Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: fredoamigo, Google Adsense [Bot], jeoffrey59, maxitonic, padcost et 12 invités

Toutes les enceintes HiFi

Des enceintes biblios ? Mais pour quoi faire ?

Message » 22 Aoû 2003 15:02

n.d.b a écrit:Skiant moins je me décide à racheter des Salomon, toujours très techniques mais beaucoup plus confortables. Et bien au bout de quelques heures et malgré le chausson moulé la douleur devient insupportable. Et ma semaine est un calvaire. Au départ d'un hors piste j'en parle à un prof qui me dit qu'il faut pousser les coques !!!!????!!!! Mais qu'est ce que c'est ? Il me dit qu'aujourd'hui toutes les chaussures (techniques) sont étroites et qu'il faut les faire régler à son pied en chauffant et déformant les coques. 100 francs plus tard je récupère des chaussures impeccables exactement à mon pied. Et depuis c'est le bonheur.


Tiens ça me rappelle quelque chose :lol: :lol: :lol:


Maverick ( a les pieds tout plein de bosse et de creux)
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Aoû 2003 15:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Aoû 2003 15:05

François H. a écrit: Je n'ai jamais prétendu ( ni pensé...) qu'il suffirait de prendre deux bons HPs, de coller un condo sur le tweeter et l'on peut ainsi réussir l'enceinte du siècle.... Je disais que les solutions les plus simples, avec d'excellents HPs bien utilisés, sont très souvent les meilleures à l'écoute, le signal traversant le minimum de composants, ces derniers étant d'excellente qualité de surcroît.... 8)

Idem pour les amplis, les schémas les plus simples, utilisant peu de composants mais d'excellente qualité, seront les plus transparents à l'écoute...


J'émettrais quand même un petit bémol.

Cette idée que la transparence vis-à-vis de l'intégrité du signal serait liée à la simplicité des circuits, est un peu... simpliste!

Cette idée sous-entends que les composants sont des écrans à la transmission intègre du signal, et donc, moins il y a de composants, moins le circuit serait opaque.

Elle présuppose nécessairement que "le signal" soit une entité physique elle-même intègre, qu'il faudrait dénaturer le moins possible.

Belle idée, qui a le charme de l'image d'épinal aisée à comprendre, mais qui est peut-être un peu éloignée de la réalité.

Le signal , avant qu'il ne touche la bobine des HP, n'est que le produit d'une mesure effectué en un point du circuit. Selon l'endroit ou l'on mesure, il va prendre des formes tout à fait différentes. Entre le signal qui entre dans un convertisseur, celui qui est produit à chaque étape de la conversion, et celui qui en sort, les différences sont telles que l'on se demande ou chercher une quelconque intégrité. En fait, a partir du moment on la technique se fonde sur un traitement du signal, traitement nécessaire puisque l'on change la nature dudit signal (acoustique, électrique, et, sous l'étique électrique: numérique, analogique, ...), il est vain de chercher une forme de pureté absolu qui pourrait être désignée comme «le» signal.

Dès lors, il faut changer de perspective, nous, pauvres audiophiles qui n'avont pas un diplôme d'étude supérieure en électronique.

Je propose de substituer à l'idée reçue selon laquelle, plus un schéma est simple, sous-entendu moins il comporte de composants (sur le trajet du signal), mieux il laisse passer un "fragile" signal une autre idée, qui pourrait être elle-même reçue mais qui a le mérite d'être, je pense, plus rationnelle.

La qualité du signal n'est pas inversement proportionnel au nombre de composants qui sont nécessaires pour le générer, le traiter et le transporter, mais elle est directement en relation avec le soin apportée à la précision de ce traitement.

Or qui dit précision dit chasse aux dégradations de toute sorte.

Et cela peut bien signifier complexité accrue, complexité qui n'aura rien de rédhibitoire dès lors que l'audiophile lambda comprendra que «le» signal n'existe pas en un état parfait dont il faut préserver l'intangibilité, mais n'est que le reflet des performances d'un schéma, d'un maillon, en un point de la chaîne haute-fidélité, et, en amont, du dispositif d'enregistrement.

Je m'étonne que l'on ne se fasse pas plus souvent le constat que dans les cabines de mixage, on trouve des enceintes de motoring dont certaines sont fort prisées par les audiophile ou à l'inverse que certaines enceintes hi-fi puissent être utilisées en monitoring par ceux qui enregistrent ce fragile signal qu'il faudrait à tout prix ne pas corrompre, enceintes qui, en tout cas , ne diffèrent pas fondamentalement du matériel hi-fi, et cela alors même que les électroniques qui les font marcher (tables de mixage, préamplificateur, dispositf d'enregistrement et de lecture, filtres divers et variés) sont d'une complexité inouïe à côté d'une chaine hi-fi domestique.

L'audiophile aurait-il loupé quelque chose, lui qui cherche à coup de simplicité, voire d'ascèse, à retrouver la pureté d'un signal qu'il croit inscit dans le marbre par le sciseaux des usines à gaz qui font marcher les enceintes de monitoring dans les studios d'enregistement?

Ah les méchants loudness! Les horribles réglages de tonalité! qui altèrent le sacro-saint signal! D'un autre côté, le moindre ingénieur du son, cet ingénieur qui sculpterait «le» signal, a à sa disposition des moyens d'une complexité d'une toute autre ampleur pour agir sur le son, moyens qui doivent certainement faire défaillir les audiophiles à leur évocation! Cacher ce matériel que je ne saurais voir!
Dernière édition par Scytales le 22 Aoû 2003 15:19, édité 1 fois.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 22 Aoû 2003 15:13

[quote="Mabuse
ndb, moi cet été j'ai vu des femmes bien bronzées et pas fines pour un sou ! Ca m'a vraiment donné envie de faire du ski ! :wink:[/quote]

Mais qu'appelle tu bien bronzé ? J'ai parlé de moins bronzé donc quantitativement et pas qualitativement.

Pour moi bien bronzé c'est cuivré tirant vers le brun avec la peau douce et luisante. Ce n'est pas brun noirci avec les seins en gants de toilette et la peau sèche. :wink: Je trouve qu'aujourd'hui on voit moins de ce dernier modèle qui ne me donnait pas mais alors pas du tout l'envie de faire du ski avec ou sans batons ! re:wink:
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 15:22

n.d.b a écrit:J'ai plus de chapeau,
ça tombe bien comme il ne faut plus s'incliner ! :wink:

Non, pour sortir de la provocation gratuite (qui me fait du bien de temps en temps) je pense qu'on peut recentrer le débat sur les effets de modes.

N'y aurait-il pas aujourd'hui une mode qui consisterait à réaliser des appareils (amplis ou enceintes) les plus ternes et ennuyeux possibles pour passer la bouillie musicale qu'on nous sert à grands renforts de radios compressées ?


C'est peut-être aussi un peu de la faute des audiophiles et de leurs prêtres journaleux.

La dictature de la courbe plate à un mètre comme seule critère de jugement...
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 22 Aoû 2003 15:25

Scytales,

Le "fil droit avec du gain" ça fait 30 ans que ça existe.
Dans la première revue hifi que j'ai acheté (pt'in déja 25 ans) il y avait une pub pour un ampli "Tresham" dont le slogan était "le fil droit avec du gain"
Ils auraient du déposer la formule, ils seraient riches maintenant. :lol:
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 15:40

LaurentV a écrit:Scytales,

Le "fil droit avec du gain" ça fait 30 ans que ça existe.
Dans la première revue hifi que j'ai acheté (pt'in déja 25 ans) il y avait une pub pour un ampli "Tresham" dont le slogan était "le fil droit avec du gain"
Ils auraient du déposer la formule, ils seraient riches maintenant. :lol:


Euh... qu'est-ce que ça à voir avec ce que j'ai écrit?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 22 Aoû 2003 15:47

Scytales : moins il y a de composants sur le trajet du signal plus celui ci est préservé. "le fil droit avec du gain"
C'est toute "l'audiophilie" qui découle de cette phrase et ton propos l'exprime fort bien.
Mon post venait simplement en soutien de ce que tu avais écrit :wink:
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 16:07

LaurentV a écrit:Scytales : moins il y a de composants sur le trajet du signal plus celui ci est préservé. "le fil droit avec du gain"
C'est toute "l'audiophilie" qui découle de cette phrase et ton propos l'exprime fort bien.
Mon post venait simplement en soutien de ce que tu avais écrit :wink:


Ou là! là!

Faut que je retourne à l'école pour réapprendre à m'exprimer, alors, parce que je mettais fortement en doute cette idée du "moins il y a de composants, mieux le signal est préservé"! :lol: :lol: :lol:

Je m'interrogeais même encore plus fortement sur ce culte du "signal pur". (Attention, les gros mots sont là pour faire joli, comme dans HF! :lol:).

Le "fil droit avec du gain", il me semblait plutôt que cela s'appliquait aux amplificateurs, qui devraient avoir un gain linéaire en fonction de la fréquence, sans accentuer telle ou telle partie de la bande passante (sauf corrections paramétriques pour rendre le signal final, le signal sonore, plus pur, évidemment! :lol:).
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 22 Aoû 2003 16:48

Si au moins il y avait danger à écouter du mauvais matériel... mais non rien d'important, aucun risque sur la population, donc pas d'euro ncap !

Ce serait bien des crash test d'enceintes et d'amplis, non ?

Imaginons un banc d'essai européen, surveillé par un organisme financé par nos impôts et donc totalement indépendant...

Imaginons une salle strictement identique pour tous les tests: ni trop sourde, ni trop réverbérante, avec un salon IKEA construit sur un cahier des charges précis répondant aux strictes lois de nos habitations doméstiques. Au sol un parquet flottant surmonté d'un tapis et laine vierge ISO9001.

Le matériel de référence est toujours le même ainsi une paire d'enceinte sera toujours testée sur le même ampli qui sera fixé par une norme et mis en chauffe sur un disque test pendant... 2 heures avant l'essai.

Imaginons un micro fixé sur un bras mobile réalisant la même trajectoire en se calant sur l'axe d'écoute lu dans le mode d'emploi du matériel, seul support ou interaction autorisée du constructeur dans le test. Un seul type de câble autorisé. Sauf si l'appareil est vendu avec des câbles d'origines dans la boîte ou si le constructeur recommande de ne pas utiliser ces derniers (SIC).

Une seule notation qui se référe à des critères objectifs élaborés suivant une norme ISO réalisée à cet effet. Que des courbes et des graphiques.


Bon j'abrège, libre à celui qui le souhaite de continuer...



Question : l'appareil qui arrivera en tête sera t'il le vôtre ?
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 17:44

François H. a écrit:
haskil a écrit:
Et des enceintes peu filtrées, équipées d'excellents HP, donnent parfois de mauvais résultats à l'écoute. Tandis que d'autres, équipées d'excellents HP, filtrés de façon complexe donnent d'excellents résultats à l'écoute.

Alain :wink:



Euh, Alain, il me semblait bien avoir écrit ceci :

" Les filtres compliqués doivent souvent masquer ou compenser les défauts de HPs médiocres !!

Pour moi, le choix le plus malin, c'est une deux voies en colonne pour préserver un grave décent, équipée d'excellents HPs dotés au départ d'un bon rendement et filtrés au minimum, donc à 6 dB / octave pour ne pas ruiner les efforts consentis sur les autres points...
"


Je n'ai jamais prétendu ( ni pensé...) qu'il suffirait de prendre deux bons HPs, de coller un condo sur le tweeter et l'on peut ainsi réussir l'enceinte du siècle.... Je disais que les solutions les plus simples, avec d'excellents HPs bien utilisés, sont très souvent les meilleures à l'écoute, le signal traversant le minimum de composants, ces derniers étant d'excellente qualité de surcroît.... 8)

Idem pour les amplis, les schémas les plus simples, utilisant peu de composants mais d'excellente qualité, seront les plus transparents à l'écoute...

Non, Alain tu n'es évidemment pas d'accord ??.... :wink: :roll:


Je suis constitutivement contre toutes les généralités :wink:

Je suis en revanche d'accord pour dire qu'une bonne enceinte ne peut pas être équipée de mauvais HP.

En revanche qu'un signal traversant le minimum de composants, excellents il va de soi, donne un résultat plus transparent à l'écoute...
est battu en brèche par de nombreux exemples d'électroniques utilisant de nombreux composants d'excellentes qualités qui sont d'une transparence fantastique à l'écoute. Tandis que des électroniques ultra-simples et équipées d'excellents composants ne sonnent pas bien...

Les Krell de la grande époque sont pleins comme des oeufs et ont même parfois des résistances en épingle rajoutées...

C'est comme la contre-réaction, des amplis qui en ont très peu sonnent comme des vieilles noix, d'autres qui ont un taux élevé sonnent admirablement !


Le preampli Revar, d'une complexité de schéma incroyable (chaque canal est équipé de trois triodes qui se partagent le signal, grave, médium, aigu, signal partagé entre elle par des contreréactions) est l'un des préamplis les plus transparent et somptueux qu'il a été donné d'écouter à quelques forumeurs.

Idem des enceintes, du reste : il existe des enceintes à trois, quatre voies, équipées de filtres très, très compliqués, à pente raides et asymétriques, qui sonnent sublimement. D'autres équipées de filtres simples et d'excellents HP qui ont d'énormes qualités mais ne sont pas transparentes.

Il n'y a malheureusement pas de règles intangibles. Du reste, quelques-uns des électroniciens du forum (RémyB, JBCauchy et d'autres) sont déjà intervenus dans des débats analogues à celui-ci pour dire que la simplicité n'est pas garante de qualité.

Ceci contrairement à une idée trés répandue dans les milieux audiophiles inspirés par le discours des revues hifi. La simplicité des schémas n'est en rien garante de la transparence des appareils.

Du reste, les amoureux du LP doivent savoir que le signal qui traverse l'étage RIAA est trituré et pas qu'un peu... comme dans un tuner du reste.

Donc, ce n'est pas à toi que je répondais, mais d'une façon plus globale, pour faire entendre une voix différente du discours habituel de l'audiophilie correcte.

Alain :wink:

PS. : Le temps que j'écrive et poste, je trouve le post de Scytales dont les explications sont excellentes. Scytales qui se souvient, sans doute, de ces longues discussions sur le sujet, il n'y a pas si longtemps ! :wink:

Fil droit avec du gain, ne veut pas dire minimum de composant sur le trajet du signal mais bien avoir du gain, pouvoir l'augmenter ou le diminuer, sans que cela modifie la courbe de réponse. C'est l'audiophilie, éprise de pureté, un concept stérile, qui s'est entichée intellectuellement de cette idée du minima qui fait qu'aujourd'hui certains audiophiles placent plus haut que tout : un HP large bande non filtré sur un panneau plan, alimenté par un mono triode, un préampli passif, le tout précédé par une platine LP. Chacun trouve son bonheur où il le veut, mais il ne faut pas ériger cet éloge du a minima en règle.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 20:43

François H. a écrit:
Ben non, justement, ce sont des lois physiques, çà.... 8)
Si l'on veut du niveau dans le grave et un rendement correct, il faut du volume, c'est ainsi... et une colonne offrira évidemment plus de volume qu'une biblio.


Bonjour François,

Je ne suis pas trop d'accord là ....

Le volume permet de générer du grave c'est vrai, le problème c'est la forme de ce volume, si tu met ton HP dans un tuyau dont la longueur permet d'obtenir le volume de tes colonnes chéries, m'etonerai qu'il en sorte autre chose qu'un son de ch**tte. c'est caricatural je sais. :)

La forme BBC monitor décliné de la LS3/5A a la SP100 n'as pas été crée par hasard, le format colonne d'une charge de HP a une incidence énorme sur le rendu sonore, et comme quasiment tout le monde bricole des colonnes (WAF oblige) avec des paramettres Thiel and Small pas du tout prévus pour fonctionner avec des charges aussi étirées, la restitution s'en ressent forcement.

Les seules colonnes qui, a mes oreilles fonctionnent vraiment bien, sont des fausses du type Merlin TSM ou Joseph Audio, la charge a des proportion BBC monitor ou approchant et elle sont prolongée jusqu'au sol afin des satisfaire au dictat du marketing, ou à celui de la mode.

On y reviendra ;) gardons le moral

Marc
Marc Terpsichore
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 557
Inscription: 05 Sep 2002 15:28
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 22:48

Impossible à un DIYeur d'avoir accès aux outils de conception ou de mesure, à la force de frappe du staff d'ingénieurs d'un véritable fabriqant de HP+enceintes.

De la sorte, il est logique que, pour limiter au maximum des paramètres qui ne sont pas loin de le dépasser, si limités fussent-ils, le DIYeur d'en tienne sagement au plus simple.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 22 Aoû 2003 23:01

Scytales a écrit:Impossible à un DIYeur d'avoir accès aux outils de conception ou de mesure, à la force de frappe du staff d'ingénieurs d'un véritable fabriqant de HP+enceintes.

De la sorte, il est logique que, pour limiter au maximum des paramètres qui ne sont pas loin de le dépasser, si limités fussent-ils, le DIYeur d'en tienne sagement au plus simple.


Cher Scytales,

Je crains que l'usage massif de logiciels de simulation ai rendu sourd certains ingenieurs. Les caisses Jensen, voix du théatre et autre LS3/5 ont été mises au point à l'oreille...

Soupir

C'était mieux avant ...
Marc Terpsichore
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 557
Inscription: 05 Sep 2002 15:28
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 23:37

haskil a écrit:PS. : Le temps que j'écrive et poste, je trouve le post de Scytales dont les explications sont excellentes. Scytales qui se souvient, sans doute, de ces longues discussions sur le sujet, il n'y a pas si longtemps ! :wink:


L'un des grands drames générés pas ce forum est qu'il fait se poser des questions...

Si je n'avais pas dévouvert HCFR par hasard il y a deux ans, j'aurais tranquillement continuer à écouter de la musique sur ma chaîne, j'aurais troqué mes insatisfaisantes Davis contre mes Cabasse après avoir troquer un Rega Elex contre un Elicit... et je n'aurais certainement pas bazarder mon tuner Rega Radio pour prendre un vieux Yam nettement meilleur!

Bref, je serais resté un amateur de musique qui, après après avoir fait le constat étonnant d'avoir dépensé en quatre ans des dizaines de miliers de francs en CD, aurait fait le choix d'écouter ces disques dans de bonnes conditions, point.

Malheureusement, j'ai découvert ce forum, apprit beaucoup de choses, sur l'acoustique (merci Phil*, Aldo, et consorts), l'électronique (merci RémyB, jbcauchy, bslteve, JFG67 and Co), et aussi la musique, tout de même (merci qui? :wink:).

Le savoir engendre les questions, et les questions le doute, le doute l'autocritique publique, et en retour de cette autocritique, on est accablé par la vérité que ce que la qualité de ce que l'on a n'est pas à la hauteur du bonheur que l'on avait à l'utiliser.

Je maudis cet espace de discussion publique pour m'avoir appris à écouter le son derrière la musique, pour avoir finalement fait passer la musique au second plan.

Il y a quelques jours, j'ai écouté pour la première fois le Requiem de Bruckner. Il y a quatre ans, j'aurais été ému en écoutant cette oeuvre sur un combiné radio-CD, ému et comotionné ainsi que la découverte de la 9e symphonie du même bonhomme l'avait fait. Maintenant, j'entends le manque de définition avant les singuliers intervales brucknériens qui me réjouissaient tant à la belle époque de l'heureuse insouciance. Cette prise de consience que la magie de la surprise n'existait plus m'a consterné.

Je suis devenu un audiophile frustré, et la certitude frustration, entretenue par le forum, bride et mon plaisir et même mon désir de musique.

Je rend grâce, quand même, à cette espace associatif de m'avoir permis de rencontrer en chair en et os quelques personnes formidables, et d'avoir le plaisir de lire des prosateurs animés par une inspiration parfois émouvante.

Le ver est dans le fruit, mais au moins la graine a-t-elle germée. Peut-être l'arbre me permettra-t-il de faire une belle récolte.

Scytales (Blues d'un ancien mélomane)
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message