon 8 n'ont pas à proprement parler une "esthétique poussée". Le format reste rigoureusement parallépipédique et culmine à presque 1,15m, avec une grille de protection noire et une ebenisterie classique à la finition vinyl (considération de prix oblige). Finition par ailleurs excellente, que ce soit pour le coffret, le beau double bornier, ou encore la façade et ses singuliers HP à membrane fibre de bois.
L'Opticon 8 est au sommet de la gamme Opticon. C'est une 3,5 voies bass reflex, équipée de 2 HP de grave de 20cm, d'1 medium 16 cm et d'un "module tweeter" composé en fait d'un tweeter à dôme et d'un autre à ruban.
Tout ce petit monde est placé peu ou prou en Appolito, si tant est que ce soit faisable avec un nombre impair de HP de graves/medium :wink: Les deux évents BR sont placés à l'arrière, quasiment au niveau des deux HP de grave. A noter que le HP medium est lui, totalement "isolé" des flux d'air des HP de grave puisqu'il est dans son propre coffret totalement isolé.
La sensibilité de 88dB reste assez faible. Cependant, d'après Fred, non seulement elles ne nécessitent pas forcément des amplificateurs de mutant pour pouvoir s'exprimer, mais de plus, elles sembleraient a priori faciles à associer, quelle que soit la classe d'amplification employée.

Pour ceux qui le connaissent, j'ai fait l'écoute avec Fred, et c'est très bien car on partage les mêmes affinités pour le Métal....Ca a donc été une écoute plutôt généreuse en décibels :mdr: ce qui m'a permis de constater que ces Dali "en avaient dans le ventre".
On attaque avec "Blood of the Saints", un petit Powerwolf. Sans être totalement pourri, ce n'est pas forcément une référence en matière d'enregistrement, mais au moins ca permet justement de voir comment les Dali s'en sortent avec les enregistrements moyens.
Le premier mot qui me vient à l'esprit , c'est : homogénéité. Rien n'est mis en avant ou en retrait, le message musical s'écoule naturellement, les enceintes s'effaceraient presque. L'image stéréo est très bonne également. C'est plutôt bon signe !
On enchaine avec un morceau susceptible de révéler les aptitudes des Dali dans le grave et le bas medium, "Vicarious" de Tool. Etant batteur amateur, je suis toujours très attentif à la manière dont "sonne" une batterie sur un système, qui plus est lorsque c'est un (très) grand batteur qui est aux fûts (ceux qui connaissent Danny Carey savent pourquoi je parle de "grand" :mdr: ).
Et là, attention, on sent qu'on monte largement d'un cran. Dans le registre grave, sans aller jusqu'à dire que les Dali font aussi bien dire que mes GT3 dans ce domaine, on sent qu'elles ont un énorme potentiel et surtout, qu'elles sont capables de délivrer des basses très propres et tendues, sans aucune trace de trainage ni "boursouflure " du haut grave, comme cela peut le faire parfois. A ce sujet, Ronan, qui passait par là, nous a suggéré de déplacer les fauteuils legerement vers l'arrière, ce qui a encore amélioré l'image sonore et ce beau grave . Avis aux amateurs : ces Dali pourront très bien s'exprimer d'entrée de jeu, mais un placement soigné révèlera sans doute tout leur potentiel.
Histoire de confirmer cet excellentissime grave, on enchaine avec l'indémodable "Ballade de Melody Nelson", de qui-vous-savez, et sa ligne de basse mythique. Là, point de commentaires, j'écoute... On se croirait presque dans la cabine d'enregistrement en train d'écouter le mix final sur des monitor :o Une fois de plus, la cohérence de ces enceintes sautent aux oreilles. Même le couple tweeter dôme + ruban, dont je craignais qu'il ne donne une très légère accentuation des sifflantes sur les voix, fait un travail remarquable sur la petite voix fluette de Jane Birkin, retranscrivant à merveille l'atmosphère de la chanson. Une très très grosse claque !! :o
Allez, on s'endort pas trop quand même... Place au dernier opus de Slayer, "Repentless". Ouah ! J'en viendrais presque à vouloir équiper mon home-studio avec ces enceintes tant la métamorphose avec le titre précédent est flagrante ! Cette enceinte, c'est un peu un moteur V-Tec Honda : capable de vous emmener très sagement et souplement sur un filet de gaz acoustique comme de hurler sa rage et ses chevaux sans faiblir aux alentours de la zone rouge ! Tout au plus, en poussant le volume, peut-on noter une très très légère "insistance" du très haut medium, mais absolument rien de rhédibitoire non plus. Peut être est ce aussi lié au filtrage entre medium et tweeter.
Je note au passage que contrairement aux Focal 948 par exemple, la directivité de l'aigu est relativement peu prononcée. Un bon point.

Entre les écoutes, Fred me parle de l'usine Dali au Danemark, qu'il a visitée, et des process mis en ouevre au sein de la marque, que ce soit pour la fabrication ou pour le département R&D. Eh bien franchement, les Danois n'ont absolument rien à envier à des constructeurs prestigieux. D'ailleurs, à ce train-là, ils en feront sans doute partie très prochainement.

On finira l'écoute par du Prong (là encore ca dépote sévère), du Sia (oui oui :hehe: là aussi pour le grave c'est pas mal) et en guise de bouquet final, un petit Metallica avec "Whiplash", histoire de ne pas repartir les esgourdes vides :mdr:

Verdict : une réelle et excellente bonne suprise que ces Dali. Si je connaissais très vaguement les entrées de gamme "Zensor", il ne m'avait jamais été donné d'écouter les milieu de gamme de la marque tels que ces Opticon. Et franchement elles m'ont impressionné par leur rapport qualité/prix, car à 2600 euros TTC la paire, je pense que certaines concurrentes valant à l'aise 1 fois et demi à 2 fois leur prix peuvent presque aller se rhabiller, tant l'homogénéité dont elles font preuve est évidente. Bien sûr, on pourra relever que la finition vinyl ne vaut pas du "massif", qu'elles ne seront pas forcément à leur aise selon les pièces au vu des deux évents arrière, que leur placement devra être soigné, et qu'il faudra mieux prévoir quelques solides watts pour les alimenter au mieux, mais dans cette gamme de prix, pour l'instant j'ai du mal à voir une concurrence réelle :bravo:
.
Le matériel évolue....la musique reste.
Scudabear
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3001
Inscription: 10 Mar 2009 21:11
  • offline

Message » 08 Sep 2016 19:17

CR très sympa !

ilsagno
ça n'arrive qu'aux vivants !
ilsagno
 
Messages: 1961
Inscription: 30 Nov 2010 18:30
Localisation: 83 & 05
  • offline

Message » 09 Sep 2016 16:06

Une opticon 6 face à une bw cm6 c'est une hérésie pour une pièce de 20m2 pour 40%hifi et 60%hc ?
Merci par avance
KASTAS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1578
Inscription: 31 Aoû 2001 2:00
Localisation: MARTINIQUE
  • offline

Message » 09 Sep 2016 18:35

KASTAS a écrit:Une opticon 6 face à une bw cm6 c'est une hérésie pour une pièce de 20m2 pour 40%hifi et 60%hc ?
Merci par avance



Hello,

alors déjà, on dit pas opticon, on dit héfada, :mdr:

c'est quoi le reste, ampli HC ou Hifi ?
Voici le texte qui peut être ajouté à vos messages. Il y a une limite à la mauvaise foi de 255 caractères.
didius_63
 
Messages: 555
Inscription: 28 Nov 2009 23:55
Localisation: dans la pièce du fond
  • offline

Message » 09 Sep 2016 18:49

didius_63 a écrit:
KASTAS a écrit:Une opticon 6 face à une bw cm6 c'est une hérésie pour une pièce de 20m2 pour 40%hifi et 60%hc ?
Merci par avance



Hello,

alors déjà, on dit pas opticon, on dit héfada, :mdr:

c'est quoi le reste, ampli HC ou Hifi ?


Bien vu !!! :ane:
ampli onkyo rz900 (en sursis) et bloc rotel 1077 et accessoirement denon 1520ae ( voir ou sinon garder l'onkyo et le rotel en bi-amp)

:wink:
KASTAS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1578
Inscription: 31 Aoû 2001 2:00
Localisation: MARTINIQUE
  • offline

Message » 09 Sep 2016 20:36

KASTAS a écrit:Une opticon 6 face à une bw cm6 c'est une hérésie pour une pièce de 20m2 pour 40%hifi et 60%hc ?
Merci par avance


Dixit Fred, l'Opticon 6 est apparemment la plus "polyvalente" de la gamme, et bien moins imposante que la 8. Je ne doute pas qu'elle soit tout à fait à son aise dans 20m². Attention cependant au placement avec les évents arrière.
J'avais lu un test sur Futureland, et une phrase est assez révélatrice : "Elles sont faciles à marier et ne demandent pas des électroniques démesurées" . Ca augure donc du bon, même avec un ampli HC
Le matériel évolue....la musique reste.
Scudabear
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3001
Inscription: 10 Mar 2009 21:11
  • offline

Message » 09 Sep 2016 20:49

Hello,

donc il ne reste plus que la problématique du positionnement. écartement des murs proximité de la télé et ces petits tracas. :wink:
Voici le texte qui peut être ajouté à vos messages. Il y a une limite à la mauvaise foi de 255 caractères.
didius_63
 
Messages: 555
Inscription: 28 Nov 2009 23:55
Localisation: dans la pièce du fond
  • offline

Message » 09 Sep 2016 22:15

didius_63 a écrit:Hello,

donc il ne reste plus que la problématique du positionnement. écartement des murs proximité de la télé et ces petits tracas. :wink:


.....qui peuvent en devenir des gros, parfois :mdr:
Le matériel évolue....la musique reste.
Scudabear
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3001
Inscription: 10 Mar 2009 21:11
  • offline

Message » 13 Sep 2016 23:52

Scudabear a écrit:Hello,

Donc comme promis un petit CR des Dali Opticon 8, écoutées chez Elecson avant-hier.
A ma demande, elles étaient alimentées par un Marantz PM-11S3, puisque c'est l'ampli que je possède. Toujours pour cadrer à peu près avec ce que j'ai à la maison, la source était une bibliothèque FLAC sur ma clé USB, lue avec Audirvana sur un Macbook via un DAC ADL Furutech.
Les Opticon 8 n'ont pas à proprement parler une "esthétique poussée". Le format reste rigoureusement parallépipédique et culmine à presque 1,15m, avec une grille de protection noire et une ebenisterie classique à la finition vinyl (considération de prix oblige). Finition par ailleurs excellente, que ce soit pour le coffret, le beau double bornier, ou encore la façade et ses singuliers HP à membrane fibre de bois.
L'Opticon 8 est au sommet de la gamme Opticon. C'est une 3,5 voies bass reflex, équipée de 2 HP de grave de 20cm, d'1 medium 16 cm et d'un "module tweeter" composé en fait d'un tweeter à dôme et d'un autre à ruban.
Tout ce petit monde est placé peu ou prou en Appolito, si tant est que ce soit faisable avec un nombre impair de HP de graves/medium :wink: Les deux évents BR sont placés à l'arrière, quasiment au niveau des deux HP de grave. A noter que le HP medium est lui, totalement "isolé" des flux d'air des HP de grave puisqu'il est dans son propre coffret totalement isolé.
La sensibilité de 88dB reste assez faible. Cependant, d'après Fred, non seulement elles ne nécessitent pas forcément des amplificateurs de mutant pour pouvoir s'exprimer, mais de plus, elles sembleraient a priori faciles à associer, quelle que soit la classe d'amplification employée.

Pour ceux qui le connaissent, j'ai fait l'écoute avec Fred, et c'est très bien car on partage les mêmes affinités pour le Métal....Ca a donc été une écoute plutôt généreuse en décibels :mdr: ce qui m'a permis de constater que ces Dali "en avaient dans le ventre".
On attaque avec "Blood of the Saints", un petit Powerwolf. Sans être totalement pourri, ce n'est pas forcément une référence en matière d'enregistrement, mais au moins ca permet justement de voir comment les Dali s'en sortent avec les enregistrements moyens.
Le premier mot qui me vient à l'esprit , c'est : homogénéité. Rien n'est mis en avant ou en retrait, le message musical s'écoule naturellement, les enceintes s'effaceraient presque. L'image stéréo est très bonne également. C'est plutôt bon signe !
On enchaine avec un morceau susceptible de révéler les aptitudes des Dali dans le grave et le bas medium, "Vicarious" de Tool. Etant batteur amateur, je suis toujours très attentif à la manière dont "sonne" une batterie sur un système, qui plus est lorsque c'est un (très) grand batteur qui est aux fûts (ceux qui connaissent Danny Carey savent pourquoi je parle de "grand" :mdr: ).
Et là, attention, on sent qu'on monte largement d'un cran. Dans le registre grave, sans aller jusqu'à dire que les Dali font aussi bien dire que mes GT3 dans ce domaine, on sent qu'elles ont un énorme potentiel et surtout, qu'elles sont capables de délivrer des basses très propres et tendues, sans aucune trace de trainage ni "boursouflure " du haut grave, comme cela peut le faire parfois. A ce sujet, Ronan, qui passait par là, nous a suggéré de déplacer les fauteuils legerement vers l'arrière, ce qui a encore amélioré l'image sonore et ce beau grave . Avis aux amateurs : ces Dali pourront très bien s'exprimer d'entrée de jeu, mais un placement soigné révèlera sans doute tout leur potentiel.
Histoire de confirmer cet excellentissime grave, on enchaine avec l'indémodable "Ballade de Melody Nelson", de qui-vous-savez, et sa ligne de basse mythique. Là, point de commentaires, j'écoute... On se croirait presque dans la cabine d'enregistrement en train d'écouter le mix final sur des monitor :o Une fois de plus, la cohérence de ces enceintes sautent aux oreilles. Même le couple tweeter dôme + ruban, dont je craignais qu'il ne donne une très légère accentuation des sifflantes sur les voix, fait un travail remarquable sur la petite voix fluette de Jane Birkin, retranscrivant à merveille l'atmosphère de la chanson. Une très très grosse claque !! :o
Allez, on s'endort pas trop quand même... Place au dernier opus de Slayer, "Repentless". Ouah ! J'en viendrais presque à vouloir équiper mon home-studio avec ces enceintes tant la métamorphose avec le titre précédent est flagrante ! Cette enceinte, c'est un peu un moteur V-Tec Honda : capable de vous emmener très sagement et souplement sur un filet de gaz acoustique comme de hurler sa rage et ses chevaux sans faiblir aux alentours de la zone rouge ! Tout au plus, en poussant le volume, peut-on noter une très très légère "insistance" du très haut medium, mais absolument rien de rhédibitoire non plus. Peut être est ce aussi lié au filtrage entre medium et tweeter.
Je note au passage que contrairement aux Focal 948 par exemple, la directivité de l'aigu est relativement peu prononcée. Un bon point.

Entre les écoutes, Fred me parle de l'usine Dali au Danemark, qu'il a visitée, et des process mis en ouevre au sein de la marque, que ce soit pour la fabrication ou pour le département R&D. Eh bien franchement, les Danois n'ont absolument rien à envier à des constructeurs prestigieux. D'ailleurs, à ce train-là, ils en feront sans doute partie très prochainement.

On finira l'écoute par du Prong (là encore ca dépote sévère), du Sia (oui oui :hehe: là aussi pour le grave c'est pas mal) et en guise de bouquet final, un petit Metallica avec "Whiplash", histoire de ne pas repartir les esgourdes vides :mdr:

Verdict : une réelle et excellente bonne suprise que ces Dali. Si je connaissais très vaguement les entrées de gamme "Zensor", il ne m'avait jamais été donné d'écouter les milieu de gamme de la marque tels que ces Opticon. Et franchement elles m'ont impressionné par leur rapport qualité/prix, car à 2600 euros TTC la paire, je pense que certaines concurrentes valant à l'aise 1 fois et demi à 2 fois leur prix peuvent presque aller se rhabiller, tant l'homogénéité dont elles font preuve est évidente. Bien sûr, on pourra relever que la finition vinyl ne vaut pas du "massif", qu'elles ne seront pas forcément à leur aise selon les pièces au vu des deux évents arrière, que leur placement devra être soigné, et qu'il faudra mieux prévoir quelques solides watts pour les alimenter au mieux, mais dans cette gamme de prix, pour l'instant j'ai du mal à voir une concurrence réelle :bravo:
.


Merci pour ce super retour d"écoute, c'est très interessant, parlant et instructif. Il faut le signaler, c'est si rare ! :bravo:

C'est vrai que Dali s'en sort très bien dans les gammes moyennes (et en entrée).
Enceintes à essayer (avant de foncer tête baissée sur d'autres marques), et qui mériteraient plus de notoriété et de renomée
Playback Designs - The Gryphon Diablo - Atohm GT3
Démat: Devialet
Câblage: Secteur : LH Audio - SKW - TWL / Modul.: Siltech / HP: Absolue Creations
JIB70
 
Messages: 66
Inscription: 30 Juin 2013 15:12
  • offline

Message » 15 Sep 2016 11:43

Scudabear a écrit:
didius_63 a écrit:Hello,

donc il ne reste plus que la problématique du positionnement. écartement des murs proximité de la télé et ces petits tracas. :wink:


.....qui peuvent en devenir des gros, parfois :mdr:


Quel genre de tracas? Pouvez-vous préciser?
Quelle conséquences d'enceintes mal placées?
vmicka
 
Messages: 123
Inscription: 22 Nov 2008 19:50
  • offline

Message » 15 Sep 2016 12:34

vmicka a écrit:
Scudabear a écrit:
.....qui peuvent en devenir des gros, parfois :mdr:


Quel genre de tracas? Pouvez-vous préciser?
Quelle conséquences d'enceintes mal placées?


Principalement un grave mal maitrisé, "boursouflé", bref peu agréable. C'est généralement dû à des ondes stationnaires parasites lorsque par exemple les enceintes sont des bass-reflex et que leur évent , si il est à l'arrière, est trop près d'un mur ou d'un coin.
Il peut y avoir également, selon la directivité des tweeters utilisés et l'orientation des enceintes vers le sweet spot, une sensation d'aigus "faiblards" .
Bien sûr, la pièce d'écoute étant en général le maillon le plus faible de la chaine acoustique, c'est souvent elle qui est aussi "fautive" dans le résultat auditif.
A titre d'exemple, sur une paire d'enceintes que j'avais précédemment, le fait de déplacer d'à peine 10 cm celle de gauche avait radicalement changé (en mieux) le grave
Le matériel évolue....la musique reste.
Scudabear
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3001
Inscription: 10 Mar 2009 21:11
  • offline

Message » 15 Sep 2016 20:31

Bonjour,

Je viens d'acquérir des Zensor 3 en remplacement de mes Eltax Monitor 3 (en blanc), et j'ai un petit soucis :

J'ai branché avec les fiches bananes "rouges / noires" mes Zensor 3 toutes neuves sorties de leur carton... rien ne sort

Pas de son ni à gauche ni à droite...

C'est un ampli BC Acoustics EX302, normalement je ne vois pas ce qui peut bloquer... je suis fatigué peut être ce soir mais quand même... la banane rouge sur le bornier rouge, et le noir sur noir....

Pas un souffle, rien....

Je rebranche sur les Eltax, le son sort... je me dis : ce doit être les fiches bananes et dénude d'un coté pour brancher directement vissé au bornier...

Pas mieux

Je suis paumé.... se peut il que des enceintes sorties d'un carton ne fonctionnent pas?? Y'a une signature au dos de chaque enceinte disant que c'est contrôlé pourtant...

Ou alors je suis le plus boulet de l'année? :ane:

Précisions :
Carton scotché pas scellé d'origine
Il manque les 8 patins censés être fournis
Les enceintes étaient juste dans le carton avec le polystyrène sans protection particulière (pas de film plastique)
Le livret "mode d'emploi" se promenait
Enceintes avec des petites rayures (mais propres dans l'ensemble)...

Vous pensez qu'ils pourraient m'avoir refourgué des enceintes "HS" d'une certaine façon chez Cobra?? Car l'impression d'avoir des enceintes de démonstration HS...
Image
Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !

Image
Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !

Image
Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !
Aldebaran
 
Messages: 12
Inscription: 15 Sep 2016 20:27
  • offline

Message » 16 Sep 2016 11:56

Je les ai contactés par mail hier vers minuit et réponse reçue ce matin vers 9h30 indiquant qu'ils sont désolés et m'ont préparé une paire d'enceintes que je peux venir échanger sur place dès aujourd'hui.. Sont plutôt efficaces chez Cobra!

Suite à cela, je vous indiquerai la différence de rendu entre les Eltax Monitor 3 que je possède, et leurs remplaçantes deux fois plus onéreuses et également récompensées par 5 étoiles WhatHifi :)
Aldebaran
 
Messages: 12
Inscription: 15 Sep 2016 20:27
  • offline

Message » 16 Sep 2016 13:22

Aldebaran a écrit:Je les ai contactés par mail hier vers minuit et réponse reçue ce matin vers 9h30 indiquant qu'ils sont désolés et m'ont préparé une paire d'enceintes que je peux venir échanger sur place dès aujourd'hui.. Sont plutôt efficaces chez Cobra!

Suite à cela, je vous indiquerai la différence de rendu entre les Eltax Monitor 3 que je possède, et leurs remplaçantes deux fois plus onéreuses et également récompensées par 5 étoiles WhatHifi :)


Bon ! Au moins ils ont été réactifs :bravo: Si il est extrêmement rare que, au déballage d'une paire d'enceintes neuves, il y en ait 1 qui a un problème, la probabilité pour que les 2 enceintes soient HS est absolument infime :o Donc effectivement, peut-être un "stock B" mal traité par Cobra...
Enfin le tout est que tu puisses les échanger sans problème.
On attend tes impressions sur ces petites Zensor :wink:
Le matériel évolue....la musique reste.
Scudabear
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3001
Inscription: 10 Mar 2009 21:11
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message